Romney poursuit l'offensive avec de nouvelles excuses pour les "47%"

<b>VIDEO -</b> Mitt Romney fait un nouveau mea culpa, plus de deux semaines après la diffusion d'une vidéo montrant le candidat républicain à la présidence américaine en plein dénigrement des électeurs de Barack Obama, et deux jours après un débat dont bien des commentateurs disent que l'ancien gouverneur du Massachusetts est sorti "vainqueur".
Mitt Romney lors du premier débat télévisé contre Barack Obama - Copyright Reuters
Mitt Romney lors du premier débat télévisé contre Barack Obama - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Barack Obama n'a même pas évoqué le sujet lors du débat de mercredi. Mitt Romney, lui, prend les devants, peut-être en prévision d'éventuelles attaques et revient sur la polémique suscitées en septembre par ses propos sur les "47%". Ces déclarations étaient  "complètement incorrects" se repent-il jeudi dans une interview télévisée accordée à Fox News et dans laquelle il apparaît aux côtés de son co-lisiter Paul Ryan. "Bien, de toute évidence, dans une campagne avec des centaines voire même des milliers de discours et de sessions de questions-réponses, de temps en temps vous pouvez dire des choses qui sont mal exprimées", explique Mitt Romney. Et ce dernier d'ajouter: "Et je suis intimement persuadé, cependant, que ma vie a donné la preuve que je me soucis de 100% des gens", a-t-il ajouté.

Un premier mea culpa pour "maladresse"

Dans une vidéo publiée par un site américain, on pouvait voir le candidat républicain tenir des propos méprisants pour près de la moitié des Américains. "Il y a 47% de gens qui voteront pour le président quoi qu'il arrive. Très bien, ce sont 47% qui sont avec lui, qui dépendent du gouvernement, qui croient qu'ils sont victimes, qui croient que le gouvernement a la responsabilité de s'en occuper", avait-il dit lors d'un dîner visant à lever des fonds pour sa campagne. Peu après, il avait tenté de présenter des excuses en expliquant que ces propos étaient "maladroits" et prononcés "à l'improviste".

Peu après la diffusion de cette vidéos embarrassantes, nombre de commentateurs donnaient le candidat perdant lors du scrution du 6 novembre. Mais lors débat du 3 octobre, Mitt Romney est passé à l'offensive. Une stratégie visiblement prolongée avec ces nouvelles excuses. 

Ci-dessous, la vidéo (en anglais) de cette interview par Fox News dans laquelle Mitt Romney présente ses excuses.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 05/10/2012 à 17:33
Signaler
Romney : le républicain à tête de hublot, moitié gros porteur d'actions et d'obligations ,moitié homme ! Avec lui ce sera "vol au-dessus d'un nid de cocus par la finance" garanti! Cette finance, son seul carburant,qui a jeté,par la cupidité des couco...

à écrit le 05/10/2012 à 10:07
Signaler
Que de bonnes nouvelles dans le monde ! Les USA vont probablement revenir au libéralisme qui a fait leur force, la Chine vient d'empêcher le retour des "orthodoxes" et va certainement s'ouvrir enfin à la liberté, tandis que la crise en Europe oblige ...

le 05/10/2012 à 12:47
Signaler
La victoire de Romney semble être possible. L'echec de la relance éternelle d'Obama (en mode populiste à la Sakozy et Hollande) pourrait être sanctionner devant les urnes! Pour la chine, je ne vois pas de réformes, l'échec de l'économie régulée et p...

le 11/10/2012 à 15:03
Signaler
Tout à fait, nous vivons dans un pays gouverné par des individus fonctionnarisés qui suppriment nos libertés et qui réduisent les salariés à l'état d'esclaves. Voyez comme on pousse les gens au suicide, c'est une spécialité nationale.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.