"L'Europe a trois mois pour corriger ses erreurs" selon le milliardaire George Soros

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le milliardaire américain George Soros s'immisce dans le débat sur l'avenir de l'euro lors d'un discours prononcé au festival Economia en Italie.

L'Europe a trois mois pour sauver l'euro, affirme le milliardaire philanthrope américain George Soros dans le texte d'un discours prononcé samedi et publié dimanche sur son site Internet.
"A mon avis les autorités disposent d'une fenêtre de trois mois pendant laquelle elles peuvent encore corriger leurs erreurs et inverser les tendances actuelles. Par autorités, je veux dire principalement le gouvernement allemand et la Bundesbank parce que dans une crise les créanciers ont le pouvoir et rien ne peut être fait sans le soutien de l'Allemagne", affirme le milliardaire et ex-spécialiste des raids financiers contre les devises.

L'affaiblissement de l'Allemagne

"Je m'attends à ce que les Grecs soient suffisamment effrayés par la perspective d'une expulsion de l'Union européenne pour donner une faible majorité de sièges à la coalition qui est prête à appliquer l'accord actuel avec l'UE, le FMI et les créanciers bancaires", a-t-il ajouté.
Mais d'ici trois mois "l'économie allemande va également s'affaiblir et il sera encore plus difficile pour la chancelière Merkel de persuader l'opinion allemande d'accepter des responsabilités supplémentaires envers l'Europe. C'est ce qui crée cette fenêtre de trois mois", a-t-il conclu.
Mme Merkel a appelé samedi l'opposition gouvernementale allemande à soutenir le futur fonds permanent de soutien à la zone euro (ESM) et le pacte budgétaire européen, affirmant que la "situation dans la zone euro est actuellement de nouveau très fragile".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2012 à 17:03 :
George Soros qui a fait fortune par la spéculation et qui donne des leçons de politique aux pays...il doit avoir la moitié de sa fortune en Suisse et l'autre aux Etats-Unis. c'est n'imp.
a écrit le 12/06/2012 à 16:32 :
C'est qui l'Europe le peuple ses dirigeants élus et non élus des noms Monsieur Soros pas des généralités. Y'en a qui dise qu'il faut faire qui quoi" personne n'est comptable ni coupable ça suffit les donneurs de leçons riches comme Crésus. Y'aura toujours un Fiorentino pour vous approuver M Crésus. Mais nous on a compris.
a écrit le 12/06/2012 à 15:05 :
voilà bien le personnage type qui construit sa fortune sur le malheur des autres. Après la crise des subprimes sur laquelle cet homme s'est enrichi de plusieurs milliards il lui fallait avec l'aide des hedges funds trouver une autre proie pour refaire le même coup. Avec l'aide d'un établissement financier américain qui avait fait une étude sur la solvabilité de la Grèce ils ont ainsi décidé que ce serait l'euro leur prochaine proie. Pour cela il fallait l'attaquer par son maillon la Grèce pour affoler le marché. Ils misent sur l'écroulement de l'euro par crises successives en noyautant plusieurs pays (Grèce,Irlande,Espagne,Portugal,Italie).Mais comme cela ne va pas assez vite par l'intermédiaire de ses journaux financiers dont il est propirétaire pour la plupart voilà qu'il en rajoute une couche.Ce type est un pervers financier qu s"amuse à plomber la situation en sa faveur pour gagner son pari.Alors surtout ne l'écoutons point.
a écrit le 04/06/2012 à 23:23 :
Depuis que l'Allemagne ne vend plus de sous-marins à la Grèce (et accessoirement à la Turquie) son économie prend l'eau !
a écrit le 04/06/2012 à 16:17 :
c'est sur l'avis d'un milliardaire a plus de poids qu'un milliard d'avis ? tout le probleme est la aujoud'hui ! mais mon cher SOROS meme en annulant totalement la dette de la Grece elle serait capable de faire encore faillite ! c'est un pays a reconstruire pour lequel il faut redéfinir les fondements d'un véritable état responsable institutionnellement et "culturellement" ! Mais l'Allemagne qui semble donner des lecons aux mauvais éleves a su profiter de la situation de la Grece qu'elle a feint d'ignorer pendant des décennies - de qui se moque t-on ?
a écrit le 04/06/2012 à 15:49 :
Ce qui fait tout de même un léger plaisir est que, vu les commentaires des dires de ce personnage, il ne trompe plus grand monde... Mince. Le peuple n'est plus assez bête. Il ne reste que la corruption. Mais elle coûte cher...
a écrit le 04/06/2012 à 15:37 :
souvenez vous de mr weyland
a écrit le 04/06/2012 à 14:29 :
Il à tort. La Grèce est dehors cet été. Tout le monde est déjà prêt.
a écrit le 04/06/2012 à 14:19 :
Trois mois pour corriger 50 ans d'erreurs, de gaspillage et de vol racket d'état en toute entente avec les banques ! Il faudrait que Dieu nous file un coup de main, s'il existe...
a écrit le 04/06/2012 à 13:11 :
tout ce qui peut affaiblir l'euro est le bienvenu.... on peux sortir de la crise vers le haut, competitivité accrue et inflation importée....
Réponse de le 04/06/2012 à 14:21 :
Vous êtes sympa de propager de la ... propagande, mais il existe peut-être une crise de la dette mondiale. Juste pour votre info, les productions de l'Inde, la Chine et l'Allemagne sont en train de ralentir. Alors votre sortie par le "haut", je la verrais mieux vers une répudiation des dettes.
a écrit le 04/06/2012 à 12:26 :
le donneur de lecons.....qui fait a fait et fait sa fortune sur la speculation manipulee des etats....On sait que l on va a la cata mais pas croire qu en plus on va te faire gagner en plus un gros paquet de pognon.....Pourquoi il ne rachete t il pas la grece????....
a écrit le 04/06/2012 à 11:55 :
Trois mois, pas possible. J'ai une location programmée en Août et je ne peux pas annuler. Reporte ça en septembre, mon vieux spéculateur.
a écrit le 04/06/2012 à 11:35 :
Georges pense que l'on peut manipuler les Européens tout le temps, nous ne sommes pas des Américains, en France nous avons près de 2000 ans d'histoire et non pas 200 ans comme au USA, et nous savons que les USA on financé le nazisme en vendant du pétrole aux Allemands, alors l'Euro on en veut plus comme cela l'Améro comme monnaie ne se fera pas (Canada/Usa/Mexique)
Réponse de le 04/06/2012 à 13:03 :
plusieurs erreurs : nous avons bien 200 ans d'histoire !! car avant la révolution il n'y a pas d'histoire !! c'est dans tous les livres d'histoire !!!!
on ne veut plus de l'? ??? où avez-vous vu cela ?????
Réponse de le 04/06/2012 à 17:10 :
peut-être qu'on pourrait alors leur vendre notre histoire ?
Réponse de le 12/06/2012 à 15:49 :
commencez déja par revoir votre Histoire Remi ce sont les Russes en particulier qui on vendu du pétrole aux nazis pas les américains
a écrit le 04/06/2012 à 11:25 :
Comment peut on accepter souper avec le diable ! ce type a volé des états en leur et cela en toute impunité!!!
tôt ou tard, ce vieux criminel Soros et ses semblables speculaurs récolteront ce qu'ils sèment !

Certain qu'il est entrain de faire sur l'Europe ce qu'il a fait en Asie!
a écrit le 04/06/2012 à 10:52 :
Je doute de la "gentillesse" et de la "bienveillance" de ce vieillard pour l'Europe. Ses propos me sont suspects tant ils sont à sens unique. On ne gouverne pas 27 ou 17 Etats comme une entreprise financière spéculative de ce Monsieur ni par des prophéties. Pour moi ses déclarations sont des manoeuvres visant à déstabiliser les faibles, à intoxiquer la presse qui ne demande qu'à diffuser des information alarmistes et à exciter des traders sauvages sans foi ni loi..
a écrit le 04/06/2012 à 10:48 :
Oui comme d'habitude en plein mois d'août pendant que les peuples sont en vacances, qu'elle courage ces politiques et financiers. De Villepin à vendu les autoroutes Françaises en plein mois d'août , dernièrement en juillet/août 2011 crise bancaire, sacré eux tous des courageux, en tout cas Georges il est plus informé que nous, mais ce n'est pas un complot mais juste une intuition de sa part, d?ailleurs à midi il part manger avec son chauffeur qui lui dira comment va finir l'Espagne, je peux venir déjeuner aussi ?
a écrit le 04/06/2012 à 10:16 :
Georges donne-nous tes milliards, qui ne servent à rien dans tes coffres, ainsi tu pourra sauver la Grèce. Vous les milliardaires vous pensiez manipuler les peuples avec l'économie, mais les Grecs et maintenant les Espagnoles ont vidés leurs comptes bancaires, donc plus d'argent dans les caisses des banques, et donc plus de gâteau !
Les Islandais on mis à la porte leur politique et mis en prison les banquiers félons, l'avenir des peuples est en marche pour la liberté qui nous à été donné à notre naissance par la vie...
a écrit le 04/06/2012 à 9:25 :
George n'en finit plus de se venger de cette Europe ... Mais au dela de ca, il ne dit que ce que nos gouvernants ne veulent pas admettre. Les Krachs arrivent generalement en Octobre. Apres les vacances, donc.
a écrit le 04/06/2012 à 8:26 :
L'économie Européenne ne repartira pas, nous sommes saturés, très peu de nouvelles choses à acheter, l'immobilier qui malgré la baisse pompe la moitié des revenues (minimum) ... Il faut ajouter une automatisation énorme, Internet ... Bref la place de l'homme comme producteur de richesse n'est plus du tout la même qu'il y a 20 ans. Alors "plans, dettes, grand projets, aides, formations ... " ne serviront à rien. Ce qui va surement arriver c'est un appauvrissement et le retour d'un classe pauvre pour travailler dans les vignes, bio ... mais cette classe sociale ne pourra pas acheter de voiture, écran plat, box ... Quand on a tout ça on ne peu pas dire que l'on est pauvre. De même la confiance dans l'avenir n'y est plus. Ca prend déjà l'allure de la fin de L'URSS alors que l'Europe est encore en construction !!!!! Pas de quoi paniquer, au mieux on retrouve notre nation et on doit reconstruire, au pire on reste dans cette Europe et on regarde tout décliner sans rien faire.
a écrit le 04/06/2012 à 8:22 :
Je suis d'accord avec Georges Soros.
Je ne suis pas d'accord avec le commentaire de Simple Citoyen qui conteste le titre de philantrope à M. Soros.
Faites le quart du dixième du millième de ce qu'il a fait dans sa vie et on en reparle..
Apprenez cher Monsieur tout d'abord qu'il n'est pas honteux de défendre ses propres intérêts, il ne les a pas volés, et qu'ensuite, il est libre de faire ce qu'il veut avec son argent, et en l'occurence, il fait acte de philantropie ce qui même si pour vous c'est dérisoire par rapport à sa "fortune", il le fait dans des proportions que seul lui considère comme raisonnables.
Réponse de le 04/06/2012 à 11:19 :
Parlez en au peuple Britanique de la philantropie de ce Cher Mr Soros.
a écrit le 04/06/2012 à 6:58 :
En quoi Mr Soros est-il philantrope? Il anime un réseau d'influence politique au travers de fondations aux buts les plus divers et variés, toujours très prometteurs il est vrai. Mais quand on voit la manière dont il pèse sur les débats dans des pays comme les US, le Canada et comment il tente de le faire depuis des années en Europe, on comprend que cela a bien tout du politique et de la bonne gestion de ses propres intérêts et très peu à voir avec de la philanthropie.
Réponse de le 04/06/2012 à 8:13 :
On avait parlé d'un don très important à une organisation humanitaire: quelqu'un aurait-il eu connaissance du chèque?
Réponse de le 04/06/2012 à 11:08 :
Il a etabli (fourni des fonds) des "organisations" type ONG surtout dans les pays de l'Est/ex-URSS pour promouvoir "les libertes democratiques". J'en doute qu'il n'y ait pas de retour.
a écrit le 04/06/2012 à 3:50 :
Ce type est un vendu au gouvernement americain. JAMAIS il ne prendra position si ce n est pour son propre interet. Le fait est que si l europe prend son temps a recadrer sa politique en faisant en sorte que l euro se retrouve au niveau du $, il perdra sa chemise.... de fait, il pousse a la roue pour precipiter "a trois mois" une decision europeenne pour , par manque de preparation de l europe, sous entendrait une erreur de sa part.
a écrit le 03/06/2012 à 23:58 :
Les déclarations de Soros servent ses intérêts.Point.
Réponse de le 04/06/2012 à 2:18 :
c est bien mon avis !
Il ne rien gratuitement, quels sont ses interets ?? je ne sais pas !
mais ce type d intervention est tres calculée
a écrit le 03/06/2012 à 23:00 :
Et les USA avec leur usine a fabriqué de la dette... enfin je veux dire la FED... Si l'europe maitrise sa dette et qu'elle s'en sort.. c'est qui qu'on va aller regarder de plus près...
Réponse de le 03/06/2012 à 23:16 :
C'est déjà le cas ... Wallstreet plonge ....
a écrit le 03/06/2012 à 20:37 :
l'opinion de G.Sorros est assez éloquente, on peut bien entendu la contester mais li appuie bien sur un fait que les politicards des pays cigales n'ont ou ne veulent pas comprendre, dans trois mois, l'Allemagne sera affaiblie et ne pourra pas jouer les sauveurs autrement dit le banquier des pays cigales. En fait le scénario qui se dessinera avec une volonté de plus en plus affirmée du peuple allemand sera de lâcher l'Euro pour le bon vieux D.Mark. Notre empereur Jules Tétard , successeur de Kermit la Grenouille, devra réviser ses plans.
Réponse de le 03/06/2012 à 23:17 :
Super .. des 2013 le "nouveau nouveau" franc ne vaudra plus qu'un demi mark voire moins .... C'est ki ki va acheter ses bagnoles de Luxe deux fois plus cher ?
Réponse de le 03/06/2012 à 23:33 :
@Voui : c'est justement la bonne nouvelle : les Français vont arrêter de pouvoir s'acheter des bagnoles allemandes de luxe, ces panzer bling bling ostentatoires, pour revenir vers les voitures françaises et italiennes. L'Euro a peu à peu tué PSA et Fiat, qui doivent payer leurs ouvriers dans une monnaie de luxe, l'Euro, à des clients plus riches qu'ils ne le devraient puisqu'ils ont des Euros en poche alors qu'ils devraient avoir des Francs.
Réponse de le 04/06/2012 à 1:57 :
@truk : chouette : on sera tellement pauvre qu'on achètera des Renault fabriquées en Roumanie ou au Maroc ... des Renault qui cachent même leur nom et qu'on surnomme dacia ..!!! Quand aux italiennes, je rêve d'une Lamborghini ou d'une ferrari... maisj'en ai déjà pas les moyens !!
Réponse de le 04/06/2012 à 6:40 :
Les retraités auront moins les moyens d'acheter des BM et des Audi mais les jeunes auront plus de travail en France. C'est cela qui se joue avec l'Euro, monnaie de rentiers : choisir entre les épargnants/ rentiers et les travailleurs/ consommateurs. Le choix est vite fait, car une société de rentiers sans travailleurs, ça finira pas exploser.
Réponse de le 04/06/2012 à 13:13 :
la sortie de l'? impliquera une dévaluation gigantesque : un franc ne vaudra pas un 1/2 ? mais un centième d'?, donc il faudra 100 f pour acheter un pain et alors ce sera la pauvreté endémique, pire qu'en Grèce où, là-bas, ils travaillent et nous on sera dans la rue
Réponse de le 04/06/2012 à 15:35 :
franchement vous croyez que l?industrie allemande de voitures de haut de gamme n?est soutenue que par les achats Français mais quel peuple arrogant. Comme si les autres peuples, Russes, Scandinaves, Moyen Orient, Asie et j?en passe n?achetaient pas ces voitures ? Du délire franchouillard.
a écrit le 03/06/2012 à 18:54 :

les erreurs!!! nommez donc les responsables... les fautifs
Réponse de le 03/06/2012 à 19:23 :
@bill: personne ne le dit, mais la situation dans laquelle nous sommes n'est pas la faute des décisions politiques des dernières décennies, mais le résultat des parties de cartes de mon charcutier et de mon boulanger :-)
Réponse de le 04/06/2012 à 14:30 :
toujours plein de suffisance!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :