Les taux australiens à leur plus bas historique

 |   |  303  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La banque centrale australienne a encore abaissé ses taux de 0,25% à 3%. Du jamais vu. Et ce n'est sans doute pas terminé...

La Banque de réserve d?Australie (RBA), la banque centrale australienne, a annoncé mardi, une nouvelle baisse de ses taux directeurs de 25 points de base (0,25 point de pourcentage), à 3%. Jamais un taux aussi bas n?avait été établi en Australie depuis que la RBA a commencé à fixer des taux directeurs en 1990. Depuis le début de son cycle de baisse des taux en novembre 2011, la RBA a abaissé ses taux de 175 points de base (1,75 point de pourcentage).

Ralentissement

L?économie australienne montre depuis plusieurs semaines des signes de ralentissement. Les ventes au détail, la confiance des entrepreneurs, l?immobilier, l?investissement : tout semble en berne. Surtout, le secteur minier qui avait, dans les années 2000, fortement profité de la forte poussée chinoise, fait désormais grise mine avec le ralentissement de la croissance dans l?Empire du Milieu. Enfin, la hausse de 7% en six mois du dollar australien face au dollar américain, une des dernières monnaies AAA à offrir des taux intéressants, pèse sur les exportations de l?Etat continent.

Pas suffisant

Il n?est cependant pas sûr que cette baisse soit encore suffisante. A 3%, le taux australien demeure largement supérieur à ceux des grandes zones industrialisées. Certes, la Chine -premier partenaire commercial de l'Australie- donne des signes de stabilisation et beaucoup prédisent un rebond de l?économie au second semestre 2013, mais tout ceci reste très flou. D?autant que l?impact de la baisse des taux de la RBA risque d?être limité. Le quotidien Sydney Morning Herald de mardi se faisait l?écho des réticences des banques à transmettre à leurs clients la baisse des taux. Du reste, les marchés s?attendaient à une baisse de 50 points de base et le dollar australien a gagné dans la nuit 0,46% face au dollar américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :