Le déficit commercial de la France se creuse

 |   |  496  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le déficit commercial français n'en finit plus de se creuser. Il a augmenté de 300 millions d'euros en janvier par rapport au mois précédent, soit 5.324 milliards d'euros, selon les Douanes.

Le déficit commercial de la France a augmenté de près de 300 millions d'euros en janvier par rapport au mois précédent, atteignant 5,324 milliards d'euros, ont annoncé jeudi les Douanes. "Les échanges progressent encore en tout début d'année 2012" mais "la reprise est un peu moins marquée à l'exportation qu'à l'importation", expliquent les Douanes dans un communiqué. "Après les performances exceptionnelles de novembre et décembre, les livraisons aéronautiques se replient modérément", précisent les Douanes.

Les exportations de janvier se sont élevées à 36,833 milliards d'euros et les importations à 42,157 milliards, en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables. "Après leur envolée de fin d'année, les exportations de matériel de transport se contractent, tout en restant à un très haut niveau" (7,532 milliards d'euros), commentent les Douanes. Le solde des échanges dans ce domaine est positif de 1,411 milliards.

Importantes ventes d'essence vers l'Afrique

Les ventes de la plupart des autres produits de l'industrie manufacturière sont en revanche en progression, notamment celles d'équipements mécaniques, de produits pétroliers raffinés, de produits chimiques, de produits des industries agroalimentaires et de produits informatiques et électroniques. Les exportations de céréales se stabilisent après une très forte diminution en décembre tandis que les ventes de matériel militaire continuent de se replier.

Par région, les exportations progressent faiblement vers les pays de l'Union européenne (UE) mais rebondissent en revanche vers la plupart des autres destinations. Les Douanes constatent notamment d'importantes ventes d'essence vers l'Afrique, l'Amérique et le Proche et Moyen-Orient, des livraisons aéronautiques élevées vers l'Asie et l'Europe hors UE, des envois de médicaments en Afrique et des ventes d'équipements mécaniques "toujours très fermes" vers l'Amérique.

Recul des achats d'automobiles

Du côté des importations, les achats d'hydrocarbures naturels "se tassent très légèrement" tandis que les importations industrielles "rebondissent nettement, mettant fin à l'effritement enregistré depuis quatre mois", expliquent les Douanes. "Les hausses les plus significatives concernent l'aéronautique, les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique, les produits pétroliers raffinés et les métaux", précise le communiqué. En revanche, les achats d'automobiles et de produits pharmaceutiques enregistrent "d'importants reculs".

Par régions d'origine, les achats rebondissent auprès de l'UE (Allemagne, pour la fabrication coordonnée d'airbus) et de l'Amérique (produits énergétiques) et restent en hausse auprès de l'Asie mais se contractent depuis l'Europe hors UE et l'Afrique.

Les Douanes ont par ailleurs effectué une première révision du montant du déficit commercial record enregistré par la France en 2011, à 70,104 milliards contre 69,592 milliard en première estimation. Ce déficit est en très forte hausse par rapport à celui de l'année précédente qui était de 51,839 milliards d'euros, indiquent jeudi les Douanes. Le précédent record, de 56,2 milliards d'euros, remonte à 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2012 à 15:48 :
En même temps lorsque l on voit la qualité de nos véhicules et leur prix prohibitifs, difficile de les vendre et encore plus de les exporter ! Surtout que la plupart de nos chers constructeurs délocalisent en Europe de l Est ou en Afrique du Nord...cherchez l erreur !?
Réponse de le 08/03/2012 à 16:54 :
@ imaginr Peut-être qu'à l'international les clients n'aiment pas l'image d'un pays sarko-lepéniste. Et comme le choix est grand ...
Réponse de le 08/03/2012 à 18:33 :
à Réformiste Si comme vous dites les clients à l'international n'aiment pas l'image Sarko-lepeniste c'est qu'ils leur manque un grain, parce qu'à ce moment là , que pourraient ils penser des autres partis politiques Français avec toutes les affaires frauduleuses , de m?urs ou de pédophilies ? Sans compter que si leur mémoire leur revient Wolkswagen premier constructeur mondial était la voiture nazie par excellence. Donc, le motif que vous invoquez n'est que le fruit de votre imagination à moins que ce ne soit plutôt ce que vous pensez personnellement. C'est facile de diaboliser gratuitement , faites vous soigner.


Réponse de le 08/03/2012 à 19:21 :
Amusant mais simpliste ! Dire que le critère principal de choix d un achat de véhicule serait d ordre politique est drôle mais ridicule ; et le fait d être en période de campagne devrait élever le débat et la réflexion sur des sujets tels que ceux qui touchent à notre porte-monnaie. Maintenant si réellement vous achetez votre voiture en fonction d un gouvernant, je suis curieux d en connaître le modèle :))
Réponse de le 08/03/2012 à 20:30 :
@reformiste, quelle image a la France dans le monde certainement pas comme vous dites sarko-lepeniste, mais plutot celle des 35 heures,des conges,ou vacances tous les six semaines, en bref un pays endormi.
Réponse de le 09/03/2012 à 7:29 :
Mon post précédent était adressé à Réformiste, sinon je valide parfaitement celui de Nancy sur l aura de la France à l international ...
a écrit le 08/03/2012 à 15:05 :
Pourquoi ne pas réagir comme pour les ménages qui gèrent correctement leur budget. dés lors que l'on s'approche de l'équilibre achat=ventes interdiction d'acheter des produits importés et le tour est joué.
a écrit le 08/03/2012 à 11:31 :
Et pourtant notre taux de croissance économique est très inférieur au taux de croissance moyen de l'économie mondiale. Notre commerce extérieur aurait du dégager un solde positif et favoriser l'emploi. Comment se fait-il qu'on parle si peu de nos contre performances en ce moment ?
a écrit le 08/03/2012 à 11:27 :
C'est vraiment dramatique, car ces chiffre hallucinants sont maintenant le refelt d'une situation structurelle après une bonne décénie de "conjoncturels"... Pas besoin de se faire des noeuds au cerveau : Désindustralisation et délocalisations, société de consommation de bien non durables importés, financiarisation des marchés, le gout prononcé pour les loisirs plutot que le travail, etc... La situation est devenue ingérable : à défaut de taxer les importations et les flux financiers, tout en allégeant le cout du travail, plus rien ne nous permet d'envisager de ne pas se mettre dans le mur !
Réponse de le 08/03/2012 à 16:31 :
Réponse à Ben voilà.
Oui il y a dans le coût du travail les charges sociales surfacturées en raison d'une mauvaise gestion ,notamment du système de santé.Mais il faut aussi
ne pas oublier les impôts et taxes de toutes natures qui grèvent considérablement les prix de revient des produits fabriqués.
Réponse de le 08/03/2012 à 16:52 :
Depuis que Renault est plébisicté par nos Parlementaires pouir les produits à très très faibles valeurs ajoutés, de surcroit délocalisées dans les pays de l'esclavage, il est évident que la France entière est tirée vers le bas par les élus de la Nation payés par la nation. Il serait temps que les français sanctionnent nos Parlementaires en les renvoyant à l'écurie avec les cochons aux prochaines échéances législatives. De toute façon il y a 3 fois trop de Parlementaires, et donc le 1er service à rendre à la France c'est de supprimer purement et simplement 75 % d'entre eux.
Réponse de le 08/03/2012 à 17:28 :
3 fois trop de parlementaires ? Mais savez vous que les expatriés vont avoir à élire 11 nouveaux députés ? A quoi peuvent bien servir ces nouveaux députés puisque les expatriés français sont tenus de respecter les lois du pays d'accueil et paient leurs impôts à l'Etat d'accueil ? C'est débile ! A moins que la France envisage de faire les lois pour le monde entier ! Etant expatrié moi-même je ne voterai pour aucun de ces gens là. Pourquoi Faire ??????
Réponse de le 08/03/2012 à 17:45 :
Réponse à Tout tiré vers le bas.
Ne vous inquétez pas les candidats UMP aux élections ont déja pris une option.
a écrit le 08/03/2012 à 10:01 :
Ce n'est pas un hasard si le déficit commercial français n'en finit plus de se creuser. L'iNNOVATiON porteuse d'exportations industrielle est éTOUFFéE par les organismes qui sont chargés de la stimuler. L'Etat aurait du faire le ménage depuis longtemps dans ces pléthoriques officines qui ne font pas leur travaille et se contentent d'employer des fonctionnaires nationaux, régionaux, départementaux et même des grandes agglomérations. Ces "officines" publiques et parapubliques se comportent comme des castes qui casent des "ami(e)s, des proches, et se contentent de distribuer des "avantages" clientélistes" à d'autres proches amis, copains copines de promotion etc ... Ce "système" pervers et vicié joue contre les intérêts de l'Etat Nation qui les paie souvent très cher et leur procure des conditions de travail luxueuses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :