+ 5,6% : la Chine affiche un fort rebond de ses exportations en octobre

 |   |  472  mots
Interrogé par l'AFP, Liu Ligang et Zhou Hao, économistes de la banque ANZ, ont affirmé: La hausse des exportations de la Chine en octobre dépasse les attentes, en raison d'une demande croissante de la part des économies des Etats-Unis et des pays de l'Asean (Sud-Est asiatique).
Interrogé par l'AFP, Liu Ligang et Zhou Hao, économistes de la banque ANZ, ont affirmé: "La hausse des exportations de la Chine en octobre dépasse les attentes, en raison d'une demande croissante de la part des économies des Etats-Unis et des pays de l'Asean" (Sud-Est asiatique). (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Grâce à une hausse plus importante que prévu des exportations, l'excédent commercial de la Chine en octobre a dépassé les projections des analystes.

185,4 milliards de dollars. Il s'agit du montant total des exportations chinoises en octobre, ce qui représente une augmentation de 5,6% par rapport à la même période sur 2012. De leur côté, les importations se portent à 154,3 milliards de dollars, ce qui réprésente une hausse de 7,6%.

Un excédent commercial de 31,1 milliards de dollars en octobre

Des nouvelles positives pour la Chine puisque l'empire du Milieu affiche de fait un excédent commercial plus élevé que prévu. Ce dernier s'établit à 31,1 milliards de dollars en octobre, ce qui représente une baisse de 3,3%. Mais il s'agit cependant d'un montant légèrement au-dessus des prévisions des analystes.

"Une demande croissante de la part des économies des Etats-Unis et des pays de l'Asean"

Cet indicateur avait subi une chute considérable en septembre puisqu'il s'était affaissé de 45%, tombant à 15,2 milliards de dollars contre 28,6 milliards en août.

Interrogé par l'AFP, Liu Ligang et Zhou Hao, économistes de la banque ANZ, ont affirmé que :

La hausse des exportations de la Chine en octobre dépasse les attentes, en raison d'une demande croissante de la part des économies des Etats-Unis et des pays de l'Asean" (Sud-Est asiatique)

Une économie très dépendante des exportations

Pour rappel, la vigeur de la croissance économique de la deuxième économie mondiale est très dépendante des exportations. Il y a quelques jours, le Premier ministre, Li Keqiang, a affirmé que si celle-ci ne faiblissait pas, cela pourrait permettre à la Chine de créer 30 millions d'emplois directs et 100 millions d'emplois supplémentaires par effet de levier.

Mais la Chine reste soumise à la bonne forme de l'économie mondiale dont le moindre essouflemment se répercute rapidement sur les niveau de ses exporations, et par ricochet, sur celui de son solde commercial.

Une croissance qui s'est accélérée lors du troisième trimestre

Sur les dix premiers mois de 2013, le volume total du commerce de la Chine a enregistré une hausse de 7,6% sur un an. Pékin s'est fixé comme objectif une progression de 8% cette année. Ces derniers jours, les autorités chinoises ont publié d'autres indicateurs économiques confirmant le regain d'activité enregistré au troisième trimestre. Comme en septembre, la production manufacturière a connu une forte hausse en octobre, la plus élevée depuis avril 2012.

Après deux trimestres de ralentissement, la Chine a vu la croissance de son produit intérieur brut (PIB) accélérer à 7,8% au troisième trimestre, (en dépit d'une baisse de régime lors du mois de septembre). La raison notamment ?  "Un mini plan de relance", adopté par Pékin fin juillet et qui incluaient des exemptions fiscales.

A lire aussi :

>> La reprise économique en Chine marque le pas

>> Chine: la production manufacturière à son plus haut niveau depuis 16 mois

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2013 à 13:35 :
rien d'étonnant cet article angélique , c'est les commandes de noel pour les US et Europe surtout qui arrivent sur les prompteurs asiatique comme chaque année a la meme période .. donc rien d'étonnant ni de surprenant vous m'avez bien fait rire .. miracle c'est bientôt Noel .. affrétez les navires et les containers .. le père noel arrivera a l'heure rassurez vous ..
a écrit le 09/11/2013 à 5:55 :
Au vu des chiffres, et si tant est qu'ils soient dignes de confiance, on peut se demander s'il ne s'agit simplement pas de l'inflation plutôt que de la progression réelle des exports.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :