Le yuan sur la voie de la convertibilité en dollar australien... et du statut de monnaie internationale

 |   |  281  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pékin et Canberra veulent pouvoir convertir directement leurs monnaies. Le dollar australien deviendrait ainsi la troisième monnaie échangeable en yuans.

Les banques centrales australiennes et chinoises envisagent de lancer la possibilité d'établir une conversion directe entre le yuan et «l'aussie», le dollar australien. Si les négociations aboutissent, la monnaie australienne sera la troisième bénéficiant de cet «honneur» de pouvoir être directement convertible en yuans, après le dollar américain et le yen japonais.

Partenaire important

L'Australie, pays riche en matières premières, est un partenaire important du commerce chinois. 105 milliards de dollars américains ont été échangés en 2010 entre les deux pays. Pékin est ainsi devenu, notamment depuis l'accord de libre-échange signé entre les deux pays, le principal partenaire commercial de l'Australie. 28% des exportations de ce pays filent vers l'Empire du milieu.

Sécuriser les approvisionnements

Avec cette convertibilité directe, les autorités chinoises entendent sécuriser leurs approvisionnements australiens. «L'utilisation de monnaies intermédiaires crée parfois des conditions instables au commerce bilatéral», a indiqué Zhou Xiachouan, le gouverneur de la banque populaire de Chine à l'agence Xinhua. C'est évidemment également un moyen de développer les échanges touristiques, en forte croissance entre les deux pays.

Le yuan, monnaie mondiale ?

Après la convertibilité en yen établie en mai, celle avec l'aussie établirait un pas de plus vers l'établissement du yuan comme monnaie internationale capable de devenir à terme une monnaie de réserve. La route est cependant encore longue, car le cours du yuan est étroitement surveillé par Pékin qui avance très prudemment vers une convertibilité libre. Ainsi, la conversion directe du renmibi, l'autre nom du yuan, avec l'euro n'est pas à l'ordre du jour, alors que la zone euro est un partenaire commercial essentiel de Pékin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2012 à 13:47 :
Le dollar subira le contrecoup de la politique Obama : la relance keynésienne produit de la monnaie de singe ! Seules leur richesse en matières premières (mais qu'ils garderont d'abord pour eux) et leur avance technologique éviteront au dollar de plonger complètement. Mais cela aura pour effet de surévaluer l'euro, pas bon pour nous ça??
a écrit le 12/11/2012 à 10:58 :
seconde étapes, l'étalon or chinois ? Le dollar est fini ?
a écrit le 12/11/2012 à 10:56 :
Il ne faut oublier que la banque centrale chinoise achète de l'or en masse, et les chinois en produisent de plus en plus. S'ils décident d'étalonner une partie d eleur monnaie à l'or, ca deviendra la premiere monnaie au monde. Alors achetez de l'or vite !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :