Moody's dégrade la note de la dette japonaise

 |   |  177  mots
Le Japon est entré en récession au troisième trimestre 2014.
Le Japon est entré en récession au troisième trimestre 2014. (Crédits : reuters.com)
L'agence de notation a baissé d'un cran la note souveraine nipponne. Elle émet des doutes sur les mesures de relances proposées et les objectifs de réduction de déficit.

Moody's a envoyé un avertissement au Japon. L'agence de notation a annoncé avoir abaissé la note souveraine du pays d'un cran de Aa3 à A1, lundi 1er décembre dans un communiqué.

Doutes sur "les mesures de relance"

L'agence cite "une incertitude accrue quant à la capacité (du Japon) à atteindre ses objectifs de réduction de déficit budgétaire" et fait part de ses doutes sur l'opportunité du "calendrier et l'efficacité des mesures de relance de la croissance dans un contexte de pressions déflationnistes". Moody's s'inquiète en particulier des risques induits à moyen terme pour "la rentabilité des bons" d'État que la Banque du Japon s'est engagée à racheter massivement pour relancer l'économie.

Cette décision de l'agence de notation fait suite à l'entrée en récession du Japon au troisième trimestre sur fond déflationniste, de baisse de la consommation et de la confiance des entreprises. Par ailleurs, le 21 novembre, le Premier ministre Shinzo Abe a convoqué des élections anticipées présentées comme un référendum sur ses orientations économiques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2014 à 11:10 :
Mis à part la dégradation, notez que le parti démocrate est laminé.
a écrit le 14/12/2014 à 11:08 :
Les japonais ont beaucoup de dette, elle est nationalisée en grande partie. Nous sommes aussi dégradés, seulement en France on oublie le hors bilan 700 à 1000 de retraites des fonctionnaires non financées mais cela compte dans les autres pays. Pour les japonais, s'ils vont à la cessation de paiement, vont-ils à l'euthanasie sociale? Principalement ce sont les retraités qui ont les obligations de l'Etat...
La dégradation conduira-t-elle à des hausses de taux et donc du déficit? Des impôts?
Les Etats dispendieux ne produisent rien... qu'une ruine des citoyens.
a écrit le 02/12/2014 à 2:10 :
Et dire qu'on imaginait dans les années 80 que les Japonnais domineraient l'économie mondiale ....
a écrit le 01/12/2014 à 15:26 :
Un pays comme la France peuplé par beaucoup de vieux, dont pas mal xénophobes, un tel pays ne peut décoller. En vrai, la France devrait aussi etre dégradée, c'est comme le Japon.
Réponse de le 01/12/2014 à 20:18 :
Il est fatigué le MOOSIEUR......avant de se coucher prendre une petite tisane.
a écrit le 01/12/2014 à 13:34 :
et pendant ce temps...
"The news came just after the country's main stock market, the Nikkei, closed at a seven-year high."
Les marchés continuent à être dans la joie et la bonne humeur. Cette chaîne de Ponzi... Plus dure sera la chute.
a écrit le 01/12/2014 à 13:27 :
Pour moi ça serait plutôt B-, ça ne tien que grâce a la BOJ et son nouveau maxi QE . A 300% de dette sur PIB ils pourront toujours rembourser?
Réponse de le 02/12/2014 à 9:41 :
Vous ne comprenez pas les nuances.
Bien sur qu'on peut toujours rembourser une dette via de la monnaie qui n'a aucun pouvoir d'achat, c'est ce que font les pays maitres de leur monnaie, usa, japon, uk... l'ennui, c'est que la monnaie n'a que de moins en moins de pouvoir d'achat.

en euroland, on prévoit de te voler tes économies, des loiss ont été votées en ce sens ces dernières années. Mais la bonne nouvelle, c'est que le pouvoir d'achat de l'euro est à peu prés préservé.

choisis juste comment tu vas te faire dépouiller : en inflation ou en weekend par un vol direct sur ton compte.
sauf si tu es un politique aux promesses et au train de vie exhorbitant, ou un affairiste qui enchaine les millions sur les QE.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :