ISF, Libor, Syrie... les rendez-vous du jour

 |   |  529  mots
Le président syrien Bachar al Assad - Copyright Reuters
Le président syrien Bachar al Assad - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Poursuite des débats sur le collectif budgétaire à l'Assemblée, révélations dans le scandale du Libor, vote d'une nouvelle résolution au Conseil de sécurité de l'Onu... Retrouvez aussi les principaux rendez-vous économiques de ce jeudi 19 juillet.

L'ISF discuté à l'Assemblée

Les députés poursuivent leur examen de la loi de finances rectificative pour 2012. Dans la nuit, ils ont entériné la fin du dispositif d'heures supplémentaires après avoir abrogé la "TVA sociale". Ce jeudi, ils discuteront de la contribution exceptionnelle prévue pour les personnes assujetties à l'ISF.

Libor : Crédit Agricole et Société Générale dans le collimateur des enquêteurs

Dans l'affaire de manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor, les enquêteurs s'intéresseraient actuellement aux liens entre un trader de Barclays et les collaborateurs de quatre autres banques européennes Crédit Agricole et Société Générale mais aussi HSBC et Deutsche Bank. Le quotidien britannique Financial Times l'a révélé ce jeudi. Pour le moment, seule Barclays a écopé d'une amende dans ce scandale qui continue de secouer le monde de la finance.

Syrie: vote décisif au Conseil de sécurité de l'Onu

Le Conseil de sécurité de l'Onu doit voter sur un projet de résolution portant sur le conflit en Syrie. La prologation de la mission des observateurs de l'organisation doit être prolongée et plusieurs pays dont la France souhaitent assortir cette résolution de nouvelles pressions sur le régime de Damas. Cette dernière option estfermement refusée par Moscou qui devrait y opposer son veto, tout comme la Chine. Ce vote intervient au lendemain d'un attentat qui a causé la mort de plusieurs dirigeants syriens, dont le beau-frère du président Bachar al-Assad et le ministre de la Défense. Selon une ONG, plus de 200 personnes sont mortes mercredi dans le pays, dont 38 dans la capitale où les combats entre l'armée et les opposants au pouvoir font rage depuis dimanche.

Le plan d'aide aux banques espagnole examiné par les députés allemands

A Berlin, le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, doit ouvrir une séance extraordinaire du Bundestag consacrée au plan d'aide espagnol avant un vote intervenant vers 14H30.

Manifestations en Espagne

A l'appel des syndicats, des manifestations contre le nouveau plan de rigueur sont prévues dans plus de 80 villes d'Espagne. Par ailleurs, le pays tente d'emprunter deux à trois milliards d'euros à deux, cinq et sept ans, lors d'une émission obligataire.

Pékin débloque 20 milliards pour l'Afrique

Le président chinois Hu Jintao annonce des crédits de 20 milliards de dollars pour l'Afrique.

Mais aussi...

Les enquêteurs bulgares tentent de remonter la piste du kamikaze qui a fait exploser un bus rempli de touristes israéliens mercredi à Bourgas, sur la Mer noire, tuant sept personnes et en blessant 31. L'identité de l'auteur de l'attentat-suicide reste à établir. Son document de voyage était un faux permis de conduire délivré dans l'Etat du Michigan (Etats-Unis), selon les autorités bulgares. L'attentat coïncide jour pour jour avec celui commis en 1994 contre la Mutuelle juive argentine à Buenos Aires, qui avait fait 85 morts et 300 blessés, un attentat aussi imputé par Israël à l'Iran.

Le ministre français de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici se rend aux Etats-Unis

Résultats financiers pour le 2e trimestre des géants informatiques Google et Microsoft.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :