Le maire de la capitale du Venezuela inculpé pour conspiration contre l'Etat

 |   |  213  mots
Les partisans du maire de Caracas ont dénoncé un acte autoritaire du gouvernement, accusé de diversion pour détourner l'attention de la crise économique que traverse le pays.
Les partisans du maire de Caracas ont dénoncé un acte autoritaire du gouvernement, accusé de diversion pour détourner l'attention de la crise économique que traverse le pays. (Crédits : Reuters)
Antonio Ledezma, maire de Caracas et figure de l'opposition au président vénézuélien Nicolas Maduro, a été incarcéré vendredi dans une prison militaire dans l'attente de son procès. Il est accusé d'avoir fomenté un coup d'Etat..

Antonio Ledezma, le maire de Caracas, a été arrêté jeudi 19 février par des agents de renseignement. Il est accusé par le Parti socialiste au pouvoir d'avoir fomenté un coup d'Etat en connivence avec un groupe d'officiers de l'armée de l'air et l'ambassade des Etats-Unis. Comme preuve, les autorités brandissent un document de l'opposition signé par le maire de la capitale dans lequel il est fait référence à une "transition nationale".

"Sur ordre des procureurs, (Antonio Ledezma) a été interpellé et sera présenté devant la justice pour des crimes commis contre la paix de ce pays", a déclaré jeudi le président Nicolas Maduro dans une allocution télévisée.

Vendredi, Antonio Ledezma a été incarcéré dans une prison militaire dans l'attente de son procès.

Les opposants estiment que le gouvernement fait diversion

Les partisans du maire de Caracas ont dénoncé un acte autoritaire du gouvernement, accusé de diversion pour détourner l'attention de la crise économique que traverse le pays.

    Lire >> Venezuela: nouvelle dégradation de la note du pays, au bord de la faillite

L'inculpation d'Antonio Ledezma survient un an après le début des grandes manifestations contre Nicolas Maduro, émaillées de violences qui ont fait 43 morts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/02/2015 à 7:39 :
c'est marrant, mais en france on n'entend personne se plaindre des exactions fachistes ( tant qu'elles ont la bonne couleur politique !!!!!)
a écrit le 22/02/2015 à 8:47 :
Maduro n'est certes vraiment pas Chavez mais les USA feront tout pour reprendre le pays (son pétrole) sous leur coupe.. L'important n'est pas de savoir s' ils organiseront un nouveau coup d'État mais quand ! Première phase: essayer d'isoler le pays des autres pays progressistes
Réponse de le 23/02/2015 à 1:45 :
Le dernier coup d'Etat au Vénézuela a été fait par Chavez.
Pas besoin de coup d'Etat avec un gouvernement de bras cassés.
Avec la baisse du pétrole, les folles dépenses de Maduro vont l'emmener doucement vers le précipice.
a écrit le 21/02/2015 à 16:12 :
Le gouvernement est aux abois. Son ineptie et sa corruption ont conduit au désastre. Il cherche tous les moyens de se maintenir à son poste. Le populisme, la corruption et le despotisme ne tiennent plus. Les dénonciations de tentative de coup d'état, de complot, de tentative d'assassinat, etc se répètent tous les mois sans que jamais aucune preuve soit apportée. "demain je vous montrerai les preuves" mais les opposants sont incarcérés, torturés ou éliminés. Quand cela va-t-il s'arrêter ?
Réponse de le 21/02/2015 à 20:20 :
L'internationaliste Giovanna De Michelle
Bien qu'elle ait écarté la possibilité que le gouvernement nord-américain soit impliqué dans une conspiration, le fait qu'ait été rendu public un rapport de renseignement dans lequel ils mettent en avant le retour des protestations attire son attention. "La question est: pourquoi rendre public ce scénario? La réponse est probablement que les Etats-Unis ont intérêt d'un point de vue politique à ce que la position du Venezuela dans le contexte international soit affectée négativement en lui retirant toute crédibilité et toute marge de manoeuvre mais, surtout, en lui enlevant du poids chez ses voisins latino-américains."Ultimas Noticias
traduction Françoise Lopez 17 FÉVRIER 2015

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :