Les Etats-Unis accusent (encore) l'Allemagne de ne pas jouer le jeu européen

 |   |  418  mots
Le secrétaire au Trésor Jack Lew, l'équivalent du ministre de l'économie, ne pèsera pas ses mots pour demander à l'Allemagne de faire un effort pour développer sa demande intérieure la semaine prochaine. Il demandera aussi à la BCE à se tenir prête en cas de trop faible inflation. (Photo : Reuters)
Le secrétaire au Trésor Jack Lew, l'équivalent du ministre de l'économie, ne pèsera pas ses mots pour demander à l'Allemagne de faire un effort pour développer sa demande intérieure la semaine prochaine. Il demandera aussi à la BCE à se tenir prête en cas de trop faible inflation. (Photo : Reuters) (Crédits : Reuters / Images)
L'Allemagne sera sommée de faire un effort pour développer sa demande lors de la visite du secrétaire au Trésor américain la semaine prochaine. Et la BCE de faire attention à une possible déflation.

Jacob Lew est un habitué des remontrances à l'Allemagne dans sa gestion de la crise européenne. Lors de son prochain déplacement officiel en Europe, son troisième depuis sa prise de fonctions en janvier 2013, il ne devrait pas changer de version.

 L'Allemagne sommée de développer sa demande intérieure

Ainsi l'Allemagne se verra-t-elle encore accuser de ne pas jouer le jeu de la demande intérieure pour créer des débouchés pour ses partenaires en crise. La dernière fois, Berlin avait très mal réagi aux propos de l'américain qui considérait que la faiblesse de la demande allemande était responsables de déséquilibres dans la zone euro.

Mais "en dépit des progrès accomplis par les dirigeants européens, la demande intérieure dans la zone euro reste inférieure à son faible niveau de 2009", c'est à dire au plus fort de la crie financière, constate pour justifier la position des Etats-Unis un haut responsable du Trésor cité par l'AFP.

Selon lui, la mauvaise volonté allemande aurait même freiné la sortie de crise des pays de la périphérie de la zone euro. La position de Jacob Lew et des Etats-Unis n'a pas changé assure-t-il.

La France invitée à se positionner pour une "stratégie de croissance équilibrée"

En France, où il rencontrera le président François Hollande mardi, le ministre américain insistera sur la nécessité de se doter d'une "stratégie de croissance équilibrée" qui passe notamment par le fait de voir davantage de demande en provenance des pays en "excédent", a indiqué le Trésor.

En somme, la France ne sera pas égratignée, mais invitée à réclamer des efforts à Berlin. Sujet sur lequel la majorité est plutôt discrète ces dernières semaines malgré la polémique récente née des remontrances de Bruxelles à Berlin pour son excédent courant excessif.

La BCE doit se tenir prête à lutter contre la déflation

L'administration américaine continue par ailleurs de s'inquiéter d'un mouvement de désinflation dans la région, a-t-il ajouté, assurant que les Européens devaient garder toutes les options "ouvertes" dans l'hypothèse où ces pressions se renforçaient.

Ce qui ne devrait pas contrarier le président de la BCE Mario Draghi qui s'est dit prêt à réagir en cas de besoin, même s'il ne croit pas à l'entrée de la zone euro en déflation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2014 à 10:12 :
Cela ne les regarde pas, l'Europe s'est notre problème, il s'occupe de leur colonie et le monde vivre à mieux.....
a écrit le 06/01/2014 à 13:21 :
Disparition de l'ENA qui nous forme des couillons à tour de bras ! (droite et gauche)
a écrit le 06/01/2014 à 13:18 :
En France ont trouve des gens qui font des enfants pour les allocs .... en Allemagne pas de crèche ... Alors il faut remettre tout à plat ! et un peu d'inflation ... pour que les pays du SUD s'en sorte .... au détriment du capital vous me direz ............! ... et plus de 35H en France !
a écrit le 06/01/2014 à 13:10 :
Un peu (j'ai dit un peu) d'inflation ferait du bien à l’Europe et foutre en l'air les 35H françaises ... à l’étranger on embauche un salarié ... en France on "adopte" un salarié !

Gagner du fric .......... ! c'est important !
a écrit le 06/01/2014 à 6:22 :
Comme si les US voulaient à tout prix persuader l'opinion publique européenne que l'Allemagne se bat pour eux... presque risible.
a écrit le 05/01/2014 à 21:24 :
Nous les Allemands consommons Allemands, Soutenons la culture sociétale Allemande.
Vous les Français, êtes anti-français, consommez de préférence étranger, et donnez préférence aux modes de cultures étrangères, notamment Africaine, qui vous coûte très cher et coule votre pays.
Réponse de le 05/01/2014 à 21:49 :
pas faux, sauf que vu votre démographie bientôt des allemands pure souche, il n'y aura plus beaucoup
Réponse de le 06/01/2014 à 1:11 :
Vous avez peut être raison sur le fait que les français ne consomment pas prioritairement français. En fait, je pense que nous n'étions pas sensibilisés au fait que notre consommation à une traduction directe sur nos emplois. Je pense que c'est en train d'évoluer. Après, dans une union qui est maintenant monétaire en plus d'être économique, il convient de tendre vers une harmonisation des politiques sociales, budgétaires, fiscales,.... des principaux pays de l'euro zone, sans quoi les déséquilibres vont s'accentuer.
Réponse de le 06/01/2014 à 12:51 :
Les choses ne sont pas noires ou blanches .... il y a des choses bien en Allemagne et en France .... également des choses négatives ! Les USA ont connu la récession 1929, les Allemand hyperinflation (sous Hitler) ... d'où une analyse diamétralement opposée !
Réponse de le 07/01/2014 à 10:17 :
Il y a 20 ans que les français ne souhaite plus d'immigration dans notre pays... Cela est donc un problème politique, est il est vrais que cela nous coûte très très chère, mais malheureusement on ne laisse pas le choix au français..... Malheureusement. L'on nous vends de l'immigration à tout les repas, même si nous n'en voulons plus... Bonne remarque pour un allemand. Merci
a écrit le 05/01/2014 à 19:48 :
Comment peut on donner des leçons aux autres lorsque l’on est incompétent à gérer son propre pays, ne pas oublier que le quart monde existe également là-bas, que l’alcoolisme y fait du dégât, que la malbouffe crées principalement des obèses. Qu’il ya plus de pauvres que de riches, pour preuve il existe une ville « citytente », il est nécessaire que l’Europe apprennent à vivre sans eux ou alors ils vont détruire notre système certes imparfait, certes avec des abus, certes avec de la pauvreté, mais ou le mot solidarité permet des passages à vide. Tout le contraire des états unis, pays ou la corruption y est reine. Mais avant de vouloir balayé devant chez les autres, on commence toujours par chez soi !!!
Réponse de le 05/01/2014 à 20:05 :
Pauvre France: des français qui ne comprennent rien aux problèmes profonds de l'Europe et le jeu malsain de l'Allemagne avec sa déflation compétitive, et de la France avec son laissez aller. Tellement bouché le gouvernement Français qu'il n'est même pas capable de profiter de l'aubaine que constitue le propos du gouvernement US, qui pourrait quand même aider à obtenir de l'Allemagne une politique un peu plus avantageuse pour les sud de l'Europe que le sempiternel serrage de ceinture
a écrit le 05/01/2014 à 18:02 :
Demandons à notre Dieudonné National ce qui l'en pense avant de prendre des décisions non réfléchies longuement ! enfin vous savez ce que j'en dit .
a écrit le 05/01/2014 à 13:53 :
N'oubliez pas que l'Europe est une création des USA. Brussels est encore et toujours téléguidé par Washington.
a écrit le 05/01/2014 à 12:10 :
On lit vraiment n ´importe quoi sur ce forum. On évoque une politique « d´etranglement des importartions par l´Allemagne comme source des problemes de certains pays de la zone Euro , comme la France.
SVP arretez vos plaisanteries !
Aussi bien les entreprises que les particulers sont libres d´acheter ce qu ils veulent et où ils veulent. Il ne existe bien evidemment aucune restriction quant à l ´origine d un produit.
La veriité c´est le volume d´exportation est en effet considerable ce qui gènère un excédent de la balance commerciale insupportable pour les jaloux.
Mais l´autrre verité c´est que 2/3 des exportations allemandes vont hors de la zone Euro. L´industrie automobilie allemande exporte 75 % de sa production en Chine ( !!!).
Alors au lieu de somer les Allemands de moins vendre en Chine il faudrai peut etre aussi somer les chinois d´acheter moins de voitures allemandes. (hic !) .

Le probleme de US c´est qu il n y pas (ou tres peu) d´inflation en Europe et il en ont besoin . Sans inflation, aucun moyen de reduire la dette souveraine !
Réponse de le 05/01/2014 à 12:36 :
L´industrie automobilie allemande exporte 75 % de sa production en Chine ?? je suis sceptique. c'est quoi votre source
Réponse de le 05/01/2014 à 12:41 :
quand je parle de goulet d etranglement de la demande interieure je parle evidemment de la politique de tres bas salaires qui empechent les allemands de consommer des produits importes . cette expression n est pas de moi mais d Olli Rehn . la consommation freinee et le manque d investissement dans les infrastructures plombent toute l Europe . L allemagne se comporte comme une grande Suisse au lieu d assumer son leadership et de relancer la machine europeenne
a écrit le 05/01/2014 à 12:01 :
"Les Etats-Unis accusent (encore) l'Allemagne de ne pas jouer le jeu européen".

Encore un pays trop jalouse?
Réponse de le 06/01/2014 à 9:05 :
Combien de citoyens français du 21 ième siècle, savent encore parler le français du 19 et 20ieme siècle?
a écrit le 05/01/2014 à 11:57 :
La déflation c'est l'inondation .... l'inflation c'est l'incendie .... qu'est ce qui est plus facile à combattre à votre avis ?????
a écrit le 05/01/2014 à 11:26 :
Avec 850 milliards de dollars de planche à billet par mois on ferme sa gueule politicard,
gestionnaire de merde AMÉRICAIN ( vive le peuple Américain ).
Toute votre économie fonctionne sur du PIPO.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:39 :
Tout est dit ! Yes men ! (ps = 85 par mois)
a écrit le 05/01/2014 à 9:56 :
Les Etéts-Unis "somment l'Allemagne" et "invitent la France", mais pour qui se prennent-tils ? Quelle arrogance ! Un pays qui fait marcher la planche à billets à tour de bras, qui a laissé se créer des bulles financières désastreuses pour le monde entier, qui ne fait rien pour réduire ses déficits n'a aucune leçon d'économie à donner. Ce sont des cancres qui se prennent pour le professeur.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:16 :
Bien vu et il y a encore à dire...
Réponse de le 05/01/2014 à 11:06 :
Tout a fait daccord avec vous. On nage vraiment en plein surréalisme.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:16 :
Un peu facile d'accuser les US, l'article concerne l'Allemagne et est pleins de vérités. Cantonnez-vous à cela et épargnez-nous votre anti-américanisme primaire.
Réponse de le 05/01/2014 à 11:45 :
Je partage le point de vue des américains, ils sont pragmatiques alors qu'en Europe nous sommes des dogmatiques. Il ne faut pas avoir peur de jouer sur tous les leviers économiques pour relancer la machine économique. Avec la politique égoïste des allemands nous allons droit dans le mur. Il n'y a qu'à voir la Grèce, l'Espagne et le Portugal dans l'état dans lequel ils se trouvent et ce ne sont pas les les dernières déclarations nous faisant croire que ces pays sont en train de s'en sortir qui changeront les choses !!!
Réponse de le 05/01/2014 à 12:45 :
C'est facile d'attribuer les problèmes de la Grèce ou du Portugal à l'Allemagne. Ces pays ont choisi d'introduire l'euro. Ils ont aussi longtemps voulu gagner sur tous les tableaux: une monnaie forte pour consommer et importer, tout en conservant des déficits chroniques et une productivité faible. Le fameux miracle économique espagnol ou irlandais... Au US on dit: there is no free lunch. Un jour il faut bien payer l'addition (et surprise :) ce ce n'est pas l'Allemagne qui le fait)
a écrit le 05/01/2014 à 9:47 :
Si vous voulez arriver au niveau économique de l'Allemagne, commencez par ne plus voter pour des menteurs, des manipulateurs, des incompétents et des dogmatiques.
Prenez votre avenir et celui de vos enfants en main, personne d'autre ne pourra le faire à votre place!.
Arrêtez d'écouter les inepties de la caste du tandem UMPS du genre "les autres partis politiques n'ont pas de programme", ou encore, "les autres partis politiques vont couler la France" ces messages en boucles n'ont qu'un objectif, vous laver le cerveau et vous détourner de vos façons de penser.
a écrit le 05/01/2014 à 9:38 :
On aura tout vu et tout entendu!, les cancres qui donnent des leçons au premier de la classe!.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:18 :
C’est à la fois le premier de la classe mais aussi le caïd de la classe.
a écrit le 05/01/2014 à 8:48 :
Reprise ????
Ah bon, il y a une reprise !!! Chiffres tronqués, truqués, manipulés, interprétés de façon à y faire croire.
Ceux qui s'imaginent encore qu'il y a une quelconque reprise que ce soit aux USA, en Europe, en Asie ou ailleurs sont de joyeux naïfs qui vivent chez les Bisounours.
a écrit le 05/01/2014 à 8:10 :
Les allemands ont aussi l'intelligence d'acheter ce qu'ils produisent. En réalité rien n'empèche les autres de faire comme eux. Ca s'appelle le libre marché....
Réponse de le 05/01/2014 à 16:45 :
En fait ça s'appelle le mercantilisme, mais c'est peut-être un peu compliqué...
a écrit le 05/01/2014 à 1:13 :
Ce cher Americain ferait mieux de s'occuper de ses problemes internes et Dieu sait s'il y en a chez lui.... Et a en aucun cas à faire de l'ingerance dans les affaires de l'Allemagne qui a bien raison dans sa demarche...
a écrit le 05/01/2014 à 0:44 :
Le problème de l'Allemagne ce n'est pas ses exportations mais ses importations . Le goulet d'étranglement qu'elle impose à sa demande interieure fait que personne ne peut lui vendre quoi que ce soit . Elle gonfle ainsi ses excédents de manière absolument déloyale
Et elle impose à ses partenaires la meme chose de rendre leur économie exportatrice au détriment de leur demande interieure alors qu'elle meme ne peut rien acheter à ses partenaires . C'est d'une perversion totale . Il n'ya que l'Allemagne qui sorte gagnante de ce système sauf que à force de ruiner ses clients elle est en train de scier sur la branche sur laquelle elle est assise . IL faut imperativement pour sortir de la crise que l'Allemagne enleve ce goulet d'etranglement et libère sa demande interieure quitte à réduire un petit peu ses excédents et se mette enfin à investir dans ses infrastructures qui sont lamentables notamment les routes en Allemagne
Réponse de le 05/01/2014 à 9:00 :
+1...ça s'appelle la technique du passager clandestin en économie. Les suisses font la même choses avec leur fiscalité et leur secret bancaire. Croire que le modèle allemand est duplicable à tous les pays européens est une hérésie.
L'Allemagne s'enrichit en vendant aux autres en évitant de leur acheter trop...nous pouvons remercier l'Europe d'exister, à d'autres époques, les conséquences de tels comportements économiques sur long terme se finissaient immanquablement en guerre...
Réponse de le 05/01/2014 à 10:40 :
Vous avez raison pierre et yesss.Avant, nous pouvions dévaluer le franc mais maintenant... Nous sommes prisonniers de l'euro. Il faut signale aussi que les pays du sud, qui ne peuvent dévaluer leur monnaie, dévaluent leur salaire et commencent à nous fare mal aussi
a écrit le 04/01/2014 à 23:52 :
Tant que nous les Allemands ne seront pas obligés d'acheter français on peut toujours en discuter ....
a écrit le 04/01/2014 à 23:26 :
Et les États-Unis ils jouent quel jeu, eux, quand ils font des écoutes, espionnage internet e bancaire des chefs d'État européens?
a écrit le 04/01/2014 à 23:03 :
Berlin doit voler au secours des bras casses : un comble.
a écrit le 04/01/2014 à 19:31 :
Joli jeu des américains ( et de la perfide Albion) qui tentent ainsi de diviser les européens, particulièrement la France et l'Allemagne.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:46 :
Si l'europe a été pacifiée c'est en grande partie grace aux ricains. Il nous ont plutot rabiboché. Ce n'était pas désiteressé mais ça a marché
a écrit le 04/01/2014 à 18:48 :
Obama le socialiste, le narcisse, l'utopiste, le flambeur, le menteur se comporte en soviet aux USA. Son équipe est plus ou moins aussi socialiste. Il ne faut guère s'attendre a des accusations différentes de la part de l'administration américaine actuelle. Mais les médias pensent qu'OhBlaBla est un dieu... Tout comme Mollande pendant les élections... Même agenda progressiste, sans referendum, anti-familial, pro-cannabis, pro-drogues, pro-taxes, pro-avortement, etc, etc... La décadence pure... Piquer du fric ou il y en a plutôt que de travailler dur et générer des richesses. En toute objectivité, il faut reconnaitre que l'Allemagne a su non seulement absorber ses anciens cousins de la RDA mais aussi devenir la Premiere puissance économique Euro.
Réponse de le 04/01/2014 à 20:04 :
TRES BIEN DIT MAIS ATTENTION LE SOCIALO OBAMA EST UN DIEU EN FRANCE.
Réponse de le 05/01/2014 à 18:19 :
Mais quels sont vos argumentaires pour juger Obama et sa politique? Hormis vos slogans des données plus précises. En même temps pour traiter Obama de socialiste, faut vraiment ne rien comprendre! Et il faut reconnaître aussi que l'Allemagne est un nain à côté des Etats-Unis, comparer en plus la croissance américaine par rapport à la croissance allemande et vous verrez où le dynamisme se situe.
Réponse de le 05/01/2014 à 20:50 :
Je propose qu'on supprime les pensions de retraite de la rillette du mans et de la foie en la débilité : c'est très socialiste que nos cotisations aident ces feignasses aigries à déblatérer des âneries à longueur de journées sur LT...
a écrit le 04/01/2014 à 17:21 :
Comment peut on donner des leçons aux autres lorsque l’on est incompétent à gérer son propre pays, ne pas oublier que le quart monde existe également là-bas, que l’alcoolisme y fait du dégât, que la malbouffe crées principalement des obèses. Qu’il ya plus de pauvres que de riches, pour preuve il existe une ville « citytente », il nécessaire que l’Europe apprennent à vivre sans eux ou alors ils vont détruire notre système certes imparfait, certes avec des abus, certes avec de la pauvreté, mais ou le mot solidarité permet des passages à vide. Tout le contraire des états unis, pays ou la corruption y est reine. Mais avant de vouloir balayé devant chez les autres, on commence toujours par chez soi !!!
a écrit le 04/01/2014 à 17:16 :
Les Allemands roulent pour leur pays et les Français aussi mais avec moins de succès...
Réponse de le 05/01/2014 à 22:50 :
Si les Français ROULAIENT pour leur pays, nous ne serions pas envahis de voitures allemandes. Et pas seulement en haut de gamme, mais dans toutes les gammes (VW Golf, Polo, Passat, Touran, Jetta, Sharan, Audi, BMW, Ford Fiesta, Opel Corsa …etc).
Absolument aucune de ces voitures n est fabriquée en France (sauf le modèle Yaris de Toyota, et la petite Smart).
Presque toutes ces voitures pourraient être remplacées par leur équivalent français actuel, qui est - quoiqu en disent certains et le matraquage publicitaire - DE QUALITÉ AU MOINS ÉGALE, et de plus, bien souvent fabriqué en France !
L automobile c est au moins 10% de l emploi.
Tous les Français sans exception (même ceux qui n achètent pas ces véhicules étrangers) payent dans leurs impôts pour les chômeurs et la dette résultant de ces importations massives.
a écrit le 04/01/2014 à 17:09 :
Il ne faut jamais oublier que l’Allemagne a un grave déficit démographique, parmi les grands pays c’est le plus vieux pays du monde après le Japon. Il ne nait que 8 enfants pour 1000 habitants par an c’est le taux le plus faible du monde, mais à contrario l’espérance de vie des vieux augmente rapidement (20 % des allemandes décèdent à plus de 90 ans). Le plus gros problème de l’Allemagne ce n’est pas la situation économique ses voisins, bien au contraire la crise économique qui perdure chez ses voisins européens est du pain béni, les travailleurs polonais, espagnols portugais ou grecs sont vitaux pour l’économie allemande sinon il faudrait recruter une main d’œuvre hors Europe bien moins qualifiée. Alors relancer l’économie de ses voisins européens serait pour l'Allemagne se tirer une balle dans le pied.
Réponse de le 04/01/2014 à 20:34 :
Nickel. Enfin une analyse intelligente de la situation sans considération politique...juste de la démographie. C'est cette variable qui fait l'histoire de tout temps à jamais.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:42 :
Vous avez lu et écouté emmanuel todd. Excellente analyse. Cela montre l'impossibilité et l'absurdité de l'euro
Réponse de le 05/01/2014 à 12:36 :
Dommage que vous vous basiez sur des chiffres faux. Le taux de natalité est de 13,5 pour 1000 soit un chiffre faible mais comparable à celui de l'Italie ou l'Espagne.
a écrit le 04/01/2014 à 17:01 :
si sarkozy avait supprimé les 80 milliards d'alloc rsa, les 60 milliards d'euros de subventions les 70 milliards de niches fiscales, 90 milliards de doublon de la fonction publique, on arrive à 310 milliards par an soit 6 ans pour rembourser la dette. Contre l'Allemagne, il suffit de débrancher la prise des centrales nucléaires et un essai du m51 à l'ile longue...
Réponse de le 04/01/2014 à 18:29 :
Beau programme.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:50 :
en supprimant le rsa je ne sais pas comment feraient pour vivre certaine personnes mais bon c'est pas grave. les fonctionnaires des doublons mis au chomage auraient entrainer la disparation de milliers d'emploi indirects et indirects très dopant dans une économie qui ne crée pas d'emploi et oùl'industrie disparait à cause de l'euromark
a écrit le 04/01/2014 à 16:07 :
Bienvenue au créateur de crise l'US mais également bienvenue à celui qui souhaite gérer l'Union sans mal car elle ne sait pas se gérer. Je fais confiance à l'Allemagne pour ne pas dire Yes au donneur d'ordres mais également à M. Hollande pour exécuter l'offre américaine le seul bémol pour les US nous sommes politiquement incapable de nous positionner avec le mot croissance car nos gouvernants depuis 18 mois ans cherchent la définition du mot croissance ils ont trouvé à la page IMPOTAXES, puis pour 2014 avec un pacte rajoutons quelques commissions quelques erreurs de timing entre ministres et un peu de salade défraichie et nous serons encore à chercher ce que veut dire le mot croissance.
a écrit le 04/01/2014 à 15:42 :
Pour ceux qui en doutaient encore, on voit une fois encore qui contrôle l'UE !

C'est normal, après tout, les ÉU ne sont-ils pas les créateurs de l'UE ?
a écrit le 04/01/2014 à 15:18 :
Ils ont raison : l'Allemagne joue perso, et profite de l'Europe sans vergogne, et sans rien donner en retour. Certains éléments du patronat allemand ont d'ailleurs la volonté délibérée de détruire l'industrie française, pour tuer un concurrent, et pour assouvir le vieux rêve d'une France réduite au rôle de sous-traitant exploité.
Bon. Mais ce n'est pas aux Américains de le dire, cela ne les regarde pas. C'est le rôle de l'actuel locataire de l’Élysée. Malheureusement, sa mollesse et son indécision font que nous allons continuer à nous faire tondre passivement : envahissement par les produits allemands, entreprises françaises tuées par des patrons allemands, délocalisations en Allemagne, etc.
Réponse de le 04/01/2014 à 15:26 :
LOL ... vous apparement faites parti de ce genre des gens qui croyent que les américains n'ont jamais été sur la lune. Bientôt on commence de parler ici que ce sont les illuminati derrière tout cela ...
Réponse de le 04/01/2014 à 16:37 :
@ cad, vous semblez être bien naïf et vous ne devez rien connaître à la mentalité allemande.
Réponse de le 04/01/2014 à 16:55 :
@ seb: et vous semblez avoir beaucoup trop de préjugés pour pouvoir traiter les autres de naif
Réponse de le 04/01/2014 à 17:11 :
J'entends dire le gouvernement par ci le gouvernement par là, et les patrons Français, le Médef que font-ils, ou sont-ils???? ne sont-ils pas un peu trop discret????
a écrit le 04/01/2014 à 15:07 :
Les élections en 2014 remettront beaucoup de pendules à l'heure!.
a écrit le 04/01/2014 à 15:06 :
Les fables de La Fontaine revue et corrigée version 2013.
VERSION ALLEMANDE
La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
Les cigales pensent que la fourmi est stupide, elle rient, dansent et jouent tout l'été.
Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
Les cigales grelottantes de froid n'ont ni nourriture ni abri et meurent de froid.
FIN
VERSION PAYS DU SUD SOCIALO-COMMUNISTES CLUB MED.
La fourmi travaille dur tout l'été dans la canicule.
Elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l'hiver.
Les cigales pensent que la fourmi est stupide, elle rient, dansent et jouent tout l'été.
Une fois l'hiver venu, la fourmi est au chaud et bien nourrie.
Les cigales grelottantes de froid organisent une conférence de presse et demande
pourquoi la fourmi a le droit d'être au chaud et bien nourrie tandis que les autres, moins chanceux comme elle, ont froid et faim.
Les télévisions des pays du club méd organisent des émissions en direct qui montrent les cigales grelottantes de froid et qui passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.
Les socialo-communistes sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d'autres vivent dans l'abondance.
Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi.
Les journalistes des pays du club méd organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement Allemand pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu'elle paie "sa juste part".
En réponse aux sondages, le gouvernement rédige une loi sur l'égalité économique et une loi (rétroactive à l'été) d'anti-discrimination.
Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.
Des philosophes à la mode, interviennent et critiquent la position de la fourmi et demandent aux gouvernements des pays du club méd des sanctions exemplaires.
certains élus des pays du club méd sont interviewés et démontrent les liens de la fourmi avec les tortionnaires de Buchenwald et de Dachau.
Les biens de la fourmi sont préemptés par les autorités de la CEE car la fourmi n'a pas assez d'argent pour payer ses amendes et ses impôts.
La fourmi quitte la communauté économique européenne pour faire cavalier seul avec succès dans le concert économique mondial . Les télévisions des pays du club méd font un reportage sur les cigales maintenant engraissées.
Des rassemblements d’artistes et d’écrivains socialo-communistes, se tiennent régulièrement dans la maison de la fourmi.
Des chanteurs de variétés soutenus par les gouvernements et les médias des pays du club méd interprètent à longueur de temps "fourmi barre toi".
Elles sont en train de finir les dernières provisions de la fourmi bien que le printemps soit encore loin.
L'ancienne maison de la fourmi la CEE, devenue logement social pour les cigales, se détériore car ces dernières n'ont rien fait pour l'entretenir.
Des reproches sont faits aux eurocrates de Bruxelles et à Barroso pour le manque de moyens .
Une commission d'enquête est mise en place, ce qui coûtera 60 millions d'euros.
Les cigales meurent d'une overdose de provisions obtenues avec les associations caritatives mondiales.
Les médias des pays du club méd commentent l'échec des gouvernements de ces pays du club méd à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.
Réponse de le 04/01/2014 à 15:55 :
Mais quel est le travail de la fourmi pendant l'été ? Prendre les parts de marché, les débouchés, les outils de productions, les ingénieurs des cigales pendant que ces dernières sont en vacances... et regardent ailleurs, à la rentrée au moment de l'hiver, il ne reste plus rien chez les cigales car tout est dans la maison de la fourmi...
Réponse de le 04/01/2014 à 18:39 :
100% d'accord avec vous! Les cigales lisent Karl Marx tandis que les fourmis l'ont compris!!!
Réponse de le 05/01/2014 à 10:54 :
C'est bien la cigale et la fourmi une caricature néolibérale ridicule. On joue sur le complexe d'infériorité des français face aux allemands. M. Werner vous devez être une cigale française.
a écrit le 04/01/2014 à 14:57 :
C est clair il ne reste que l´inflation pour que les US se sortent de la M....
Sans inflation pas de remboursement de la dette.
Qu est ce qu il en sait de la consomation intérieure en Allemagne ? Elle marche pour le mieux. L´export va tres bien, tout le monde en profite. Les gens sont optimistes, achètent, souvent des produits importés ( voitures, électronique ), construisent ...
Ce soit disant dénigrement des produits importés , ca c´est une légende !
Voyez les chiffres de Toyota, Hyundai, Canon, Sony et meme PSA en profite et vous dira le contraire ! ...
a écrit le 04/01/2014 à 14:13 :
je travaille en Allemagne, et effectivement, je constate à mon travail que les allemands achètent en priorité que allemand, même si c'est plus cher. Ils aiment bien dénigrer ce qui n'est pas allemand. Ils profitent aussi d'une main d'oeuvre pas cher, venant pour l'essentiel des pays de l'est. L'Allemagne, n'a a mon sens, aucune vision européenne et je me demande si leur but n'est pas d'anéantir toute l'industrie de ses voisins européens pour ensuite être en situation de monopole.
En tout cas, on est bien loin de l'idée de l'Europe qui devait s'unir afin de faire poids vis-à-vis de la Chine, par exemple. Aujourd'hui, on assiste à une guerre économique, entre Etats membres de la zone euro.
Réponse de le 04/01/2014 à 14:18 :
le problème s'est que les français sont trop naifs
Réponse de le 04/01/2014 à 14:21 :
Les allemands sont patriotes (oups un gros mot pour les bisounours mondialistes) alors que les europeens sont soumis a la culture du moins disant, ils importent ainsi des conteners de cochonneries chinoises et demain on importera du boeauf aux hormanes USA et du poulet nuclearise et javelise (sisi les americains mangent cela !)
Réponse de le 04/01/2014 à 14:30 :
votre analyse n'est pas fausse , j'ai pu le voir de mes yeux en baviere , enfin les allemands roulent d'abord pour eux , ils écartent les concurrents d'un revers de main , a la limite de l'arrogance , par contre avec des partenaires asiatiques ils sont tous mielleux c'est a peine s'ils offriraient pas une caisse de champagne .. non décidément cette europe des nations existe déjà , pas la peine de l'inventer .. face a la chine on est impuissants car l'Allemagne fait les yeux doux et tant pis si le reste de l'Europe reste le carreau , ils se croient sur une ile .. cela me fait craindre le pire avec ce genre d'égoïsme ..
Réponse de le 04/01/2014 à 14:45 :
Les allemands ont toujours été des pragmatiques, profitant de toute situation pour arranger leurs affaires. Rien de choquant à cela, chacun doit défendre son beefsteack. Ils ont aussi, patiemment, construit leur réputation de deutsche kalitat, souvent surfaite, certes, mais qui porte ses fruits: leurs produits sont positionnés haut de gamme, et les acheteurs ne regardent plus le prix, car la concurrence sur ce créneau est trop faible. A l'inverse des français, désespérément milieu de gamme, confrontés à une concurrence féroce, non plombée par un euro fort (pour la France, mais faible pour l'Allemagne). On a beau de lamenter, critiquer l'Allemagne, mais en attendant, qu'avons nous fait? Rien, ou si peu... Nos défauts étaient, avant l'euro, cachés par la dévaluation larvée du franc. Depuis l'euro, nos défauts apparaissent au grand jour. Mais nous n'avons rien fait, ou plutôt si: recours excessif à l'emprunt, pour à tout prix garder nos vaches sacrées, qu'il est inutile de citer ici, tout le monde les connaît. Mais il va falloir la payer, la facture, tôt ou tard... Ne rêvons pas, ce ne sont pas les allemands qui paieront. Alors oui, l'euro est un échec, pour la bonne et simple raison que nos Cadors successifs du gouvernement ont mis la charrue avant les bœufs: chouette, nous avons la même monnaie que les allemands, nous sommes donc leurs égaux! Pffffff....
Réponse de le 04/01/2014 à 15:09 :
ils se croient sur une île et en plus désormais ils essayent de faire venir les jeunes les plus diplômés (ingénieurs, médecins) des pays en difficultés en nous faisant croire que c'est de la solidarité. En faisant cela, l'Allemagne condamne ces pays à ne jamais pouvoir ce sortir de la crise. En plus, cela ne leur aura pas coûté un centime pour les former.
Réponse de le 05/01/2014 à 10:57 :
l'attitude de l'allemagne qui veut diriger tout, détruit l'industrie des autres, attire leurs jeunes, est inquiétante et malsaine
a écrit le 04/01/2014 à 14:09 :
Avec le socialo Obama les Etats Unis sont tres mal partis.Ils feraient de s'occuper de leurs affaires au plus vite.
Réponse de le 05/01/2014 à 18:23 :
Regardez les chiffres de l'économie américaine, vous verrez qu'ils n'en pas attendus vos commentaires de comptoir pour agir.
a écrit le 04/01/2014 à 13:50 :
De quel jeu s'agit-il, de l'européen ou de l'américain ? Quand à sortir l'Allemagne de l'Euro ce serait se tirer une balles dans le pied, car la Bundesbank garantie indirectement notre solvabilité, et sans elle nos taux d'intérêts s'envoleraient..
Réponse de le 04/01/2014 à 19:28 :
@Phidias
Si l'Allemagne sort de l'Euro, elle est morte tant elle a accumulé de rancoeur chez ses voisins. C'est en outre 2 possibilités: La guerre et un moyen de revenir à la situation d'avant 1973. Rest à espérer que personne dans les extrêmes ne jouera les apprentis sorciers.
a écrit le 04/01/2014 à 13:46 :
Pour ceux qui en doutaient encore, on voit une fois encore qui contrôle l'UE !

C'est normal, après tout, les ÉU ne sont-ils pas les créateurs de l'UE ?
a écrit le 04/01/2014 à 13:42 :
Il faut sortir l'Allemagne de L'€uros !
a écrit le 04/01/2014 à 13:36 :
De quoi se mêle les US? Ils ne peuvent pas s'empêcher d'intervenir... dans leur empire!
a écrit le 04/01/2014 à 13:11 :
Un gars qui a travaillé chez Citigroup de 2006 à 2008, je crois . Est parti avec un bonus d'un millions de dollars, en pleine débâcle.
Super , ce directeur du trésor de l'UE......euh ....des USA.
a écrit le 04/01/2014 à 13:08 :
Bientôt on va encore accuser l'Allemagne d'être responsable des prochaines guerres en Europe et comme en 14 et en 40 les Européens n'auront rien à se reprocher.
A propos des futures guerres, regardez plutôt vers Lampedusa, c'est de là-bas qu'arrive en ce moment votre prochain Enfer.
Réponse de le 04/01/2014 à 14:01 :
parce qu'en 14 et 40, l'Allemagne ne fut pas responsable de ces 2 guerres?
Réponse de le 04/01/2014 à 14:52 :
pas tout a fait en 1914 elle est co-responsable au meme titre que la France le Royaume-Uni La Russie.//
Réponse de le 04/01/2014 à 15:16 :
@@ c...
Apprenez l'histoire!, en 40 c'est la France avec son gouvernement socialiste qui a déclaré la guerre à l'Allemagne!.
Réponse de le 04/01/2014 à 15:18 :
Pour 39 la responsabilité devrait être partagé entre l'Allemagne et l'Union Sovietique qui tous les deux ont attaqué la Pologne conformement au pacte Hitler-Stalin. Et c'est la France et le Royaume-Uni qui ont declaré la guerre à l'Allemagne et pas vice-versa ! Ces deux pays ont ainsi honoré leur pacte de defense avec la Pologne sans tout de fois declarer la guerre à l'Union Sovietique qui elle aussi a attaqué la Pologne ...
Réponse de le 04/01/2014 à 16:24 :
1er septembre 1939 : L’armée nazie pénètre en Pologne et commence à l’envahir sans déclaration de guerre. Hitler franchit ainsi un nouveau pas dans sa politique d’expansion du Troisième Reich et du fascisme après la prise de Prague (15 mars 1939), après l’anchluss autrichien ( 13 mars 1938), après le putsch franquiste (18 juillet 1936).
Réponse de le 05/01/2014 à 2:53 :
4e essai après mon texte a disparu suite au recharge du site automatique: Certes, l'Allemagne a une majeure partie de responsabilité des morts de la 2e guerre mondiale. Je serai le dernier à le nier. Cependant, il ne faut pas simplifier l'histoire ni de manipuler la verité ni se laisser manipuler. Il faut rester fidèle aux faits. Et ces faits disent que c'est l'Allemagne ET l'Union Sovietique qui ont attaqué la Pologne. C'est la France et le Royaume-Uni qui ont declaré la guerre à l'Allemagne. La 2e guerre mondiale a fait 50 mio de morts. L'Allemagne y a une grande responsabilité de ces morts. Mais elle n'est pas seul et tous les films et documentaires qui parlent de la 2e guerre mondiale ils ont tendance d'eclipser complètement la guerre en Pacifique et se focalisent sur la guerre en Europe occidentale. Et mentionnent toujours ces fameux 50 mio des morts omettant ainsi qu'un certain nombre de ces morts ont été dus à la guerre contre le Japon. Ils donnent ainsi l'impression que l'Allemagne est la seule responsabilité de ces morts. Ce qui est faux. Ils omettent aussi que l'Allemagne a été bien plus que seulement assisté par pas mal de ses alliés comme l'Italie, la Roumanie et la Hongrie. Beaucoup des Baltes et Ukraniens ont été dans la Wehrmachts et la Waffen-SS. Italie a attaqué p. e. la France et le Royaume-Uni en partenaire avec l'Allemagne, elle a attaqué la Grèce bien avant l'Allemagne. C'est elle qui a commencé l'aventure africaine. Des troupes italiennes, roumaines et hongrois et même un bataillon espagnol ont battu à Stalingrad contre l'Union Sovietique. Cela n'enleve rien de la responsabilité allemande mais ne dedouanne en rien les autres !
Réponse de le 05/01/2014 à 21:47 :
"Cependant, il ne faut pas simplifier l'histoire ni de manipuler la verité ni se laisser manipuler. Il faut rester fidèle aux faits."
= 1er septembre 1939 : L’armée nazie pénètre en Pologne et commence à l’envahir sans déclaration de guerre. Hitler franchit ainsi un nouveau pas dans sa politique d’expansion du Troisième Reich et du fascisme après la prise de Prague (15 mars 1939), après l’anchluss autrichien ( 13 mars 1938), après le putsch franquiste (18 juillet 1936).
L'Allemagne nazie est responsable de la seconde guerre mondiale et personne d'autres.
Réponse de le 06/01/2014 à 0:27 :
o, j'ai oublié. C'est Hitler qui a ordonné au Japon d'attaquer Pearl Harbor et à l'Italie d'envahir la Grèce et la Lybie ... et l'Union Sovietique n'a pas attaqué la Pologne à l'Est. Continuez à croire aux histoires simplifiés ...
Réponse de le 06/01/2014 à 11:46 :
L’invasion de la Pologne par Hitler en septembre 1939 déclenche la Seconde Guerre mondiale. Le conflit, principalement européen à l’origine, s’élargit à l’échelle mondiale avec l’intervention japonaise contre Pearl Harbor et l’entrée en guerre des Etats-Unis. Cette « guerre totale » mobilise l’ensemble des ressources économiques des différents belligérants et fait 50 millions de morts, majoritairement des civils. Le conflit s’achève avec la prise de Berlin par l’armée rouge en mai 1945 et les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki au début du mois d’août 1945.
Réponse de le 06/01/2014 à 20:28 :
J'ai rien dit autre. En ajoutant que le Japon est entré en guerre contre la Chine bien avant 1939 ce qui a conduit les E. U. (et les Britanniques) à imposer un blocus économique du Japon. les E. U. ont même un peu inofficiellement supporté les Chinois en fermant les yeux quand certains de ces citoyens sont parti faire la guerre contre les Japonais (Les "Flying Tigers" - une escadrille combattant à côté des Chinois sous un drapeau autre qu'americain et composé entièrement des Americains). Le Japon dont tout l'effort de guerre contre la Chine et toute son economie dependaient de son acces aux matière premières s'est ainsi vu le dos contre le mur et s'est decidé d'attaquer les E.-U. Ceci n'enlève en rien de leur responsabilité ("le massacre de Nanjing") mais il est trop simple d'omettre les maneuvres americains pour entre en guerre ouverte contre le Japon. (Il faut pas oublier que la population américaine a été très isolationiste à l'epoque. Alors le gouvernement Americaine a trouvé un bon moyen d'inciter les Japons d'attaquer les E.-U. et ainsi ranger toute la population américaine derrière cette guerre).
a écrit le 04/01/2014 à 12:00 :
les américains comprennent mieux ce qui se passe dans la zone euro que les français.
Réponse de le 04/01/2014 à 12:24 :
@realiste... Pas si réaliste que cela!

Les américains ne comprennent rien de la zone euro et des européens. Ils ne comprennent que leur situation catastrophique et cherchent maintenant à faire les poches de l'ensemble des pays du monde pour se refaire.
a écrit le 04/01/2014 à 11:47 :
En gros, ces chers ricains aimeraient bien que l'Europe achète un peu plus de leurs merdes a la monsanto et autres veaux aux hormones pour améliorer leur économie vacillante ? Je ne suis pas forcément fan des allemands, mais sur ce coup là, je crois que je commence a savoir quelle méthode me semble la plus raisonnable...
a écrit le 04/01/2014 à 11:39 :
De quoi se mêlent ces Ricains ? Vivement que les Chinois les matent un peu.
Les Ricains sont en grande partie responsables de cette crise, alors cher Jack Lew, comme le disent tes collegues anglo saxons : STFU and GTFO
Réponse de le 05/01/2014 à 11:00 :
oui les ricains arrêtez. laissez nous nous faire couler par les allemand tranquillement.
Réponse de le 06/01/2014 à 8:06 :
@pas d'ingerence : ah ces amercains, en effet ils sont connus pour etre de grands philanthropes désinteréssés !
Réponse de le 07/01/2014 à 10:51 :
mais qui est désinteressé ? quels pays ? les etats unis s'intéresse à nous car nous sommes en train de nous autodétruire avec l'euro et cela nuit à l'économie mondiale
a écrit le 04/01/2014 à 11:33 :
De quoi se mêlent ces Ricains ? Vivement que les Chinois les matent un peu.
Les Ricains sont en grande partie responsables de cette crise, alors cher Jack Lew, comme le disent tes collegues anglo saxons : STFU and GTFO
Réponse de le 04/01/2014 à 18:18 :
Vivement que la Chine, grand pays pacifiste, démocratique, respectueux des droits de l'homme et des libertés individuelles domine le monde !
Réponse de le 05/01/2014 à 0:10 :
Vous auriez dit : unissons nos forces européennes principalement nazies pour repousser ces affreux envahisseurs anglo-saxons ? Ils se mêlent de quoi ces ricains avec leurs esclaves anglais!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :