Detroit, une ville en faillite qui collectionne les maires corrompus

Kwame Kilpatrick, ancien maire de Detroit a été condamné à 28 ans de prison pour corruption. Rien d'extraordinaire pour la métropole américaine récemment en faillite où depuis 80 ans, trois autres maires ont été sanctionnés pour des faits du même ordre.

2 mn

En faillite, Detroit compte de plus en plus de masures abandonnées.
En faillite, Detroit compte de plus en plus de masures abandonnées. (Crédits : Reuters)

Detroit, capitale de l'automobile américaine... et haut lieu de corruption. Un ancien maire de la  ville du Michigan qui s'est déclarée en faillite au mois de juillet a été condamné ce vendredi à 28 ans de prison pour son implication dans un système de pots-de-vin. Il est loin d'être le premier responsable de la ville à être ainsi sanctionné pour de la corruption ou de l'évasion fiscale. Depuis 1929, comme le rappelle plusieurs médias locaux (le site d'information Deadline Detroit ou encore la Fox), trois autres maires sont passé par la case prison ou ont été démis de leurs fonctions. Et bien d'autres hauts responsables de Detroit ont suivi le même chemin. Leur histoire est parfois digne des meilleurs films de gangsters. 

  • Charles Bowles: Ce républicain, proche du Ku Klux Klan a été élu en 1929, en pleine prohibition. Aux manettes, il promet de lutter contre le crime... avant d'être renvoyé au bout de six mois de manda pour avoir "laisser régner le désordre". 
  • Richard Reading : Maire de 1938 à 1940, il "tombe" avec 134 autres personnes après la découverte de lettres laissées après son suicide par la compagne d'un membre de la mafia. De sa propension à exiger une "double ration" de pots-de-vin (une pour lui, une pour son fils), il hérite le surnom de "Double Dip Dick". Deux ans après la fin de son mandat, il est condamné à 5 ans de prison. Dans son sillage, un procureur Duncan McCrea ainsi qu'un sheriff ont eux aussi été condamnés. 
  •  Louis Miriani: Ce républicain, élu de1957-1962 avait lui aussi son surnom: "le maire qui ne fait rien". L'énorme différence entre son train de vie et son salaire de maire mettent la puce à l'oreille du fisc américain. Il est condamné à dix mois de prison pour évasion fiscale qu'il purge entre 1970 et 1971. 
  • Kwame Kilpatrick :  L'ancien maire "hip hop" comme l'appelaient ses anciens administrés a reçu la sentence la plus sévère de tous. Il devra purger 28 ans de prison, à moins que sa peine soit réduite voire annulée en appel. Le démocrate de 43 ans a été jugé coupable avec 33 autres personnes, dont des élus. Il était accusé, entre autres, d'avoir partagé avec un sous-traitant quelque 83 millions de dollars de commissions versées par des promoteurs immobiliers pour obtenir des chantiers. 

Mais Detroit peut se rassurer. En matière de corruption, elle n'a vraisemblablement pas détrôné Chicago au premier rang des villes américaines, du moins selon une étude de l'université de l'Illinois parue en 2012

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 14
à écrit le 12/10/2013 à 14:20
Signaler
c'est une photo d'anticipation représentant la France en 2017.

à écrit le 12/10/2013 à 8:51
Signaler
En France aussi bon nombre de politiciens sont passés par la case prison ou au minimum par les tribunaix. Mais comme par enchantement il reviennent ni vu ni connu sur le devant de la scène.

le 12/10/2013 à 12:07
Signaler
...bon nombre...pratiquement tous ! mais il n'y a aucune sanction contre eux, aucune! ils ont tous les droits et ça vote pour, bien entendu

à écrit le 12/10/2013 à 8:24
Signaler
Sur leboncoin 1.400 000 logements à vendre en France ....! Qui a dit que la France était en faillite ...Nous avons des élections ...le vainqueur dans ces élections c' est l ' abstention .....s ' ABSTENIR DE FAIRE ....voila la vraie majorité et n...

à écrit le 11/10/2013 à 23:59
Signaler
Heu... Les gars, on a un maire ou 2 à vous présenter. Le premier s'appelle Balkani, et il fait passer vos petits voleurs pour des enfants de c?ur.

le 12/10/2013 à 6:03
Signaler
Oh vous croyez ? ça voudrait dire que les électeurs qui ont voté pour lui à Levallois Perret sont des ânes pour l'avoir réélu après toute ses condamnations, non je n'y crois pas, dites moi pas que c'est pas vrai...

à écrit le 11/10/2013 à 20:57
Signaler
La corruption aux US est aussi forte que dans n'importe quel pays développé ou non, c'est du pareil au même c'est juste une question de visibilité plus ou moins forte.

à écrit le 11/10/2013 à 19:32
Signaler
Etrange que la corruption, aux US, ne touche que les moins puissants...

à écrit le 11/10/2013 à 18:59
Signaler
La photo est sur les sites belges mais pas en France.

à écrit le 11/10/2013 à 16:35
Signaler
A quand un homme politique français corrompu - cela ne manque pas - condamné à 28 ans??

le 11/10/2013 à 23:23
Signaler
...ben tout simplement ils ne remboursent pas, n'est-ce-pas Mister Harlem Désir ?

le 12/10/2013 à 12:09
Signaler
EGALITE FRATERNITE JUSTICE " ! mon C...L !

à écrit le 11/10/2013 à 16:10
Signaler
En France Marseille et Nice peuvent finir comme Detroit

le 11/10/2013 à 23:25
Signaler
avec échanges d'élus pour bien vérifier quelle est la corruption qui possède la meilleure rentabilité sapristi !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.