Prix Nobel d'Economie : "La nomination de Fama est une excellente nouvelle" (Hamon)

Trois questions au docteur en gestion et professeur d'économie à l'université de Paris-Dauphine Jacques Hamon qui approuve le trio de chercheurs distingués par le prix Nobel d'Economie.
Mounia Van de Casteele
Le docteur en gestion et professeur d'Economie Jacques Hamon approuve le trio de chercheurs distingués par le prix Nobel d'Economie. Il se réjouit particulièrement de celle d'Eugène Fama dont il estime que la pensée est souvent mal comprise.
Le docteur en gestion et professeur d'Economie Jacques Hamon approuve le trio de chercheurs distingués par le prix Nobel d'Economie. Il se réjouit particulièrement de celle d'Eugène Fama dont il estime que la pensée est souvent "mal comprise". (Crédits : DR)

Que peut-on dire de la nomination de Fama, Shiller et Hansen comme prix Nobel d'Économie ?

Pour moi la nomination d'Eugène Fama est une excellente nouvelle. On pouvait l'attendre depuis de nombreuses années d'ailleurs. Celle de Hansen et Shiller également. Ce dernier est assez connu pour son indice immobilier, l'indice Case-Shiller, qui est un très bon indicateur, dont on n'a pas mal entendu parler lors de la crise immobilière américaine de 2006-2007 notamment.Et Shiller a été fait Docteur Honoris causa de Dauphine en 2010.

Pour revenir à Eugène Fama, son flux de travaux est assez impressionnant. S'il y en avait un à retenir, selon moi, ce serait "My life in Finance", publié en 2010. Âgé de 74 ans, il continue à publier. Et, ce depuis 1965 ! Fera-t-il comme Ronald Coase, l'ancien prix Nobel décédé en septembre à l'âge de 103 ans et qui avait publié son dernier ouvrage à 102 ans ?

N'est-il pas contradictoire d'avoir distingué simultanément Eugène Fama et Robert Shiller dont les pensées sont assez divergentes ?

C'est typiquement une bonne blague que l'on se plaît à raconter en économie. A savoir, dire que deux personnes peuvent obtenir le Prix Nobel en même temps en disant des choses complètement opposées. Alors s'agit-il d'une illustration de cette blague ?

Plus sérieusement, cela montre que l'économie et la finance ne sont pas des sciences exactes. Il s'agit de rapports humains. Ce n'est pas aussi objectif que la physique ou l'astronomie.

Cela dit, la pensée de Robert Shiller est souvent mal interprétée.C'est à partir de son article en 1981 sur les cours trop volatiles par rapport  aux dividendes que l'on commence à l'opposer à la théorie d'efficience du marché. Mais de mémoire, je n'ai jamais entendu Shiller exprimer les choses de cette façon. Certes, dans une interview qu'il avait accordée à Libération, il avait l'air de s'opposer lui-même à la théorie de l'efficience...à moins qu'il ne s'agisse d'un raccourci ou d'une mauvaise interprétation? Il disait en effet que la Bourse n'avait jamais reflété l'économie. Mais je pense que sa pensée est un peu plus fine que ça.

 Si vous aviez été le jury, quel aurait été votre verdict ?

Sans enlever aucun mérite à ceux qui ont été choisis, j'aurais peut-être ajouté Jensen à la liste. Il faut dire que Fama et Jensen ont beaucoup travaillé ensemble. Je pense qu'ils partagent des vues assez similaires.

Mais l'essentiel est que cela éclaire la pensée du "Français moyen" sur les marchés financiers, auxquels il ne semble pas beaucoup s'intéresser. Il suffit pour s'en rendre compte de regarder les récentes publications de patrimoine des ministres: aucune action !

 

Mounia Van de Casteele

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 15/10/2013 à 16:49
Signaler
Une habitude ou presque : le prix Nobel d'économie décerné à des Américains ! Il est vrai que l'on comprend mieux la finance quand on vit dans un pays qui a dynamité l'économie mondiale avec ses explosifs subprimes !

à écrit le 15/10/2013 à 14:31
Signaler
Enfin! Fama méritait le Nobel depuis 1963, bien avant Sharpe (1990) dont les travaux n'auraient sans doute pas vu le jour sans ceux de Fama. Une grande nouvelle pour les chercheurs de l'ombre dont je fais partie. Mille fois merci Mr Fama

à écrit le 15/10/2013 à 10:06
Signaler
LECONOMIE N EST PAS UNE SCIENCE EXATE C EST VRAIS? JE RAJOUTERAIS QUE DANS LIMPOSIBLE TOUS ET POSSIBLE ? CELA DEPENDRAS DES RECHERHES ET DE DU CHOIX QUE VOUDRONS FAIRES LES HOMMES? ? ?

à écrit le 14/10/2013 à 17:56
Signaler
À MERDE MOSCOVICI n'a pas eu ce prix !!!!!!!!!!! ;o)))))))))

le 14/10/2013 à 18:07
Signaler
PS ... merci d'envoyer des mouchoirs en papier à Bernard HAMON !

à écrit le 14/10/2013 à 17:50
Signaler
« Sur un marché efficient, la concurrence fera en sorte qu'en moyenne toutes les conséquences des nouvelles informations quant à la valeur intrinsèque soient instantanément reflétées dans les prix » E. Fama Un prix soit disant Nobel pour ...

à écrit le 14/10/2013 à 17:33
Signaler
Le "Prix Nobel d'Economie" ? Mais ça n'existe pas, et ça n'a jamais existé !

le 14/10/2013 à 17:49
Signaler
à l'origine les frères Nobel étaient fabricants de dynamite ... la société Nobel existe toujours et fait toujours des explosifs.... cette histoire de prix, c?était pour se racheter une âme ! ni plus ni moins !!!! ...

le 14/10/2013 à 17:51
Signaler
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Nobel

à écrit le 14/10/2013 à 17:00
Signaler
Pas sûr qu'il connaisse celle là : " Un économiste, c'est un expert qui te dira demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier, ne s'est pas produit aujourd'hui "

le 14/10/2013 à 17:54
Signaler
Ce prix sera décerné aux frères BOGDANOV !LOOOOOOOOOOOOL

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.