Économies développées : les salaires ont stagné voire baissé

Dans ces pays en 2012, les rémunérations moyennes n'ont pas rattrapé leur niveau d'avant 2007, d'après l'Organisation internationale du travail (OIT), ce qui a pesé sur leurs performances économiques.
Les rémunérations ont connu une croissance de 0,2% l'an dernier, contre 0,1% en 2012.
Les rémunérations ont connu une croissance de 0,2% l'an dernier, contre 0,1% en 2012. (Crédits : AFP)

Les salaires dans les économies développées ont connu une nouvelle stagnation en 2013, voire une déflation dans certaines d'entre elles, a annoncé vendredi 5 décembre l'Organisation internationale du Travail (OIT).

Avec une croissance de 0,2% l'an dernier, contre 0,1% en 2012, les salaires moyens réels tenant compte de l'inflation- des économies développées ne rattrapent pas leur niveau d'avant 2007, note l'OIT dans son rapport biennal. L'Espagne, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, le Japon et le Royaume-Uni voient même leurs salaires moyens inférieurs à ceux de 2007.

La stagnation des salaires, facteur "d'une reprise économique molle"

Cette stagnation globale des salaires explique le net ralentissement de ces économies, analyse l'OIT.

"Tout cela a pesé sur les performances économiques globales, conduisant à une reprise économique molle dans la plupart de ces économies et à un risque accru de déflation dans la zone Euro", explique Sandra Polaski,directrice générale adjointe de l'OIT.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 06/12/2014 à 16:00
Signaler
pas de problème, chez nous tout va bien pour le secteur public, augmentation mécanique grâce aux échelons (normalement au mérite, mais tout est dévoyé par l'autogestion syndicale), beau fixe pour les reatraites, les salaires... des fonctionnaires... ...

à écrit le 05/12/2014 à 12:53
Signaler
Heureusement que les dividendes augmentent bien, sinon, on serait mal...

le 06/12/2014 à 0:21
Signaler
Problème, les dividendes partent ailleurs puisque les actions françaises sont détenues par des étrangers.

à écrit le 05/12/2014 à 11:47
Signaler
mais en France ils seraient trop élevés, progresseraient ,alors que la productivité ne bougerait pas ,c'est ce que disent certains ,et ce serait donc une des sources de nos malheurs !!???

à écrit le 05/12/2014 à 11:38
Signaler
Et dire que certains idiots veulent baisser les aides aux chomeurs. Ils croient que les chomeurs sont les "assistés" alors que des fortunes sont dans les paradis fiscaux.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.