La hausse des importations plombe la balance commerciale de la zone euro

Après un excédent de 9,1 milliards d'euros en décembre, la zone euro a enregistré un déficit de son commerce extérieur de 7,6 milliards d'euros en janvier, selon les premières estimations publiées ce vendredi par Eurostat. L'Italie a, pour sa part, annoncé un déficit commercial en baisse. Il s'établit ainsi à 4,35 milliards d'euros contre 6,309 milliards un an plus tôt.
Copyright Reuters

La zone euro a enregistré un déficit de son commerce extérieur de 7,6 milliards d'euros en janvier, après un excédent de 9,1 milliards d'euros en décembre, selon les premières estimations publiées vendredi par l'office européen de statistiques Eurostat. En janvier, par rapport à décembre, les exportations (corrigées des variations saisonnières) ont augmenté de 1,3% et les importations de 2,4%. Un an plus tôt, le déficit commercial de la zone euro avait été plus élevé, à 16,1 milliards d'euros (chiffre révisé), selon Eurostat.

Déficit commercial de 23,8 milliards d'euros pour les pays de l'UE

Les vingt-sept pays de l'Union européenne (UE) dans leur ensemble ont eux enregistré un lourd déficit commercial en janvier (-23,8 milliards d'euros) après un excédent de 1,6 milliard en décembre. Un an plus tôt, le déficit commercial de la zone euro avait été de 31,2 milliards.

Hausse des exportations et baisse des importations en Italie

Le déficit commercial de l'Italie a diminué en janvier à 4,35 milliards d'euros contre 6,309 milliards un an plus tôt, a annoncé vendredi l'institut des statistiques Istat dans un communiqué. Cette réduction s'explique par une hausse de 4,3% sur un an des exportations alors que les importations ont reculé de 2,6% sur la même période, sous l'effet d'un repli de 5,2% des importations en provenance des pays de l'Union européenne. Alors que l'Italie est entrée en récession fin 2011, les exportations ont en revanche reculé de 2,5% et les importations de 0,5% en janvier par rapport à décembre.

La Suisse, la Russie et les pays de l'Opep, marchés les plus dynamiques à l'export

Sur un an, les marchés les plus dynamiques à l'export ont été la Suisse (+33,4%), la Russie (+21,7%) et les pays de l'Opep (+15,4%) tandis que les exportations vers les Etats-Unis ont reculé de 19,1% et celles vers la Chine de 11,8%. En ce qui concerne les importations, celles en provenance des Etats-Unis ont progressé de 15,2% et celles en provenance des pays de l'Opep de 13,6% tandis que celles en provenance de Turquie ont chuté de 21,4% et celles en provenance de Chine de 15,8%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 16/03/2012 à 12:14
Signaler
En France, la valeur travail est dévalorisée. Le gars qui travaille dur pour un petit salaire est considéré comme un idiot voire un débile. Le héros, en France est celui qui gagne beaucoup en ne foutant rien. Dès lors, il ne faut pas s'étonner que l'...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.