États-Unis : une économiste du FMI favorable à une augmentation du salaire minimum

 |   |  213  mots
Un parent isolé payé au salaire minimum fédéral gagne 15.080 dollars par an, soit bien moins que le seuil de pauvreté fixé à 16.057 dollars, note Deniz Igan une économiste du FMI.
Un parent isolé payé au salaire minimum fédéral gagne 15.080 dollars par an, soit "bien moins" que le seuil de pauvreté fixé à 16.057 dollars, note Deniz Igan une économiste du FMI. (Crédits : reuters.com)
Le relèvement du salaire minimum aux Etats-Unis, au coeur d'une intense bataille entre le président Barack Obama et l'opposition républicaine, aurait des effets négatifs "relativement faibles", a estimé Deniz Igan dans son blog sur le site du Fonds monétaire international.

"Relever légèrement le salaire minimum par rapport à son niveau actuel semble justifié", estime Deniz Igan, économiste au FMI dans un blog publié sur le site de l'institution.

"Freiner l'expansion de la pauvreté"

Selon l'économiste du FMI, la hausse du salaire minimum permettrait de freiner l'expansion de la pauvreté qui constitue une "réalité inquiétante" aux États-Unis: elle toucherait près de 50 millions de personnes, soit "un Américain sur six".

À l'heure actuelle, note-t-elle, un parent isolé payé au salaire minimum fédéral gagne 15.080 dollars par an, soit "bien moins" que le seuil de pauvreté fixé à 16.057 dollars.

Mais de tempérer: "Même s'il y a un risque qu'un salaire minimum plus élevé puisse décourager certains employeurs d'embaucher des travailleurs à bas salaires, les recherches montrent que cela aurait un impact relativement faible sur l'emploi".

Obama "bloqué" par les élus républicains du Congrès

Cette publication pourrait conforter l'administration Obama dans son idée de porter le salaire minimum fédéral américain de 7,25 à 10,10 dollars de l'heure. Il a rappelé ce projet début août, mais avait assuré être "bloqué" par les élus républicains du Congrès. S'ajoute à cela l'opposition d'une partie du monde patronal.

La dernière augmentation du salaire minimum remonte aux États-Unis à 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2014 à 10:31 :
JE VOIES QUE LES MEMES PROBLEMES CAUSSE LES MEMES EFFETS ? LA RESSETION EN AMERIQUE ET COMME EN FRANCE ET DUE AU TRES BAS SALAIRE? LA PLANCHE A BILLET NE SUFFIT PLUS ILS FAUT AUSSI UNE DEMANDE INTERIEUR???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :