La croissance américaine accélère, les salaires aussi

 |   |  332  mots
(Crédits : Reuters/Jonathan Ernst)
Le salaire moyen commence enfin à augmenter aux Etats-Unis, estime l'OCDE. La demande intérieure devrait doper la croissance, qui atteindrait 3,1% en 2015. Mais quid des inégalités?

 Quelle contraste avec la zone euro... Les statisticiens américains viennent de réviser à la hausse la croissance du PIB pour le troisième trimestre, à 3,9%. Une croissance tirée par la demande intérieure..

 Avant cette publication, ce mardi, l'OCDE avait publié des prévisions plutôt optimistes pour l'économie américaine, qui tranchent sur celles de la zone euro. Enfin, la reprise devrait pouvoir être tirée par la consommation. C'est du moins ce qu'estiment  les experts du château de la Muette. Selon leurs estimations,  les salaires devraient augmenter de 2,7% cette année, soit plus que les prix (+1,7%), ce qui n'était pas le cas en 2013. Cette amélioration est liée à celle du marché du travail : la baisse taux de chômage, qui tomberait de 7,4% en 2013 à 6,2% en 2014 (en moyenne annuelle) remet bien sûr les salariés en position de force.

Même si le taux de participation (la proportion des personnes en âge de travailler effectivement présentes sur le marché du travail) reste bien en dessous de son niveau de 2008, de même que nombre de salariés restent contraints à du temps partiel. Mais sur ce deuxième point, l'OCDE se veut aussi optimiste.

 Une consommation en hausse

Grâce à la hausse des salaires, la consommation pourrait progresser de 2,3% en 2014, puis de 2,9% en 2015. La croissance économique s'en trouverait dopée, passant de +2,2% en 2014 à +3,1% en 2015. Mais l'OCDE, qui affiche une hausse du salaire moyen de 2,6% pour 2015 et même 3,5% pour 2016, ne dit rien sur la répartition de cette hausse. Il y a pourtant là un sujet majeur : de 2010 à en 2012 -on ne connaît pas la répartition par la suite-, les revenus de la quasi-totalité des américains ont stagné, alors que ceux de la petite minorité des 1% les plus riches ont littéralement explosé (+31,4% en trois ans). Une hausse due pour une bonne part au salaires les plus élevés, en forte hausse. Sur cette inégalité, l'OCDE ne peut encore rien dire à ce stade.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2014 à 23:01 :
si le pouvoir d achat des americains augmente cela favorisse la croisance c est mathematique, alors pourquoi les francais ne le font pas ,ils veulent faire le contraire,?? ON LEURS APREND QUOI DANS LES GRANDES ECOLES A NOS ELITES???
Réponse de le 26/11/2014 à 9:12 :
En France la seule croissance qu'il y a c'est celle des impôts et des fonctionnaires!
a écrit le 25/11/2014 à 21:26 :
Résumé:
"les revenus de la quasi-totalité des américains ont stagné, alors que ceux de la petite minorité des 1% les plus riches ont littéralement explosé (+31,4% en trois ans)"
C'est ça l'Amérique !!!
Vive les indicateurs géniaux en moyenne et qui au final masque une stagnation de 99% de la population et du gavage des 1% des plus riches.
Mais ne vous inquiétez pas, dans quelques années ce sera pareil en Europe, Gattaz nous bassine déjà avec la suppression de l'ISF.
Réponse de le 25/11/2014 à 22:14 :
C'est pour ça que les ventes de voitures augmentent. Les riches les stockent comme en Chine. Ce discours gauchiste franchouillard est habituel. Lutte des classes et bla bla bla... Les riches sont les propriétaires d'entreprises comme Bill Gates et les autres. Vous voulez leur confisquer leurs actions? Il faut nationaliser et laisser les entreprises aux fonctionnaires? Au secours! Entreprenez et devenez riche, vous rendrez service à la société.
Réponse de le 26/11/2014 à 5:35 :
Bill Gates est l'héritier d'une des plus grandes familles de banquier de Washington
Ce n'est pas n'importe qui. Vous aussi vous avez gobé le mythe Bill Gates? Dites moi, vous croyez aussi que sa fondation aide les pauvres en Afrique?
a écrit le 25/11/2014 à 21:16 :
Drôle de papier vous nous avez envoyé cette fois. Il me rappelle une phrase de William Casey, un ancien Directeur de la C.I.A. qui dit : "Nous saurons que notre programme de désinformation est au point, quand tout ce que croit le public américain sera faux."
a écrit le 25/11/2014 à 20:55 :
Ils ont la croissance et nous on a hollande le petit. Si on pouvait se debarrasser de la gauche française, on pourrait enfin respirer un air pur.
Réponse de le 25/11/2014 à 21:04 :
"on pourrait enfin respirer un air pur."

yes, à la condition qu'on ne soit pas à Paris :-))
a écrit le 25/11/2014 à 18:16 :
Qui ici a été aux Etats Unis récemment? Qui parmis les lecteurs de La Tribune a été aux Etats Unis récemment?

- Pauvreté qui explose

- Système politique polarisé au bord de l'explosion (la France est un paradis a coté)

- Système de santé pourri

- Argent ultra présent dans la vie politique. Balkany est un saint a coté d'eux.

Ce pays est foutu. Foutu.
Réponse de le 25/11/2014 à 18:21 :
Delamarche a dit qu'il faudrait une croissance à 12 % parce que en créant de la dette par QE pour 5 dollars de création monétaire on crée 1 dollars de richesse donc faites votre calcul
Réponse de le 25/11/2014 à 21:03 :
Comment qu'un journal qui se veut la référence mondiale dans la presse économique peut-il colporter un tel baratin d'agence de presse ? pas de sens critique, pas d'investigartion, rien, on jete la dépêche tel qu'elle est tombée dans l'ordinateur et c'est bon ? vous prenez vos lecteurs pour des valises ? l'économie américaine est dans une pente raide, les pétrodollars ont leurs jours comptés, leur planche à billets tourne sans provision depuis belle lurette et leurs dettes publique et privée sont astronomiques !! même un pays comme la France est dans un meilleur état que les USA, voyons !

Par ailleurs, les USA sont au bord d'une guerre civile à ce moment et vous savez la cause ? pauvreté ! inégalités entre la majorité de la population qui s'apprauvit à chaque jour que passe tandis qu'un top de pyarmide de grands argentiers devient de plus en plus riches !!! les USA c'est du passé, regardons devant nous plutôt, il faut les oublier.
a écrit le 25/11/2014 à 17:26 :
"La croissance américaine accélère…"

Alors le chant du cygne ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :