Nouveau scandale alimentaire en Chine : du rat dans des plats à base de boeuf

 |  | 322 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
De la viande de rat, des produits avariés, ou mélangés avec des produits chimiques... Les autorités chinoises aurait déjà arrêté plus de 900 personnes. La Chine affronte un scandale de plus...

Remplacez la viande de cheval par de la viande de rat, et vous obtenez l'équivalent chinois du scandale qui a secoué le secteur agroalimentaire européen en janvier dernier. Le ministère chinois de la Sécurité publique a annoncé vendredi l'arrestation de plus de 900 personnes dans ce nouveau scandale de fraude alimentaire. Un communiqué officiel fait état de la saisie "de 20.000 tonnes de produits carnés frauduleux ou de qualité inférieure". L'enquête a permis de découvrir "382 cas de viande coupée avec de l'eau, de faux mouton ou b?uf, de viande avariée et de produits contenant de la viande toxique et dangereuse". Un scandale autrement plus fâcheux que sa version européenne où la dangerosité de la viande n'a jamais été mise en cause.

"Assaisonné" à l'eau oxygénée

Ainsi, des détaillants de la province du Jiangsu (au nord de Shanghai) ont vendu de la viande de rat ou de renard qu'ils ont mélangé à une solution de produits chimiques. Dans la province de Guizhou, le ministère a retrouvé des plats à base de pattes de poulets assaisonnées à...  l'eau oxygénée. D'après le ministère, cette enquête a démarré en mars dernier après la découverte de milliers de cochons morts déversés dans des rivières dans la région de Shanghai.

La peine capitale...

Du chou avarié imbibé de formol, au lait frelaté qui a contaminé plus de 100.000 personnes, l'Empire du Milieu est confronté à une série de scandales alimentaires. Pour mieux encadrer les pratiques des industriels, le gouvernement a adopté une loi alimentaire et créé un comité de sécurité alimentaire. Il a également décidé de sévir en alourdissant les peines encourues jusqu'à la peine capitale pour les fraudes les plus graves.

______

Pour en savoir plus:
>>> DIAPORAMA Peur sur l'agroalimentaire : 10 exemples qui ont fait mal à la filière

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2013 à 23:02 :
Quoi de surprenant que des choses pareils arrive en Chine. Si déjà en Europe, par appât du gain, des indélicats mélangent du cheval dans les lasagnes de boeuf. Beurk, tout ça vous coupe l'appétit.
a écrit le 04/05/2013 à 12:40 :
Beh c'est chinois donc, ?dent! Dommage que tout le monde et tous les produits sont "made in china" (presque!). On aurait du distribuer les usines un peu dans differents pays pour y creer la richesse au lieu de "supporter la Chine" dans tous les sens comme aujoud'hui...
a écrit le 04/05/2013 à 12:37 :
Les nems sont vietnamiens, pas chinois!!! J'ai plus la confiance de prendre des produits vietnamiens ou thailandais que ceux de la Chine. Mais les chinois copient tout, biensur, donc on risque d'acheter des nems "made in china" ou par des chinois, la, la qualite serait pas pareile!!! Et c'est dommage qu'On a tendance a generaliser toute l'Asie par la Chine! J'ai pass?uelques annees en Asie, c'est vraiment pas bien de faire ca pour les autres pays asiatiques. C'est le respect. En Asie, on appelle "un europeen" si on connait pas d'o? blanc vient...
a écrit le 04/05/2013 à 11:26 :
Je travaille dans une entreprise de fabrication de rillettes pour les grandes surfaces. Si vous saviez ce qu'on met dedans...
a écrit le 04/05/2013 à 10:06 :
Un scandale qui serait tout a fait possible chez nous en France vu le manque de serieux dans nos controles alimentaires ou autres. Exemples: Protreses non certifies, medicaments dangereux , viandes trafiquees .
a écrit le 03/05/2013 à 23:43 :
Cela ce dit comment Spanghero en chinois ?
a écrit le 03/05/2013 à 19:29 :
Et dans les nems il y a quoi à votre avis?
Réponse de le 03/05/2013 à 21:18 :
@Lotus: le nem, on nem ou on nem pas, mais on ne donne pas le cafard aux autres :-) oups, j'ai dit "cafard" alors que ce mets si fin se trouve dans d'autres spécialités chinoises :-)
Réponse de le 03/05/2013 à 21:29 :
Et dans les Mac Do ?
Réponse de le 04/05/2013 à 6:59 :
@Patrickb : Commentaire imbécile comme pour tous les pseudos que vous usurpez. Faudrait grandir un peu.
a écrit le 03/05/2013 à 19:28 :
Là, il est clair que nous constatons ce que donne l'appât du gain poussé au maximum. En gros, nous sommes presque des enfants de coeur, à coté... Ouaich ... notes, nous avons des méthodes différentes, tout simplement. Nous, on affame, c'est plus simple.
a écrit le 03/05/2013 à 18:07 :
Le péril jaune...
a écrit le 03/05/2013 à 17:56 :
Malheureusement tout ceci n'est pas nouveau : ce genre de pratiques était déjà évoquées dans "Tintin en Amérique" il y a un bon paquet d'années..
a écrit le 03/05/2013 à 17:25 :
On est des rigolos nous avec notre viande de cheval.....Ceci dit mon grand pere a mangé du rat pendant la guerre c etait pas mauvais d aprés lui
a écrit le 03/05/2013 à 17:17 :
Un bon petit rat Burger dans les égouts ce soir ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :