La zone euro accélère la mise en place de son pare-feu

 |   |  420  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Les paiements des États de la zone euro pour constituer le capital du Mécanisme européen de stabilité (MES) devrait s'étaler en deux tranches, contre cinq initialement prévues, afin de donner une "faculté de réactivité" au pare-feu qui doit entrer en vigueur cet été. Décision attendue ce vendredi matin.

La zone euro se dirige vers une accélération des versements du capital à son futur pare-feu contre la crise de la dette, en effectuant deux versements dès cette année, a indiqué jeudi soir son président, Herman Van Rompuy. "Les dirigeants de la zone euro se sont mis d'accord pour accélérer les paiements pour constituer le capital du Mécanisme européen de stabilité (MES), le futur pare-feu de la zone euro", a affirmé à la presse M. Van Rompuy, qui a été désigné lors d'un sommet à Bruxelles président des réunions des pays de l'Union monétaire, en plus de sa casquette de président de l'UE.

Deux tranches plutôt que cinq en 2012 pour davantage de "réactivité"

"Nous prendrons la décision finale demain mais il va y avoir une accélération. Cela pourrait commencer par le paiement de deux tranches en 2012", a-t-il insisté, alors qu'il était prévu à l'origine cinq versements annuels. Le capital du MES doit être de 80 milliards d'euros pour une capacité de prêts de 500 milliards d'euros. L'accélération des versements du capital pourrait donner "une faculté de réactivité" au pare-feu de la zone euro qui doit entrer en vigueur cet été, a fait valoir mercredi le chef de file de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, devant le Parlement européen.

L'Allemagne prête à suivre

"L'échelonnement en cinq tranches est aujourd'hui une approche trop timide et trop modeste", a-t-il dit, "et donc nous nous préparons à décider d'accélérer le rythme de paiement" de ce capital, via le versement de deux tranches uniquement. En signe de bonne volonté, l'Allemagne s'est déjà dite prête à suivre cette voie et à transférer sa quote-part en deux tranches, et non en cinq.

Renforcement et capacité totale de prêts du MES réévalués avant la fin du mois

La décision finale sera prise vendredi matin, a indiqué Hermann Van Rompuy. En revanche, aucune avancée immédiate n'a été signalée sur le renforcement du pare-feu et sur sa capacité totale de prêts, un sujet politiquement sensible qui bute actuellement sur le veto de Berlin. "Nous avons réévaluer le plafond du fonds de secours temporaire (FESF) et du MES en mars", a dit M. Van Rompuy, en indiquant que la décision pourrait être prise au niveau des ministres des Finances de la zone euro d'ici la fin du mois, sans avoir besoin de convoquer un sommet au plus haut niveau.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2012 à 10:25 :
Tous des voleurs, le MES c'est le FMI européen, un scandale, moi j'ai retiré mon argent de mon compte, je ne paye plus en CB, j'ai vendu ma voiture, j'ai fermé mon compte épargne et j'ai quitté mon appartement 3 pièces pour un 2 pièces, voila mr MES, on fait parti du peuple certes, mais ont n'est pas ânes....Amuser vous avec votre argent pas avec le mien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :