Italie : forte réduction du déficit commercial hors UE en avril

 |   |  211  mots
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Le déficit commercial italien vis-à-vis des pays situés hors de l'Union européenne (UE) s'est établi à 904 millions d'euros le mois dernier, contre un déficit 2,516 milliards un an plus tôt. Les exportations vers ces pays ont légèrement progressé (+2,3%) mais l'Italie a surtout largement réduit ses importations en provenance de la Chine (-28,9%) et du Japon (-29,3%).

Le déficit commercial de l'Italie à l'égard des pays situés hors de l'Union européenne a été divisé par plus de deux en avril à 904 millions d'euros contre un déficit de 2,516 milliards un an plus tôt, a annoncé mercredi l'institut des statistiques Istat. Cette forte réduction du déficit est due à un repli de 8,1% des importations sur un an en raison de la faiblesse de la demande intérieure alors que l'Italie est entrée en récession fin 2011. Sur la même période, les exportations ont progressé de 2,3%.

Le déficit commercial énergétique s'est creusé à 5,71 milliards d'euros

Dans le détail, le déficit commercial énergétique de l'Italie s'est légèrement creusé à 5,71 milliards d'euros contre 5,109 milliards un an plus tôt tandis que le pays a en revanche vu son excédent commercial hors énergie progresser fortement à 4,567 milliards contre 2,593 milliards. Sur le plan géographique, l'Italie a connu une chute de ces importations en provenance notamment du Japon (-29,3% sur un an) ou de Chine (-28,9%).

Les marchés les plus dynamiques au niveau des exportations ont été le Japon (+34,2% sur un an), les pays de l'Opep (+22,1%), la Suisse (+12,4%) ou les Etats-Unis (+8,3%). Les exportations vers la Chine ont en revanche reculé de 13,8%.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2012 à 15:06 :
Bravo aux italiens..c'est dur mais necessaire. L'austerite a ete vote mais dans quelques temps les italiens rejoinerons les bons eleves europeens comme la Finlande, la Hollande, le Luxembourg suede etc...Les pays aux aboits notamment du sud n'en font qu'a leur tete.La rigueur est un mot inconnu chez nous.
Réponse de le 23/05/2012 à 16:05 :
Vous feriez dire n'importe quoi a n'importe quel chiffre : l'Italie reste un pays industriel et innovant contrairement à la France qui a préféré favoriser ses rentiers par des niches fiscales improductives : Girardin, Sellier et autres oeuvres d'art
a écrit le 23/05/2012 à 14:55 :
L'Italie qui comme la France est un pays de forte tradition industrielle montre la voie en réduisant fortement ses importations pour réduire son déficit et sa dette. Puisse l'Allemagne tirer les leçons de ce constat ,dépendante qu'elle est de ses exportations vers ses plus proches voisins car si la France suit la même voie, les allemands en seront les premiers impactés.
a écrit le 23/05/2012 à 11:54 :
Bientôt l'Italie va devancer la France. Monti applique certaines recommandations de la Commission Attali de 2007 à laquelle il participait.
Réponse de le 23/05/2012 à 15:51 :
l'italie; elle peut car elle a les moyens d'exporter puisqu'elle produit donc en augmentant ses exportations et en baissant les importations elle peut retablir l'equilibre . nous en france on ne produit presque plus rien et donc l'importation est necessaire ce qui rend la balance commerciale deficitaire

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :