Comment les riches sont traités en Europe

Alors que François Hollande veut taxer les riches à hauteur de 75%, le premier ministre britannique veut au contraire diminuer l'imposition des plus fortunés. Tour d'Europe, et au delà de la taxation des très hauts revenus.
Bernard Arnault, PDG du Groupe LVMH, est la première fortune française photo REA


Taxer les riches, appelés à un effort supplémentaire au moment où tous les contribuables sont contraints à des sacrifices ? L'idée était très en vogue, à travers le monde, l'été dernier. Elle l'est plutôt moins, aujourd'hui. A l'heure où, en France, un candidat au pouvoir suprême annonce vouloir taxer les plus hauts revenus à hauteur de 75% - cela a encore constitué un sujet de conversation pour plus de la moitié des Français la semaine dernière, selon un sondage IFOP- le premier ministre britannique annonce à l'inverse une baisse de l'imposition des revenus supérieurs, qu'il veut ramener de 50% à 45%... Et, en Allemagne aussi, l'idée est discutée d'une diminution des impôts... Dans les pays du sud de l'Europe, ou un plafond a déjà été atteint (Espagne), il est plutôt question de s'attaquer à la fortune qu'aux revenus (Italie). Aux Etats-Unis, rien n'est décidé, tout est encore en débat, et dépendra de la teneur de la campagne électorale. Petit tour du monde des débats fiscaux... qui ne doivent pas masquer la réalité des chiffres souvent surprenants : même avec une tranche à 75%, telle que voulue par François Hollande, un riche célibataire (1,2 million de revenus imposables par an) paierait moins d'impôt à Paris qu'à Madrid. Et, moins aussi, qu'en Belgique, où, paradoxalement, partent les riches français.

Grande Bretagne : on baisse !
C'est la surprise, et aussi un indicateur de tendance : nos voisins britanniques, qui avaient été parmi les premiers, pendant la récession, à relever le taux d'impôt des riches contribuables, s'apprêtent à le baisser. Le premier ministre, David Cameron, veut ramener de 50% à 45% le taux maximum de l'impôt, touchant les revenus au-delà de 150.000 livres (180.000 euros). Il a pris cette décision sous la pression des milieux d'affaire, au nom de la recherche d'une meilleure compétitivité, et afin d'attirer les talents : à Londres on se dit prêt à accueillir tous les riches français effarés par la créativité fiscale des candidats à la présidence. Quant à l'idée un temps agitée de taxer les « belles demeures », elle est abandonnée.

Allemagne : allègement fiscal en discussion
Les Allemands ont des problèmes de riches : que faire quand l'équilibre budgétaire se profile (ce pourrait être le cas en 2014) ? D'où un débat, lancé par les chrétiens démocrates (CDU) sur un allègement fiscal, dont pourraient profiter les plus aisés. Mais le ministre des Finances, Wolfgang Shäuble, a sonné la fin de la récréation : pas question de dilapider ainsi les fruits de la rigueur. En tous cas, si la discussion re-surgit, elle sera sérieusement cadrée : les baisses d'impôts devront être parfaitement ciblées pour soutenir la croissance. Pas question de distribution générale de cadeaux... Le taux maximum allemand est de 45%, auquel il faut ajouter une surtaxe « réunification » correspondant à 5,5% de l'impôt dû.

Espagne : les millionnaires encore plus taxés qu'avec François Hollande
Les différents plans de rigueur soumettent les riches espagnols à une imposition en forte hausse. Avant la crise, l'impôt sur le revenu était déjà élevé, en raison d'un barème très progressif, mais culminant à 43%. Le dernier plan de rigueur a porté ce taux maximum à 52%. Selon des informations recueillies par le site internet myeurop, un célibataire espagnol déclarant 1,2 million d'euros de revenus annuels doit désormais payer 600.000 euros d'impôt. Soit plus qu'en France, même avec la nouvelle tranche à 75% : sous François Hollande, la facture serait de 580.360 euros, pour un revenu équivalent.

Italie : un impôt sur la fortune qui effraie les riches
Après l'avoir annoncé, Silvio Berlusconi a renoncé à la fin de l'été 2011 à augmenter la taxation des hauts revenus. Le taux marginal italien reste fixé à 43%. Mais le débat porte aujourd'hui sur l'instauration d'un impôt sur la fortune, Mario Monti voulant mettre les riches à contribution, après avoir pris des mesures de rigueur drastiques visant l'ensemble de la population (retraites). Le projet de taxes sur le patrimoine a déjà mis des milliers d'italiens sur les routes de l'Europe : beaucoup convertissent leurs liquidités en lingots d'or, qu'ils partent placer en Suisse, notamment.

Belgique : au sommet
En Belgique, on taxe à peine moins qu'en Espagne, aujourd'hui. Notre célibataire avec 1,2 million d'euros de revenus paie 594.400 euros l'an d'impôt. Voilà pourquoi le débat sur une taxation supplémentaire est inexistant. Quant aux riches Français exilés à Bruxelles, ils font tout pour éviter de déclarer des revenus, profitant par ailleurs d'une imposition très faible des plus-values.

Etats-Unis : un débat de campagne électorale
C'est aux Etats-Unis qu'est née, au cours de l'été 2011, l'idée de taxer spécifiquement les millionnaires. Le milliardaire Warren Buffet a fait sensation en déclarant que sa femme de ménage était -relativement- plus imposée que lui. Cet état de fait est rendu possible par la très faible imposition des plus-values (15%) et autres revenus du capital, principales ressources des plus riches. Le mécanisme que Barack Obama a bien l'intention de défendre pendant la campagne électorale, jusqu'en novembre prochain, consiste à faire payer au moins 30% d'impôt aux millionnaires. Il s'agit là d'un taux moyen (l'impôt représente 30% de la totalité du revenu), et non d'un taux frappant la part la plus élevée du revenu. Pour atteindre un tel niveau de taxation global, il faut déclarer en France un revenu de près de 750.000 euros, aujourd'hui (s'agissant d'un célibataire). Autrement dit, Barack Obama voudrait faire en sorte que l'américain touchant un million de dollars annuels soit taxé peu ou prou comme un Français... Alors qu'aujourd'hui, le taux maximum de l'impôt ne dépasse pas 35% Outre Atlantique.
Il va sans dire que, même en cas réélection de l'actuel président américain, un tel projet fera l'objet d'âpres négociations au sein du Congrès.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 131
à écrit le 17/11/2013 à 18:02
Signaler
salut mes amis moi chercheure penseure handicap aidez moi parlez avec le directeure de www.jobsindubai.com in canada moi dans cet etablissement condidat et mombre mon numero de mon mon dossier mombre jid mumber je le envoyer 1 millions des idees tech...

à écrit le 22/03/2012 à 13:16
Signaler
Ce n'est pas tant du taux de l'impôt qu'il faudrait discuter, mais de faire payer proportionnellement à la fortune de chacun, un impôt qui réduise les 8 millions de personnes sous le seuil de pauvreté à 0. Après ils peuvent gagner ce qu'ils veulent s...

à écrit le 21/03/2012 à 21:00
Signaler
Votre analyse du taux d'imposition aux états unis est erronnée car elle ne prend en compte que l'impot Fédéral. Un part non négligeable de l'imposition se fait à l'échelon de chaque Etats, et de la ville, dont les taux d'imposition sont bien suppérie...

à écrit le 21/03/2012 à 19:39
Signaler
L'impôt raisonnable est admis par tous et rapporte vraiment plus aux états. En Irlande ou l'IS est à 12.5 %, fait que sa recette est supérieure en % dans le total du PIB Irlandais, par rapport au nôtre. Et comme l'IS en France est élevé, toutes les g...

à écrit le 21/03/2012 à 19:20
Signaler
Le titre aurait dû être :" comment les riches sont mal traités en Europe, le plamarès des cancres dans l'Europe", on comprend dès lors mieux pourquoi il n'y a plus de créateurs de richesse en Europe, rien que des assistés qui vivent au crochet des au...

à écrit le 21/03/2012 à 19:03
Signaler
@ Pat34 donc suivant vôtre article on est fénéant et jaloux, vous avez oublié les gens qui vivent des acquis sociaux au crochet de cette société française, des pseudo-malade qui font de cette sécurité social un gouffre des handicapés qui ont été touc...

à écrit le 21/03/2012 à 18:56
Signaler
Bravo les Britaniques.HONTE aux Francais malades de jalousie.

le 05/02/2013 à 15:37
Signaler
t toi

à écrit le 21/03/2012 à 18:19
Signaler
cela vous fais chiez de ne pas etre riche. faire un pays riche avec des pauvres c' est de la science fiction???

à écrit le 21/03/2012 à 17:31
Signaler
Désolé, mais cet article est simpliste. Il n'évoque qu'un cas, celui du célibataire qui reçoit 1,2 million d'euros de salaire. Ce même célibataire aux USA par exemple, s'il reçoit cette somme sous forme de dividende d'un placement qui date de plus d'...

à écrit le 21/03/2012 à 16:33
Signaler
Pour reduire la capacité des riches à s'enrichir,il faut que les "pau vres" arrêtent de leur "bourrer les poches"...!!Le véritable pouvoir des riches,c'est de convaincre les "pauvres" qu'ils peuvent avoir u ne vie comparable à la leur...!!Il suff...

à écrit le 21/03/2012 à 16:20
Signaler
Vous confondez tout! L'impôt sur le revenu est un prélèvement sur les bénéfices. L'impôt sur le fortune et les droits de succession sont des confiscations arbitraires, qui atteignent en France, au bout de 30 ans d'économies, 15% au titre de l'ISF plu...

le 21/03/2012 à 17:18
Signaler
Changer de notaire. 5% de frais c'est un gangster. Puis 45% de droits faites lui un procès car pour femme et enfants héritiers, le plafond est de 40% et encore c'est au delà de 1 800 000 euro pour chacun d'eux. A pleurer votre spoliation.

le 21/03/2012 à 18:30
Signaler
A Quick : Vous ne suivez pas l'actualité. Le taux de 45% pour les successions a été mis en place par Sarkozy(en contrepartie de la fixation à 0,5% taux de l'ISF). En ce qui concerne les frais, tous droits inclus, je viens de les payer.

à écrit le 21/03/2012 à 15:20
Signaler
Et si on disait enfin la vérité au peuple ? : Prendre l'argent des riches ne suffira pas à résoudre la crise actuelle, même si on leur prenait tout ce qu'ils ont (quelle légitimité aurait alors un pays qui spolierait ses citoyens?). Disons enfin la v...

le 21/03/2012 à 17:06
Signaler
Qu'ils s'en aillent tous ! On pourra trouver moins cher !

à écrit le 21/03/2012 à 14:40
Signaler
Ce qui est curieux, c'est qu'on ne parle que de la Suisse et la Belgique : par exemple, Singapour ne taxe, modérément, que les revenus reçus à Singapour de source Singapour et ne veut pas entendre parler d'autres revenus éventuels. Ca et un secret ba...

le 21/03/2012 à 18:35
Signaler
Bravo enfin une personne qui à tout compris la chine singapour sont bien pire que la suisse mais ça représente 2 milliards de personne et c'est un marcher important alors l'hypocrisie des politiciens fonctionne à fond

le 21/03/2012 à 19:24
Signaler
C'est très juste, vous pourriez aussi rajouter les îles anglo-normandes administrées par le Royaume Uni, y inclure l'île de Man, ainsi que le Delaware aux Etats Unis, où les entreprises ne paient pas d'impôt sur les bénéfices. D'autres éléments du dr...

le 21/03/2012 à 20:31
Signaler
encore faut-il vouloir vivre a singapour ou maurice au moins six mois par an pendant des années ! ... il n'y a pas que l'argent qui compte dans la vie et les riches veulent aussi vivre dans un environnement culturel et artistique interessant ... c'es...

le 22/03/2012 à 5:50
Signaler
Singapour n'est pas un enfer : j'ai un fils qui y habite et y a créé une entreprise qui prospère. Il est très satisfait non seulement des impôts (20 % de taux max au dessus de 200 000 Euros taxables !), mais aussi d'un lycée français excellent ou règ...

à écrit le 21/03/2012 à 13:03
Signaler
Arrêtons avec les riches trop riches, si on les taxe a 75% on va perdre beaucoup plus car ils vont s'exiler dans des contrées fiscales plus accueillantes, et délocaliser plus facilement les entreprises qu'ils ont en France pour certains. Il me semble...

le 21/03/2012 à 15:23
Signaler
Mais non ! La finance, notamment misé sur l'écroulement financier des pays, rapporte 20 fois plus que de construire une usine. Si les entreprises délocalise c'est pas parce que les riches sont taxés, c'est parce que dans d'autre pays, on paye à 0.1 e...

le 21/03/2012 à 15:33
Signaler
Oui à cela vous pouvez rajouter 3 millions de fonctionnaires en trop, des millions d'assistés qu ne le méritent pas, des étrangers par centaines de milliers supplémentaires chaque année à entretenir, avec leurs familles, et des mafias syndicales qui ...

à écrit le 21/03/2012 à 12:53
Signaler
Comment sera traité L. F.A.B.I.U.S. par F. Hol.

le 21/03/2012 à 14:08
Signaler
Comme un copain de l'ENA: avec le respect du à son ancienneté dans la fonction.

à écrit le 21/03/2012 à 12:51
Signaler
Les riches milliardaires laissent crever les peuples pour en faire des esclaves dociles et pas chers à leurs services, en faisant voter des lois iniques par des politiques corrompus pour spolier le peuple et les PME/PMI afin de les asservirent, pour ...

le 21/03/2012 à 16:18
Signaler
et les fils se touchent.

à écrit le 21/03/2012 à 12:03
Signaler
Mais l'Asie et le moyen orient sont bien évidement moins taxé qu'en France, qui détient le record absolu de taxation avec tous ses impots confondus. Il y a aussi la Pologne, seul grand pays à avoir mis en place une flat taxe/ 20% pour tout le monde g...

le 21/03/2012 à 14:30
Signaler
Vous êtes affligeant. Alors pour faire de la concurrence à la Chine, on va supprimer le droit du travail, comme ça on aura des travailleurs qui bosseront 70 heures par semaine, 1 semaine de congé par an... houhou Et tout ça pour quoi ? Plus de profit...

le 21/03/2012 à 15:20
Signaler
Surtout ne parler plus jamais de bolchévique en Russie maintenant. Ils ont compris la leçon et ne veulent plus en entendre parler. En Russie il y a une flat taxe de 13 % et c'est tout. C'est donc devenu un paradis fiscal. Et l'économie s'envole.

le 21/03/2012 à 15:37
Signaler
Vos raccourcies et vos amalgames collectivistes sont ridicules. Avoir un marché du travail libre cela ne veut pas dire que le salarié doit tout accepter, bien au contraire. Dans un marché libre et moins étatisé la concurrence existe, et cela est d'ab...

le 21/03/2012 à 16:38
Signaler
Oui "L'économie s'envole", quelques personnes deviennent millionnaires, les pauvres qui crèvent... bah ils crèvent toujours. "Dans un marché libre", @libre, un marché libre, avec une vrai concurrence... ca n'existe pas, ca n'a jamais exister et ca n'...

le 21/03/2012 à 20:20
Signaler
Allez donc faire un tour à Moscou et vous allez tomber à la renverse. Il y a un tas de gens qui vivent bien, une classe moyenne qui s'épanouit et pas que des clochards ! Faudrait sortir un peu et ouvrir les yeux. Ils vivent bien mieux que nous.

à écrit le 21/03/2012 à 12:00
Signaler
contrairement à la France, l'Espagne est entrain d'assouplir son code du travail pour permettre l'embauche d'être facilité, alors qu'en France tout est bloqué depuis des décennies.

le 21/03/2012 à 13:25
Signaler
ou pour faire plus court : l'Espagne assoupli son code du travail pour permettre aux multinationales d'avoir accès à des esclaves corvéables à souhait ! L'art et la manière de traiter les effets sans traiter les causes.

le 21/03/2012 à 14:15
Signaler
Parlons en des causes. dans la logique des choses, ne pourrait-on pas commencer par diminuer les frais de l'état, des collectivités locales (un gouffre) des salaires nullement justifiés des politiques, des corps d'état, de certains (j'ai bien dit cer...

le 21/03/2012 à 15:08
Signaler
Et non votr raccourcie ultra bolchévique est faux. Il s'agit d'abors de desserrer leur code du travail très bloqué, un peu moins qu'en France tout de même, pour permettre aux petites entreprises d'embaucher, et de virer plus facilement en cas de beso...

le 21/03/2012 à 17:02
Signaler
@ libre : allez voir plus bas mon commentaire et suivez le lien. C'est vous qui avait le cerveaux d'un mouton gavé de propagande. Comme je l'ai notez plus haut regardez d'où viennent réellement les causes.

le 21/03/2012 à 19:26
Signaler
@Candide: c'est un lien aux règles d'orthographe que vous auriez dû laisser.

le 22/03/2012 à 8:47
Signaler
à "Candide" il me semble que celui quiest gavé de doctrines collectivistes anti libérales, et donc contre la liberté des citoyens, c'est vous qui l'avait. D'ailleurs il n'y a q'à voir l'état des pays qui ont la méme idéologie que vous que sont la Fra...

le 22/03/2012 à 12:15
Signaler
@Libre : mais oui, mais oui. mouton à la ni-niche ! vous confondez régime libéral avec ce que l'on nous sert actuellement, comme certain confondent patron de PME et patron de société du CAC40. Dans les deux cas (c'est comme le canada-dry) ça ressembl...

à écrit le 21/03/2012 à 11:59
Signaler
Il n'y a pas de taxe professionnelle en Espagne, contrairement à la France qui aprés l'avoir annulé l'a remplacé par un autre impot volé par les conseils généraux tout aussi importante, il n'existe pas non plus d'ISF, de CSR, ou de RDS en Espagne. To...

le 21/03/2012 à 12:52
Signaler
et ils sont dans une plus mauvaise situation que nous.... cherchez l'erreur!!!

le 21/03/2012 à 15:10
Signaler
quels sont les données chiffrées qui vous permettent d'écrire cela ? ca sera plus profitable qu'un commentaire d'opinion issu de votre propagande collectiviste française qui consiste à montrer à la télé ce qui ne va pas ailleurs pour rassurer les fra...

le 21/03/2012 à 15:10
Signaler
vous rigolez les autoroutes sont en mauvais état les hôpitaux même pas la peine d'y aller j'en connais plein et notamment dans ma famille qui habite en Espagne viennent se faire soigner en France !!!!

le 21/03/2012 à 15:40
Signaler
A bon les autoroutes sont en mauvaise état et les hopitaux aussi ? Combien de temps avez vous vécu en Espagne pur dire de telles inepties ? Les hôpitaux à Barcelone, par exemple, sont ultra modernes, je sais j'y suis allé, en France, notamment les vi...

à écrit le 21/03/2012 à 11:15
Signaler
Voir l?analyse très pertinente de Frédéric Lordon dans le monde diplomatique qui démonte le rôle des riches dans l'économie : http://blog.mondediplo.net/2012-03-16-A-75-les-riches-partiront

à écrit le 21/03/2012 à 10:35
Signaler
Cette étude comparative ne prend pas en compte l'incidence de l'ISF qui, davantage que l'impôt sur le revenu, pousse les français à l'exil...

le 21/03/2012 à 12:07
Signaler
Savez vous ce qu'est le dumping fiscal des paradis fiscaux contre lesquels " AUCUN" pays ne peut resister? Savez vous que les conditions dont bénéficient les exilés fiscaux ( c'est à dire ceux qui gagnant de l'argent en france avec le concours des sa...

le 21/03/2012 à 12:52
Signaler
Le problème n'est pas la concurrence imaginaire des paradis fiscaux, qui concernent tout au plus quelques milliers de personnes, mais la violence réelle de l'enfer fiscal français qui contraint des dizaines de millions de ménages jusqu'à la misère.

le 21/03/2012 à 13:32
Signaler
@parachute. Vous avez raison, la spécialité Française c'est d'importer des pauvres, d'exporter des riches et de donner des leçons à la terre entière. Petit quizz : d'après vous, pourquoi les autres pays essayent de garder leurs riches: (1) par masoch...

à écrit le 21/03/2012 à 10:28
Signaler
A part les quelques pourcents de très riches nous sommes quasiment tous des femmes de ménage. Car avoir un niveau de taxation global type américain de 30%, il faut déclarer en France un revenu de près de 750.000 euros soit 62500/mois, aujourd'hui (s'...

à écrit le 21/03/2012 à 9:51
Signaler
pour moi, l'argent ne peut pas "monter jusqu'au ciel"; à un moment donné (à définir) il faut que ça s'arrête.

à écrit le 21/03/2012 à 9:50
Signaler
Il me semble qu'il y ait un problème, je m'explique : Admettons qu'en France l'impôt sur le Revenu est monté à 75% hors CSG et Cotisations exceptionnelles sur les hauts revenus : Sur 1.2 millions, l'impôt sur le revenu serait donc de 900 000? et non ...

le 21/03/2012 à 10:57
Signaler
Les 75% s'appliquent aux revenus > 1 000 000 d'euros (donc sur 200 000 euros dans le cas de quelqu'un qui gagnerait 1 200 000 euros).

le 21/03/2012 à 11:00
Signaler
Mais non, c'est progressif... c'est pour ça que tout le débat sur cette proposition est floué, parce que les médias ne comprennent pas bien ou n'explique pas bien. C'est simplement au-dessous de la tranche maximale - si elle est créée à 1m par exempl...

le 21/03/2012 à 11:03
Signaler
le taux de 75%, c'est uniquement au-delà de 1 million

le 21/03/2012 à 11:06
Signaler
Autant pour moi, les 75% est un taux marginal. Cependant 580 000? + 8% de CSG égale approximativement 676 000?. Notre fiscalité sur le revenu reste avantageuse aujourd'hui mais plus forcement pour très longtemps. Faut il un monde où l'on pourrait...

le 21/03/2012 à 12:06
Signaler
Avantageux ? Par rapport aux plus taxés peut être mais loin derrière tous les pays qui connaissent un développement rapide et une forte croissance. Le sur plus d?impôt, ou l'hyper fiscalité, est une maladie des pays vieillissant et mourant croulant s...

le 21/03/2012 à 13:14
Signaler
L?impôt n'est pas une maladie, c'est un système solidaire. Quand à la masse d'assisté, on sait où vous avez trouvé ces éléments de langage. D'après vous qui est créer la richesse ? Les 500 employés qui se lève le matin entre 5 et 7 h et qui travail ...

le 21/03/2012 à 15:20
Signaler
à "Yurf". Il ne s?agit pas de l?impôt mais du montant exorbitant de celui-ci qui est devenu confiscatoire et injuste. Je remarque aussi que la moitié des français n?en paie pas, et c?est donc l?autre moitié sur qui tous les impôts sur le revenu repos...

le 21/03/2012 à 15:25
Signaler
Yurf vous oubliez l'armada d'élus en tous genres qui se gavent sur le dos des contribuables sans payer d'impôts puisqu'ils ont des indemnités non imposables. Là est le problème en France. Ces parasites ne produisent rien mais vivent comme des rois.

le 21/03/2012 à 16:43
Signaler
@jojo Sur le trop de fonctionnaire... oui il y a de"s economies a faire, et on aen fait d'année en année, et oui il faut amélioré ca. La n'est pas la question, il ne faut pas dire non plus, qu'il faut virer tout les fonctionnaires @Libre, Ceux qui c...

le 21/03/2012 à 19:29
Signaler
@Yurf: votre orthographe, votre orthographe, "empatissent" est fort élégant et créatif.

à écrit le 21/03/2012 à 9:48
Signaler
ouéh, une analyse avec la prise en compte des prélèvements sociaux serait un peu plus judicieuse... à moins que la Tribune ait choisi son camp...

à écrit le 21/03/2012 à 9:40
Signaler
1.2 million en espagne taxé a 50% =>600 000 ? payé en france taxé a 75% => 580 000? payé ????? on m'explique

le 21/03/2012 à 10:59
Signaler
les 75% s'appliquent aux revenus > 1 000 000 euros, soit 200 000 euros dans le cas cité. En dessous des 1 000 000 on applique les différentes tranches existantes...

à écrit le 21/03/2012 à 9:34
Signaler
Dans le titre et dans le texte, une information reviens: "un candidat au pouvoir suprême annonce vouloir taxer les plus hauts revenus à hauteur de 75%" Bon déjà, je passe le "pouvoir suprême", qui annonce direct la couleur. Mais ce qui me dérange c'e...

à écrit le 21/03/2012 à 9:29
Signaler
Ce qui est bizarre, c'est que personne ne compare ce qui est vraiment comparable. Au Royaume Uni, quand on taxe a 22% sur la tranche basse et 45% sur la tranche haute, cela correspond peu ou prou a la difference entre le brut et le net. En France, i...

à écrit le 21/03/2012 à 9:28
Signaler
je ne savais pas que les USAS étaient en Europe. De plus, comme d'habitude, on prend les pays qui nous arrangent pour faire passer le message qu'on veut. Un "riche" comme on aime les stigmatiser en France, qui vit et travaille à Genève, paye 50% d'...

à écrit le 21/03/2012 à 9:27
Signaler
Je trouve très curieux la poltique européenne et surtout celle de nos dirigeants. Cartains veulent mettre des barrières aux frontières européennes pour lutter contre le " dumping" alors que nombre de pays européens font du dumping fiscal pour attirer...

le 21/03/2012 à 12:08
Signaler
Pas difficile de faire du dumping fiscal fiscal à l'enfer fiscal français. Le but des gens, comme des mystiques, c'est de vivre dans un paradis, et non dans un enfer ou les profiteurs n'attendent d'eux que leur argent, et tous les risques sont pour l...

à écrit le 21/03/2012 à 9:04
Signaler
article d'une grande pauvreté.

à écrit le 21/03/2012 à 8:46
Signaler
je ss tt a fai d accor avc françois hollande taxer les riche de 75pour cent

le 21/03/2012 à 15:23
Signaler
On s'en doute, vous faites partie de la masse, et vous etes incapable de comprendre que c'est une soupe qu'on sert pour éviter de parler de l'essentiel, et puis cela flatte la jalousie naturelle des francais envieux de ceux qui s'en sorte mieux qu'eu...

à écrit le 21/03/2012 à 8:32
Signaler
Essayer de comparer le" traitement des riches" dans les différents pays sur la seule base de l'imposition sur le revenu d'un célibataire percevant 1.2 millions par an relève simplement de l'abus de confiance ( celle qu'on porte à la crédibilité des a...

à écrit le 21/03/2012 à 8:09
Signaler
A mon avis on pose un pb à côté de la question car le vrai sujet l'Etat est-il un gestionnaire de l'argent qu'il prélève sur l'industrie et les particuliers? Que fait l'Etat d'abord il est un politqiue donc pas un gestionanire mais une personne qui g...

le 21/03/2012 à 8:48
Signaler
OK Personnellement je ne suis pas contre l'impot, mais à la condition de savoir que ce que l'état en fait ! Or la gauche, championne de la dépense des fonds d'autrui, gaspille. Certes la droite parfois aussi. Investir pour créer des richesses à parta...

le 21/03/2012 à 9:19
Signaler
@ broom : "la droite, parfois, aussi". Non mais LOL quoi ! La gauche n'a gouverné que QUINZE ANNEES sur les 50 dernières, réveillez-vous !

le 21/03/2012 à 9:31
Signaler
La gauche gaspille? La haine, le parti-pris? Mais que pensez de cette droite qui dirige l'occident alliée depuis 1980 avec le capitalisme financier( thatcher/reagan) qui a été en France aux commandes 36 ans avec 5 présidents et qui nous a amené à une...

le 21/03/2012 à 10:11
Signaler
d'accord pour dire qu'il faut redéfinir le rôle de l'Etat en dehors de ses fonctions régaliennes (armée, justice, police, relations et politique extérieures); on dit : "qui trop embrasse, mal étreint" ; faire moins de choses mais mieux. l'Etat doit j...

le 21/03/2012 à 12:12
Signaler
Mais pour quel résultat? Si c'est à la fois pour augmenter le cout de la prestation, diminuer souvent la qualité du service et faire disparaitre la solidarité nationale...c'est à dire faire disparaitres des dizaines 'années de progrès social au profi...

le 21/03/2012 à 14:28
Signaler
@ broom, sortons des clichés la gauche plus dépensière que la droite les deux sont à égalité car ce n'est pas le nom d'un courant qui est le principe de gestion mais le système français de vouloir faire"plaisir" à tout le monde. Prenons un exemple co...

le 21/03/2012 à 15:25
Signaler
Vous confondez tout "parachute", la politque francaise est collectiviste depuis des décennies avec la complicité de l'umps depuis 30 ans en effet, jamais il n'y a eu le moindre libéral au pouvoir en France, d'ailleurs c'est le seul grand pays qui n'a...

à écrit le 21/03/2012 à 7:56
Signaler
Bonne initiative du Premier Ministre D CAMERON, c'est le meilleur moyen pour relancer l'économie, j'espère que Nicolas SARKOZY (pbsl) durant son second mandat fera la même politique, reinstaurer le bouclier fiscal, défiscaliser l'immobilier et taxer ...

le 21/03/2012 à 9:13
Signaler
C'est de l'humour je suppose... Que ce soit F. Hollande ou N. Sarkozi, il faudra qu'ils réduisent de manière drastique les dépenses et fassent les réformes de structurede la dépense publique au sens large. << Quand on est sur le Titanic, on adresse l...

le 21/03/2012 à 9:50
Signaler
Pour relancer l'économie il faut des consommateurs...et une industrie qui produit. Le développement de l'UK ne peut se faire que par l'importation, tant son industrie est faible. L'UK c'est la finance qui lui rapporte l'argent. L'on comprend mieux da...

le 21/03/2012 à 10:54
Signaler
@ Parachute: Votre commentaire fait allusion à un "dumping fiscal" en Suisse s'affranchit de certaines réalités qu'il conviendrait aussi d'évoquer. La Suisse est endettée à 38% de sont produit intérieur brut, publie des budgets pratiquement à l'équil...

le 21/03/2012 à 10:59
Signaler
@Gargamelle, AUCUN ! Les deux ne peuvent faire de réformes. Car les réformes à faire "avant que l'on ne coule" comme vous dites, car en effet, nous sommes en train de couler, sont impopulaire ! Les réformes sont necessaires sont connues, ce sont ...

le 21/03/2012 à 12:16
Signaler
@boisansoifVous raisonnez en pur capitaliste financier. Le dumping fizcal en l'occurrence est que comme en Belgique, des conditions spécifiques avantageuses sont données aux exilés, qui en outre s'ils le sont fiscalement continuent à profiter des ser...

le 21/03/2012 à 13:36
Signaler
@ Parachute: Votre réponse me semble quelque peu confuse, surtout dans sa conclusion et pourrais mal interprêter vos propos. Je constate que vous prenez acte de la bonne gestion des finances Suisses, et de la capacité du peuple helvète de décider sou...

le 21/03/2012 à 15:28
Signaler
à Parachute.? Alors selon vous lorsque qu'un pays ne gaspillent pas l'argent comme en France en le distribuant à sa clientéle électoraliste fonctionnaire, des millions d'assistés et d'étranger, et par conséquent crée moins de déficits à combler avec ...

à écrit le 21/03/2012 à 7:40
Signaler
Comparer la fiscalité française avec les fiscalité européenne sans tenir compte de la CSG et de l'ISF fausse nettement les calcul en faveur de notre beau pays mais est ce objectif ou partisant ?

le 21/03/2012 à 9:52
Signaler
Oui partisan parce que vous devriez incorporer ce que payent chacun pour se couvrir par des assurances privées dans les pays ou ce ne sont pas des services publics

à écrit le 21/03/2012 à 6:34
Signaler
et bien,de mon coté, je lis que la France n'est pas si mal par rapport à ses voisins. La question de l'exile fiscales'adresse plus aux inactifs, donc rentiers qui ne paient déjà pas grand choses en France et qui n'apportent iren, économiquement, à no...

le 21/03/2012 à 9:07
Signaler
Pour être objectif, Il faudrait aussi compter ISF, CSG, CRDS, fiscalité sur les plus values, sur les stocks, les charges sociales (qui pèsent sur le cout total du salarié, fût il patron). Si on rajoute les charges patronales et salariales dans la vis...

le 21/03/2012 à 9:16
Signaler
D'ailleurs c'est bien connu que les entrepreneurs et les riches suisses, belges et anglais se bousculent pour émigrer en France... Sans blagues !

le 21/03/2012 à 19:35
Signaler
Votre propos contraste avec les commentaires "classiques", et, sans tenter une provocation facile, la France est un pays somme toute attractif fiscalement pour de grosses fortunes (niches fiscales), mais moins pour des européens assez ignorants des m...

à écrit le 21/03/2012 à 0:44
Signaler
Pour les jeunes diplômés deux solutions : se faire élire (tous nos élus n'ont pas de salaire mais des indemnités non imposables) ou quitter la France au plus vite. Il faut bien comprendre qu'il faut être fou pour entreprendre en France avec toutes ...

le 21/03/2012 à 3:53
Signaler
@Romain. Ma tante a quitté la France en 1954 pour les U.S.A. Elle ne l'a pas regretté. Elle a eu une autre vie. L'Europe est loin de faire rêver! et nous sommes en 2012!

le 21/03/2012 à 6:31
Signaler
Tu n'as pas lu l'article Romain?

le 21/03/2012 à 7:55
Signaler
@ Romain : N'oubliez pas qu'une proportion non négligeable des ménages non-imposables sont en réalité des ménages riches qui défiscalisent.

le 21/03/2012 à 8:51
Signaler
Moi je pense qu'on fantasme bcp sur les départs à l'étranger et notamment aux USA: j'ai des collègues de promo qui st partis s'y installer fraichement diplomés il.y a des années. Ah au début ça fait baver, c'est sur: le salaire, la grosse voiture pas...

le 21/03/2012 à 9:56
Signaler
Etonnant la désinformation de cette élite. Ceux qui sont les moins prélevés tous prélèvements confondus *sont les 10% les plus aisés., qui payent en moyenne 10 points de moins que le français moyens. Les 45% qui ne payent pas l'IR sont très imposés :...

le 21/03/2012 à 10:18
Signaler
Je partage votre approche sur la situation de l'entrepreneur en FRANCE. Par ailleurs il convient d'ajouter que sur 30 millions de foyers fiscaux environ 500 000 CONTRIBUABLES supportent PLUS DE 40 % du total de l'IRPP ! A cela il convient d'ajouter C...

le 21/03/2012 à 11:15
Signaler
Pour plus de justice fiscale il convient en effet de démultiplier l'assiette de l'IRPP (faire payer les pauvres car ils sont les plus nombreux et les plus assistés)... j'attends vos commentaires assassins ! 3, 2, 1...

le 21/03/2012 à 12:24
Signaler
@A ROMAIN...vous oubliez qu'en faire l'IR ne rapporte que 20% des recettes fiscales, le gros venant des taxes indirectes ( TVA, TIPP, taxe sur les jeux, l'alcool, le tabac) pour plus de 60%! Et ces indirects ne représentent qu'un faible pourcentages ...

le 21/03/2012 à 15:58
Signaler
Sauf que l'achat d'un bien ou d'un service sur lequel on paie une taxe reste un choix, alors que les impots sur les revenus est une obligation. Libre de fumer, de tenter sa chance au loto... MAIS prisonnier de l'impot dans la mesure ou l'on est honne...

à écrit le 20/03/2012 à 20:42
Signaler
Ce débat sur l'impôt des riches n'est là que pour camoufler la vérité : ce sont les classes moyennes qui payent l'essentiel de la spoliation organisée par l'Etat providentiel obèse au profit des prédateurs politiciens, hauts fonctionnaires et leurs n...

le 20/03/2012 à 22:07
Signaler
A chaque fois que l'on réduit le nombre de fonctionnaires on se retrouve avec moins de profs pour nos marmots, moins d'infirmières, moins de pompiers, moins de magistrats .... certes il faut éviter les strates et les armées mexicaines (que l'on retro...

le 20/03/2012 à 23:47
Signaler
Après l'explosion de l'Etat-providence contre le mur de la dette, il y aura toujours autant d'enseignants et d'infirmières, en réponse aux besoins réels de la population. Les pompiers et les magistrats seront pour leur part mieux considérés si l'Etat...

le 21/03/2012 à 7:51
Signaler
@ bizarre : Vous avez raison, d'ailleurs, votre théorie s'illustre par l'exemple états-unien. En effet, leur Etat providence obèse est à l'agonie et la dette explose tous les plafonds ! A moins que....oh wait...

le 21/03/2012 à 9:20
Signaler
Cette obsession à propos des USA confine à l'aveuglement dogmatique, alors que ce pays est dirigé par un socialiste assumé et que les dépenses publiques y ont augmenté de façon spectaculaire ces dernières années, tout comme les réglementations absurd...

le 21/03/2012 à 9:25
Signaler
@bizarre Vous avez raison, il faut embaucher plus de professeurs, de pompiers, de fonctionnaires municipaux, départementaux, de conseillers généraux afin de libérer les énergies, mieux administrer la France, et générer de la croissance par la consomm...

le 21/03/2012 à 10:04
Signaler
Mais c'est quoi ces fonctions régaliennes qui seraient la voie pour sortir le pays de l'impasse dans laquelle les politiciens de droite au pouvoir depuis 36 ans avec 5 présidents ces 50 dernières années nous ont aménés...associés au capital financier...

le 21/03/2012 à 12:38
Signaler
@ Bizarre: Vos propos expriment plusieurs réalités auxquelles le Politique, aujourd'hui, s'est rendu aveugle. Le modèle français de croissance reposant sur la (presque seule) consomation est révolu. Remettre la création de valeur ajoutée, matérielle ...

le 21/03/2012 à 13:06
Signaler
La majorité des français sera bien mieux assurée pour la santé et la retraite par le privé en concurrence plutôt que par les faux services publics qui, en réalité, se servent du public de façon indécente pour vivre sur son dos. A ce sujet comme pour ...

le 21/03/2012 à 15:30
Signaler
Tout à fait d'accord avec vous, et contrairement aux mensonges de "parachute" l'assurance privée est moins chéres pour le client cotisant, car les compagnies privées sont mieux gérées, et ne bénéficient de la spoliation des contribuables francais pou...

à écrit le 20/03/2012 à 18:54
Signaler
Pour faire bonne mesure, il eût été judicieux de dire qu'en Suisse, le célibataire qui dispose d'un revenu de 1,2 million d'euros paierait à Zoug moins de 290'000 d'euros sur le million mais s'il avait eu la mauvaise idée d'aller à Genève, il aurait ...

à écrit le 20/03/2012 à 18:47
Signaler
Si j'etais eux, j'irais vivre ailleurs, a Londres par exemple. Entre 75% et 45%, ca fait une belle difference. Londres, ce n'est pas tout a fait Paris mais la vie y est agreable pour les riches, il y a de bons restaurants, de bonnes ecoles, de bons t...

le 20/03/2012 à 19:04
Signaler
c'est pour quand la faillite totale en UK ? 3 mois ? 6 mois ?

le 20/03/2012 à 19:23
Signaler
Il ne faut pas oublié d'y ajouter le NHS soit 11%, soit le national health service soit la contribution dont on vous soulage au passage !

le 20/03/2012 à 22:00
Signaler
La France fera faillite avant le UK.

le 20/03/2012 à 23:01
Signaler
Tombiker, je ne comprends pas ce que vous voulez dire avec le NHS mais si c'est une critique le NHS a d'enormes dfficultes, la Securite Sociale aussi, quand a vous, Letroll, vous avez raison the UK n'est pas loin de la faillite, la France non plus m...

le 21/03/2012 à 8:27
Signaler
Je souhaite à nos amis anglais de passer cette crise sans dommage... mais je préfère être à ma place qu'à la leur... Toutes les analyses convergent dans un seul sens : l'Angleterre se prend le mur de la dette en 2012-2013, suivie par les USA. L'europ...

le 21/03/2012 à 8:32
Signaler
pas d'accordeon, de pipeau

le 21/03/2012 à 14:17
Signaler
Vous avez raison hmhm. La dette Britanique est enorme et tres preoccupante mais ils ont l'air d'avoir pris des mesures plus drastiques que les notres et ils ont l'avantage d'avoir une banque centrale independante. Les analystes disent aussi que la Gr...

à écrit le 20/03/2012 à 18:30
Signaler
au lieu de mettre le curseur sur le celibataire a 1.2 million, espece statistiquement inexistante, merci de nous dire ce qu'il en est des gens a 100 000; la ca devient comprehensible pour le vulgus pecus -- apres on pourra regarder ' les riches' a 20...

le 21/03/2012 à 9:30
Signaler
Et pourquoi pas partir du cout total pour l'entreprise, ce serait amusant non ? Un salarié d'une famille de 4 personnes, qui coute à une entreprise 150000? par an, après déduction des charges patronales, salariales et impots directs et indirects, gar...

le 21/03/2012 à 13:17
Signaler
il lui reste la moitie, apres ft enlever les impots locaux, ce qui depend de bcp de choses, bon ca depend s'il est marie ou sous regime pacs, et si bienentendu son epouse travaille, et combien elle gagne, s'il s'agit d'un couple recompose et remarie ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.