Comment des conseillers du gouvernement américain voient le monde en 2030

 |   |  789  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Cinq grandes tendances se dégagent du dernier rapport du Conseil national du renseignement américain intitulé "Des monde alternatifs, tendances globales en 2030".

A quoi ressemblera le monde en 2030? A ce jeu des prévisions, bien des organismes s?y prêtent, comme récemment l?OCDE ou bien la CIA. Cette nouvelle étude du Conseil national du renseignement américain (National intelligence council, NIC) apporte quelques pistes nouvelles. Tous les quatre ans, l?organisme, qui fournit ses services au gouvernement américain, publie une enquête de ce type, fondée sur des analyses recueillies partout dans le monde. En 2000 par exemple, elle avait prédit une crise économique majeure... On connait la suite. Dans ce nouveau rapport, quatre scénarios, du plus optimiste au pessimiste, ont été envisagés. Voici les 5 grandes tendances qui s'en dégagent :

? La Chine, première puissance mondiale dans 18 ans

Pour ces experts américains, la fin de leur monde? c?est pour 2030. Ce n?est qu?à cette date que la Chine détrônerait les Etats-Unis comme première puissance mondiale. Ces derniers resteraient en tête jusque là, profitant d?une indépendance énergétique qui serait acquise grâce à l?exploitation des gaz de schiste. Pour l?OCDE, ce basculement se produirait beaucoup plus tôt: en 2016. L?analyse du NIC serait-elle empreinte de chauvinisme? Pour fonder ces résultats, de nombreux critères plus ou moins objectifs ont été retenus.

Selon un premier indice, qui prend en compte le PIB, la taille de la population, les dépenses militaires et le niveau technologique, la Chine passe devant l?Union européenne pendant la décennie actuellement en cours puis devant les Etats-Unis en 2030. ?Le PIB chinois sera probablement 140 fois plus important que celui du Japon?, estiment par exemple ces experts. Dans ?l?Empire du milieu?, la population en âge de travailler atteindrait un pic en 2016 à 994 millions de personnes, avant de retomber à 961 millions quatorze ans plus tard.

? L?Inde talonne la Chine

D?après ce premier indice, l?Inde dépasserait l?Europe aux alentour de 2035 et les Etats-Unis avant 2050. Avec la Chine, l?écart se réduirait. Les auteurs du rapport prévoient ainsi que ?le rythme de croissance de l?économie indienne s?accélère tandis que celui de la Chine se réduit? de sorte qu?en 2030, le taux de croissance chinois actuel, entre 8% et 10% ?ne serait plus qu?un vieux souvenir?.

? Un monde multipolaire

Contrairement à l?étude de l?OCDE, cette projection table sur l'essor de puissances émergentes qui ne font pas partie des ?BRICS?. Un groupe comprenant la Colombie, l?Egypte, l?Indonésie, l?Iran, le Mexique et la Turquie, dépasserait même l?Europe, le Japon et la Russie en 2030.

? Déclin de l??empire? occidental?

Quels que soient les scénarios, les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon, c'est-à-dire les régions actuellement les plus puissantes économiquement et diplomatiquement, connaîtraient un déclin. Mais celui-ci interviendrait plus ou moins vite. Outre l?indicateur fondé sur les quatre critères de base cités plus haut, ?Global Trends? propose un autre indice, élargit à d?autres critères, beaucoup plus qualitatifs : la santé, l?éducation et la gouvernance. Et là le résultat n?est plus le même que pour le premier critère. La Chine deviendrait première puissance mondiale plus tard, vers 2040 et l?écart entre les Etats-Unis et l?Union européenne s?accuserait moins. Les Vingt-Sept ne seraient alors même pas dépassés par l?Inde. Mais quelle que soit la méthode, de façon très claire, le monde assisterait au déclin des pays membres de l?OCDE et à l?essor des autres.

 

Au sein de l?Union européenne, ?l?Allemagne, restera probablement le champion des 26 autres pays de l?UE en raison de ses perspectives de croissance économique, mais devra affronter le défi du vieillissement de sa population?, prévoient ces experts.

? 8,7 milliards d?humains, une majorité appartenant à la classe moyenne

Pour la première fois dans l?histoire du monde, ?la majorité de la population ne sera plus pauvre?, est-il écrit. Le nombre de personnes appartenant à la classe moyenne passerait de 1 milliard environ à 2 milliards voire 3 milliards. Sont définis comme appartenant à la ?classe moyenne? les foyers qui dépensent entre 10 et 50 dollars par jour en parité de pouvoir d?achat. Les plus gros effectifs seraient, sans surprise, fournis par l?Asie, et surtout l?Inde, devant la Chine. L?émergence de cette classe moyenne impliquerait des bouleversements dans la gouvernance mondiale exacerbés par la diffusion des moyens de télécommunication. Elle serait également à l?origine d?un accroissement de la concurrence sur le marché du travail et, sur le plan de la consommation, une hausse, par exemple, de la demande dans le secteur automobile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2012 à 22:29 :
Prédire la crise économique de 2008 en 2000 n'avait rien d'extraordinaire puisque tout a commencé en 1972 quand le président Nixon est allé en Chine. Il me semble vous avoir déja expliquée cette restructuration planétaire...Puisque les être-humains et surtout leurs actuels, minables dirigeants ne veulent rien comprendre et surtout pas agir, il est for probable que nous allions tous "droit dans le mur"...Il m'est apparut que nous ne pouvons être sauvés que par un gigantesque évènement n'étant pas d'origine humaine (cosmique ou divine). J'ai imaginé le premier dans un scénario intitulé: 2039 Une Fiction Préventive, édité par moi-même (avec peu de diffusion, mais la satisfaction d'avoir tenté quelque-chose qui soit positif).
En 2002 je me suis fait escroquer par un éditeur parisien. Donc, je ne fais pas deux fois la même erreur. Amicalement...Jean-Claude Meslin
a écrit le 12/12/2012 à 9:42 :
Amusant comme etude, ils predisent la crise de 2008 mais personne n'a pris de precaution??? et surtout aucune ligne sur les guerres (inevitable) qui changent la donne????
a écrit le 12/12/2012 à 0:40 :
Qui peut parier que la Chine n'aura pas de problèmes de stabilité politique d'ici là? J'ai du mal à croire que le PCC tienne le coup jusqu'en 2020. Leur calcul est quand même bien américain: les dépenses militaires ont l'air d'être de première importance dans leurs considérations (sinon l'Europe passerait probablement devant les US) alors que normalement, si la globalisation fait bien son effet, et selon l'adage d'Audiard "plus de vivant, plus de client", ces dépenses devraient être moins significatives dans les prochaines décennies, sauf grand bouleversement politique...
a écrit le 11/12/2012 à 22:57 :
Il y a 18 ans qui avait prévu la crise actuelle ? Alors ...!
a écrit le 11/12/2012 à 21:34 :
Les pays les plus puissants au monde en 2030 sont ceux maîtriseront la filière eau en quantité et en qualité. L'eau deviendra le pétrole du 21ème siècle (hydrogène).
a écrit le 11/12/2012 à 20:31 :
Vue la situation, ces brillants experts feraient mieux de s'occuper de l'année à venir...
a écrit le 11/12/2012 à 20:09 :
On est pas foutus de prévoir correctement la météo à plus de 48h, alors faire des prévisions à 18 ans, laissez-moi rire... Enfin, ça ou l'horoscope ou les prédictions de Nostradamus, il suffit d'être suffisamment évasif et ça le fait.
a écrit le 11/12/2012 à 19:58 :
C'est toujours le même problème avec ce genre de prévision: elle ne peuvent prendre en compte les grands accidents de l'histoire. Avec un H, ordinairement sanglant et dramatique.
Se souvenir de celles concernant le destin de l'empire russe en 1900, celui concernant l'empire allemand en 1912, l'avenir des colonies espagnoles en révolte, de l'Afrique en 1950, ...
a écrit le 11/12/2012 à 18:04 :
On est "transportés" par ces visions! des milliards d'individus sur un astre non "étirable", un cauchemar en prévision, un monde de fous, et effectivement, comment nourrir toutes ces bouches, matières premières etc...on court à la fin du monde là!...et non le 21 décembre.....!.
a écrit le 11/12/2012 à 17:43 :
Comment fournira-t-on ces milliards de consommateurs à l'européenne en combustibles, nourriture et matières premières en 2030 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :