Les fonctionnaires britanniques sont plus ou moins payés selon les régions

 |   |  401  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Leurs traitements seraient fixés au niveau régional, en fonction du coût de la vie et des salaires dans le secteur privé.

Le ministre de l'Economie George Osborne se prépare à annoncer dans son budget 2012/2013 la fin du traitement unique pour les fonctionnaires, déjà soumis à un gel de salaires depuis 2010, selon la presse britannique samedi.

Leurs traitements seraient fixés au niveau régional, en fonction du coût de la vie et des salaires dans le secteur privé. L'objectif est, selon le Trésor, de réduire l'écart entre salaires privés et publics, qui peut aller jusqu'à 18% en faveur du public.

Le ministère du Budget réfute viser des économies pour l'Etat, et assure qu'il s'agit d'une mesure destinée à "booster la croissance", en aidant les entreprises à embaucher. Ces dernières feraient face actuellement à une concurrence déloyale de la part du secteur public, mieux rémunéré dans la plupart des régions, selon le Budget.

La mesure s'appliquerait dans un premier temps à quelque 140.000 fonctionnaires des ministères du Travail, des Transports et de l'Intérieur, les premiers à sortir du gel de 2 ans des salaires dans la fonction publique décidé par le gouvernement libéral-conservateur.

D'autre secteurs, comme l'éducation, pourraient suivre l'année suivante.

Les syndicats ont vigoureusement réagi. PCS, premier syndicat du secteur public s'est dit "opposé" à un projet qui "va abaisser les rémunérations dans les régions".

La confédération des syndicats (Trade Union Congress, TUC) a estimé que cela ne va "pas seulement réduire la paye de millions de fonctionnaires, mais va aussi frapper les économies locales, en dehors de Londres et du sud-est (ou les salaires du privé sont plus élevés) car les gens auront moins à dépenser".

"Le budget qui se prépare va donner aux riches et prendre aux régions les plus frappées (par la crise)", a souligné son secrétaire général Brendan Barber.

La presse spécule également sur la baisse probable de la taxe sur les "super-riches" de 50%, qui s'applique au delà de 150.000 livres de revenu annuel. M. Osborne s'est engagé à réduire la taxe introduite à titre temporaire par les travaillistes en 2009, mais la mesure risque d'être très impopulaire, à un moment où les Britanniques se serrent la ceinture.

Sa réduction fait l'objet de délicates négociations avec le partenaire libéral-démocrate de la coalition qui, selon la presse, négocie en échange la suppression de niches fiscales pour les plus aisés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2012 à 19:36 :
En France c'est pire. Avec les différentes fusions des administrations, on peut travailler dans le même bureau, faire le même travail, être du même échelon et avoir un salaire différent en raison des primes qui varient selon le ministère d'origine.
a écrit le 17/03/2012 à 18:08 :
On peut suggérer à Osborne de ne plus avoir de fonctionnaires du tout et de recourir au système de l'aide et du partage, ce serait aussi novateur de la part des tories jamais à l'abri des solutions originales.
Réponse de le 17/03/2012 à 20:14 :
@jp: cela existe d0jà dans les pays anglosaxons, ils appelent cela le bénévolat, qui est soit-dit en passant quasi obligatoire pour trouver ou retrouver un emploi,
a écrit le 17/03/2012 à 12:46 :
Tiens comme quoi les Anglais copient aussi les Français puisque déjà le salaire des fonctionnaires d'Etat français est modulé en 3 zones : Zone 1 salaire de base, Zone 2 majoration indiciaire de 3.5 % essentiellement IDF sauf petite couronne + Lyon + Marseille + Nice et Zone 3 majoration 5 % Paris Petite couronne + DOM.
Réponse de le 17/03/2012 à 13:02 :
...du renseignement, je ne le savais pas. Bonne journée !
Réponse de le 17/03/2012 à 13:28 :
@stormy: sauf qu'il ne s'agit pas de ,ajorer, mais de diminuer les salaires. Un Anglais futé ne voudra donc plus exercer son métier à Trifouillis-The-Geese puisque moins payé :-) et la fin des services publics annonce la fin aussi du village au profit des grandes villes.
Réponse de le 17/03/2012 à 14:02 :
@Stormy, pas tout à fait similaire.. imaginez l'effet dans les DOM-TOM et en ce moment à la Réunion si la France imitait l'angleterre.. mais ça ferait également beaucoup de bien à notre économie
Réponse de le 17/03/2012 à 15:58 :
@PaulDE: les fonctionnaires des DOM-TOM touchent déjà une surprime de vie chère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :