Ebola coûtera entre 1 et 1,5 point de PIB aux pays touchés

 |   |  336  mots
L'épidémie a fait au total 1.427 morts (confirmés, probables ou suspects) dont 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, selon le dernier bilan de l'OMS.
L'épidémie a fait au total 1.427 morts (confirmés, probables ou suspects) dont 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, selon le dernier bilan de l'OMS. (Crédits : reuters.com)
La sécurité alimentaire au Liberia est mise "en péril", le virus menaçant la tenue des récoltes, a alerté Donald Kaberuka, le président de la BAD, lors d'une conférence de presse à Abidjan.

De 1 à 1,5 point du PIB. C'est ce que l'épidémie d'Ebola pourrait coûter au Liberia, à la Sierra Leone et à la Guinée, trois pays affectés, ainsi qu'à la Côte d'Ivoire, pour l'heure non touchée, a estimé mardi la Banque africaine de développement (BAD). La sécurité alimentaire au Liberia est mise "en péril", le virus menaçant la tenue des récoltes, a alerté Donald Kaberuka, le président de la BAD, lors d'une conférence de presse à Abidjan:

"Si aujourd'hui les gens ne s'occupent pas de l'agriculture, il y aura une crise alimentaire. Voilà le premier impact direct sur les paysans dans cette région."

Les suspensions de vol mauvaises pour le commerce

Au-delà de la crise immédiate et à moyen terme, "la multiplication des clôtures des frontières terrestres et aériennes dans beaucoup de pays africains", décidée par "précaution", risque de coûter "beaucoup" au commerce et aux flux économiques, selon le président de la BAD.

Alors que plusieurs compagnies aériennes, dont British Airways, ont suspendu leurs vols vers les pays touchés par l'épidémie et ce malgré les recommandations de l'OMS, Donald Kaberuka s'est inquiété de voir "des pays à 8.000 km de l'Afrique de l'Ouest interdire aux ressortissants d'Afrique de l'Ouest de voyager chez eux". Des pays limitrophes à ceux atteints par le virus, comme la Côté d'Ivoire, ont également fermé leurs frontières.

L'Afrique, à cause d'Ebola, "risque son image, voire des fuites d'investissements, une nouvelle stigmatisation, au moment où le continent commençait à décoller", s'est désolé Donald Kaberuka.

Près de 1.500 morts

L'épidémie a fait au total 1.427 morts (confirmés, probables ou suspects) dont 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) arrêté au 20 août.

La BAD a accordé une aide de 60 millions de dollars (45,65 millions d'euros) aux pays touchés par Ebola en Afrique de l'Ouest.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2014 à 9:38 :
Je pense qu'il serait plus "humain" de titrer sur le nombre de morts que sur la perte de PIB, même pour un journal d'info économiques. Je crois que nous avons perdu toute valeur dans notre société décadente. Dommage.Si seulement l’économie pouvait revenir au service de l'homme et non l'inverse! :(

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :