La Grèce vend des Airbus pour payer ses dettes

 |   |  149  mots
Copyright Reuters
La Grèce a annoncé aujourd'hui avoir vendu quatre Airbus A340 usagés à une société de Miami spécialisée dans la vente d'avions d'occasion, Apollo Aviation, pour 40,4 millions de dollars (31 millions d'euros) pour s'assurer des liquidités.

Un communiqué du gouvernement indique que la vente a été approuvée par un comité ministériel de cinq membres chargé de la privatisation. Une source au ministère des Finances a donné le prix. "Apollo Aviation Group a été le plus offrant", a précisé le gouvernement.

Les quatre appareils appartenaient précédemment à la flotte de Olympic Airlines, la compagnie aérienne d'Etat privatisée en 2009. Le gouvernement grec tentait de vendre ces avions depuis novembre 2010. Athènes s'était engagée l'année dernière à réaliser un train de privatisations en échange d'un plan de sauvetage de l'Union Européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

Le processus de privatisation devrait permettre de lever 5,5 milliards d'euros avant la fin de l'année et 50 milliards avant 2015. Le ministère des Finances espère terminer l'année avec 1,8 milliard d'euros en revenus et 9,3 autres miliards en 2012.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2012 à 21:35 :
dommage que notre cher (oh; combien ...) président ne vente pas Air Sarko One pour éponger la dette de la France
a écrit le 02/01/2012 à 13:55 :
La France a bien vendu ses bijoux de famille, sa cash machine :les autoroutes!!!
Réponse de le 03/01/2012 à 6:31 :
Et une partie de son or !:)
a écrit le 01/01/2012 à 11:36 :
Bonne année 2012 à tous, juste pour dire que les grecs "redonnent" et non "revendent" parce que pour revendre il faut avoir payé !!
Réponse de le 01/01/2012 à 21:24 :
Perso, elle est bien bonne ;-))
a écrit le 01/01/2012 à 9:55 :
dernière phrase : milliard prend 2 "l", comme avion.
a écrit le 31/12/2011 à 16:26 :
qui paye ses dettes, s'enrichis !
a écrit le 31/12/2011 à 16:08 :
Ce n'est pas par pure philanthropie que la Grèce n'a pas été virée de la zone Euro. C'est seulement parce que les banques allemandes et françaises notamment y sont mouillées jusqu?au cou.
Réponse de le 31/12/2011 à 16:34 :
Alors qu'elles aillent récupérer l'argent fraudé en Suisse parce que nous on ne paiera pas pour les grecs, Sarko et ses conseillers à la noix ont eu tort de faire mettre à la France 15 milliards là dedans, plus 60 milliards de l'UE, plus le FMI plus un abandon de 100 milliards sur le dette privée, c'est le plus grand scandale ou hold up de tous les temps donc il faut se rembourser sur la bête et sur les fraudeurs.
Réponse de le 31/12/2011 à 20:10 :
Mais non gilles 17h34, il paraît que sarkozy vient de faire un discours sur quelques chaînes de télé et que cela va s'arranger après le 06 mai 2012!!! Alors pourquoi être dans la miséricorde???
a écrit le 31/12/2011 à 14:03 :
La Grèce a raison de bazarder ses aéronefs, dans quelque temps il n'y aura plus de carburant pour faire voler ces gouffres à Kérosène!.
Réponse de le 01/01/2012 à 13:59 :
pourquoi ?
Réponse de le 01/01/2012 à 23:29 :
Le pic du p?ole pardi !
a écrit le 31/12/2011 à 11:08 :
Elle peut aussi commencer à vendre ses îles et ses côtes, à défaut d'aller chercher tous les fraudeurs chez ses ressortissants, aux subventions européennes et au fisc, qui ont fourré des dizaines de milliards d'euros dans les paradis fiscaux à commencer par la Suisse.
Réponse de le 02/01/2012 à 11:55 :
blabla....
la Grèce est repue d'euros allemands; l'argent qui circule dans les îles ne revient jamais à Athènes; les îles sont aux armateurs & riches gens d'affaires.
ils ne vendront pas!
il faut tuer les privilèges de l'Eglise;
priver d'essence les drivers de Porsche & autres Aston Martin & bolides ....
tout ça n'est rien, la Grèce a des frontières qui peut-être intéressent pour un futur proche????... et c'est cela qui accapare nos dirigeants????
Réponse de le 02/01/2012 à 13:54 :
oui mais les riches armateurs et gens d'affaires ne paient pas d'impot et achetent des iles??? dans ce cas la Grece n'a qu'à confisquer et reprendre ce qui lui appartient. C'est un moyen de faire payer l'impot...
a écrit le 31/12/2011 à 11:04 :
On a au moins un Airbus de trop en France...
Réponse de le 02/01/2012 à 13:29 :
hahaha bien vu,
quoique un peu polémique
a écrit le 31/12/2011 à 10:52 :
Je me dande ce qe les grecs vot pouvor vendre ciomme actifs à terme... Les costumes et les sous-vêtements de Papadémos ????
a écrit le 31/12/2011 à 10:39 :
On ne parle que rarement des déficits des balances commerciales des pays surendettés alors que les déficits budgétaires en sont la conséquence directe.
Si l'Espagne comme les autres pays déficitaires réussissaient à avoir une balance commerciale équilibrée ils n'auraient pas 40% de chaumage des jeunes et auraient par contre des rentrées fiscales suffisantes pour couvrir les dépenses de l'état.
Il serait donc bon de changer les règles de l'Union Monétaires de façon à ce que l'économie des pays les moins avantagés ou périphériques soit protégé de la surpuissante économie allemande.
Une TVA supplémentaire sur les produits provenant de tout pays avec lequel la balance commerciale serait déficitaire pourrait résoudre le problème.
Un système qui aboutirait à des balances commerciales équilibrées rendrait les campagne de dénigrement régulières (voir Grèce), dont nous sommes témoins, superflues, puisque sans but.
Il est aussi plus simple et plus humain de déplacer l'emploi que de déplacer les hommes.
Réponse de le 31/12/2011 à 12:30 :
Je suis entierement d'accord avec vous. Personne ne parle du désert industriel que deviennent les pays périphériques. Ces pays doivent dorénavant importer TOUT. Comment pourraient-ils s'en sortir? ça n' a aucun sens, les gens n' ont plus d'occupation (45% de chomage chez les jeunes....soit 1 sur 2). Personne n' en parle parce que ceux qui ont organisé ça dans le nord de l' Europe cherchent a noyer le poisson et a accuser les "fainéants" du sud.
Réponse de le 31/12/2011 à 13:15 :
Mr. Italiano, malheureusement vous mélanger les notions de balance commerciale avec les déficits budgétaires. Le lien entre les deux n'est absolument pas mécanique.
Réponse de le 31/12/2011 à 14:27 :
@Mark49: il est parfaitement mécanique si vous allez plus loin que ce qu'on veut bien vous raconter....s'il y avait assez de travailleurs actifs (au lieu de 20% de chomage) et une production nationale qui cotiserait a toutes les caisses et impots imaginables, il n' y aurait AUCUN déficit: pendant le boom immobilier (production d'immeubles, ciment, ferrailles etc), l' Espagne était trés POSITIVE dans ses comptes. Mais les imbéciles qui ont organisé le bordel oublient de le rappeler, ça ne les arrange pas: c'est mieux d'insulter les peuples et de leur demander de faire des sacrifices pendant que toujours les mêmes se gavent
Réponse de le 01/01/2012 à 8:46 :
Pire encore, l'UE a signé des accords de libre echange : 1er juillet 2011 avec la Corée du Sud et le 1er janvier 2012, ce sera avec le Maroc. Abolition totale des taxes d'importation sur produits marocains importés vers l'UE dès aujourd'hui !! On comprend mieux la raison pour laquelle renault est en train de construire sa plus grande usine a Tanger !
Réponse de le 01/01/2012 à 10:35 :
les allemands etaient en mauvais etat en 2002; au lieu de gemir, ils ont serre les fesses pdt 4 ans, pdt que les francais, les grecs et les italiens rigolaient; il n'y a pas de surpuissance, juste des efforts ( que les latins ne veulent pas produire...)
Réponse de le 01/01/2012 à 13:49 :
@Itlaliano, merci, je comprends mieux votre position, mais le plein emploi peut aggraver la position de la balance des paiements d'un pays (USA dans les années 95). De meme un pays peut avoir un fort taux de chomage mais une balance des paiements positive (Belgique). Encore une fois, le lien n'est pas du tout mécanique. La balance des paiements est déterminée par le taux global de l'epargne d'un pays...(ménages, état, entreprises, demande étrangère)....
Réponse de le 01/01/2012 à 14:01 :
Merci mark49, enfin un commentaire enrichissant
Réponse de le 01/01/2012 à 14:54 :
Encore quelqu'un qui confond balance commerciale et dépenses publiques. Pour tous ceux qui ont encore un doute, il n'y a absolument aucun lien entre les deux. Les individus et les entreprises ne sont pas la "propriété" de l'Etat : l'Etat français n'est pas la France. L'Etat, au lieu d'être au service des Français, se sert avidement des Français. Aucun Etat n'est jamais contraint de s'endetter. La dette publique est un choix politicien consistant à acheter des votes en contrepartie de subventions. La dépense et la dette publique n'ont aucun intérêt économique. Au contraire, elles sont intrinsèquement mauvaises car elles détruisent l'économie, comme on peut le constater au quotidien en France.
Réponse de le 01/01/2012 à 16:29 :
@Citoyen: vos termes sont cliniques mais ayez l'obligeance de vulgariser ce que vous dites pour les petites gens. L'endettement et la dépense sont là parce qu'on ne produit plus suffisament de richesse= les caisses sont en déficit = on s'endette pour continuer a faire comme si.....expliquez alors au Français qu' a cause de cela on devra vendre les hopitaux a des sociétés privées (US pour la plupart) que l' éducation nationale sera départementalisée a 100% comme dans d'autres pays, et que les cotisations mutuelles seront multipliées par 3. Personne n' a le courage de dire ça. Personne n'explique que c'est a cause du laisser aller complet qui a suivi les Doha, OMC et divers arrangement en faveur de la finance et du grand capital
Réponse de le 02/01/2012 à 18:13 :
@340AMIRI Le désert industriel programmé sera probablement la cause principal de la chute de l'euro. Les Grecs ne se sont certainement pas soulevés contre les Ottomans en 1821 pour devenir une nation de garçons de plage...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :