Pour Barack Obama, l'Europe aurait dû suivre l'exemple américain

 |  | 334 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président des États-Unis estime que les dirigeants européens, pour tenter de surmonter la crise, auraient mieux fait de suivre l'exemple américain et adopter un plan de relance de l'économie. Il a fait état de ces critiques jeudi soir lors d'une levée de fonds pour sa campagne en vue d'une réélection.

"L'Europe est toujours dans une situation difficile, en partie parce que (ses dirigeants) n'ont pas pris les mesures décisives que nous avons prises au tout début de cette récession", estime Barack Obama. Le président des Etats-Unis qui s'exprimait jeudi soir lors d'une levée de fonds à Seattle, a critiqué la gestion européenne de la crise financière pour mieux mettre en avant sa propre politique.

"Nous avons surmonté la crise"

A moins de six mois de l'élection présidentielle américaine, le candidat démocrate à sa réelection a reconnu que son écononomie souffrait encore de "vents contraires". Mais si "le prix du carburant pèse encore sur le budget de beaucoup de gens", et que "le marché immobilier est reste fragile dans le pays ", a-t-il ajouté, "la bonne nouvelle c'est que nous avons surmonté la crise". Le taux de chômage officiel du pays s'établit à 8,1%, en baisse de près de deux points depuis le plus fort de la crise, mais encore loin de son niveau de début 2008 (5%).

Des taux bas et un plan de relance

Si le président américain n'a pas précisé quels exemples américains les pays européens auraient été avisés de suivre. Toutefois, il pourrait s'agir par exemple des stress tests sur les banques, et surtout de la réponse musclée de la Réserve fédérale qui a  réduit ses principaux taux directeurs afin de soutenir l'économie.  Peu après sa prise de fonctions en janvier 2009, Barack Obama avait promulgué un plan de relance de près de 800 milliards de dollars. Ce dernier a subit le feu des critiques des adversaires républicains qui y voyaient un gaspillage notamment à l'été 2011, juste avant la perte du "triple A" anciennement attribué par les Etats-Unis par l'agence Standard & Poor's. Pour les démocrates permis de sauver quelque quatre millions d'emplois et empêché une réédition de la dépression des années 1930.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2012 à 11:22 :
Il annonce qu'il est pour le mariage homosexuel, dans un pays majoritairement bien pensant, les Bilderbergs ont décidés de ce passer de lui, tout comme Sarkozy à qui les Bilderbergs lui ont préféré Hollande, ils ont fait du bon/mauvais boulot, alors devant la monter du mécontentement populaire il suffit de raconter deux trois histoires bidons aux peuples pour faire baisser sa cote de popularité, et le tour est joué, d?ailleurs on l'a bien vu avec le débat Hollande/Sarko, Sarko était inexistant (comme un boxeur payé pour tomber au 3 round), donc les américains auront un milliardaire au pouvoir, un va-t-en guerre, la fête continue...
Réponse de le 13/05/2012 à 18:56 :
Je crois que tu regardes trop de films. Mais pourquoi pas...La réalité dépasse la fiction.
a écrit le 12/05/2012 à 10:19 :
Sacré toi, il pourrisse l'économie mondiale, et il font la morale. Il parte en guerre, fabrique des armes à tout va, des millions de morts, pseudo homme de paix, pourquoi tu y vas pas en Afghanistan avec ton fusil pour apporter la paix, tout ces politiques aux services du système Financier-militaro-chimico-pharmaceutique qui déclarent des guerres partout dans le monde, et envoient leur peuple se faire massacrer, pendant qu'ils comptent leurs profits. Mais les temps changent...
Réponse de le 13/05/2012 à 16:16 :
ils pourrissent...et ils font la morale. ils partent en guerre...ils fabriquent des armes...tous ces politiques...

tu me remercieras plus tard pat...
a écrit le 11/05/2012 à 18:47 :
cette déclaration n'est qu?électoraliste, il veut juste montrer aux électeurs qu'il a fait du bon boulot, son intention n'est pas de critiquer l'Europe.
a écrit le 11/05/2012 à 18:46 :
cela veut donc dire que la dette américaine est sûre et qu'ils comptent la rembourser en intégralité un jour??? Vivement que l'on émette des CDS sur la dette américaine, cela commencera à devenir intéressant!!

Quel clown!!
a écrit le 11/05/2012 à 17:47 :
Suivre l'exemple américain ? Avoir 10% de déficit et 100% de dette alors qu'on nous reproche nos petits déficits de 5% ??? Mais il délire ???
Réponse de le 11/05/2012 à 20:22 :
Non, il a le dollar pour monnaie.
Réponse de le 13/05/2012 à 18:54 :
"il a le dollar pour monnaie". à part la FED, qui achète du dollar en quantité astronomique en ce moment? Personne.
a écrit le 11/05/2012 à 17:26 :
cet homme était déjà une grande déception, puis il est devenu une grande peine car à la nomination de son premier conseiller nous avons compris qu'il était sous tutelle, aujourd'hui il nous apparait arrogant et dominateur, comment ose-t-il prétendre que nous aurions du suivre les USA , avec 1 millions d'ENFANTS sans domicile fixe, 43 millions d'américains survivant avec des bons d'alimentation et 20% de la population n'ayant pas accès aux soins malgré sa réformette qui n'a profité qu'aux assurances privées.
a écrit le 11/05/2012 à 17:10 :
Quelqu'un pourrait lui rappeler que la base de tout ce qu'on vit aujourd'hui, c'est la crise des Sub'Primes qui est parti de.... The United States of Americaaaaaa.
Et super ces solutions et son "plan de relance": faire marcher la planche à billet (merci à la chine qui continue à demander des dollars) et augmenter la dette pour atteindre un tel niveau qu'ils ont du voter deux fois pour augmenter son plafond!

Quand à la situation sociale du pays, on repassera!

Merci oh grand Mr Obama, mais je crois qu'on va faire sans vous là.
a écrit le 11/05/2012 à 16:03 :
Cette prise de position d'un démocrate prouve à l'envie que l'économie n'est pas une science comme on s'ingénie à nous le faire croire mais une idéologie.
Selon vos a priori politico-idéologiques et vos intérêts vous proposerez de la relance ou de l'austérité.
Donc attention aux analyses et commentaires simplistes qui fleurissent souvent sur les blogs...
a écrit le 11/05/2012 à 15:25 :
Qu'il aille le dire à Merkel !!!cela fera peut être avancer les choses en Europe § your comments.......
a écrit le 11/05/2012 à 15:19 :
Etudiants endettés, tirages au sort pour ce faire soigner, population habitant dans des camping-car,.. Mr Obama votre pays est un succès !
a écrit le 11/05/2012 à 15:14 :
Il y a quelques jours, Barack Obama félicitait l'ex-président Sarkozy pour son "leadership"; serait-ce un désaveux de la politique menée par son de "ami" Nicolas ?
a écrit le 11/05/2012 à 14:47 :
j adores les USA en tant que population et ce qu ils ont fait pour nous par le passé mais là non M Obama vous n etes pas sérieux La croissance aux USA??? mais quelle croissance? baisse du chomage?? ouais avec des gens ayant des tiers temps ca compte? Les miiliers de gens qui survivent grace aux bons alimentaires vous ne les comptez pas Quiconque vit aux USA ou y passe pas mal de temps voit que la réalité est pas celle annoncée dans les journeaux et à la télé Les américains galérent à un niveau qui renderaient fous nos bons gauchos de bases bon a cracher dans la soupe et a se plaindre
a écrit le 11/05/2012 à 12:37 :
Obama ne donne pas de leçon, il veut que l'Europe continue d'importer massivement les produits des entreprises américaines (iPhone, iPad etc), la France en particulier avec son déficit commercial de 60 milliards de $. Curieux comme les gens ont du mal à comprendre l'économie.
a écrit le 11/05/2012 à 12:24 :
Quand l'hôpital se fout de la charité. Je crois rêver. Un déficit budgétaire de 1300 Milliards cette année + 15000 Milliards de dettes, mais tout va bien, prenez exemple sur moi. Que ne ferait-on pour prendre des vessies pour des lanternes. Circulez, il n'y a rien à voir.
a écrit le 11/05/2012 à 12:23 :
Tout ça pour ne pas dire et ne pas reconnaitre que notre monde n'est pas le leur. En europe et en particulier en france, pays socialo communiqte qui n'a jamais fini sa révolution dans sa tête, la surprotection providentielle empêchera toute avancé économique dans l'avenir.
Réponse de le 11/05/2012 à 13:06 :
Là, oui. C'est clair que leur monde n'est le notre. Vous rendez vous compte qu'ils ont fait exploser le système économique mondial avec juste une faillite de banque...?? Ressembler à de tels cowboys, là, franchement, non.
a écrit le 11/05/2012 à 11:38 :
Monsieur OBAMA, quand on a 60millions d'habitants dans son pays qui se nourrissent grâce à des bons alimentaires, on ne fait pas la morale aux autres...
a écrit le 11/05/2012 à 11:21 :
Faut le faire, tout de même. : "On a explosé le système financier mondial, faites comme nous..." C'est bizarre, mais ça fait hésiter, ce genre de "déclaration".
a écrit le 11/05/2012 à 10:54 :
Barack Obama.... l?allier de Hollande ?!
a écrit le 11/05/2012 à 10:51 :
les américains truquent les chiffres du chomage. Il faut en effet mettre le chomage en face de la population active. Or celle ci est passée de 66% en 2009 à 63% aujourd'hui. Il y a donc 3% des américains dans la nature qui ont été sortis des chiffres sur le chomage. Avec un nombre d'actifs moins élevé, facile de prétendre que le chomage baisse.
a écrit le 11/05/2012 à 9:49 :
Chômage officiel de 8%, quand a celui de la France l'officiel est de 5% (3 millions de personnes), alors qu'en réalité, c'est le double de demandeur d'emploi. Donc ça en dit long, ils doivent être plutôt à 16% réel. Mais bon, on peut pas lui en vouloir, c'est les élections, il agite l?Europe comme la sarko ou le FN agitais la Grèce.
a écrit le 11/05/2012 à 9:08 :
Dites moi M. Obama, la dette des US c'est combien déjà 15.000 milliards de dollars autant que le PIB? Et comment faites vous pour détériorer les finances des US sans faire remonter les taux? Ah c'est la FED qui achète les bonds du gouvernement américain pour créer de la demande de papier. Bon. Et en plus c'est bon pour le dollar qui baisse et ça rend l'économie plus compétitive notamment par rapport aux européens et aux japonais. Merci M. Obama. Mais vos leçons vous pouvez vous les garder, car on connait la musique votre musique, et dites moi les subprimes c'est qui aussi?
Réponse de le 11/05/2012 à 9:27 :
Le chômage baisse chez eux (enfin parait il car sans les petits boulots m... ou les boulots mal payés notamment chez les jeunes qui ont des formation supérieure et ds prêts à rembourser plein la g...), et monte chez nous c'est l'effet du dollar, un dollar pas cher c'est du chômage chez nous, et chez les autre pays de l'UEM hors Allemagne qui fait fabriquer ses composants ou qui a ses sous traitants hors zone euro ou en zone euro chez les exploiteurs sans vergogne et qui en rajoute en demandant le dé tricotage du droit social dans les pays du SUD.
Réponse de le 11/05/2012 à 10:15 :
Serieux les sub primes on commence en 2000 mais Obama serait responsable,
,?
Bref entre le sauvetage de général motor , la baisse du chômage alors que la crise est toujours mondiale , et bien d autres en ayant le sénat républicains contre soi je dis pas mal seul bémol , Obama n à pas tenu ses promesses sur Wall street , 1 mesure en 5 ans c léger , sinon y faut être de mauvais fois pour dire que sont bilan économique serait négatif
Réponse de le 11/05/2012 à 10:43 :
Le secteur auto US a été massivement subventionné, primo, secundo les salariés ont accepté des baisses de salaires ou des salaires à l'embauche très fortement en baisse, etc..la réforme et l'encadrement du secteur financier de la roupie de sansonnet et encore le texte m^me dans sa version hautement édulcorée - et on partait de pas grand chose- n'est pas adopté (pour l'instant) etc...Obama c'est de l'esbroufe, le système US reste tel qu'il est un système dominé par la cupidité, les gains financiers et l'enrichissement rapide, la prédation, la mentalité impérialiste, la non reconnaissance des droits des autres et par contre la mise en ?uvre de lois US (cf celles qui s'appliquent au web) qui s'imposerait à tous au nom de la suprématie divine des intérêts US.
Réponse de le 11/05/2012 à 16:34 :
d'abord il faut apprendre à parler deuxio le pragmatisme anglo saxone est le meilleur atout de ces pays ils savent changer les choses et je vous rappel mm en france l'etat continue à subventionner les grandes structure economique:airbus,automobiles...DONC IL FAUT RELATIVISER
De toute façon on ne peut pas comparer ces deux économies
Réponse de le 11/05/2012 à 17:12 :
@ amoda: vous devriez peut-être essayer d'appliquer vous-même votre "d'abord"...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :