Chez Wal-Mart, le Black Friday durera 5 jours

 |   |  335  mots
Si la fréquentation des magasins Wal Mart a baissé de 0,7% aux Etats-Unis (qui représentent 60% de ses ventes), les ventes à magasins comparables y ont augmenté de 0,5% grâce aux boutiques de proximité, son nouveau relais de croissance.
Si la fréquentation des magasins Wal Mart a baissé de 0,7% aux Etats-Unis (qui représentent 60% de ses ventes), les ventes à magasins comparables y ont augmenté de 0,5% grâce aux boutiques de proximité, son nouveau relais de croissance. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Aux Etats-Unis, Black Friday, c'est, le lendemain de la fête de Thanksgiving, un jour de soldes monstres où les commerçants font parfois jusqu'à 20% de leur chiffre d'affaires annuel. A la reconquête de ses clients, le géant de la distribution ne se contentera plus d'une journée mais d'une semaine toute entière de rabais.

Avant, il y avait le "Black Friday". Mais ça, c'était avant. "Ensuite, il y a eu le Jeudi", précise Duncan Mac Naughton, directeur général des ventes chez l'américain Wal-Mart, cité par le Wall Street Journal. Sans parler du non moins célèbre "Cyber Monday". Mais désormais, le géant de la distribution a décidé de consacrer toute une semaine à ces réductions destinées à faire démarrer la saison du shopping de fin d'année, à la période de Thanksgiving (le 4e jeudi de novembre, précédant le fameux "Black Friday"). Elle se déroulera la dernière semaine de novembre, voire début décembre. "Aussi devrions-nous l'appeler Novembre", suggère Duncan Mac Naughton.

Une fréquentation en baisse

Si la fréquentation des magasins a baissé de 0,7% aux Etats-Unis (qui représentent 60% de ses ventes), les ventes à magasins comparables y ont augmenté de 0,5% grâce aux boutiques de proximité, son nouveau relais de croissance. Wal-Mart prévoyait une atonie des ventes. Le numéro un mondial de la distribution a resserré son objectif de bénéfice annuel en raison de la fermeture de magasins au Japon, après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre grâce à un léger mieux aux Etats-Unis. Lors des trois mois achevés fin octobre, le bénéfice net est resté quasi stable (-0,72%) sur un an, à 3,71 milliards de dollars.

Reconquérir la clientèle

Alors, pour tenir les acheteurs en haleine, si l'on ose dire, tout en évitant des échauffourées parfois violentes, au cours de cette semaine de soldes, le géant de la distribution, qui peine à reconquérir la clientèle de ses hypermarchés, en baisse depuis deux ans, précise le WSJ, présentera chaque jour différentes réductions sur des articles spécifiques. Toujours cité par le journal, Duncan Mac Naughton précise : "Nous voulons nous assurer d'avoir des offres attractives tous les jours". Avis aux amateurs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2014 à 2:24 :
Chaque année, des personnes meurent (oui oui, meurent) a cause de cette semaine de shopping. Les gens meurent écrasés comme des animaux, c'est atroce.

C'est ignoble.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :