Les investisseurs demandeurs de risque malgré les incertitudes géopolitiques

 |   |  401  mots
Les fonds actions mondiaux ont connu leurs entrées nettes les plus importantes depuis le mois d'octobre 2013, tandis que les fonds sur les obligations à haut rendement ont bénéficié d'entrées nettes de capitaux pour la première fois en six semaines selon une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research publiée vendredi 22 août.
Les fonds actions mondiaux ont connu leurs entrées nettes les plus importantes depuis le mois d'octobre 2013, tandis que les fonds sur les obligations à haut rendement ont bénéficié d'entrées nettes de capitaux pour la première fois en six semaines selon une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research publiée vendredi 22 août. (Crédits : Reuters)
Ces placements risqués ont enregistré 17,9 milliards de dollars de souscriptions nettes et les fonds spécialisés sur les obligations à haut rendement sont montés à 3,1 milliards de dollars au cours de la semaine au 20 août, d'après une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research publiée vendredi.

Les incertitudes géopolitiques n'y font rien, les investisseurs connaissent un regain d'appétit pour le risque. Les fonds d'actions dans le monde, supports investis principalement en actions, ont enregistré 17,9 milliards de dollars de souscriptions nettes au cours de la semaine au 20 août, selon une étude de Bank of America Merrill Lynch Global Research publiée vendredi 22 août. Les fonds spécialisés sur les obligations à haut rendement sont montés à 3,1 milliards de dollars à la même période.

Fonds d'actions les plus importants depuis octobre 2013

Les fonds d'actions ont connu leurs entrées nettes les plus importantes depuis le mois d'octobre 2013, tandis que les fonds sur les obligations à haut rendement ont bénéficié d'entrées nettes de capitaux pour la première fois en six semaines, selon l'étude, qui cite aussi des données d'EPFR Global Funds.

Toutefois, les fonds spécialisés dans les actions européennes ne sont pas à la fête. Ils ont enregistré des sorties nettes pour la septième semaine consécutive avec 600 millions de dollars de rachats, accusant leur plus longue période de décollecte depuis mai 2013.

Les fonds d'actions mondiaux et les fonds spécialisés sur les obligations à haut rendement avaient subi des rachats nets de 16,3 milliards et 11,4 milliards de dollars respectivement au cours de la première semaine du mois d'août, marquée par des dégagements sur les actifs risqués.

Plus forte collecte pour les fonds d'actions américains depuis 2013

Les fonds spécialisés sur les actions américaines ont engrangé 12,8 milliards de dollars d'entrées nettes sur la période, leur plus forte collecte depuis septembre 2013. Les fonds d'actions japonais n'ont récolté que 100 millions de dollars contre 1,8 milliard de dollars la semaine précédente.

La collecte nette sur les fonds obligataires mondiaux a atteint 9,9 milliards de dollars sur la semaine, dont 3,5 milliards sur les fonds spécialisés sur les emprunts du Trésor américain, qui enregistrent ainsi leur septième semaine consécutive de collecte nette et ont connu leur plus fort afflux de liquidités hebdomadaire depuis le mois de février.

Les fonds obligataires émergents ont accusé une légère décollecte de 94 millions de dollars. Enfin, les entrées nettes sur les fonds spécialisés sur les matières premières ont atteint un plus haut de six semaines à 700 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :