52% des Français sont favorables à l'exclusion de la Grande Bretagne de l'Union Européenne

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Ce résultat intervient quelques jours après que David Cameron, le premier ministre britannique, ait dit qu'il envisageait de réaliser un référendum d'ici à 2017 pour tester la volonté de ses concitoyens de rester ou non dans l'UE.

 Est-ce bien surprenant ? 52 % des personnes interrogées, dans un sondage BVA réalisé* pour le Parisien-Aujourd'hui en France à paraître demain, sont favorables à ce que nos voisins britanniques quittent l'Union européenne. Ce sondage intervient après que David Cameron, le Premier ministre britannique, ait annoncé cette semaine son intention de tenir un référendum sur cette question d'ici à 2017 s'il gagne les élections législatives de 2015. Pour mémoire, les Français avaient dit «Yes» à 68 % lors du référendum de 1973 sur l'entrée de la Grande Bretagne - mais aussi du Danemark, de l'Irlande et de la Norvège - dans l'Union européenne.

François Hollande a "manifesté son souhait" mercredi en Conseil des ministres que la Grande-Bretagne "demeure au sein de l'Union européenne". Mais manifestement, le sujet risque de tendre les relations entre la Grande Bretagne et ses homologues européens, sachant qu'elle n'est déjà pas dans la zone euro et qu'elle n'a manifestement pas envie d'y entrer d'ici peu.

Réponse du berger à la bergère

Le résultat de ce sondage sonne surtout une réponse du berger à la bergère les Français semblant ainsi marquer leur dédain par rapport à la volonté affichée de David Cameron de remettre en cause l' appartenance de son pays à l'union Européenne. Ce nouvel épisode en dit long sur les ambitions électoralistes du candidat Cameron. Il en dit long aussi sur le ressenti des britanniques par rapport à toutes les récentes péripéties liées à l'endettement de l'ensemble des pays de la zone euro et aux menaces d'un éclatement.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2013 à 2:58 :
Oui, excluons l'Angleterre! Comme ça, on aura au moins sauvé un pays de cette Union catastrophique.
a écrit le 09/02/2013 à 9:52 :
exclure l'angleterre est une question de survie pour l'europe.Francois Hollande pourrait devenir l'homme du siecle en y parvenant
a écrit le 29/01/2013 à 13:22 :
Merci pour votre réponse et votre humour.ma modeste personne s'occupe d'elle et s'intéresse également aux autres... ..dans le domaine associatif depuis belle lurette...mais cela n'est pas important..
ce que FAIT la chine -riche en mines auriféres , elle extrait la totalité de l'or qu'elle garde , elle achéte des quantités d'or physique dans le monde entier ,ainsi que des valeurs aurifères et incite les chinois qui sont des PATRIOTES à en acheter pour eux-mémes ..la chine premiére puissance économique du monde devant les USA
'810 ;millions de travailleurs pour 160 millions au USA.sa volonté c'est que le yuan détrone le dollar avec la complicité des américainsCeux ci ont une dette extérieure ABYSSALE ont tout intérét à la rembourser
avec une monnaie dévaluée , voire monnaie de singe-La FED sort chaque mois 85 milliards de dollars , sans
contrepartie d'enrichissement...L'euro lié au dollar va connaitre le méme sort..
et la france en faillite -dixit FILLON relayé par SAPIN - a 2000 milliards de dettes +15.200 milliards de dettes retraite que l'on versera ou non -
la solution , passe par des efforts douloureux à commencer chez nous -voir et appliquer les mesures suite au rapport de la cour des comptes -mais également dans les structures de l'Europe fédérale qui n'est pas controlée ou plutot qui s'autocontrole (corruption ,gabegie ,privilèges exhorbitants..)
Et puis pour conclure ,au dela de mon petit nombril qui n'a pas d'importance ,je ne souhaite pas surcharger nos
enfants avec DES DETTES DONT ILS NE SONT PAS RESPONSABLES.

salutations avec un joyeux et vibrant hi!han !de mes douze petits anes dont je m'occupe avec plaisir chaque jour.
Réponse de le 30/01/2013 à 10:24 :
100% d'accord, il faudrait un début de commencement de la gestion la plus élémentaires pour améliorer rapidement la situation financière et avoir de bien meilleurs résultats. Les progrès sont énormes si on a un brin de courage et de bon sens. mais comment avanver avec des politiques qui viennent du public et y retournent, 2 domaines où la gestion n'existe pas, uniquement la dépense et les augmentations d'effectifs !!
a écrit le 29/01/2013 à 11:53 :
52% d'opposants et moi et moi et moi ! Qui suis tout nu dans mon bain sans personne qui me nettoie! J'y pense et puis j'oublie! C'est la vie, c'est la vie! Au fait les Chinois,ils en pensent quoi?
a écrit le 28/01/2013 à 18:22 :
pour les britanniques l'europe tu l'aimes ou tu la quitte
a écrit le 28/01/2013 à 18:11 :
Sondages = pipeau. J'ai sous les yeux un autre sondage qui donne 58 % de OUI pour le maintien des rossbiffs dans l'UE. Donc, relativisons !
a écrit le 28/01/2013 à 17:18 :
C'est une question qu'il aurait fallu approfondir il y a quarante ans!
a écrit le 28/01/2013 à 16:57 :
Les 10 raisons de sortir de l Union Européenne d'Etienne Chouard :

1. L Union Européenne encourage le chômage de masse
2. La création monétaire est abandonnée aux banques
3. Liberté total des mouvements des capitaux
4. Soumission total à l OTAN
5. Accumulation des pouvoirs exécutif et législatif
6. Les exécutifs contrôlent la carrière des juges européens
7. Les citoyens n ont aucun moyen de résister
8. Le pouvoir législatif est contrôlé par des organes non élus
9. Les citoyens sont tenus à l écart du processus constituant
10. Les tenants du pouvoir s?écrivent les règles pour eux-mêmes
Pourquoi l Europe est comme elle est
http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/pourquoi-leurope-est-elle-comme-elle-est
Réponse de le 29/01/2013 à 9:29 :
seuls ce serait bien pire, des nains face aux géants qui seraient dans la misère
Réponse de le 30/01/2013 à 10:20 :
tout à fait d'accord, c'est parce qu'on est encore au milieu du gué qu'on a des difficultés, il ne faut écouter les éternels râleurs franchouillards mais avancer !!!!
a écrit le 28/01/2013 à 16:46 :
l'Angleterre est une ile flottante .Elle a besoin des avantages economiques avec EU.
Euro fort est plus inquietant merci Angela
a écrit le 28/01/2013 à 16:33 :
Et combien de Français sont sortir de l'Europe ? Ah c'est vrai, quand on les consulte on se fiche de leur avis, comme pour les Danois, les Irlandais, les Néerlandais ou Papandréou et on finit par ranger tous ces peuples sous le joug européen (ou allemand) ; je sens que ja vais bientôt rejoindre Londres?
Réponse de le 28/01/2013 à 17:05 :
vas y vite et qu'ils te gardent ! parce que si la france est réduite à se débrouiller seule, elle est encore plus mal barrée ! et les français qui veulent sortir en assument seuls les conséquences et non toujours chercher des boucs émissaires et dire que c'est aux autres de payer !...pour ceux qui se retroussent les manches, ça va ...
a écrit le 28/01/2013 à 16:26 :
Une fois de plus les français ont logiques! qu'apporte la GB à l'Europe pas grand chose si ce n'est le libéralisme qu'ils rejettent. ce pays n'est dans l'europe que pour défendre ses intérêts économiques et n'a aucun esprit communautaire.
Autre remarque d'une façon générale dans la plupart des pays européens les simples citoyens rejettent de plus en plus cette Europe technocratique et antidémocratique. Il y a peut être une exception avec les luxembourgeois qui ont des revenus moyens par habitants nettement supérieurs aux autres pays du fait de leur statut d'Etat paradis fiscal!
a écrit le 28/01/2013 à 16:01 :
il faut être serieux,l'Angleterre doit remplir son rôle dans une Europe forte.
a écrit le 28/01/2013 à 15:54 :
s'il est difficile de les virer, il faut faire une europe à deux vitesse : l'europe fédéral forte et les autres, avec TVA sociale entre les 2, afin de tenir compte des bonnes volontés et des egoismes qui vont de toute façon dériver et qu'il ne faut plus soutenir ; la régulation sera automatique
a écrit le 28/01/2013 à 15:38 :
mais ils sont devenus fous nos compatriotes !
ça sent le régime de la terreur à plein nez...
a écrit le 28/01/2013 à 15:05 :
Attention, ce sont eux qui pourraient nous virer. Et alors là, plus de prèteurs, donc retraites et salaires des fonctionnaires pas payés !

QUE DU VRAI!
Réponse de le 28/01/2013 à 15:51 :
ah bon ??? mais c'est l'Allemagne qui finance l'Europe, pas l'Angleterre !!! l'angleterre ne regarde que ses petits intérêts, elle s'en fout de l'europe, bon vent, on ne s'en portera que mieux ...
a écrit le 28/01/2013 à 14:57 :
De Gaule avait raison, c'est une erreur de les avoir inclus, ils travaillent que pour eux. Il faut une europe forte pour faire face aux autres puissances : US, chine, brésil..et non l'europe des Balkans où chaque nain va se afire balayer....
a écrit le 28/01/2013 à 14:57 :
L?Angleterre est dans l'Europe et elle n'y est pas, elle a conservé sa propre monnaie et fracasse l'Europe avec la city et les USA avec GOLDMAN SACHS qui sont les chevaux de Troie en Europe (avec Draghi, Monti issu de GOLDMAN SACHS), et croyez-moi tous les pays Européens qui ont conservés leurs monnaies, vont la garder, la mascarade de la création de l'Europe pour faire de nous des esclaves, avant c'était la théorie du complot, maintenant c'est devenu une réalité pour tous les peuples d'Europe, la lutte commence...
J'ai vidé mon compte, voiture à la casse, etc...
Réponse de le 28/01/2013 à 16:58 :
+1
a écrit le 28/01/2013 à 14:54 :
le pourcentage me parait faible. Il faut exclure l'angleterre au plus vite, l'angleterre ne voit dans l'europe que les avantages business mais ne veut pas coopérer, n'a aucune ambition collective. Elle a empéché les mesures fiscales et budgétaires. Si on veut avancer, il faut une europe fédérale pour faciliter les décisions politiques et permettre d'avoir une vraie banque centrale comme aux US.
a écrit le 28/01/2013 à 14:33 :
Scandaleux d'exclure une nation..au nom de quoi ?
l'angleterre paye son tribut à l'union européenne-elle défend ses intéréts -normal-
bien sur le couple franco-allemand est la couronne vertébrale de l'Europe fédérale -
Mais c'est l'europe fédérale qui est une ERREUR -vive l'Europe confédérale avec des nations souveraines , donc plus fortes....
Et pourquoi ne pas exclure la gréce qui est entrée avec des comptes truqués , falsifiés..
Réponse de le 28/01/2013 à 15:01 :

L'ANGLETERRE VA ENFIN METTRE DE L'ORDRE DANS CE MAFIOSI DE BRUXELLES!
a écrit le 28/01/2013 à 14:17 :
La grande bretagne doit rester dans l EUROPE car il serait bien que cette EUROPE ait deux leaders car elle est pour le moment entre les mains de MME MERKEL et MR HOLLANDE mais je vois qu entre les deux cela a du mal a passer et que MME MERKEL a plus d affinité avec CAMERON étant tous deux de droite c' est pour eux plus facile de s entendre qu avec un homme mou qui n est pas a leures hauteurs.
a écrit le 28/01/2013 à 13:37 :
Pour les anglais et pas seulement pour les anglais, l´" Europe" = le monstre bruxellois, téléguidés par les lobbies de l´industrie n´arrête pas de se mêler de n´importe quoi afin de pondre des réglementations idiotes dont le seul but est de faire vendre des gadgets, genre pomme d´arrosoir limitant le débit d´eau ou interdire les ampoules électriques !!
Ca agace beaucoup de gens jusqu aux plus hauts niveaux de la politique.
Le 2 eme point , les anglais et certains autres candidats refusent de payer plus dans la caisses de l´UE qu ils ne peuvent encaisser. " I want my money back". c´est écrit sur le Union Jack mais c´est aussi la devise d´autres pays de la commaunauté.!
Le UK ne pourra pas quitter l´UE, ca serait un suicide économique . Il ne faut pas réver. Les sondages d´opinion sont sans signification ! C´est comme si on faisait un sondage d´opinion sur l´aboliton de la TVA !



a écrit le 28/01/2013 à 13:29 :
Je n'interprète pas du tout ce sondage de la même manière. Les Français sont pour pas pour voir partir les Anglais mais parce qu'ils aimeraient pouvoir faire de même.
Réponse de le 28/01/2013 à 14:36 :
si si qu ils degagent !!! vite avant que leur dette nous pete a la figure De Gaulle avait raison on aurait jamais du les laisser entrer
Réponse de le 28/01/2013 à 15:42 :
Leur dette ne nous peteras pas a la figure... Je vous rappel qu'ils ne sont pas dans la zone euro, et que si ils font default, il n'aurons qu'a imprimer du billet....
a écrit le 28/01/2013 à 13:26 :
Ouf les vrais Gaullistes devraient s'en réjouir, car autant que je sache le Général DE GAULLE n'a jamais été un fervent supporter de l'adhésion des Anglais à l'Union Européenne. D'autre part la reine d'Angleterre étant l'une, sinon la principale bénéficiaire de la PAC les agriculteurs devraient eux aussi s'en réjouir.
Réponse de le 28/01/2013 à 14:38 :
il a même toujours que ca serait une erreur de les laisser entrer il s y est resolu pour faire plaisir aux autres membres de la communauté Sur ca comme sur beaucoup de choses il avait raison ....
a écrit le 28/01/2013 à 12:24 :
L utilisation du mot exclusion est impropre tout comme pour l euro.Selon les traites seuls les pays concernes peuvent en prendre la decision.
a écrit le 28/01/2013 à 12:19 :
Bon vent !
a écrit le 28/01/2013 à 12:11 :
Bon article, mais soyons clairs : la Norvège n'a jamais fait partie de l'UE (et elle semble s'en trouver fort bien). Le Royaume Uni n'est pas seul à se demander s'il faut rester dans l'UE. De fait tous les pays qui sont en dehors de l'euro - comme le Danemark, la Suède ou la Rép. Tchèque - doivent bien avoir la même interrogation. La question du sondage est assez bête, et la réponse nous dit plutôt combien de Français continuent à blâmer les Anglais pour nous avoir brûlé Jeanne d'Arc!
Réponse de le 28/01/2013 à 12:46 :
Déjà les anglais n'ont pas brulé Jeanne d'Arc... Ce sont des inquisiteurs de France commandités par l'évêque Cauchon qui ont instruits et condamnés... Ensuite un commentaire inutile à propos d'un sondage inutile, ça sert à quoi ?
Réponse de le 28/01/2013 à 14:43 :
oui bien sur et puis ils nous ont pas tiré dessus traitreseument à Mers El Kibir...Albion est traitresse c est un fait historique et ne me sortez pas la 1ere et seconde guerre mondiale ils n avaient pas le choix (ce qui encore une fois ne retire rien de leur courage et ténacité )
a écrit le 28/01/2013 à 12:10 :
vivement qu'ils partent, ils n'ont jamais joué le jeu et cela forcera les grands groupes américains à déplacer leurs sièges sociaux sur l'Europe continentale
a écrit le 28/01/2013 à 12:01 :
Les déclarations des grands responsables des institutions européennes et mondiales comme l'OMC, le FMI, prouvent que les logiciels européenns sont frappés d'obsolescences.

Les élections de 2014 seront les plus importantes depuis le traité de Rome.

Pour l'instant: le blackaout: preuve de la grande crainte du Big Bang inévitable.
a écrit le 28/01/2013 à 11:19 :
quel est le sens de ce sondage ? 52% des sondés souhaitent une sortie de l'UK
ou bien 52 % des sondés esperent un effet d'entrainement...
a écrit le 28/01/2013 à 11:19 :
Bye ! Bye ! Monsieur les anglais vous tirez les premiers mais votre individualisme et égoïsme envers l'U.E. vous coulera en second. Comme la Grèce, l'U.E. n'a pas besoin de casserole pour avancer.
a écrit le 28/01/2013 à 10:56 :
Pouvez-vous nous dire d'ou sort ce sondage??? Hier, un autre sondage fait pour BFM TV annoncait que 57% des francais etaient POUR que le RU RESTE dans l'union... Vous pourriez plutot nous faire parvenir les resultats des sondages fait la-bas, les resultats n'en seraient que plus exacts.... Je n'ai plus aucune confiance dans les sondages fait par les institut Francais pourris par le public (l'etat)....
a écrit le 28/01/2013 à 10:41 :
sondage bidon dénoncé ce matin sur public sénat
a écrit le 28/01/2013 à 10:31 :
Tiens, comment transformer le débat en un tour de main: il ne s'agit plus de ce que la GB voudrait quitter l'union, mais les français qui voudraient voir la GB la quitter. Trop fort ces spin-doctors... Pas étonnant qu'on soit dans une telle mouise en n'ayant jamais le courage d'aucun débat, d'aucune analyse de fond.
a écrit le 28/01/2013 à 10:02 :
Je t'aime moi non plus !
a écrit le 28/01/2013 à 7:49 :
Pitié pour notre langue : "après que" est suivi de l'indicatif, pas du subjonctif.
a écrit le 28/01/2013 à 7:41 :
Pas de quoi en faire un fromage. La moitié des français hostiles à UK. Il en était de même pour DE il y a peu de temps. Ces deux pays sont au moins d'accord pour limiter les coûts de fonctionnement de l'administration européenne et laisser à chaque pays la responsabilité de ses errements financiers. Ce qui embarasse la France socialiste. Fort heureusement toutes les banques françaises universelles ont des salles de marché à la city.
a écrit le 27/01/2013 à 23:03 :
Voici ce que Cameron a dit dans son discour : http://www.lesoir.be/169810/article/actualite/monde/2013-01-23/discours-complet-david-cameron -- Traduction en français d'un passage très intéressant : "Les gens éprouvent de plus en plus de frustration à l?idée qu?ils ont de moins en moins leur mot à dire sur les décisions prises, que leurs conditions de vie sont entamées par une austérité forcée et que leurs impôts sont employés à sauver des gouvernements à l?autre bout du continent ". JE CROIS qu'il a tout compris et que nous devrions en faire autant.
Réponse de le 28/01/2013 à 11:03 :
Pour le moment Cameron veut juste récupérer les voix de ses électeurs anti-europe. La mondialisation actuelle se fait à tous les niveaux sauf au niveau des gouvernements. Tant que ces petits chefs ne s'occuperont pas de ce problème, l'Humanité ne pourra que régresser. Mais bon, ça ne les dérange pas de rester petits tant qu'ils sont "chefs" ...
a écrit le 27/01/2013 à 22:22 :
Pour ma part je suis pour l'exclusion de La City de l'UE, les banques de la City ont trop triché, avec la manipulation du Libor, les paradis fiscaux, les candales Abadoli et AIG financial products ,etc; il faut les virer puisqu'ils sont incapables de respecter les règles.
Réponse de le 28/01/2013 à 10:35 :
Attention, ce sont eux qui pourraient nous virer. Et alors là, plus de prèteurs, donc retraites et salaires des fonctionnaires pas payés !
Réponse de le 28/01/2013 à 11:10 :
soyez pas ridicule La dette anglaise est encore plus catastrophique que la notre La seule et unique raison pour laquelle leur note n a (pour l instant) pas été dégradée fortement c est parce qu ils ont le controle de leur planche a billet ( ce qui montre le degré d intelligence et de pertinence des agences de notations le credit c est mal mais la surinflation c est bien !!)
a écrit le 27/01/2013 à 21:52 :
MDR ce que pense la France tout le monde s'en tape, il n'y a que les Français pour s'imaginer que notre opinion intéresse qui que soit; MDR
a écrit le 27/01/2013 à 20:33 :
Le premier ministre annonce un référendum pour 2017 , s'il est reconduit au pouvoir. Pourquoi ne pas le faire avant les élections ?
En liant le référendum a l'élection, il rallient les opposants a l'Europe pour avoir plus de chances d'être réélu. Pourquoi ne pas le faire juste après les élections ? En disant qu'il le fera n in de mandat, il ne se dédit pas jusqu'en 2017 . En 2017 il ne fera pas mais ce ne sera pas gênant puisqu'il aura fini son probable dernier mandat...
Voyez vous d'autres explications au fait qu'il ne fasse pas le référendum avant les élections, voire juste après ?
a écrit le 27/01/2013 à 20:32 :
Pour une fois que les Britanniques et les Français sont d'accord !!! Il faut donc le faire ! et de suite , pourquoi attendre deux ans ?
a écrit le 27/01/2013 à 19:25 :
C est quoi l union europeenne ? La GB a toujours suivi les décisions des US (irak) , l allemagne reste neutre : ne me demandez plus d aller voter pour des élections européennes
a écrit le 27/01/2013 à 17:46 :
Cette gueguerre franco-britannique ça devient lassant à force!!! Les médias français ne font rien pour atténuer cela. Quel dommage!!!
Réponse de le 27/01/2013 à 20:27 :
@tonio32: les médias anglais non plus ne font rien. Je comprends parfaitement la position des Anglais, mais quand on fait partie d'une famille, on peut pas dire je mange la viande sur la cuisse du poulet et je te laisse l'os à sucer :-) Il n'aurait pas fallu accepter les dérogations pour l'un ou pour l'autre au départ, et on aurait certainement moins de problèmes aujourd'hui !!!
a écrit le 27/01/2013 à 17:39 :
c'est vrai que l'opinion publique frznçaise est très importante
a écrit le 27/01/2013 à 15:42 :
Que le Royaume Uni (RU) sorte de l'UE n'est en rien exceptionnel, leur entrée était déjà soumise à une participation réduite dans le processus d'intégration européenne.

Il ne faut pas oublier aussi qu'à l'inverse de bon nombre de membres européens, leur éco se porte bien, ils ne paient pas de droits de douane, reçoivent des aides de l'UE, paient moins pour le budget de l'UE, notre situation éco est en partie conséquente des faveurs que l'UE octroie au RU.

Maintenant, si le RU sort de l'UE, l'ensemble des règles commerciales s'appliqueront (frais de douane, boycotte éventuel, taxation de certains produit, etc...) Les "riches" et entreprises que Cameron a invité...se retrouveront à devoir payer plus pour commercer avec l'UE, et pas que les entreprises française, les compagnies anglaises aussi, d'ailleurs outre-manche, ces-dernières ne veulent pas un retrait car l'économie anglaise est fortement liée à l'UE.

Quant à des renforts avec les USA, à l'heure actuelle, le RU n'a aucun traité commercial favorable puisqu'avec sa participation à l'UE les règles du marché commun l'en empêche, ce qui veut dire que tous les traités commerciaux avec les USA seraient à créer, et pensez-vous vraiment qu'au vue de la conjoncture actuelle, les USA vont négocier des traités qui leur seraient défavorable d'un point de vue économique?

Depuis 20 ans le RU est fort car il obtient les contrat via sa participation à l'UE, si demain il la quittait, il n'aurait plus de poids dans les négociations commerciales.

Cameron fait comme tous les dirigeants européens, il vend du rêve en faisant croire que le RU n'a pas besoins de l'UE, se basant sur l'ignorance de la masse électorale pour qui tous ces rouages est une inconnue...les politiques ne font ça que pour s'assurer leur avenir, il n'y a aucun intérêt national en avant.
Réponse de le 27/01/2013 à 19:38 :
le message de cameron n'est pas sot.Vis a vis des anglais,le message est:votez pour moi,je ferais un referendum;viv à vis de l'europe,il entends peser sur les negociations à venir.Ses propositions ne sont d'ailleurs pas stupides(les reactions des veaux français ou des moutons anglais ne changent pas grand chose)
a écrit le 27/01/2013 à 15:01 :
La sortie de laGB de l'UE n'aurait pas un gros impact sur eux car contrairement à nous ils n'ont pas la monnaie unique. D'autres parts leurs monnaie est plus forte que la nôtre, ensuite ils économiseront 3 milliards d'euros par an. Par contre à tout ceux qui crient haut est fort" qu'ils partent", dites moi ou est ce que l'UE ira chercher les 3 milliards manquants? Certainement pas auprès des pays de l'est ni même auprès de certains pays du sud, mais plutôt dans des pays comme la France ou l'allemagne en leur coupant certains budgets . Tout ça pour vous dirent que c'est nous qui paieront....
Réponse de le 27/01/2013 à 16:02 :
@joe27: tu oublies un détail: la mère Thatcher avait négocié pour récupérer son argent (le fameux " I want my money back"). Les "fermes" de la reine et du prince Charles tournent uniquement grâce à l'argent de la PAC (politique agricole commune), etc. Je crois au contraire que les Anglais ont plus à perdre qu'à gagner et qu'ils font du chantage pour, une fois de plus, obtenir des avantages indus.
Réponse de le 27/01/2013 à 20:35 :
Quel bonheur de recoller une Douane a Calais et Douvre !! Les afficionados de l'exil fiscal et du voyage a Londres avec des mallettes pleines de pognon vont avoir peur , que du bonheur ...
Réponse de le 28/01/2013 à 7:29 :
Pas un gros impact. C'est sûr, mis à part que plus de la moitié de leurs échanges se font avec l'UE et que les entreprises étrangères se sont implantées chez eux parce qu'ils sont dans l'UE.
Par ailleurs la City qui représente 10% du PIB a besoin de toutes les grandes banques européennes qui ne resteront pas en cas de départ de l'UE.
Donc à part au niveau économique, aucun impact pour eux, c'est d'ailleurs pour cela que les patrons anglais s'inquiètent de cette dérive populiste.
Réponse de le 28/01/2013 à 10:07 :
à Joe27 : même si l'euro n'est pas la monnaie officielle en Gb, pratiquement tous les commerces acceptent les 2 devises : Euros et Gbp. Car je suppose que les commerçants, eux, ont compris où était leur intérêt. D'autre part, j'ai fait moi-même mon petit sondage au sein de ma société (siège Gb) et nous sommes 97 % ok pour la séparation... (1% ne sait pas, 1% "s'en fiche" et 1 % est british)
a écrit le 27/01/2013 à 14:25 :
Les internautes faisant des commentaires de bistrotiers anti-anglais devraient se poser la question : Quel intérêt la France a-t'elle de rester dans l'UE et dans la monnaie unique ?
Réponse de le 27/01/2013 à 15:05 :
@AD: quel est l'intérêt de la France d'avoir de bonnes relations avec ses voisins et d'essayer de construire un espace équivalent politiquement et économiquement comparable aux US, voire à la Russie ? Voilà à mon avis tout l'enjeu, mais bien entendu, certaines préfèrent vivre toute leur vie à ramper devant les autres :-) Les Angalis ont d'ailleurs bine compris pusiqu'il ne prenne dans l'UE que ce qui les intéresse. D'ici qu'il demande à quitter l'Europe tout en conservant des relations économiques hyper privilégiées, y a pas loin :-) J'espère que s'ils partent, on ne leur donnera aucun privilège !!!
Réponse de le 28/01/2013 à 15:04 :
MON DIEU QUE DE JALOUSIE...C'EST TRISTE !
a écrit le 27/01/2013 à 12:57 :
Il faut un nouveau référendum en France sur le même sujet. Histoire de voir si les Français ont changé d'idée par rapport au précédent référendum;
Réponse de le 27/01/2013 à 14:04 :
Le précedent référendum etait sur la constitution européenne, pas sur l'appartenance à l'UE
Réponse de le 28/01/2013 à 9:23 :
Non, il y a eu un référendum en 1978 sur l'élargissement. (Mais il n'y en a plus eu pour ceux à la Bulgarie, la Croatie, Chypre, etc.)
a écrit le 27/01/2013 à 12:28 :
Bonjour, il faut quant même voir que le Royaume Unie profite de l?union européenne depuis plus de 20 ans et que cela à assez duré. Le plus drôles s?est qu?ils ne pays pas se qu?ils devraient payer depuis une éternité, le fameux rabais accordé du temps des années 80? Par compte pour se qui est de prendre leur part du gâteau des subventions de l?Europe , ils sont la?Le plus triste s?est que chaque jour qui passe, ils spéculent contre l?Europe et l?Euro ( Avec leur Livre sur évalué). La GB a toujours été un frein pour la construction de l?Europe car ils prônent le libéralisme total pour que nous soyons racheter par les Américains, Opposer a toute construction d?une défense commune, leur objectif reste de nous laisser dans une OTAN au ordre du grand frère Américain. Oui je crois qu?il est temps de se posse la question de savoir, s?il est convenable de gardé ce pays dans l?union donc la volonté est si loin de la volonté commune de la vielle Europe.
Réponse de le 27/01/2013 à 13:23 :
Pour résumer la situation, en terme de flouze : Le Royaume-Uni paie en théorie a peu près 13 Milliards d'Euros par an a l'Europe, et retire environ 6,5 Milliards d'Euros, soit un solde négatif de 6,5 Milliards. Dans le même temps, la France verse 19 milliards d'Euros a l'UE, et encaisse 13,5 Milliards, soit un solde négatif de 5,5 Milliards. En théorie, les deux pays financeraient l'Europe a peu près au même niveau, pour des tailles d"économies voisines. Jusqu?à là, tout va bien. Seulement voila, il existe ce fameux rabais Anglais de 3,1Milliards par an, que le Royaume Uni touche sous prétexte qu'elle ne sait pas produire de la bouffe... Et donc les autres états Européens payent pour eux. A noter que la France couvre 27% de ce rabais...Ce qui fait que le solde UK n'est plus que 3,3 Milliards, tandis que nous payons 900 millions pour eux , en plus. Il ne faut pas se demander pourquoi ca fâche un peu en période de vaches maigres :-)
a écrit le 27/01/2013 à 11:42 :
Ha bon ils sont dedans ? Non mais on ne mesure pas forcément tous les tenants et les aboutissants de cette possible sortie, mais je serai aussi POUR LEUR SORTIE ! D'un autre coté l'élargissement à l'Est a été une catastrophe pour nous. Pas pour tous bien sûr, les industriels pouvant aller facilement délocaliser, dans la compétition face à la Chine, et les institutions et populations locales.
Réponse de le 27/01/2013 à 12:36 :
@Raoul31
Bravo Tout est dit ! La solution est peut-être dans une Europe à 2 vitesses avec la France comme leader des pays du sud ...
a écrit le 27/01/2013 à 11:36 :
Ici 52% pour exclure la GB; sur le site du journal "le Point", c'est 58% pour la maintenir dans l'UE. Encore une preuve qu'on peut tout faire dire par les chiffres !
Réponse de le 27/01/2013 à 14:35 :
Les sondages de pres de 1000 personnes sont en général fiables a 95 % pour une marge d'erreur de plus ou moins 4%. Autrement dit, un sondage qui donne un taux de 58% doit se lire ainsi : le taux dans la population à 95% de chances d'être entre 54% et 62 % et un taux de 52% doit s'interpréter Comme étant entre 48% et 56%. Et comme les sondage sont justes à 95% cela signifie aussi qu'un sondage sur 20 ( soit 5%) commettent une erreur d'appréciation supérieure à 4 points. Pour avoir des argues d'erreur de l'ordre de plus ou moins 1 % il faudrait interroger presque 10 fos plus de personnes, mais cela coûteraient 10 fois plu chers. Un conseil : faites vous même la moyenne entre les 10 derniers sondages et vous ne devriez pas très moindre de la vérité. Cette derniere methode n'est pas très scientifique mais ne vous coûte rien.
a écrit le 27/01/2013 à 11:27 :
Il faut rappeler que de Gaulle, alors président, signa un traité avec l'Allemagne voici 50 ans, dans lequel la France excluait déjà les Anglais. Mais les Allemands, sous contrôle US, dénaturèrent le traité que l'on fête aujourd'hui, en y ajoutant, en préambule, l'accès aux Anglais !
De Gaulle trahi par tous ses successeurs. Le seul visionnaire de l'emprise US sur l'Europe, leur création.
a écrit le 27/01/2013 à 11:21 :
Il faudra affréter des ferries pour rapatrier les centaines de milliers de "froggies" installés outre-Manche !
a écrit le 27/01/2013 à 10:15 :
normal!! ils ne font rien comme tout le monde;a savoir:
ils ne sont pas a l'euro;;lis roulent toujours a gauche;toujours pas au systeme métrique,et quand il s'agit de payer ils ne sont pas d'accord(ils n'ont pas complétement tord!)
ii me semble que le général De Gaulle ne voulait pas des Anglais dans la communautée
Réponse de le 27/01/2013 à 11:05 :
le système métrique a été adopté par l'angleterre en 1965.
Réponse de le 27/01/2013 à 20:35 :
adopte, mais peu appliqué....
a écrit le 27/01/2013 à 9:55 :
Est si on posait une autre question aux français ? Du genre : Etes-vous pour ou contre le maintien de la France dans l'UE ?
Réponse de le 27/01/2013 à 10:27 :
excellente idée!!fd'ailleurs a l'époque comme le résultat des élections n'était pas favorable au oui;on nous a fait revoter d'une autre maniére,toujours la magouille!!
je pense que les Français regrettent comme conséquence le passage a l'euro,par exemple le prix de la baguette a 1 euro=6,55 francs !! scandaleux
Réponse de le 27/01/2013 à 16:29 :
En 2002 le prix de la baguette de pain valait en francs l'équivalent de 0.60 euros. Le blé qui compte pour un quart du prix du pain à été multiplié par 2 ,5 sur le marchés mondiaux depuis cette période, indépendamment de l'euro, cela explique a lui seul près de 20 centimes de plus pour une baguette, soit un coût de 0,80 euros. Autrement dit l'inflation du pain s'explique plus par une bulle sur la matière première qu'est le blé que par un effet euro.
a écrit le 27/01/2013 à 9:55 :
La dynamique perdante de la France à raison de vouloir le départ de la GB de l'UE ils seront bien plus favorable à l'élargissement des droits de la Roumanie et autres pays qui viennent gangrènent l'Europe par le bas
C'est vrai que l'Angleterre nous a brûlé notre Jeanne !
Mais la il faut arrêter les gars ça devient hallucinant
Posez vous les bonnes questions
La GB qui veut se retirer de l'uE ?
Les jeunes et moins jeunes et talentueux entrepreneurs qui vont à londre
Etc....
Il est vraie que le modèle roumain est plus proche de l'idéal social hollandiste
Réponse de le 27/01/2013 à 11:42 :
@Pragma : comment peut on dire des choses pareilles ? La Roumanie sort de décennies de tyrannie et ne se relevera pas en 5 ans; d'autrs pays de l'est, on des croissance bien meilleure que nous (pologne par exemple) après quelques années de restructuration. Quand à la GB, son seul but est de profiter de l'europe sans rien donner en échange. Quant aux jeunes créateurs, ils vont faire machine arrière si la GB quitte l'UE !
a écrit le 27/01/2013 à 9:23 :
Encore un faut débat (et c'est à cause de cet aveuglement historique que les anglais veulent partir). Le problÚme n'est pas l'Anglaterre, le problÚme c'est l'UE et sa politique de l'autruche de ne pas vouloir se regarder en face : d'un côté à cause des fonctionnaires coupés de la réalité bien installés à Bruxelles et trop bien payés et de l'autre côté de l'auberge espagnol qui constitue l'UE... On ne peut pas mettre dans une même unité économique des réalités si divergents que celles de la GrÚce et l'Hollande, ou celle du Portugal et la SuÚde ou celle de la France et l'Anglaterre, et oui, l'une socialiste et l'autre libéral, l'une avec une économie complÚtement intervenue par l'état et l'autre complÚtement contrôlé par le secteur privé.

En autre, on ne peut pas prétendre que nos voisins Allemands paient nos dettes, ce n'est pas réel ni logique. Ils préfÚrent de rallier aux anglais...

Il faut, tout d'abord, ranger la maison UE si on veut que les anglais restent, sinon ils vont partir et l'UE continuera avec ses problÚmes ad aeternum
Réponse de le 27/01/2013 à 9:45 :
Votre message est très dur à lire avec ces lettres Ã, @.... Soyez plus lisible.
a écrit le 27/01/2013 à 5:23 :
Mauvais payeurs et médisants çà sera pas une perte...
a écrit le 26/01/2013 à 22:36 :
Un autre sondage de l' Ifop que 58% des Français pensent que les Britanniques ne doivent pas quitter l' UE.
Réponse de le 27/01/2013 à 11:31 :
Le seul sondage valable, c'est LE RÉFÉRENDUM... Ils s'en sont servi pour éjecter de GAULLE, mais ne veulent plus aujourd'hui, car l'UE est contre les citoyens et ceux ci le ressentent tous les jours, ils l'ont montré en 2005 en votant NON à 55 %.
Réponse de le 27/01/2013 à 20:27 :
Le référendum portait sur la mise en place d'une constitution pour l'Europe, pas sur le maintien ou non dans l'Europe ; même si une part non négligeable de français a utilisé ce référendum pour exprimer un refus de l'Europe telle qu'elle était.
a écrit le 26/01/2013 à 21:55 :
Cameron pose de vraies questions.....mais si l'EU est aussi impuissante et peu aimée, n'est-ce pas la faute des français qui continuent à refuser d'expliquer quelle Europe ils veulent? Notre voisin allemand prône une vraie fédération, hélas, Paris est muette....elle voudrait garder son indépendence comme la GB mais envie le pouvoir que l'EU lui confère sans pour autant répondre aux demandes de l'Allemagne. Cameron aura le grand mérite de lancer la discussion sur le type d'Eu que nous voulons collectivement. ......que la GB quitte l'EU est secondaire car les anglais n'y ont jamais cru. Mais la France est absente du débat....elle énerve les autres avec sa dettes européenne alors que nos états ne sont ni fédérés ni confédérés....le jour où nous aurons un gouvernement fédéral, nous en reparlerons....l'Allemagne a raison de ne rien cèder. La France doit dire quelle Europe elle veut... quant aux anglais, ..bof!
a écrit le 26/01/2013 à 21:32 :
Qui sème le vent, récolte la tempête disait le sage ... A force de railler, mépriser, voire insulter la France et les français depuis plusieurs années à travers leurs médias de caniveau dont The Economist n'est pas le moindre, il ne faut pas être surpris de voir un tel résultat. Bien qu'extrêmement patients, les français feront preuve, au mieux d'indifférence, au pire de rejet vis à vis de nos voisins insulaires. Nous avons encore en mémoire, entre autres amabilités britanniques, les conditions très particulières dans lesquelles la GB a obtenu les JO 2012...
Réponse de le 27/01/2013 à 0:51 :
The Economist est un journal d'une très grande qualité intellectuelle, qu'il faut prendre pource qu'il est : libéral. Autrement, je le trouve bien moins racoleur et fond de caniveaux que la plupart de nos hebdomadaires.
Ensuite, dire aux anglais ce que l'on pense, les botter hors du sol européen, cela exige que nous ayons la puissance géopolitique, donc économique en Europe, pour ne pas être soumis à l'influence allemande. Bref, lorsque l'on fait le choix de prendre une position difficile, il faut avoir les épaules pour faire face aux reflux. Et, en l'occurrence, avoir des épaules cela signifie disposer d'une puissance économique digne d'un leader.
Je crois qu'une pointe d'humilité ne nous ferait pas de mal.
Réponse de le 27/01/2013 à 8:10 :
excellent et intelligent commentaire cela change des commentaires oiseux et malveillants de certains internautes
Réponse de le 27/01/2013 à 10:00 :
Comme d'habitude avec Guillaume, que des affirmations.....
Pourriez développer et donner des arguments ? A moins que vous n'en ayez pas ?
Réponse de le 27/01/2013 à 10:07 :
@guillaume
Il ne s'agit pas de mettre les anglais dehors puisque la décision de partir ou pas leur revient.
Deuxièmement, le gros problème de l'UE, c'est qu'une décision ne peut être prise que si tout le monde est d'accord. Alors la présence d'un pays qui cherche systématiquement à avoir un pied dans l'UE et un autre aux usa est un problème. Surtout s'il bénéficie d'un système dérogatoire.
Réponse de le 27/01/2013 à 10:16 :
Cameron prend un biais pour préparer un programme électoral à la fois suffisamment populiste et conservateur qui lui permette de trouver une majorité qd il décidera de rompre sa coalition avec les Libéraux (pro-européens eux!), mais sûrement pas pour sortir de l'Europe car il sait très bien que celle-ci est vitale pour le RU. Donc une gesticulation à usage intérieur et extérieur car les diplomates britanniques adorent diviser pour régner. Mais là l'Europe ne restera pas à leurs pieds car qui soutient Cameron ici? La partie sera belle à suivre et n'oublions pas que Pitt lui-même a du signer la paix d'Amiens en 1802!
a écrit le 26/01/2013 à 20:56 :
Curieux comme ce pourcentage est proche de la majorité obtenu par "flamby" à sa grande élection. Vu ce que l'on pense du choix de ces électeurs aujourd'hui mais qu'on veillera à ne pas dire pour ne pas être désagréable, force est de reconnaitre que l'idée de mettre la GB à la porte de l'Europe est tellement stupide, et serait tellement économiquement catastrophique, et géopolitiquement incertain, que ces 52% raisonnent vraiment comme des tambours. Mais on se consolera en se disant que les majorités sont à composition variable sur les différents sujets, enfin espérons le !
a écrit le 26/01/2013 à 20:49 :
Si seulement on pouvait voter à leur place pour les faire partir... D'ici 2017 ils auront probablement compris que leur intérêt économique est de rester en Europe et ils voteront non à la sortie... La Suisse a l'industrie du luxe, l'industrie pharma/chimique en plus de ses banques, la Norvège a le pétrôle, mais à part leur précieuse "City", les britanniques ont pas grande chose pour faire cavalier seul... En tout cas, je ne pense qu'on perde grand chose à les laisser partir, rappelons que la fameuse "correction britannique" au budget de l'UE a coûté 823 millions à la France en 2011...
a écrit le 26/01/2013 à 20:26 :
52% des Français sont favorables à l'exclusion de la Grande Bretagne de l'Union Européenne mais également de la France.
a écrit le 26/01/2013 à 20:04 :
Que le UK sorte au moins nous aurons un pays proche de la france où les créateurs de richesse pourront trouver des facilités sans la lourdeur de Bruxelles. Si vous avez envie de continuer à vous faire racketter par Bruxelles c'est votre choix. Vous avez certainement remarqué que le normes et réglementations de Bruxelles changent tous les 5 ans ? Cela provoque des dizaines de milliards de nouvelles dépenses sans pour autant apporter un quelconque progrès (exemple les ampoules éco qu'il va falloir remplacer par celles à LED, on est donc passé d'une ampoule de 60W à 60 cts à une ampoule ECO à 4-5 euros et bientot à LED à 10 euro). Tout cela ne sert que les grandes entreprises dont Bruxelles est la courroie de transmission. Les Anglais ont raison de s'en aller de cette UE.
a écrit le 26/01/2013 à 19:51 :
L'exclusion de la GB renforcerait l'isolationnisme européen. Les anglais disposent d'un royaume économique mondial, avec des pays à fort potentiel _ Canada, Nouvelle Zélande, Australie, sans oublier les relations avec des pays qui ont conservé des racines (Inde et Honk Kong). Bref, il ne faut pas oublier que ce n'est pas l'Angleterre le malade, mais l'union européenne.
Réponse de le 27/01/2013 à 8:13 :
Euh vous êtes second degré ou pince sans rire ? En tous cas ça fait rire...
a écrit le 26/01/2013 à 19:33 :
Bon démarras s'ils sortent !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :