Au seuil des 1.800 dollars l'once, l'or retrouve de sa superbe

 |   |  561  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
La fermeté de l'euro et la remontée du pétrole ont dopé l'or ces dernières semaines. Le métal précieux affiche une progression de plus de 14% depuis le début de l'année.

1.790,55 dollars l'once aux petites heures ce matin (mercredi 29 février), l'or a retrouvé de sa superbe. Depuis le début de l'année, il a déjà bondi de 14,85%. Les investisseurs, quelque peu échaudés pour une chute de 11,5% sur le seul mois de décembre après une fin d'été 2011 qui avait vu le métal jaune briller de mille feux - jusqu'à 1921,11 dollars début septembre -, semblent avoir retrouvé leur appétit dans un environnement de taux très faibles et d'affaiblissement du dollar.

La dernière étude de Barclays Capital sur les investisseurs et les matières premières les disaient dans les starting blocks, prêts à réinvestir dans les matières premières avec trois favoris susceptibles d'afficher les meilleures performances en 2012 : le pétrole, le cuivre... et l'or. Pour les experts de MKS Finance, en Suisse, le franchissement du seuil des 1.800 dollars l'once pourrait encore renforcer le mouvement.

« Les nouvelles sur le programme d'échange des obligations grecques, la deuxième opération de refinancement à trois ans de la Banque centrale européenne (BCE) et l'évolution du marché du pétrole restaient des facteurs clé pour le sentiment de marché et donc pour la tonalité des échanges...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/02/2012 à 16:54 :
L'or est la seule valeur refuge/monnaie. Il permet aux épargnants de se protéger contre l'inflation, et la très certainement dévaluation de l'euro, voir de sa disparition. Achetez de l'or vite !!
a écrit le 29/02/2012 à 11:14 :
Il y a gros à parier que l'or s'envole vers les 2500 $ l'once ! Quand je pense que Sarko en a bradé 55O tonnes en 2004 à 400 $ l'once alors qu'il était ministre des finances, je regrette bien de ne pas en avoir acheté à cette époque. Ce Sarko quel as ! Un visionnaire !
Réponse de le 29/02/2012 à 13:31 :
En effet et personne n'en parle jamais!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :