Le Portugal s'oriente vers l'une des plus graves récessions de son histoire

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Au troisième trimestre, l'économie portugaise a accusé une baisse de 0,6% par rapport au deuxième trimestre. Sur un an, le recul du PIB est de 1,7%.

L'état de l'économie portugaise ne s'est pas amélioré au troisième trimestre. Par rapport au trois mois précédents, elle s'est contractée de 0,6%, le pays s'enfonce ainsi dans la récession sous le coup d'un programme d'austérité drastique auquel s'est ajouté le ralentissement des exportations.

La deuxième estimation des chiffres du produit intérieur brut (PIB) sur la période, publiée vendredi par l'institut de statistiques nationales (INE), est marquée par une révision à la baisse par rapport à une première estimation de -0,4%. Au deuxième trimestre, le PIB avait reculé de 0,2% et au premier, la baisse avait été de 0,6%.

Le Portugal s'oriente vers l'une des plus graves récessions de son histoire. Les mesures d'austérité adoptées par le Portugal en contre-partie d'un plan d'aide international de 78 milliards d'euros accordé par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne (UE) pourraient provoquer la pire récession dans le pays depuis son retour à la démocratie en 1974. Le gouvernement anticipe une contraction de 1,6% sur l'ensemble de cette année et de 3% en 2012.
 




 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2011 à 20:38 :
voilà ce qui préfigure la situation des pays UE dans très peu de temps. A force d'adopter des mesures d'austérité partout, on entraîne de façon on en peut plus sûre nos pays vers la récession. Nous y sommes poussés par les USA qui craint si nous ne payons pas la note de devoir la payer elle-même, et c'est le fruit de notre politique imbécile vis-à-vis de pays agressifs comme la Chine. Au lieu d'avoir concentré notre énergie à travailler à développer nos alliés traditionnels en Afrique, et nous ouvrir là-bas des marchés, nous avons donné à la Chine les verges pour nous fouetter, et non seulement ils créent la désolation dans notre économie, mais en plus ils prennent notre place en Afrique et sont occupés à la piller
a écrit le 11/12/2011 à 17:59 :
Le Portugal est effectivement en difficulté, mais il l'a toujours été. Seulement, dans les années 90, les résultats était doppés par l'Europe et les subventions. Aujourd'hui, il faut vivre sans ces aides, et c'est difficile!!!!
Je ne vois pas de grandes solutions si ce n'est, exporter plus (quoi de plus, je ne sais pas) et surtout, ne pas dépenser comme si on était un pays riche!
Réponse de le 14/02/2012 à 15:28 :
ce ne sont pas les aides quio ont aidé le portugal dans ces annees, mais l'argent des portugais eparpillés dans le monde entier, qui ont construit leur barraque la, bas , et qui ont donc permis l'embauche de milliers de portugais et donc relancés l'economie.... arretez de croire que les francais sont les payeurs de l'europe, car ce n'est pas vrai...
a écrit le 11/12/2011 à 16:56 :
merci l'euro!
toute l'europe suit le portugal dans la deflation! quelle connerie!
a écrit le 11/12/2011 à 12:21 :
si comme en Grèce , personne ne paient d'impôts, il serait temps de se retirer de l'europe.
a écrit le 11/12/2011 à 12:17 :
impôt foncier, taxe d'habitation, tous ces impôts sont-ils payés au portugal sur les résidences secondaires?
Réponse de le 11/12/2011 à 12:49 :
Oui, mais ces taxes sont bien inférieures à ce qui se pratique en France. J'ai hérité de la maison de mes parents il y a bien longtemps et je retourne chaque année au pays. J'attends la retraite pour retourner chez nous et ce sera sans regret.
Réponse de le 11/12/2011 à 14:24 :
Forcement ces taxes sont bien inférieures à ce qui se pratique en France, le niveau de vie et les revenus aussi sont bien inferieur.
Le probleme c'est l'Euro, trop fort pour le Portugal, trop faible pour l'Allemagne. Ceci est dû à la répartition horizontale du travail à l'interieur de l'Union Monétaire.
Réponse de le 11/12/2011 à 17:26 :
@La Palisse : La question que pose lolo concerne le cas d'un résident habitant la France qui achète une résidence secondaire au Portugal. Alors ne soyez pas sot et ne répondez pas à côté de la question. @lolo : Oui, faire l'acquisition d'une résidence secondaire au Portugal est intéressante sur le plan investissement. Les taxes sont plus faibles pour les raisons évoquées par La Palisse.
a écrit le 11/12/2011 à 6:56 :
Quel beau pays le Portugal. Sympathique, joyeux plein d'humour...Alors, pour remonter le moral à tous consultez les blagounettes du site ci-après, ça remettra un peu de bonne humeur en ces temps difficiles. http://www.blagues.net/blagues-portugaises.html
Réponse de le 11/12/2011 à 9:35 :
Et par cher. C'est le moment d'investir dans l'immobilier.
a écrit le 11/12/2011 à 6:09 :
Brésil, Angola etc... pourraient venir investir ds l'ex mère-patrie et réorienter l'économie vers des marchés extérieurs plus accessibles que ceux des 27 où le Portugal joue peu de rôle, eu égard à ses produits.
a écrit le 11/12/2011 à 2:27 :
Portugal va tout régler !
a écrit le 11/12/2011 à 2:27 :
Portugal va tout régler
a écrit le 11/12/2011 à 2:11 :
L´ Europe écoute l´éffort Portugais.
a écrit le 11/12/2011 à 1:52 :
Aux Portugal li y a une expérience técnocrate ! Et dans une premiére impression
le résultat cést bcp agréable, donnant l´idée de réussir !
a écrit le 10/12/2011 à 21:54 :
Ce n'est qu'un début. Les analystes de Citigroup anticipe 6 trimestres de récession en Europe.
http://ftalphaville.ft.com/blog/2011/12/08/786571/not-even-in-japan/
Réponse de le 11/12/2011 à 1:09 :
le dévin chez-citi ?
a écrit le 10/12/2011 à 17:58 :
"Non, non, c'est faux, le Portugal va bien. Les portugais croulent sous le bonheur et la félicité. Les longues files d'attentes aux soupes populaires ne sont que l'expression d'une solidarité avec les plus démunis. D'ailleurs, les saisies immobilières n'ont aucune importance car le portugais est généreux par nature". Ceci est un ordre du polit bureau européen qui sait mieux que vous ce qui est bon pour vous.
Réponse de le 11/12/2011 à 1:57 :
Le film c´ est russe ? ou même Français ?
a écrit le 10/12/2011 à 17:03 :
Magnifiques resultats des politiques restrictives europeennes.
Et dire que certains osent encore penser que c'est la solution...Meme l'Irlande souvent citer en exemple commence a constater les degats d'une telle politique.
a écrit le 10/12/2011 à 11:58 :
il y a de bonnes chances que le Portugal , la Grece ou d'autres pays ravagés par la dépression en 2012 sortent de l'Euro .......Le sommet du 9/12/11 et son mécanisme de discipline fiscale pour sauver la zone Euro n'y changera rien car la politique de rigueur induite sera insoutenable socialement sans un ajustement du taux de change ........On apprendra cet événement monétaire au sein de la zone-euro , devenue une zombies-zone, lors d'un prochain weekend car l'effet de surprise est indispensable a la réussite d'une telle opération si on veut éviter le "bank-run" que provoquerait l'intention d'une telle décision.
Réponse de le 10/12/2011 à 16:34 :
pas mal choisie "la zombies-zone" dommage que Mike ne soit plus de ce monde
il nous aurait fait un "traaa....ders" etc, etc
a écrit le 10/12/2011 à 9:52 :
Etonnant, ils ont portant eu Barroso comme Premier Ministre il y a quelques annees seulement or un homme de cette stature a,sans aucun doute, pris les decisions qu'i fallait prendre.Nos amis Portugais devront se consoler en pensant que leurs sacrifices contribuera reduire le chomage Allemand et a la reelection d'Angela.
Réponse de le 10/12/2011 à 18:04 :
Oui Barroso qui, rappelons-le, était le leader des jeunesses maoïstes portugaises. On ne change pas une méthode qui perd.
Réponse de le 10/12/2011 à 18:27 :
Pardon, ce n'est ps la tribune qui a fait ce commentaire, c'est moi.
Réponse de le 11/12/2011 à 1:01 :
C´est le Socialisme qui a détruit Portugal . Sans doute !
Réponse de le 11/12/2011 à 16:21 :
Le socialisme détruit tout. Il n'est pas un seul exemple dans l'histoire où le socialisme ait réussi quoi que ce soit dans la durée. Les guerres peut-être ... mais notre vénérable président a pris le relais de l'invasion des pays souverains.
a écrit le 10/12/2011 à 9:52 :
c'est normal que le pays entre en récession profonde: les seuls emplois restant sont publics et comme le budget subit des coupes pour satisfaire les Goldman and poors et divers, c'est tout les employés qui trinquent.
ça pressait a l'Europe de libéraliser a l'extrême et de tout sous traiter en Asie ou en Afrique du Nord - cf la nouvelle usine Dacia au Maroc contre l'usine Renault de Setubal fermée il y a quelques années - On nous prend tous pour des billes: Setubal était jugée par Renault comme trop excentrée pour servir l' Europe....mais par contre Tanger est beaucoup plus centré n'est ce pas!
le Portugal et l'Espagne d'abord, la France pas loin derrière....un pays ou l'hopital public est le 1er employeur dans les sous préfecture...ça promet avec les restrictions a venir
a écrit le 10/12/2011 à 8:40 :
ca fait plaisir ces commentaires ....
a écrit le 10/12/2011 à 1:01 :
Portugal c´est une plage d´or, Les Français devrait la connêtre, demandez se qu´il veut,
la réponse c´est tj un sourire .
a écrit le 10/12/2011 à 0:55 :
Portugal c´est Fado de Lisboa, sardines, simpatie, éducation, etc... mais il ne sais rien
de politique, ils sont des rêveurs ! Travailler ? Oui ! Mais manger, boire, aimer, pasteis
de Bélem, plage et visage. Oui c´est un peuple curieux .
Réponse de le 10/12/2011 à 7:09 :
peu etre mais comme avec l'europe ont leurs fait faire la meme politique sans relance de l'économie cela mene a la récéssion et c encore le peuple qui payent
a écrit le 10/12/2011 à 0:41 :
Pour manger c´est le Paradis .
a écrit le 10/12/2011 à 0:40 :
Le seul place dans l´Europe pour respirer profondement .
a écrit le 10/12/2011 à 0:38 :
Vacances et Portugal c´est un réveil .
a écrit le 10/12/2011 à 0:36 :
Portugal et son climat d´or !
Réponse de le 10/12/2011 à 6:03 :
@obser, très beau pays, , peuple formidable,ils ne méritent pas cela!
a écrit le 10/12/2011 à 0:35 :
Et bien Salazar a laissez bcp d´or !
a écrit le 10/12/2011 à 0:33 :
Pas si grave ! La dette est trés petite !
a écrit le 09/12/2011 à 20:58 :
Et en plus le Portugal comme les autres membres de cette Europe bizarre va devoir payer pour la Croatie en 2013 .
a écrit le 09/12/2011 à 18:06 :
SOS Brasilia, SOS Brasilia, quand on parle la même langue c'est plus facile
Réponse de le 09/12/2011 à 21:00 :
Ce serait beaucoup mieux que cette Europe déboussolée.
Les Anglais ne sont pas fous, eux!
a écrit le 09/12/2011 à 17:01 :
Ce que veulent les Merkozy ce n'est pas sauver l'Euro, c'est surtout préserver les avantages acquis pendant des années grâce à des règles très favorable pour eux et qu'ils ont dictée aux autres membres de l'Union Monétaire.
Nous avons en Europe une zone de libre échanges qui en fait a dégénère en und réserve d'exportation pour la France et surtout l'Allemagne.
Dû à l'excèdent commercial exorbitant (14 Milliards par mois) de l'Allemagne et les déficits des balances commerciales des autres pays qui en découlent, les budgets de la plus part de ces pays sont forcement déficitaires, dû au manque à gagner. Les économies de ces pays sont lentement mais surement en train d'être étouffées par la surpuissante économie allemande.
Ces pays ainsi pris au piège ne peuvent plus se libérer, l'Euro ne peut être abandonné par un pays membre que si celui-ci cesse d'être membre de l'UE.
Aucune économie européenne ne pourrait survivre longtemps en dehors de l'UE.
C'est ce qui permet aux Merkozy le chantage qu'ils font sur les autres membres de la zone euro et qui va leur permettre d'imposer à nouveau des règles, qui en fait avantagerons en premier lieu et à nouveau l'économie allemande, puisque la plus forte.
Marche ou crève.
Réponse de le 10/12/2011 à 6:39 :
Vous me direz ou vous les trouvez les exportations fran?ses ? Vous n'?s pas au courant que nous avons plus de 60 milliards de d?cit commercial ?
Sinon compatissons pour les Portugais, un des rares peuples amis que nous ayons en Europe.
Réponse de le 10/12/2011 à 15:12 :
@ Henri ,
Ils étaient pourtant la les excédents français quand les règles de la zone Euro ont été dictées par la France et l'Allemagne aux autres membres.
Entre temps il est vrai tout c'est déplacé vers l'est et l'Allemagne flirte à en être jaloux avec la Pologne et d'autres bons clients.
Et oui, tel est pris qui croyait prendre.
Mais la France n'a plus le choix que de lecher les bottes à Merkel.
Les Anglais eux ont préféré se retirer et je ne serais pas surpris s'ils quittaient l'UE.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :