En Chine, l'inflation reste largement inférieure aux prévisions

Les prix à la consommation, première jauge de l'inflation ont crû de 2,3% d'une année sur l'autre en Chine au mois de juillet. Le gouvernement qui a lancé des mesures de soutien à l'économie, tablait sur une hausse de 3,5%.
Les prix de l'alimentation ont crû de 3,6% en Chine en juillet.
Les prix de l'alimentation ont crû de 3,6% en Chine en juillet. (Crédits : reuters.com)

Le gouvernement chinois escomptait 3,5% d'inflation sur les prix à la consommation, principale jauge de l'inflation en Chine. Mais ils n'ont augmenté "que" de 2,3% sur les sept premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2013, a précisé le Bureau national des statistiques (BNS) ce 9 août.

Les prix de l'alimentation grimpent plus vite

Le BNS indique que la hausse de l'inflation (chiffre composite) atteint elle aussi 2,3% en juillet. Un niveau stable par rapport au mois précédent.

Dans le détail, ce sont les prix de l'alimentation qui ont le plus crû - de 3,6%  en un an.

Assouplissements monétaires

La croissance chinoise était descendue à 7,4% au premier trimestre, le plus bas niveau depuis 18 mois. Afin de stimuler l'activité, Pékin a introduit à partir d'avril des mesures de relance ciblées notamment des réductions fiscales, des facilités pour doper les investissements dans les infrastructures, et des assouplissements de politique monétaire pour encourager les prêts aux petites entreprises et au secteur rural.

Certains indicateurs macroéconomiques se sont améliorés, comme l'activité industrielle, et l'excédent commercial a même battu un record en juillet. Le gouvernement espère une croissance de 7,5% cette année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.