Air Algérie : la seconde boite noire est retrouvée

Retrouvez les annonces faîtes depuis la disparition du vol d'Air Algérie jeudi matin, qui assurait la liaison entre Ouagadougou et Alger, jusqu'à dimanche.
La compagnie espagnole Swiftair a affrété l'avion qui s'est crashé jeudi matin, avec 110 passagers et 6 membres d'équipage. (Photo :Reuters)
La compagnie espagnole Swiftair a affrété l'avion qui s'est crashé jeudi matin, avec 110 passagers et 6 membres d'équipage. (Photo :Reuters) (Crédits : Reuters)

Après la découverte des débris de l'avion Air Algérie qui s'est écrasé jeudi, une nouvelle réunion de crise se tient ce vendredi à l'Elysée. Les premières images du crash dans une zone désertique du nord du Mali ont été dévoilés. Parmi les 118 victimes du crash, 54 étaient de nationalité française. Le président François Hollande a reçu leur famille samedi après-midi et s'est entretenu pendant trois heures avec elles. Une enquête internationale va être menée avec la coopération de plusieurs pays. 

  • Les drapeaux en berne à partir de lundi

Après une troisième réunion avec le Premier ministre Manuel Valls et les ministres concernés par le crash d'Air Algérie, François Hollande, le président de la République a annoncé que les drapeaux seront mis en berne à partir de lundi et pour trois jours en France sur tous les bâtiments publics en signe de deuil.

Le chef de l'État, qui s'est entretenu pendant trois heures avec les familles des victimes au ministère des Affaires étrangères, a salué leur courage et leur "dignité remarquable". Il a également annoncé que celles qui voudraient se rendre sur place seraient accompagnées et qu'une stèle serait érigée sur le site de la catastrophe.

François HOllande a aussi assuré que tous les corps seraient ramenés en France, "lorsque ce sera possible", et ajouté qu'un coordinateur serait désigné pour le soutien des familles.

  • La seconde boite noire est retrouvée

Des experts de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) déployés dans la zone du crash, dans le nord de ce pays, d'un avion d'Air Algérie ont retrouvé la deuxième boîte noire de l'appareil, a annoncé la porte-parole de la Minusma, Radhia Achouri.

"La deuxième boîte noire" de l'avion a "été retrouvée "ce (samedi) matin sur le site du crash" par des experts de la Minusma sur le site, situé dans la zone de Gossi, à environ 100 km de Gao (nord du Mali). C'est un développement positif, qui aider énormément les enquêtes sur le crash", a affirmé à l'AFP Radhia Achouri, jointe depuis Dakar. La première boîte noire avait été récupérée et acheminée vendredi vers Gao par des militaires français, selon Paris.

  • Les enquêteurs arrivent

Les enquêteurs du Bureau d'enquêtes et d'analyses français étaient attendus samedi après-midi sur le site du crash d'un avion d'Air Algérie ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali, a indiqué à l'AFP une porte-parole de cette instance dépendant du ministère des Transports. "Ils sont en train de se rendre sur le site de l'accident. Ils doivent arriver dans l'après-midi sur le site de l'accident, où ils sont acheminés par hélicoptère", a déclaré peu avant 14H00 la porte-parole, Martine Del Bono.

  • Un rapatriement difficile

Il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes du crash dans le nord du Mali d'un avion loué par Air Algérie, a affirmé vendredi soir à Ouagadougou le chef d'état-major particulier à la présidence burkinabé, de retour du site de l'accident. Le général Gilbert Diendiéré a accompagné vendredi après-midi le président burkinabè Blaise Compaoré dans la zone de Gossi, à environ 100 km de Gao, la plus grande ville du nord du Mali, où l'avion s'est écrasé jeudi, moins d'une heure après son départ de Ouagadougou pour Alger.

L'appareil a été "complètement désintégré. Il est aujourd'hui difficile de pouvoir récupérer quoi que ce soit, et même pour les corps des victimes, je pense qu'il est très difficile de pouvoir les récupérer parce que nous avons vu seulement des morceaux de chair humaine qui jonchaient le sol", a déclaré le général Diendiéré.

Le gouvernement burkinabè a "pris des dispositions" pour transporter sur le site du crash un nombre réduit de représentants de familles des victimes, a annoncé le ministre burkinabè de l'Administration territoriale et de la Sécurité, Jérôme Bougouma.

"Nous allons organiser ce déplacement par hélicoptère", les rotations débuteront samedi, les représentants seront désignés par la compagnie "mais nous avons souhaité qu'il y ait des représentants des familles françaises, libanaises et burkinabè (...) car nous n'avons pas beaucoup de places", a expliqué Jérome Bougouma.

  • Une enquête internationale

L'enquête, qui débute, pour connaître les causes de l'accident, va associer autorités et enquêteurs de plusieurs pays concernés, ont annoncé vendredi les autorités françaises. Dans une déclaration à la presse, le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, détaille :

"L'enquête sera conduite en concertation étroite avec les autorités maliennes, burkinabé, algériennes et espagnoles. [...] Le Liban, le Burkina, le Canada, le Chili, le Luxembourg et la Roumanie, dont des ressortissants comptent parmi les victimes, nous ont adressé des demandes d'assistance. Elles seront bien sûr honorées."

  • Pas de "personnes suspectes" à bord de l'avion

À l'issue d'une réunion de la cellule de crise mise en place au Burkina Faso, la secrétaire d'État aux Français de l'étranger Fleur Pellerin a expliqué qu'il n'y avait pas de menace parmi les personnes embarquées.

"D'après les enquêtes menées à la fois par les autorités burkinabés et par ce que nous savons côté français, il n'y avait pas de personnes suspectes parmi les personnes enregistrées à bord. Mais, pour avoir des certitudes, il faudra attendre que l'enquête puisse se dérouler sur place." 

Les autorités françaises écartent la piste de l'attentat à ce stade

  • 54 Français tués

Cinquante-quatre ressortissants français ont été tués dans l'accident du vol AH 5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, a déclaré vendredi le ministres des Affaires étrangères Laurent Fabius, en précisant que les binationaux faisaient également partie de ce nouveau décompte. Un précédent bilan faisait état de 51 Français tués parmi les 118 occupants de l'avion, tous déclarés morts. Les autres victimes sont de 14 nationalités.

Le président François Hollande recevra samedi après-midi au ministère des Affaires étrangères les 21 familles des victimes françaises, a précisé Laurent Fabius. 

  • Une "étroite coopération" entre France et Mali

François Hollande et le président malien Ibrahim Boubacar Keita ont annoncé vendredi que leur deux pays allaient travailler ensemble pour élucider les circonstances du crash de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dans l'est du Mali, avec 51 Français à bord.

Lors d'un entretien téléphonique, les deux dirigeants sont "convenus de mettre en place une étroite coopération pour établir la vérité sur la tragédie du vol AH5017, faciliter l'enquête et assurer dans les meilleures conditions le rapatriement des corps des victimes", selon le communiqué. 

Le chef de l'État français a également remercié son homologue pour "la collaboration" du Mali dans la "sécurisation du site où l'épave a été localisée".

  • Les premières images du site du crash disponibles

Des journalistes de la chaîne France 2 ont filmé les images du site du crash du vol AH5017 diffusés par les autorités du Burkina Faso. Elles montrent une zone désertique, plate, de sable où poussent quelques arbustes. Des débris métalliques difficilement identifiables sont éparpillés sur des dizaines de mètres et les principaux éléments de l'avion (moteur, fuselage...) ne sont pas visibles, témoignant de la violence du choc.

France 2 a par ailleurs décidé de déprogrammer dimanche soir le film Low cost sur un détournement d'avion, suite aux récents crashs d'appareils. La chaîne diffusera à la place le film James Bond: Demain ne meurt jamais.

  • "Nous n'écartons aucune hypothèse"

Le président de la République s'est exprimé dans la matinée. Concernant les causes possibles de l'accident, il indique: 

"Il y a des hypothèses et notamment climatiques mais nous n'écartons aucune hypothèse"

Il ajoute que la boîte noire sera prochainement examinée par les experts du Bureau d'enquêtes et d'analyses dépêchés dans la région de Gao au Mali, où ont été retrouvés les débris de l'appareil. 

  • "Il n'y a hélas aucun survivant"

Le chef de l'Etat indique qu'aucun des 116 passagers de l'avion d'Air Algérie n'a été retrouvé vivant. "Les soldats français qui sont déjà sur place ont sécurisé le lieu et ont procédé aux premières investigations. Il n'y a, hélas, aucun survivant", a-t-il dit. 

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, a avait déjà laissé entendre un peu plus tôt lors d'une interview sur France 2 qu'il serait fort peu probable de retrouver des survivants "compte tenu de l'état de l'avion". Il a ajouté que des militaires français se rendaient sur place et "sécuriseront tout de suite la zone".

  • La météo est "l'hypothèse la plus probable"

Les conditions météorologiques constituent "l'hypothèse la plus probable" pour expliquer le crash de l'avion d'Air Algérie a estimé vendredi matin le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

"Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques", a déclaré le ministre sur RTL, en précisant qu'"aucune hypothèse ne peut être écartée aussi longtemps que l'enquête n'a pas donné tous ses résultats".

  • L'épave localisée au Mali

L'épave de l'avion d'Air Algérie a été localisée dans la nuit de jeudi à vendredi au Mali près de la frontière du Burkina Faso, confirme vendredi matin un communiqué de la présidence française.

La zone où se trouve l'épave a été repérée grâce à un drone d'observation français Reaper, basé à Niamey, a-t-on appris vendredi matin auprès du ministère de la Défense.

Un détachement militaire français a été envoyé sur le lieu du crash, situés dans la région de Gossi, pour sécuriser le site, indique l'Elysée qui précise que l'épave est bien celle de l'avion d'Air Algérie.

"L'appareil a été clairement identifié malgré son état désintégré", précise le communiqué de l'Elysée qui ne précise pas le type d'avion. Gossi est une petite ville située au sud de Gao. Jeudi soir, la télévision malienne avait annoncé que l'épave de l'avion avait été localisée au sud de Gao. Le président malien Ibrahim Boubacar Keita doit se rendre sur les lieux du crash vendredi, a précisé la télévision malienne.

  • L'avion s'est écrasé

Un responsable de l'aviation civile algérienne a confirmé jeudi à Reuters que l'appareil, un McDonnell 83, affrété auprès de la compagnie espagnole de leasing Swiftair, s'est écrasé. A l'issue d'une réunion de crise à l'Elysée jeudi à 17h00, François Hollande a également déclaré:

"Tout laisse penser que cet avion s'est écrasé".

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait pour sa part affirmé plus tôt dans l'après-midi:

"L'avion s'est probablement écrasé".

"Malgré des recherches intensives, à l'heure où je m'exprime aucune trace de l'appareil n'a été retrouvée", avait-il précisé.

  • 51 Français à bord

Swiftair a publié un communiqué jeudi midi indiquant que l'appareil comptait 110 passagers et 6 membres d'équipage. 

Laurent Fabius a annoncé:

"D'après les dernières informations qui m'ont été communiquées par le gouvernement burkinabé, 51 français se trouvaient à bord".

Le ministère des Affaires étrangères a mis en place un numéro d'urgence (+ 33 1 43 17 56 46). La direction générale de l'aviation civile française a également créé une cellule de crise. Deux cellules de crise sont aussi opérationnelles aux aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et de Marseille.

Selon une source judiciaire citée par l'AFP, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour "homicides involontaires", confiée au général commandant la gendarmerie des transports aériens.

A l'issue de la réunion à l'Élysée - à laquelle ont participé le Premier ministre Manuel Valls, ainsi que les ministres concernés: Laurent Fabius (Affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (Défense), Bernard Cazeneuve (Intérieur) et Frédéric Cuvillier (secrétaire d'Etat aux Transports) - François Hollande a annoncé le report de son voyage à la Réunion, à Mayotte et aux Comores. "Je resterai ici à Paris tout le temps nécessaire. (...) Chacun le comprendra", a déclaré le président.

  • Des passagers d'une quinzaine de nationalités différentes

Lors d'une conférence de presse à Ouagadougou, le représentant de la compagnie algérienne a lui aussi affirmé qu'au moins 50 Français figuraient parmi les passagers, rapporte Reuters. Il a ajouté que tous les passagers étaient en transit et devaient se rendre ensuite en Europe, au Proche-Orient ou au Canada. Outre les 50 Français, la liste des passagers comprenait 24 Burkinabés, huit Libanais, quatre Algériens, deux Luxembourgeois, un Belge, un Suisse, un Nigérian, un Camerounais, un Ukrainien et un Roumain, a-t-il précisé.

L'AFP, citant le dernier bilan fourni par Air Algérie, parle de 50 Français, 24 Burkinabés, huit Libanais, six Algériens, six Espagnols, cinq Canadiens, quatre Allemands et deux Luxembourgeois, un Belge, un Camerounais, un Egyptien, un Malien, un Nigérien, un Roumain, un Suisse, un Ukrainien et trois nationalités en cours de recherche.

Des responsables libanais ont parlé d'au moins dix Libanais à bord. Les six membres d'équipage étaient espagnols, selon l'association des pilotes de ligne espagnols SEPLA.

  • Disparu au Mali

La compagnie Air Algérie a annoncé dans la matinée avoir perdu le contact avec un de ses appareils, 50 minutes après son décollage de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, à destination d'Alger. Celui-ci assurait le vol AH 5017. Dans une note postée sur son site, Swiftair déclare que l'appareil, qui avait 18 ans, a décollé à 01h17 locale (01h17 GMT) de Ouagadougou et qu'il était censé atterrir à Alger à 05h10 (04h10 GMT), mais n'a jamais atteint sa destination.

"L'avion a disparu à Gao (Mali, NDLR), à 500 km de la frontière algérienne", a déclaré le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, cité par la radio.

Le dernier contact avec l'appareil a eu lieu à 01h55 GMT, alors que l'avion survolait Gao, a précisé un responsable algérien cité par Reuters.

Le ministre des Affaires étrangères français a également affirmé:

"Les recherches se concentrent à ce stade sur une vaste zone du territoire malien autour de la région de Gao".

"L'appareil survolait probablement l'espace aérien malien" lorsque l'équipage a indiqué devoir sortir de sa route pour des raisons météorologiques, a-t-il indiqué.

  • Une route modifiée

Une source au sein d'Air Algérie, sous le couvert de l'anonymat, précise: 

"L'avion n'était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l'équipage de se dérouter à cause d'une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako. Le signal a été perdu après le changement de cap".

Le pilote avait demandé à modifier sa route à 01h38 GMT en raison d'une tempête dans la région, a dit pour sa part le ministre burkinabé des Transports, Jean Bertin Ouédraogo. A Bamako, la capitale malienne, un diplomate cité par Reuters a déclaré que le nord du pays avait été touché par une puissante tempête de sable durant la nuit.

Le président de la République français a lui aussi indiqué que l'équipage avait signalé "- il était 1H48 du matin - qu'il changeait de direction en raison de conditions météo particulièrement difficiles". François Hollande a toutefois tempéré:

"Aujourd'hui même, nous ne pouvons pas établir les causes de ce qui s'est produit".

  • Deux Mirages 2000 français à sa recherche

Deux Mirage 2000 de l'armée française sont à la recherche de l'appareil  a indiqué à Paris l'état-major des armées. Les deux appareils, basés à N'Djamena, ont une mission de recherche entre le dernier point où l'avion a été localisé et "sa trajectoire probable", a précisé le porte-parole de l'état-major. Le président de la République a ajouté que la France mobilise "tous ses moyens militaires au Mali".

Selon une source de l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), citée par l'AFP, les opérations de recherche, toujours en cours, "sont conduites par le Mali, le Niger, l'Algérie et la France via l'opération (militaire) Serval".

  • L'avion contrôlé sans problèmes en France

Le McDonnell 83 avait été examiné par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) "il y a deux ou trois jours" à Marseille, et était "en bon état", selon le directeur général. Patrick Gandil a assuré:

"La compagnie est tout à fait honorablement bien tenue. L'Espagne assure la surveillance de ses compagnies. De ce côté-là il n'y a rien à chercher".

En faisant état d'un "tout petit truc sur l'équivalent d'une plaquette de frein", il a observé:

"Franchement, je peux vous garantir que ça n'a rien à voir avec ce qu'il s'est passé à 31.000 pieds".

  • Catastrophes et disparitions

Cette disparition intervient au lendemain du crash à Taiwan d'un ATR 72-500, une semaine après l'explosion en vol d'un Boeing de Malaysia Airlines en Ukraine et moins de quatre mois après la disparition, toujours inexpliquée, d'un autre Boeing de la compagnie malaysienne. 

Pour Air Algérie, c'est un nouveau coup dur six mois après une catastrophe dans l'est du pays. En février dernier, un hercule C-130 de la compagnie assurant la liaison entre la Tamanrasset (2.000 km au sud d'Alger) et Constantine (450 km à l'est d'Alger) s'était écrasé peu avant son atterrissage, faisant 76 morts. Un passager a survécu.

En mars 2003, elle avait perdu un Boeing 737-200 qui s'était écrasé peu après son décollage de Tamanrasset, faisant 102 morts.

 

(Article créé le 24/07/2014 à 12h02, dernière mise à jour: 27/07/2014 à 11:03)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 159
à écrit le 28/07/2014 à 11:10
Signaler
Pas de morceaux d'avion de plus de 2m. Des corps fragmentés, un deuil national, l'Algérie qui ne récupère pas les boites, un Pdt qui en fait des tonnes....et on nous dit accident météo?. On nous prendrait pas pour des cons?

le 28/07/2014 à 16:18
Signaler
1- l' Algérie n'a ni les moyens ni les capacités de faire quoi que ce soit avec les boites, 2 – leur propre ministre des transports s' en lave les mains car l' avion est enregistré en Espagne (cf el watan) 3- arrétez avec vos théories du complot c'es...

à écrit le 27/07/2014 à 22:13
Signaler
Qu'ils reposent en paix.

à écrit le 27/07/2014 à 18:54
Signaler
... de message de détresse ....étonnant !?

le 28/07/2014 à 16:14
Signaler
à mille a l' heure en piqué vers le sol y a autre chose à faire que de blablatter avec Niamey en ondes courtes!!!!

à écrit le 27/07/2014 à 18:15
Signaler
Le 777 de Malaysia a explosé en l air et des morceaux entiers sont tombés au sol: j ai vu sur les fotos un coin du caisson ventral ( ou s attachent les ailes) , des WC, un bout du galley, une porte, tout parfaitement reconaissable. Pour le MD83 de AH...

le 27/07/2014 à 18:38
Signaler
La vitesse c'est depasse , pourtant on a la pub a la tele, le central radar de rennes a du exploser

à écrit le 27/07/2014 à 16:36
Signaler
Cet avion survole’ un territoire hostile a` certain pays occidentaux dont l’Algérie, bien quelle ne fait pas partie du bloc. Tout reste possible.

à écrit le 27/07/2014 à 13:25
Signaler
un courrier algérien , un avion espagnol parti du Burkina Fasso à destination d' Alger se crashe au Mali et c' est la France qui fait l' enquête ! Tant mieux car Hollande paraît tout droit sorti de chez Roblot ... Il est excellent pour l'inauguratio...

le 27/07/2014 à 13:31
Signaler
en plus il admets la repression anti migrants a calais,meme les medecins du monde sont mals vus

le 27/07/2014 à 15:46
Signaler
Dans le cadre d'un attentat avec la majorité de victimes françaises c'est tout à fait normal.

à écrit le 27/07/2014 à 3:48
Signaler
Deubeuliou avait profité des attentats du 11 septembre pour redevenir populaire avec une idéologie guerrière de babouin. Hollande n'a que ce crash à se mettre sous la dent. Je ne crois pas que ça suffira à le remettre en selle. Peut fera-t-il campag...

à écrit le 27/07/2014 à 1:40
Signaler
....... Lire: L’intervention de la France s’explique par les faits suivants :

à écrit le 26/07/2014 à 23:45
Signaler
Je ne vois pas bien en quoi la chute d'un avion se rapporte à la volonté de dieu... Quant aux drapeaux en berne, c'est grotesque et dénué de sens. Pourquoi pas pour les morts de la grippe, ou des accidents domestiques, ou les accidentés de la route....

le 27/07/2014 à 10:29
Signaler
Poser cette question, c'est déjà y répondre.

à écrit le 26/07/2014 à 23:14
Signaler
Mes sincères condoléances a` toutes les familles des victimes, se trouvant a` bord. Dans des cas pareils il n y’a ni nationalités, ni religion .On est tous des humains impuissants devant la volonté’ de Dieu.

à écrit le 26/07/2014 à 23:10
Signaler
L’intervention de la France s’explique par les fats suivants : - Il y’avait 51 français à bord sur les 119 victimes. C’est donc la plus concernée et la plus touchée De ce fait la France a le droit d’intervenir directement pour plusieurs raison...

le 26/07/2014 à 23:20
Signaler
Lire: -.............. par les faits suivants :

le 27/07/2014 à 3:36
Signaler
...... Lire: ------- les faits ............:

le 27/07/2014 à 15:49
Signaler
Vous avez trop parlé pour ne rien dire. L'intervention française se doit uniquement au fait qu'un attentat avait été perpétré contre 54 ressortissants français, voilà.

à écrit le 26/07/2014 à 22:17
Signaler
Reponse a` Inox: Il y’avait 51 français à bord sur les 119 victimes. C’est donc la plus concernée et la plus touchée De ce fait la France a le droit d’intervenir directement pour plusieurs raisons : 1- Présence militaire dans la région de Gao...

à écrit le 26/07/2014 à 19:20
Signaler
Pour ma part je monterai pas dans un MD83, conçu il y a plus de 50 ans. Sinon ca serait pas la peine d'avoir consacré 50 ans de plus de 100 000 ingénieurs et techniciens pour faire les avions sûrs, comme ceux qui sont produits actuellement.

le 26/07/2014 à 20:20
Signaler
Ouais, le diesel a vécu...

le 27/07/2014 à 9:11
Signaler
cet avion MD 80 a une grosse avarie a Barcelone au décollage inversion de poussée pulvérisé en 2008

à écrit le 26/07/2014 à 18:35
Signaler
quelque soit les causes ... je suis frappé par le manque d'humanisme des commentaires !

le 26/07/2014 à 20:21
Signaler
Déjà le tien est limite.

à écrit le 26/07/2014 à 15:58
Signaler
Bref, l'avion s'est écrasé au dessus de la base française de Gao. Si les militaires n'y sont pour rien, peut-être ont il vu quelque chose ? L'air ennuyé de F Hollande ne dit rien qui vaille.

le 26/07/2014 à 19:30
Signaler
oui en effet !

à écrit le 26/07/2014 à 7:47
Signaler
C'est une tragédie ces 118 victimes d'un crash aérien, qui succède aux 2 autres crash aériens pour un total de près de 500 morts, mais à Gaza, c'est l'équivalent de 7 avions comme celui du Mali Air Algérie, ou le double des crash aeriens, plus de 90...

à écrit le 26/07/2014 à 5:16
Signaler
Comme un avion sans L.. Une très bonne chanson de Charlélie COUTURE avant de prendre le départ.

le 26/07/2014 à 5:32
Signaler
Il y a aussi "s'envoyer en l'air" de Catherine Lara... Mais ça date aussi.

à écrit le 25/07/2014 à 22:32
Signaler
Pourquoi toujours voir du terrorisme, les conditions météorologiques sont elles inexistantes ? Bonnes vacances à tous

à écrit le 25/07/2014 à 22:28
Signaler
"Probablement dû à la météo".........va savoir.... !

à écrit le 25/07/2014 à 21:09
Signaler
...Orage, un sacré "orage"! dis donc....

le 27/07/2014 à 14:25
Signaler
Oui..., vous nous le faites pas dire!!!.

à écrit le 25/07/2014 à 20:30
Signaler
L'avion était aux couleurs d'Air Algérie. A ce titre il appartenait à Air Algérie de proncéder aux recherches et à l'enquête. A quel titre la France s'en occupe avec force "réunion de crise" avec Président et 5 ministres. Déclarations de Hollande et ...

le 25/07/2014 à 20:58
Signaler
eh! oui, exact !.........

le 25/07/2014 à 22:04
Signaler
à Inox: en France parler attentat à tout intérêt français est devenu un tabou et les médias reçoivent des consignes très strictes dans ce sens. On essaye de relativiser tout propos et tout commentaire à ce sujet. L'Elysée a beaucoup apprit avec celui...

à écrit le 25/07/2014 à 20:14
Signaler
Et parmi eux combien de "Français" ?

le 25/07/2014 à 22:02
Signaler
....ça........?

à écrit le 25/07/2014 à 17:03
Signaler
la vérité est indécente !

le 25/07/2014 à 17:56
Signaler
Si c'est tout ce qui reste de l'avion, et vu la taille des débris, il s'est pulvérisé. L'hypothèse de l'attentat semble être la plus plausible mais l'Elysée n'en veut pas, alors on parle de la météo. L'avion en toute vraisemblance a explosé dans l'ai...

le 25/07/2014 à 21:52
Signaler
La désintégration est un signe que l'avion a percuté le sol entier. Une explosion ne désintègre pas un avion mais disperse sur une grande zone des débris de taille plus importante.

le 26/07/2014 à 4:41
Signaler
"La désintégration est un signe que l'avion a percuté le sol entier." Aucune trace de d'impact sur le sol ! pas même un petit cratère. C'est comme si l'avion s'est "posé" sous forme de pluie !

à écrit le 25/07/2014 à 16:33
Signaler
j'ai pour amis un couple humanitaires charger de soigner les enfants cardiaques sur Ouagadougou, ils sont opérer gratuitement sur Monaco , je peut vous dire le dont de soit que cela représente dans ce milieu la on cherche pas la gloire des medias on ...

le 25/07/2014 à 16:50
Signaler
+ UN

le 25/07/2014 à 17:16
Signaler
Perso, je ne comprends toujours pas pourquoi la déferlante de l'humanitaire français en Afrique se résume à des enfants et pas à des adultes. L'épisode de l'Arche aux Zozos est encore bien ancrée dans nos souvenirs mais ces organisations trouvent tou...

le 25/07/2014 à 17:31
Signaler
je vous adresse ma compassion !

le 25/07/2014 à 17:58
Signaler
Merci de tout mon coeur, je viens de perdre mon cousin dans cet accident.

le 25/07/2014 à 20:17
Signaler
et moi toutes mes illusions.

le 27/07/2014 à 15:57
Signaler
Mes plus sincères condoléances, Madame.

à écrit le 25/07/2014 à 16:30
Signaler
.... on ne saura jamais la vérité ... raison's d'état(s)!

le 25/07/2014 à 16:59
Signaler
...un missile sol-air ?.... hein ?....

le 25/07/2014 à 17:06
Signaler
... je ne sais pas !

le 26/07/2014 à 9:36
Signaler
moi non plus !

le 28/07/2014 à 11:09
Signaler
Moi je sais mais je ne vous dirai rien !

à écrit le 25/07/2014 à 15:32
Signaler
52 français et 6 algériens... les binationaux sont comptés du coté qui indemnise le mieux ?

le 25/07/2014 à 17:34
Signaler
Vu les circvonstance ils y a certains commentaire qui non pas leurs place ici !!

le 26/07/2014 à 4:44
Signaler
Et une certaine orthographe aussi !

à écrit le 25/07/2014 à 14:57
Signaler
Flamby et manolo profitent de ce drame pour essayer de gagner des points dans les sondages. Ils se trompent tout le monde s'en fout sauf les familles victimes. On ne les entend pas sur le chiffre du chômage ou de la pauvreté. Plus bas impossible de d...

le 25/07/2014 à 16:52
Signaler
c'est évident, et "criant de vérité " ! + 100000000 ! il n'y a rien de bon à attendre des politiques !!!!!

à écrit le 25/07/2014 à 14:53
Signaler
Heureusement que Hollande prend les choses en main et mène les opérations. Sinon, il n'y aurait personne pour prendre des décisions. Il a été élu président de la gestion des crashes d'avions. Du coup, il n'y a plus personne maintenant pour ne pas ...

le 25/07/2014 à 17:18
Signaler
Dans l'état actuel, même pas un DSK pourrait redresser l'économie française.

le 25/07/2014 à 21:01
Signaler
oh! punaise! surtout pas DSK, il y mettrait encore plus de trouble qu'autre chose! les pauvres Français, n'ont vraiment pas besoin "d'un plus" ... !

à écrit le 25/07/2014 à 14:34
Signaler
Typo dans le titre: non pas "en étoite coopération" mais "en étoite coopé'ation"

à écrit le 25/07/2014 à 14:26
Signaler
C est très malheureux mais ce n est pas au président de s occuper de la logistique après accident Hollande fait de la récupération Il ferait mieux de passer sa journée a réfléchir a son échec sur le chômage Chiffres ce soir a 18 h

à écrit le 25/07/2014 à 13:48
Signaler
les images présentées ne représentent qu'une partie de l' avion . Il manque l' essentiel : moteurs , trains d' atterrissage et même les ailes .

le 25/07/2014 à 20:33
Signaler
à part les trains d'atterrisage, le reste de l'avion a été fait en miettes ce qui confirme la thèse d'une explosion à bord. on y voit que des petits débris éparpillés dans une grande zone, rien que de petits débris....

le 25/07/2014 à 22:04
Signaler
eh! oui....que de petits débris....bizarre tout de même....

à écrit le 25/07/2014 à 13:47
Signaler
pas de message de détresse ! Bon je ne suis pas spécialiste de la question !

à écrit le 25/07/2014 à 13:29
Signaler
Toute ma compassion à toutes les familles frappées par ce malheur.. Tartarin sur le perron de l'Elysée était bourré de grosses rides. Les premières images du crash montrent des débris très très dispersés.. Il n'y a pas eu d'alerte de détresse ...

à écrit le 25/07/2014 à 12:27
Signaler
C'est l'évènement imbattable pour les politiques. Ils versent des larmes de crocodile sur la veuve et l'orphelin et occupent le terrain médiatique sans prendre de risque !!!

le 25/07/2014 à 16:53
Signaler
on ne peut mieux dire !!!! à vomir

le 25/07/2014 à 16:58
Signaler
Comme d'hab, rien d'anormal. Nos médias, d'ailleurs, apprécient beaucoup ce genre de comportement.

le 25/07/2014 à 21:11
Signaler
nos médias"....ce sont des rigolos .

à écrit le 25/07/2014 à 12:24
Signaler
Inutile pour l'instant de faire trop d' hypothèses. On parle pour l'instant de causes "climatiques" mais à la radio ce matin, j'ai entendue que des témoins de l'accident auraient vu l'avion se cracher en feu. Et si il s'agit d'un attentat, on le sau...

à écrit le 25/07/2014 à 12:13
Signaler
Autant il n'est presque pas intervenu sur les dernières émeutes ethniques et antisémites en France autant maintenant on le voit constamment pour commenter l'enquête d'un crash d'avion

le 25/07/2014 à 14:01
Signaler
Il n'a plus que ça pour espérer remonter dans les sondages, il est pathétique François Hollande.

le 25/07/2014 à 15:44
Signaler
Oui, d'ailleurs en parlant d'antisémitisme : pas un mot sur la Hell DJ qui en est la principale fabrique en France...

le 25/07/2014 à 16:55
Signaler
il est des personnalités, vraiment qui écoeurent au plus haut point !!!!!

le 25/07/2014 à 17:21
Signaler
En France nous sommes finalement réduits à n'avoir que deux options de Présidents : ou François Hollande ou Nicolas Sarkozy. Lequel préférez vous ?

le 25/07/2014 à 21:00
Signaler
Bof !

le 25/07/2014 à 21:04
Signaler
SURTOUT! NI L'UN, NI L'AUTRE...! PITIE...!!!!!

à écrit le 25/07/2014 à 12:06
Signaler
Hollande: "Il y a des hypothèses et notamment climatiques mais nous n'écartons aucune hypothèse". Cazeneuve: "Nous pensons que cet avion s'est abîmé pour des raisons qui tenaient aux conditions météorologiques". Le président et Enarque de bon nivea...

à écrit le 25/07/2014 à 11:58
Signaler
Allez, tout le monde au bac à sable. Et arrêtez de vous grattez le zizi.

le 25/07/2014 à 17:01
Signaler
mdr chuis une femme, dois je gratter quoi ? mdr

à écrit le 25/07/2014 à 11:54
Signaler
est globalement lamentable, pensez au familles meurtries et arrêtez vos conneries, svp. Merci

à écrit le 25/07/2014 à 11:44
Signaler
selon un témoignage de pilote en cas d'évènement météo les pilotes auraient eu le temps d'envoyer un message de détresse. La zone est sous contrôle d'AQMI ....

à écrit le 25/07/2014 à 10:19
Signaler
avec ce fait divers combien de blesses et de morts par la repression policiere ,ceux qui sont morts des nantis

le 25/07/2014 à 11:21
Signaler
N'oublions pas les pauvres enfants morts à Gaza ces jours.

le 25/07/2014 à 12:28
Signaler
Le capitalisme est assis sur une bombe que les pouvoirs europeens ont allumes la meche

à écrit le 25/07/2014 à 10:14
Signaler
Si tous les avions qui rencontrent des orages se mettent à tomber maintenant, il va falloir rouvrir des lignes d'autocars et de bateaux...

le 25/07/2014 à 21:06
Signaler
OUAIS! tu parles d'un "orage"! ...+ 1

à écrit le 25/07/2014 à 9:58
Signaler
Frédéric Cuvillier.. disait ce matin sur France info c'est probablement un accident ... sur RTL j'entends "je ne sais qui" .... qui parle d'un attentat .... bref ... pas d'opinion ! Donc délicat de savoir !

à écrit le 25/07/2014 à 9:09
Signaler
Des insinuations de tout bord fusent dans la PAP (presse atlantiste parisienne) en accusant l'"inexpérience" de l'équipage espagnol (!) . Assez léger quand on se renseigne sur chacun des pilotes (le premier officiel était une femme avec plus de 20 an...

à écrit le 25/07/2014 à 8:50
Signaler
Deux remarques: - Pourquoi montrer la photo d'un B737 quand c'est un MD83 qui s'est écrasé? - Parler d'hécatombe laisse perplexe, il doit y avoir moins de 1000 morts par an dans le monde suite à crash aérien, quand on sait qu'il y a plus de 3000 mo...

le 25/07/2014 à 9:14
Signaler
D'abord l'avion était un MacDonnell MD-83 de fabrication nord-américaine, et appartenait à la compagnie espagnole Swiftair. Air Algérie possède aussi des Airbus, mais quand la mauvaise foi prend le dessus sur l'information....

le 25/07/2014 à 9:19
Signaler
La comparaison du niveau mondial ... au niveau Français ne tient pas la "route " !

le 25/07/2014 à 11:16
Signaler
Il parlait de morts dans des accidents, c'est dans le couloir et tient la route, mais si !

à écrit le 24/07/2014 à 19:49
Signaler
Entre trains & avions, en ce moment, on est vraiment mal !!

le 24/07/2014 à 19:57
Signaler
tout à fait,, aujourd'hui même on avait appris qu'un planeur ULM s'était écrasé sur une plage au mexique..... sale temps pour les volailles aussi...

le 24/07/2014 à 21:26
Signaler
Les volailles.... une allusion quelconque au cocorico ? pas de bon aloi je dirais.

le 25/07/2014 à 11:19
Signaler
ah ça me rappelle une chanson des années 70 : "Trains and boats and planes are passing by They mean a trip to Paris or Rome...." t'en souviens ?...

le 25/07/2014 à 21:07
Signaler
si! si! nostalgie...

à écrit le 24/07/2014 à 19:45
Signaler
mais ma parole c'est l'hécatombe des avions ou quoi,,mais je rêve, il y a quelque chose dans les airs, c'est pas possible...purée cela fait réfléchir...comment un avion peut-il disparaître ainsi des radars....bizzzzzarre...

le 25/07/2014 à 9:20
Signaler
il faut savoir que les radars meteo dans les avions ne voient pas tout , on ne voit qu'une partie de ce qui est devant nous , de plus la foudre a un impact bien plus puissant sur les instruments de bord qui peuvent pulvériser tous les moyens de commu...

à écrit le 24/07/2014 à 19:10
Signaler
Pourquoi vous avez mis la photo d'un avion air Algérie alors qu'il s'agit d'un avion Swiftair ??

le 24/07/2014 à 19:24
Signaler
On voit souvent du China bashing, du BRICS bashing et du Russia bashing par là.... maintenant c'est le tour du Argelia bashing.....

le 27/07/2014 à 15:56
Signaler
?

à écrit le 24/07/2014 à 19:07
Signaler
Selon l'OMS, l'an dernier 1,3 millions de personne sont mortes sur la route contre 790 en avion.... Pourquoi les gens ne sont ils pas terrorisés en montant dans une voiture alors qu'ils le sont dans un avion?

le 24/07/2014 à 21:44
Signaler
Parceque tu sais que si il y a un problème en avion tu as peu de chance de vivre

le 24/07/2014 à 23:51
Signaler
Probablement parce qu'ils sont maîtres à bord d'un véhicule dont ils connaissent le suivi de l'entretien.

à écrit le 24/07/2014 à 18:44
Signaler
Un avion air algerie avec 50 passagers francais qui s écrase fait bouger la france en envoyant 2 mirages 2000 patrouiller sans relache, quelle hypocrisie avec la palestine et israel qui peut tout se permettre .par contre la france ne peut rien faire...

le 24/07/2014 à 19:07
Signaler
ils n'ont qu'à demander au hamas de se calmer

à écrit le 24/07/2014 à 18:10
Signaler
Les commentaires volent aussi bas que les avions en ce moment. Et en escadrille comme disait l'autre...

le 25/07/2014 à 4:53
Signaler
Escadrille dont vous êtes probablement le chef !

à écrit le 24/07/2014 à 17:46
Signaler
mes condoléances aux familles !

à écrit le 24/07/2014 à 16:44
Signaler
La loi des séries....

le 24/07/2014 à 17:40
Signaler
Hélas !!!!!!!!!!!

à écrit le 24/07/2014 à 16:34
Signaler
Quoiqu'il y avait un nombre élevé de Français à bord (plus de 50) le Quai d'Orsay cependant jusqu'à l'heure actuelle ne dit pas qu'il s'agit d'un attentat, comme le veulent quelques sources sur internet. Toutefois la raison avancée par Air Algérie de...

le 24/07/2014 à 16:40
Signaler
C'est vrai que les contrôles de sécurité sont parfois poreux à l'aéroport de Ouagadougou...

le 24/07/2014 à 16:49
Signaler
Pas forcément les cumulonimbus peuvent atteindre 15km d'altitude et ce sont généralement des nuages relativement violents (nuage à orages).

le 24/07/2014 à 16:53
Signaler
Vous avez dit poreux ? Pour fréquenter l'aéroport de Ouagadougou plusieurs fois par an, je peux assurer que les contrôles de sécurité y sont du plus haut comique, particulièrement le passage à l'unique portique contrôlé par des policiers manifestemen...

le 24/07/2014 à 19:30
Signaler
Oui, Pierro, les pilotes ont la consigne majeur d'éviter les CBs car ils peuvent être très désestabilisants aux décollages et atterrisages, mais à 30'000 pieds c'est rarissime que de tels formations nauageuses puissents créer un crash. Toutefois, le ...

à écrit le 24/07/2014 à 16:21
Signaler
C'est tout faux ce que vous dites. Voici la liste des passagers fournie par la compagnie avec leur nationalités: Nouveau communiqué d'Air Algérie, repris par l'APS: le chiffre des passagers est revu à la baisse. Après avoir indiqué qu'il y avait 1...

à écrit le 24/07/2014 à 15:04
Signaler
C'est quoi le zinc sur la photo? Un MD quelque chose ou un Boeing ?

le 24/07/2014 à 15:14
Signaler
Sur la photo c'est un boeing 737 de la compagnie air algerie, alors que l'avion perdu est un MD83 de la compagnie espagnole SWIFTAIR affrétè par air algerie

le 24/07/2014 à 15:20
Signaler
737 classic avec des Pratt et Whitney JT9D. Rien à voir avec un MD83 magnifiquement assemblé à Long Beach, California, et ses moteurs à l' arriére

le 24/07/2014 à 15:36
Signaler
C'est un Tupolev déguisé par les pro-russes pour pas qu'on sache que le zinc est fourni par Moscou :-) :-)

le 24/07/2014 à 15:58
Signaler
Un peu de respect pour les victimes et leurs familles, votre humour est très mal placé mais vous êtes coutumier du fait.

le 24/07/2014 à 16:04
Signaler
Hey, Pat, ta remarque déplacée m'a fait tordre de rire, tu sais ?.....

le 24/07/2014 à 23:57
Signaler
@Patrickb L'humour c'est comme le chocolat, c'est toujours meilleur lorsqu'il est noir... ;-)

à écrit le 24/07/2014 à 15:00
Signaler
Pourquoi des mirages Français brulent ils du kerozene pour rechercher un avion Algérien? la France a vraiment de l' argent à gaspiller.

le 24/07/2014 à 15:15
Signaler
Peut être parce qu'il y avait une cinquantaine de personne de nationalité française. C'est pas un avion Algérien mais un avion Espagnole avec un équipage espagnole affrété par Air Algérie.

le 24/07/2014 à 15:28
Signaler
Ah oui c'est vrai, des français qui revenaient d'un entrainement dans le désert ? Si on veut aller en Afrique y a Air france, SN brussels, bref des compagnies normales pour européens

le 24/07/2014 à 15:38
Signaler
@hg69: de nationalité française bien évidemment. Ne dit-on pas qu'en Algérie ils ont le FIS et nous le reste de la famille :-)

le 24/07/2014 à 16:04
Signaler
Donc? l' Algérie et l'Espagne n' ont pas d'avions de guerre?

le 24/07/2014 à 16:55
Signaler
Pas l'Espagne que je sache, les avions de guerre espagnols appartiennent à l'Otan et sont des américains.

le 24/07/2014 à 17:28
Signaler
@joel: dommage, chacun ses probs. Et l Algerie et ses multi milliards d excédent budgétaire? Pas un sukoi d ocaze ni de général gras a la téte d une opé de secours? Tampi....c est pas a la France encore de raquer.

à écrit le 24/07/2014 à 14:29
Signaler
Ils ne savent pas si c'est un Airbus A 320 ou MD-83, de même qu'ils ne savent pas s'ils ont fait le plein avec du kérozen ou du carburant de mobylette. Bonjour la professionnalisme

le 24/07/2014 à 16:03
Signaler
Le choix d'images des avions lors de crash a quelque chose entre la totale désinformation et la malveillance. Pour l'avion qui s'est écrasé hier à Taiwan, un ATR-72, la rédaction a préféré poster la photo d'un A-340 ! pire, le texte parle d'un autre ...

à écrit le 24/07/2014 à 14:29
Signaler
En fait l'avion était un MD-83 de fabrication nord-américaine. Voici l'information officielle : www.swiftair.com/corporativa/NOTA.pdf

à écrit le 24/07/2014 à 14:16
Signaler
Des français version ceux qui partent en Syrie aider les djihadistes ?

le 24/07/2014 à 14:30
Signaler
C'est bien possible....ou peut-être pas.

le 24/07/2014 à 15:33
Signaler
Non , je te confirme qu'il s'agit de Français blond , aux yeux clairs ...

le 24/07/2014 à 16:08
Signaler
"Non , je te confirme qu'il s'agit de Français blond , aux yeux clairs ..." Alors il ne s'agit pas de Français mais soit d'Alsacien soit de Breton !

à écrit le 24/07/2014 à 14:07
Signaler
A parament sur beur.fm il aurai dis qu'il l'ont retrouver écraser .. Paix a leurs ames:(

à écrit le 24/07/2014 à 13:50
Signaler
Bon le stagiaire, trouve nous une photo d'avion bien moisie histoire de montrer qu'air Algérie c'est des avions pas sur!

à écrit le 24/07/2014 à 13:49
Signaler
OUH là là , je balise, je prends un avion long courrier dans une semaine

le 24/07/2014 à 18:16
Signaler
Faites votre testament on ne sait jamais. Sinon à votre place j'aurais plus peur de prendre la voiture, vous avez 100 fois plus de chance de mourir au volant de votre voiture qu'en avion.

le 24/07/2014 à 19:03
Signaler
@oups Pour un "long courrier" vous avez essayé "la poste"...

à écrit le 24/07/2014 à 13:45
Signaler
L'accident était avec un Airbus A320 et vous publiez une photo d'un Boeing 737 ! Coquille ou de la mauvaise foi ?

le 24/07/2014 à 14:24
Signaler
Pourquoi pas y mettre une photo d'un avion de fabrication russe, le russia bashing c'est à la mode....

le 24/07/2014 à 14:37
Signaler
Apparemment ni l'un ni l'autre ce serait un MD83.

à écrit le 24/07/2014 à 13:42
Signaler
Inncha allah ils vont le retrouve saint et sauve.

le 24/07/2014 à 15:05
Signaler
sain et sauf

à écrit le 24/07/2014 à 13:01
Signaler
Un effort svp sur les photos d'illustration. Ma tristesse aux familles.

à écrit le 24/07/2014 à 12:41
Signaler
Le pirevnous sommes au mali une bavure est vite arrivee

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.