Vers une reprise du dialogue sur le nucléaire iranien ?

L'Iran annonce des discussions séparées sur le dossier nucléaire avec Washington et Moscou, les 9 et 10 juin prochains. Une étape vers une reprise possible du dialogue avec le groupe 5+1.

1 mn

(Crédits : reuters.com)

L'Iran va mener les 9 et 10 juin des négociations avec les Etats-Unis à Genève puis des discussions avec la Russie à Rome sur le dossier nucléaire, a annoncé samedi le ministère iranien des Affaires étrangères.

C'est la première fois que l'Iran mène de telles négociations hors du cadre des discussions avec les grandes puissances. Il avait tenu des négociations bilatérales avec ces deux pays mais à l'occasion des négociations avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne).

Les négociations bilatérales avec la Russie, qui se tiendront les 11 et 12 juin, et celles avec les Etats-Unis visent à préparer la reprise du dialogue avec le groupe 5+1 à Vienne le 16 juin, a précisé le ministère cité par l'agence officielle Irna.

Des vice-ministres dirigeront les délégations iraniennes à Genève et Rome. Le ministère iranien des Affaires étrangères a ajouté que les diplomates iraniens préparaient d'autres discussions bilatérales avec d'autres membres du groupe 5+1. Les experts de l'Iran et ceux du groupe 5+1 ont mené des discussions techniques à Vienne cette semaine.

L'objectif est de préparer un accord global sur le programme nucléaire iranien et la levée des sanctions internationales avant la date boutoir du 20 juillet. Dans le cas contraire, les négociations peuvent être prolongées pendant une nouvelle période de six mois, comme le prévoit l'accord de Genève de novembre 2013, entré en vigueur en janvier.

Aux termes de l'accord intérimaire de Genève, l'Iran a gelé une partie de ses activités nucléaires contre une levée partielle des sanctions économiques occidentales.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/06/2014 à 11:35
Signaler
Nous sommes les premiers intéressés par le développement du nucléaire civil en Iran puisque nous allons arrêter nos centrales électrique ,sinon notre industrie nucléaire est condamnée.Nous vendrons du nucléaire aux Iraniens ,c'est bon pour eux et com...

à écrit le 08/06/2014 à 5:29
Signaler
qui a intérêt a ce qu'on ne trouve pas de solution au Moyen Orient - histoire de justifier son actuelle présence ? Le gaz de schiste a modifie la donne stratégique et cela explique le revirement des USA vis a vis de l' Iran potentiel gros marche pour...

à écrit le 07/06/2014 à 23:29
Signaler
les négotiations ne reprennent pas: il est prévu que l IRAN montre des progrès d'ici peu de temps sinon l embargo va reprendre! Allez, ne croyons pas qu ils montrent de la bonne foi, ils freinent des quatre fers. Mais ils devront bouger sinon, l emba...

le 08/06/2014 à 16:20
Signaler
D'ou vient l'embargo des USA contre l'Iran? C'est tout simplement parce que le sha d'Iran dictateur installé par les USA pour lui vendre le pétrole à bon prix a été évincé par la révolution islamique dont les ledars ont céssé de vendre le pétrole aux...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.