Automobile : le marché français porté par les marques étrangères

 |   |  186  mots
PSA Peugeot Citroën a progressé de 2,6% en janvier 2015 grâce à une envolée de Peugeot, tandis que le groupe Renault reculait de 3,3%.
PSA Peugeot Citroën a progressé de 2,6% en janvier 2015 grâce à une envolée de Peugeot, tandis que le groupe Renault reculait de 3,3%. (Crédits : Reuters)
En janvier 2015, le marché a enregistré une hausse de 5,9% par rapport à janvier 2014. Les immatriculations des groupes étrangers ont progressé de 14,5%, tandis que celles des groupes français ont gagné 0,1% en moyenne.

Le marché automobile français connait un très bon début d'année 2015 avec 132.824 voitures neuves immatriculées le mois dernier, soit une hausse de 5,9% par rapport à janvier 2014, a indiqué le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) lundi 2 février.

Progression des immatriculations des groupes étrangers de 14,5%

Les immatriculations des groupes étrangers ont progressé de 14,5%, avec une hausse de 6,8% pour le groupe Volkswagen et de 18,2% pour Toyota, notamment.

"Nous assistons à un recadrage pour les marques étrangères, qui avaient connu un mauvais mois de 2014", commente François Roudier, porte-parole du CCFA. Les marques étrangères spécialisées dans les plus grandes voitures avaient été pénalisées en janvier 2014 par le durcissement du dispositif de bonus-malus à la fin de l'année 2013.

Quasi stagnation des groupes français

Les Français, qui avaient gagné des parts de marché pendant toute l'année 2014, voient leurs ventes s'effriter. Elles progressent de 0,1% en janvier par rapport au même mois de l'année dernière.

Ainsi, PSA Peugeot Citroën a progressé de 2,6% grâce à une envolée de Peugeot, tandis que le groupe Renault reculait de 3,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2015 à 11:22 :
La qualité VW est en berne, toutes les voitures du groupe classées 15ème à 20 ème à l'enquête fiabilité Auto Plus du 23 01 15, Audi décrochant en ...décrochant le pompon, dernier, sur 20... VW doit donner ses poloset ses golfs pour sauver la face tandis que cette dernière est littéralement bousculée par 308 qui produit déjà quasiment le double de volume, le reste rejoignant le panthéon des invendus.. Exit la deustche Qualität, moins de fiabilité entraine mécaniquement et nécessairement moins de ventes...
a écrit le 03/02/2015 à 10:03 :
La bonne nouvelle c'est la baisse continue et importante de la part des véhicules diesel qui passe sous les 60 %. Selon le CCFA cette tendance devrait s’accentuer et ramener rapidement la part du Diesel à 50% pour la rendre ensuite minoritaire et tomber à 30% en 2020, soit le même chiffre qu’en 1989.
Les acheteurs ont (peut-être) enfin compris que le diesel était devenu une aberration pour les citadines, les petits véhicules, les petits rouleurs et que l'addition sera élevée pour l'entretien indispensable du système de dépollution.
a écrit le 02/02/2015 à 16:37 :
C'est un fait que les Dacia-Renault tiennent plus du ferraillage approximatif, avec des finitions approximatives très en dessous de la moyenne, et surtout des très mauvais crash test,

on commence aussi à entendre des clients Mercedes qui se plaignent du fait que les vendeurs des concessions Mercedes leur ont menti sur les moteurs Dacia montés dans les classe A, B, et C qu'ils n'arrivent plus à vendre en occasion sauf à supporter des importantes décotes (les acheteurs d'occasion semblent mieux informés ! ... )

c'est vrai qu'entendre un moteur DaciaRenault sous un capot de Mercedes c'est pas class ! Ca fait bidochon pas éveillé, ou mal cuit !
Réponse de le 02/02/2015 à 17:14 :
Sauf que les Dacia tiennent le coup très longtemps,plusieurs dans mon patelin avec plus de 200.000 km..
a écrit le 02/02/2015 à 15:41 :
Les voitures Françaises sont de moins en moins fiables, qualité des plastiques, bruits parasites, très mauvais service après vente surtout chez Renault !!! Et la qualité des mécanos alors là il y aurait beaucoup à dire, le niveau dans les écoles baisse, et cela se ressent dans la compétence des jeunes mécaniciens !!
Réponse de le 06/02/2015 à 11:15 :
C'est en fait tout l'inverse, plusieurs études le montre pour la fiabilité. Pour le niveau des écoles, vous avez des preuves de ce que vous avancez?
a écrit le 02/02/2015 à 14:17 :
@Tomes Ils parviennent à en vendre encore quelques unes lorsqu'ils les donnent et ce fut le cas de janvier, ils peinaient déjà à entretenir leurs 12 danseuses, cette fois ce sera encore plus dur en rejouant bye bye les marges...
a écrit le 02/02/2015 à 12:26 :
comprends pas qu´on puisse encore acheter VW vu la fiabilité désastreuse de l´ensemble du groupe. Sans parler du coût prohibitif de l´entretien, des pièces détachés, et pour couronner le tout, un Service Client inefficace. Signé: un ancien possesseur de VW.
Réponse de le 02/02/2015 à 14:54 :
@Tomes Exact, dans Le premium + 61 % pour Mercedes, -2.3 pour Audi, la messe est dite...
a écrit le 02/02/2015 à 12:11 :
@Recul normal Hélas RENAULT se classe 3ème à l'enquête fiabilité auto Plus du 23 01 15 quand Audi est 20 ème sur 20, toutes les marques du groupe VW occupant les dernières places du podium, enfin si j'ose dire... 2015 sera l'année de la "joyeuseté" française, l'austérité allemande à la fiabilité ruineuse se faisant déposer, gentiment, très gentiment...
a écrit le 02/02/2015 à 11:39 :
Le recul de Renault est normal,

il faut bien regretter inadmissible que Renault en 2014 / 2015 propose encore des voitures neuves dangereuses qui s'écroulent à 3 étoiles au crash test EuroNCAP comme la Mégane et les Dacia
alors que tous les autres constructeurs, dont les moins chers Kia Hyunday Fiat Ford Seat Skoda Opel et même le chinois Qoros obtiennent allègrement 5 étoiles.
Réponse de le 02/02/2015 à 12:21 :
la mégane est sortie en 2008 est avait à l´époque obtenue les 5 étoiles.
Depuis l´EuroNCAP a ajoutée certains dispositifs comme le détecteur de ceinture de sécurité arrière par exemple qui coûte 1 Point á la mégane.
a écrit le 02/02/2015 à 10:43 :
Une envolée de + de 10 % pour PEUGEOT c'est énorme... Volkswagen quant à lui ne doit qu'à la foire à la braderie de janvier d'avoir pu placer quelques Golf et Polo, après de sévères pertes de parts de marché en 2014, cruel... Enorme Toyota, un autre prince...!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :