Chine : la croissance de la production industrielle continue à ralentir

Le ralentissement de la production industrielle chinoise confirme celui de la croissance économique mondiale.
Copyright Reuters

La Chine n'échappe plus à la récession mondiale. La hausse de la production industrielle en Chine a été limitée en août à 8,9% sur un an, confirmant le ralentissement de la croissance économique mondiale, selon les chiffres publiés dimanche par le Bureau national des Statistiques (BNS) qui font aussi apparaître un tassement des investissements. La croissance de la production industrielle, qui était tombée en avril en dessous de 10%, passe ainsi pour la première fois sous la barre des 9%. En juillet, la production industrielle avait encore progressé de 9,2%.

Les investissements en capital fixe, dont le montant s'est élevé l'an dernier à plus de la moitié du Produit intérieur brut (PIB) chinois, ont progressé pour leur part de 20,2% au cours des huit premiers mois de l'année, soit légèrement moins qu'au cours des sept premiers (20,4%). Mais ceux-ci bénéficient des mesures de soutien à l'activité du gouvernement, pour juguler le ralentissement de la croissance dans la deuxième économie mondiale.

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) chinois est, elle,  tombée à 7,6% au deuxième trimestre, son plus faible niveau en trois ans, alors que la Chine souffre d'une plus faible augmentation de ses exportations et que la consommation intérieure peine à prendre le relais. Enfin, la hausse des prix à la consommation en Chine s'est légèrement accélérée à 2% en août, sous l'impact des prix alimentaires, mais les prix à la production, un indicateur avancé de l'inflation à venir, ont chuté de 3,5%.

Reste un indicateur toujours au vert : celui de la croissance des ventes de détail, principale jauge mensuelle de la consommation des ménages,  qui s'est très légèrement redressée le mois dernier à 13,2% sur un an, contre 13,1% en juillet. Durant les huit premiers mois de l'année, ces ventes ont progressé de 14,1% par rapport à la même période del l'an dernier, a précisé le BNS.

 

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 11/09/2012 à 17:29
Signaler
ils ont plus de béton , ça ralentit , tant mieux , de la révolution culturelle à la révolution sociale , ils verront ce que sait quand le prolétariat se révolte , CQFD.

à écrit le 11/09/2012 à 16:11
Signaler
Enfin les Chinois sont touchés par le ralentissmeent de l'économie mondiale !! Entretemps, les pauvres de Chine vont faire leur révolution à la Syrienne, et le chaos qui va s'installer dans l'empire du Milieu va renvoyer la croissance à deux chiffre...

à écrit le 09/09/2012 à 19:01
Signaler
Un ralentissement ok, mais vu les chiffres ça fait quand même rêver. A quand un ralentissement a 7% de croissance du PIB en France?

le 09/09/2012 à 20:05
Signaler
bof! pour avoir 7%, il nous suffirait d'établir nos chiffres comme les chinois le font...

à écrit le 09/09/2012 à 17:58
Signaler
Dici 40 ans ce monde sera égal partout : la redistribution des richesses une obligation, et les derniers riches devront de battre pour trouver un nouveau Monaco etc.. Et tout sera appauvri à moins que de nouvelles technologies ralentissent cette gabe...

le 09/09/2012 à 18:58
Signaler
Je te rassures les états ne sont pas les derniers a utiliser les paradis fiscaux pour leur propre comptes. Ils ne sont donc pas pressés de les voir disparaitre (malgré leurs belles paroles).

le 17/09/2012 à 14:47
Signaler
Ne vous en faites pas, les chinois sont en train de reformer leurs institutions financières sur la base de notre système financier occidental. Dans quelques années ils seront dans la même m... que nous! J'aurais quand même préféré que ce soit l'inver...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.