Poutine veut un "Mastercard russe" pour s'émanciper des systèmes de paiement américains

 |   |  319  mots
Sur l'exemple de la Chine ou du Japon, Vladimir Poutine plaide pour le développement d'un système de règlement bancaire national. (Photo : Reuters)
Sur l'exemple de la Chine ou du Japon, Vladimir Poutine plaide pour le développement d'un système de règlement bancaire national. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Vladimir Poutine a annoncé la création d'un système russe de paiement par carte bancaire pour déjouer la pression des américains Visa et Mastercard, qui ont récemment refusé de servir des clients russes.

Rien n'effraie Vladimir Poutine. Même pas la possibilité de se voir mis au ban des transactions bancaires internationales. Les géants américains Visa et Mastercard boycottent leurs clients russes ? Soit. La Russie créera son propre système de paiement électronique, a annoncé le président russe jeudi.

Suivre les exemples chinois et japonais

"Ces systèmes fonctionnent fonctionnent très bien", a constaté Vladimir Poutine, "dans des pays comme le Japon et la Chine", qui ont développé leur système bancaire "en se concentrant d'abord sur leur marché national".

Le chef de l'Etat a le soutien de la présidente de la banque centrale de Russie, Elvira Nabioullina, qui a plaidé pour "un système qui assure sans accroc les paiements internes" sans avoir à passer par des systèmes étrangers, qui assurent selon elle 95% des paiements par carte en Russie.

Barack Obama prive Visa et Mastercard d'un "marché très lucratif"

Et tant pis pour les Américains : "Je pense que cela ne (les) mènera qu'à la perte de certains segments du marché, un marché très lucratif" a déploré Vladimir Poutine.

Suite à l'annonce de sanctions américaines visant la banque Rossia, Visa et Mastercard avaient immédiatement cessé de servir les clients de plusieurs banques russes, vendredi. Depuis, les restrictions ont été levées, sauf pour les clients de Rossia, 17e établissement du pays. Le nom de son dirigeant Iouri Kovaltchouk figure sur la "liste noire" dressée par l'administration américaine. Il est également un proche conseiller de Vladimir Poutine.

Pas question de renoncer aux systèmes internationaux pour le moment

Pour l'heure, les touristes qui comptaient payer avec leur carte bancaire peuvent se rassurer :  il n'est pas question de renoncer à Visa et Mastercard. Simplement, "en parallèle, nous commençons à accorder plus d'attention à la création de notre propre système", a déclaré le ministre des Finances Anton Silouanov.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2014 à 16:26 :
Cela a eu du bon les évènements en Ukraine... Comme la Chine et le Japon, la Russie a pleinement ouvert les yeux et fait un bon choix...
a écrit le 06/04/2014 à 20:42 :
n' importe qui dans le monde peut ouvrir un compte offshore en ligne dans une société bancaire basé offshore et demander une carte bancaire anonyme offshore visa ou mastercard internationale et obama l'aura dans le baba .Moi j' ai une carte bancaire Gold mastercard offshore anonyme , je peux tout faire comme achat , transfert , virement partout dans le monde , la totale !! Et sans avoir le fisc ou l' administration dans les fesses .Mdr
a écrit le 28/03/2014 à 19:16 :
J'attend le lancement de l'emprunt Russe pour l'occident !
a écrit le 28/03/2014 à 11:47 :
Son idée est intéressante si les chinois l ont appliqus et que ça fonctionne pourquoi pas. Moi aussi je serais pour une eurocard histoire de gagner en autonomie face aux us
a écrit le 28/03/2014 à 4:17 :
Ce genre de contre réaction n'est qu'une émanation d'un efficace pragmatisme anglo saxon.
a écrit le 28/03/2014 à 4:04 :
Protection, autonomie, autodéfense, nation... bel exemple de riposte contrainte. Bonne Idée d'un ours qui sort d'hibernation.
a écrit le 28/03/2014 à 1:54 :
Encore une idée géniale du cleptocrate en chef ! Comme quoi on peut réussir dans "l’intelligence community" sans être intelligent soi-même. Sa carte Spionam Express pourra sans doute servir pour acheter des pirojki en Moldavie ou en Crimée, mais il risque d'avoir des déconvenues a Londres, NY ou Genève.
a écrit le 27/03/2014 à 20:46 :
Mais comment va faire Gérard en Russie !
a écrit le 27/03/2014 à 18:35 :
Idée géniale:Il faut une Eurocard pour faire jeu égal avec les US
Réponse de le 27/03/2014 à 18:42 :
@yoyo: tout à fait. Je ne fais que prêcher une Europe forte pour parler d'égal à égal avec les grandes puissances :-)
a écrit le 27/03/2014 à 17:52 :
Moi aussi je veux une mastercard russe, moi aussi, j'en veux, avec une photo de Vladimir et dédicacées s'il le veut bien, plus de cartes us frelatées, na...!!!
a écrit le 27/03/2014 à 16:07 :
C'est déjà un système international. Personne ne peux contrôler le bouzin. C'est très performant...
Le Bitcoin c'est la garantie d'indépendance pour ses utilisateurs.
Réponse de le 27/03/2014 à 16:46 :
vachement sûr !!!
Réponse de le 27/03/2014 à 17:54 :
On part en voyage avec 1000 euros en bitcoin, la valeur fluctue et on n'a plus que 100 euros ensuite, en attendant que ça remonte, peut-être, un jour.
Réponse de le 27/03/2014 à 17:57 :
Combien de pip pour changer du Rouble en Bitcoin (et vice versa)? Quels sont les points de contrôle à vérifier pour s'assurer de l'authenticité du Bitcoin? Quel est le taux de fausse monnaie en circulation?
a écrit le 27/03/2014 à 15:55 :
On peut toujours vivre en autarcie, mais c'est un peu compliqué, notamment en Russie. Je me souviens quand les cartes de crédit étrangères étaient très peu acceptées. C'était l'enfer, car il faut aussi savoir que les banques n'acceptent de changer que les devises sortant de l'imprimerie (sans aucune tache ni quoi que ce soit). De plus, il y a une réglementation qui ne permet pas d'avoir plus de 10 000 dollards (pas seulement en Russie), mais il est probable que, comme dans le temps, il va falloir déclarer ce qu'on amène et on pourra rien ressortir. Poutine joue une carte difficle à tenir s'il ambitionne des relations internationales.
Réponse de le 27/03/2014 à 16:09 :
blabla n'importe quoi et Paypal c'est quoi ... debout la dedans on est en 2014 pourquoi il n'y aurait que la dictature US pour payer, mon pauvre vous ne voyez pas que ce sont les USA le fléau !!! Faire une carte est une évidence !
Réponse de le 27/03/2014 à 16:36 :
@@patrickb: t'as déjà essayé de payer via Paypal en Russie :-) tu ne connais pas la Russie pour dire de telles bêtises. Cela dit, le système bancaire anglosaxon nous étouffe et si tu lis régulièrement mes commentaires, tu verras que je ne suis pas pour une vassalisation aux US (ou à d'autres d'ailleurs). :-)
a écrit le 27/03/2014 à 15:55 :
Moi aussi je veux une mastercard Russe...!
Réponse de le 27/03/2014 à 16:14 :
@Kim: cela existe d♪0jà, cela s'appelle la carte de débit (en Amérique du Nord). Et je te signale qu'avec ta carte de crédit française, tes dépenses au Canada par exemple, seront limitées (normalement à 200 $) même s'il existe des exceptions dans certains endroits réservés aux riches :-)
a écrit le 27/03/2014 à 15:38 :
Enfin bon pour les oligarques fini les depenses par carte a l'etranger, peu de chance que ce systeme de paiement russe soit accepte ailleurs qu'en Russie
Réponse de le 27/03/2014 à 15:47 :
Pour ma part je m'étonne que l'Europe n'ait pas son propre système international. Et si les russes développent leur propre système, il sera probablement dans l'intérêt de nos banques et commerçants de l'accepter.
Réponse de le 28/03/2014 à 0:41 :
@titi: tu peux toujours accepter un chèque sans garantie d'être payé, mais c'est quand même dangereux, non :-) Personnellement, j'accepterais pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :