Réchauffement climatique : 3,2% de PIB en moins et 100 millions de morts dans le monde d'ici à 2030

Un rapport alarmant, publié mardi par l'organisation humanitaire DARA et commandé par 20 gouvernements tente à nouveau d'alerter sur les risques que représente le changement climatique. Selon ce rapport, 100 millions de vies humaines et 3,2% du PIB mondial seraient en jeu entre maintenant et 2030 si rien n'est fait.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 AFP)

Alors que la température moyenne augmente sous l'effet des gaz à effet de serre, les effets sur la planète, comme la fonte des glaces aux pôles ou la levée du niveau de la mer, devrait faire peser une menace en croissance constante sur les populations et sur l'économie, selon un rapport sur l'impact humain et économique du changement climatique dans 184 pays. Il est résultat d'une commande du Climate Vulnerable Forum (CVF), qui regroupe 20 pays menacés par les changements climatiques.

100 millions de vies menacées d'ici à la fin de la prochaine décennie

Selon l'organisation humanitaire DARA, la pollution de l'air, la famine et les maladies qui résultent du changement climatique sont responsables chaque année plus de 5 millions de décès. Et, selon DARA, ce chiffre devrait atteindre les 6 millions de morts si rien de change dans nos pratiques polluantes. Plus de 90% de ces décès devraient arriver dans les pays en voie de développement d'après le rapport. "La combinaison changement climatique et pollution au carbone devrait retirer la vie à plus de 100 millions de personnes d'ici à la fin de la prochaine décennie" alerte le rapport.

Des conséquences économiques non négligeables

D'après l'organisation, le changement climatique aurait coûté 1,6% de produit intérieur brut en moins par an àla planète, et pourrait lui coûter le double d'ici à 2030. Et, elle estime que la transition vers une économie à faible rejet en carbone coûterait 0,5% du PIB mondial en dix ans.

Les pays en développement sont menacés...

Ce sont les pays les plus pauvres qui sont les plus menacés par l'acroissement des risques d'innondations et de pénurie d'eau potable. En moyenne selon le rapport, les pays en voie de développement pourraient voir leur PIB amputé de 11% d'ici à 2030 en raison des changements climatiques. Cela s'expliquerait par le coût que représenterait pour l'agriculture ces changements. "Un degrès celsius de températeure moyenne en en plus équivaut à une chute de 10% de la productivité agricole. Pour nous, cela signifie 4 millions de tonnes de céréales en moins, soit 2,5  milliards de dollars. C'est 2% de notre PIB" a expliqué le Premier ministre du Bengladesh, Sheikh Hasina en réponse à la publication de ce rapport avant d'ajouter que "en comptant les dommages aux biens et les autres pertes, nous sommes face à une perte de 3 à 4% de notre PIB."

... mais les pays riches et émergents aussi

Mais les pays en voie de développement ne sont pas les seuls concernés par les risques liés au changement de climat. Selon DARA, les Etats-Unis et la Chine pourraient perdre 2,1% de leur PIB respectifs tandis que la hausse des températures pourrait coûter 5% de son PIb à l'Inde.

 

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 67
à écrit le 04/03/2013 à 1:15
Signaler
"Pollution au carbone". S'il s'agit du CO2, qui fait 0,04% de l'atmosphère, et qui n'est pas un polluant, aucun risque. S'il s'agit des microparticules de carbone-suie émises, entre autres, par les diesels, l'OMS a confirmé qu'elles sont néfastes pou...

à écrit le 04/03/2013 à 1:04
Signaler
" La température moyenne augmente sous l'effet des gaz à effet de serre, les effets sur la planète, comme la fonte des glaces aux pôles ou la levée du niveau de la mer". Plusieurs de ces informations sont erronées: A) Tglobale est stable depuis 1...

à écrit le 28/09/2012 à 17:17
Signaler
le problème c'est que toutes ces études alarmantes comme la justice française jugent de tous les côtés négatifs de ce qui se produit mais n'analyse jamais tous les côtés positifs que cela a car tout n'est pas que négatif ou positif, il y a pour certa...

le 28/09/2012 à 18:19
Signaler
Les effets positifs sont bien pris en compte dans la littérature scientifique compilée par le GIEC, comme on peut le voire sur se graph récapitulatif du rapport 2007 : http://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg2/en/figure-spm-2.html Vous parlez ...

le 28/09/2012 à 23:16
Signaler
@ Miroboland: On va certainement gagner pas mal de terres cultivées dans le Nord... mais les populations en surnombre sont dans le Sud. En cas de perte de productivité en Afrique et en Asie du sud, il faudra faire face à des migrations encore accélér...

le 29/09/2012 à 11:50
Signaler
Il faut avoir du culot pour citer en exemple l?Allemagne et le japon qui sont d'énormes émetteurs de gaz a effet de serre puisque 80% de leur énergie est fossile.... A niveau de vie équivalent, nous somme les meilleurs du monde en terme de faibles é...

le 29/09/2012 à 15:54
Signaler
Les Allemands sont à la pointe en matière de maisons zero émission, de recherche de solution renouvelables pour sortir du nucléaire. Ils se sont donnés les moyens de leurs ambitions. Ce que la France ne fait pas. Les Allemands sont accoutumés à l'idé...

le 29/09/2012 à 18:40
Signaler
L'important c'est le resulat, et le resultat c'est que nous sommes en avance par rapport à l'Allemagne et au Japon. Le resultat c'est que l'allemange bloque un engagement plus ambitieux de l'UE en faveur de la reduction des émissions de GES, et que l...

le 30/09/2012 à 18:51
Signaler
Pour avancer, il faut une culture du renouvelable, de l'innovation, une auto-discipline. La population française est peu conscientisée. Le fait que la France, grâce au nucléaire, produise moins de GES que d'autre pays relève du hasard: c'est la volon...

le 30/09/2012 à 22:54
Signaler
Ecoutez, la je pense qu'on ne tombera pas d'accord. Moi je préfère un population non "conscientisée" qui n?émet pas de CO2 qu'une population "conscientisée" qui en émet. Surtout si la population en question produit son électricité au charbon. Même un...

le 01/10/2012 à 20:14
Signaler
La transition énergétique est impossible sans une population éduquée. Cette transition oblige à repenser l'urbanisme, les transports en commun, le rapport entre transport en commun et voitures, le tri et le traitement des déchets, l'architecture, le ...

le 01/10/2012 à 21:03
Signaler
Oui je suis d'accord il faut que le population prenne conscience et que la transition soit pensée en amont de chaque décision. Apres il est totalement faux de dire que le nucléaire s'oppose au solaire et à l'éolien alors que ce sont exactement les mê...

le 02/10/2012 à 15:27
Signaler
La parité réseau est essentielle pour pousser les particuliers à s'équiper en photovoltaïque, y compris en autonomie. Je parlai du développement technique du renouvelable en Allemagne. Il est clair que sur le plan des puissances à installer, il y du ...

le 02/10/2012 à 16:06
Signaler
Un accident comme fukushima toucherais le tiers du pays utile ! Je ne savais pas que la suisse faisait 60km² ^^ En tout cas leur décision sécuritaire locale à court terme se fait sur le dos du climat et de ses conséquences globales et irréversible. ...

le 03/10/2012 à 17:16
Signaler
Le pays utile, en Suisse, est constitué par le Plateau, zone plate de 300 km de long pour 60 km de large, bordée par les Alpes au sud et le Jura au nord. Là se concentrent la majorité de la population, des services, de l'agriculture et des industries...

le 03/10/2012 à 20:22
Signaler
C'est quand même pas très probable de voir les 5 réacteurs suisses exploser en même temps alors que c'est arrivé que deux fois dans l'histoire... Enfin bref même si ça arrivait ça reste local et temporaire et ça ne détruit rien du tout. La centrale d...

le 04/10/2012 à 16:11
Signaler
Inutile de faire péter 5 réacteurs, un seul suffira, il ne s'agit que du tiers du territoire utile helvétique, non de 100%. Il faut savoir se restreindre. « local et temporaire » ??!! bel optimisme. Tchernobyl a coûté 500 milliards de $ aux Ukrainien...

le 04/10/2012 à 17:00
Signaler
Bon la vous m'avez carrément choqué, insinuez qu'un quelconque lobby maléfique du nucléaire aurait infiltré et parasité la filière renouvelable en France pour l?empêcher de se développer c'est une insulte pour tous ceux qui se battent pour faire exis...

à écrit le 27/09/2012 à 15:08
Signaler
"...Quand on sait que le cap du milliard d'individus a été franchi en 1804, le cap des six milliards en 1999 et que l'on attend 9 à 12 milliards d'hommes vers 2050, la conclusion s'impose d'elle même : par ses besoins alimentaires, eau potable, énerg...

le 27/09/2012 à 17:29
Signaler
Mais on sait bien que c'est faux. Par construction, parce qu'il nie la capacité proprement illimité de l'homme à se développer et s'adapter, le malthusianisme ne peut qu'échouer. Ce genre de propos est tenu depuis plusieurs siècles, à propos de l'agr...

à écrit le 27/09/2012 à 12:07
Signaler
Les études sérieuses prouvent qu'il n'y a plus d'augmentation des températures depuis environ une décennie, alors que l'activité humaine a progressé ces dernières années comme jamais auparavant. Un honnête homme correctement éduqué ne peut plus ignor...

le 27/09/2012 à 12:50
Signaler
ça c'est pour les températures qui n'augmentent plus : http://www.skepticalscience.com/graphics.php?g=47 Personne ne dit que le CO2 n'est pas indispensable à la vie ou que c'est un polluant dans le sens "toxicité". Par contre la science dit que l'au...

le 27/09/2012 à 14:09
Signaler
Clair que ça m'arrange même que l?Arctique fonde complètement : j'aurais plus de surface navigable pour mon yacht.

le 27/09/2012 à 17:39
Signaler
Joli pseudo ! Bien sûr que les variations de composition atmosphérique provoquent des changements... de l'ordre de 1 pour 100000 milliards ! Bouh, ça fait super peur ! Sérieusement, l'activité solaire est le meilleur candidat, pour ne pas dire le seu...

le 27/09/2012 à 18:07
Signaler
la ou vous avez raison c'est que le débat est déjà tranché puisqu'il existe un consensus scientifique. D'ailleurs il suffit de montrer les températures et l'activité solaire sur un même graphique : http://www.skepticalscience.com/pics/Solar_vs_Temp_...

à écrit le 27/09/2012 à 11:37
Signaler
Si il est normal de s'interroger sur la croissance débridée et ses effets en terme de pollution sur l'humanité et la planète des rapports comme celui là vont paradoxalement à l'opposé du but recherché en avançant des chiffres sans preuves tangibles (...

le 27/09/2012 à 12:01
Signaler
en effet, derrière les chiffres il y a des réalités humaines, alors il faut proscrire les chiffres bidons. On croirait des généraux ivres qui lancent des offensives depuis leur salon en regardant une carte...

le 27/09/2012 à 12:53
Signaler
Il s'agit d'estimations. Ils ont fait la somme des coûts estimés des dégâts du réchauffement climatique et comparé par rapport au PIB mondial. L?intérêt de la démarche est plus de montrer que ce coût n'est pas négligeable plutôt que de savoir si c'es...

le 27/09/2012 à 13:18
Signaler
Estimations, prédictions, dites donc... ça c'est de la science dure. La réalité est que les gens meurent généralement d'un arrêt du coeur et que les facteurs qui entraînent la mort sont tellement nombreux qu'il est absolument impossible d'incriminer ...

le 27/09/2012 à 13:38
Signaler
Il est parfaitement possible statistiquement d'évaluer la surmortalité due à tel ou tel facteur. Ils n'ont pas cherché à savoir si il y allait avoir croissance ou récession ,mais ils ont fait la division du coût des dégâts estimé par le PIB. Ce n'...

le 27/09/2012 à 22:05
Signaler
Le jour où vous pourrez produire un rapport médico-légal qui conclu : mort par réchauffement climatique, ou mort dû à la pollution; nous en reparlerons. Mais en attendant ce jour hypothétique, les statistiques qui évaluent la "surmortalité" ne sont, ...

le 27/09/2012 à 22:50
Signaler
On ne peut pas dire si quelqu'un qui a le cancer du poumon l'a eu a cause de la cigarette. Allez vous en conclure que la cigarette est inoffensive pour autant ? Comment faites vous pour savoir que les statistiques de surmortalité ne sont pas réalis...

le 28/09/2012 à 17:35
Signaler
Mauvaix exemple : des gens ont le cancer du poumon et ne fume pas ou meurt d'autre chose. Bien sûr qu'il n'y a pas de statisticiens pour faire ce genre d'études, sinon ils ne pourraient pas arriver aux mêmes conclusions. Il y a seulement des épidémio...

le 29/09/2012 à 18:42
Signaler
Donc la cigarette ne donne pas le cancer et conduire au volant n'est pas dangereux ! Merci pour cette discussion enrichissante ^^

le 01/10/2012 à 23:22
Signaler
Donc, on peut dire que la cigarette donne tout un tas de choses au fumeur et possiblement entre autres : du plaisir, des maladies, etc... "Conduire au volant" est recommandé, je ne sais pas si c'est dangereux... Est-ce que cette discussion a été enri...

à écrit le 27/09/2012 à 11:26
Signaler
Tant que les modélisations seront fausses, par ignorance des composantes océanique, forestière et nuageuse du climat, on pourra dire n'importe quoi pour avoir l'air intelligent. Regardez les courbes historiques sur le dernier milliard d'année en % de...

le 27/09/2012 à 12:55
Signaler
Et elles sont ou vos courbes ? Par ce que sur celles des scientifiques sur les 400000 dernières années il y a covariation : http://www.skepticalscience.com/images/Milankovitch_Cycles_400000.gif

le 27/09/2012 à 15:04
Signaler
Un milliard, c'est 1 000 000 000 années. Il faut du recul pour juger. Sur les 400 000 dernières années, regardez de près : les températures précèdent les pics de CO2 de 800 ans en moyenne, pas l'inverse.

le 27/09/2012 à 15:55
Signaler
Je suis curieux de voir vos courbes sur 1 milliard d'année !!! Comme si on avait encore de la glace d'un milliard d'année... En quoi 1 milliard d'année donnerait plus de recul que 400 000 ? Sur quoi vous basez vous ? Pour une fois que j'ai affaire à ...

le 27/09/2012 à 16:53
Signaler
Il n'y a pas besoin de glace subsistante pour connaître la composition de l'atmosphère. Sachez qu'à certaines époques géologiques, la plus grande partie de la planète était couverte de glaces, et particulièrement quand le volcanisme déversait des mil...

le 27/09/2012 à 17:40
Signaler
Citez donc vos sources et montrez nous les courbes. Vous avez les DOI ? De plus sans être un spécialiste il me semble que l'effet le plus perceptible des volcans c'est la baisse des températures dues aux poussières qui réfléchissent la lumière inci...

le 27/09/2012 à 18:23
Signaler
Vous faites allusion aux volcans actuels, si minimes par rapport à ceux du passé lointain. En effet celui du lac Toba a exterminé 90 % de la population humaine, il y a 73 000 ans et si on remonte plus dans le temps, il y a eu entre 100 000 000 et 250...

le 27/09/2012 à 21:47
Signaler
Très bien, mais ça ne contredis en rien le réchauffement climatique d?aujourd?hui. Et au passage, avec déja 1/3 des espèces éteintes en 1 siècle, nous sommes en plein dans la 6ème grande extinction, la plus rapide de toutes.

le 28/09/2012 à 19:59
Signaler
1/3 des espèces éteintes en 1 siècle ? Chiffre fantaisiste s'il en ait... Il y a plus d'espèces connues aujourd'hui qu'il y a 1 siècle. Donc le nombre d'espèces augmente.

le 29/09/2012 à 19:13
Signaler
Ahaha vous êtes super logique vous. C'est par par ce qu'on met un nom sur une espèce qui existait déjà qu'on la crée... Le nombre d?espèce connues et le nombre d?espèces n'ont aucun rapport. Voila les chiffre scientifiques : http://www.nature.com/na...

le 02/10/2012 à 17:59
Signaler
Oui je suis bien plus logique que vous, ça c'est sûr... Si vous connaissez 100 espèces et que 33 disparaissent, ça fait un tiers des espèces qui disparaissent. Mais si, entre temps, vous découvrez 1000 autres espèces, alors les pertes ne représentent...

le 03/10/2012 à 7:37
Signaler
Enfin bon que ça fasse 3% ou 33% des espèces connues ça fait toujours 33 espèces qui ont disparu dans votre exemple... Mais bon au moins par rapport au poste d'avant vous reconnaissez que c'est une perte et non pas un gain de biodiversité. Heureuse...

à écrit le 27/09/2012 à 11:25
Signaler
Et la grande Russie sera gagnante ! la Pologne aussi.

le 27/09/2012 à 13:39
Signaler
Pourquoi ?

le 02/10/2012 à 15:05
Signaler
Parce que avoir - 30 C° l'hiver c'est pas agréable, mieux avoir - 5 C° maxi comme en France les gens de Sibérie attende avec impatience se réchauffement climatique. Moins besoin de Vodka pour se réchauffer, moins de morts pour alcoolémie ( pas tenue ...

le 03/10/2012 à 8:25
Signaler
Déjà les Russes n'habitent pas tous en Sibérie, loin de là. Et pour l'instant ce qu'ils voient c'est les sécheresses à répétitions qui ruinent leurs récoltes depuis quelques années... Et s'il fait -40 l'hiver en Sibérie, il fait 35 l'été. Et s'il fai...

à écrit le 27/09/2012 à 11:25
Signaler
Et la grande Russie sera gagnante ! la Pologne aussi.

à écrit le 27/09/2012 à 10:38
Signaler
Il me semble que la boite qui a le plus perforé entre 2007 et 2012, c'est un opérateur chinois dans le charbon (+65% l'an). Si il y a bien un problème de réchauffement climatique on y va tout droit malgré les beaux discours. Et ne me dite pas que fin...

à écrit le 27/09/2012 à 10:34
Signaler
Car le train est perçu comme dangereux : à ses débuts on a craint sa vitesse excessive (25 à 50 km/h) qui allait rendre les voyageurs malades ; des chauds et froids étaient à attendre au passage des tunnels (il est vrai que les premiers wagons de 3...

le 27/09/2012 à 11:04
Signaler
Les toubibs sont aussi toujours "compétents" aujourd'hui,rien ne change finalement...A part se faire payer grassement ,creuser le trou de la sécu et faire croire à leur "omniscience",ils ne savent pas faire grand chose.

le 27/09/2012 à 11:17
Signaler
@kiceca Ce que tu oublie de dire c'est que cette étude médicale à été commandée à l'époque par des opérateurs fluviaux en Angleterre qui voyaient d'un mauvais oeil l'arrivée de la concurrence du chemin de fer. La propagande ou les études pseudo-scien...

le 27/09/2012 à 11:23
Signaler
Kiceka est une amie des belles lettres mais son argumentaire est très faible par rapport aux poisons que nous déversent l'industrie productiviste : ceux qui se sont jetés sous le train l'ont choisi; ceux qui sont morts de l'amiante, des radiations et...

le 27/09/2012 à 13:41
Signaler
Kiceca est " un ami ".... Juste un petit complément.... Quelle crédibilité accorder à des prévisions à horizon 2030 ? Perso je n'accorde aucune crédibilité à une telle prévision. Comment peut on estimer que le réchauffement climatique fera ...

le 28/09/2012 à 23:10
Signaler
@ Kiceka: Il est très probable que les premières expériences à plus de 30 km/h des audacieux passagers des premiers trains britanniques ont du exciter, apeurer et donc fatiguer énormément... Mais on s'y est fait depuis.

à écrit le 27/09/2012 à 10:33
Signaler
Changement climatique par ci changement climatique par là, quand ce qui devra arriver arrivera nous ne pourront rien y faire, quelque soit les prévisions que l'on peut faire on ne peut éviter l'inévitable, il est déjà trop tard et le pire reste à ven...

à écrit le 27/09/2012 à 10:27
Signaler
Oui, enfin... Soyons pertinents : c'est surtout le PIB qui compte.

à écrit le 27/09/2012 à 10:27
Signaler
"la pollution de l'air, la famine et les maladies qui résultent du changement climatique sont responsables chaque année plus de 5 millions de décès." C'est quoi ces conneries? Ils sont malades de sortir des chiffres pareil! Cela discrédite totalemen...

à écrit le 27/09/2012 à 10:05
Signaler
La vie regule le nombre d'etre vivant , le jour ou plus personne ne meur de cause accidentelle...comment ferons nous quand nous seront 25 milliard...nous produirons plus pour polluer encore plus.

à écrit le 27/09/2012 à 9:58
Signaler
LA TERRE EST UN GROS MORCEAU DE CAILLOU ELLE NA RIEN A FOUTRE AVEC DES PRÉVISIONS ALARMISTES NOUS SOMMES EN 2012 PENSONS A 2012

à écrit le 27/09/2012 à 9:54
Signaler
Personnellement, ça ne m'inquiètes pas ! De toute façon, c'est la fin du monde le 21 décembre, alors pourquoi stressé pour l'avenir ?

le 27/09/2012 à 13:00
Signaler
J'ai ma place réservée à Bugarach pour faire partie des survivants...

à écrit le 27/09/2012 à 9:47
Signaler
Sans être partisan des alarmistes, je prévois moultes commentaires après cet article pour nous dire qu'il ya pas de progrès sans pollution, que tous ces scientifiques sont des charlots, soutenus par la mouvance vert-socialo-communiste, que tout cela ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.