Rajoy maintient l'indemnisation des chômeurs de longue durée

 |   |  195  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Après avoir longtemps hésité, Mariano Rajoy a fini par prolonger l'indemnisation de 400 euros pour les chômeurs de longue durée mise en place par son prédécesseur José Luis Zapatero.

Le conservateur Mariano Rajoy a longuement hésité à maintenir l'indemnité de 400 euros pour les chômeurs de longue durée. Mais dans un contexte social très tendu et alors que le chômage touche près d'un quart de la population, le Premier ministre espagnol n'a pas eu d'autre choix que de maintenir la mesure mise en place par son prédécesseur, le socialiste José Luis Zapatero.

Le choix de la paix sociale

Le maintient de cette indemnité, l'équivalent de notre RSA, et seul moyen de subsister pour de nombreuses familles était réclamé par l'opposition. Mais le conservateur Mariano Rajoy n'a attendu que le tout dernier moment pour faire son annonce. La mesure provisoire devait prendre fin le 15 août à minuit. Le 3 août dernier, il avait envoyé un signal fort à Bruxelles en annonçant un plan d'économie colossal de 102 milliards d'euros d'ici à la fin 2014, mais avait fait passer la pillule dans la population en assurant qu'il ne toucherait pas aux retraites. Cette nouvelle concession du conservateur montre sa crainte d'un mouvement social incontrôlable alors que la popuplation espagnole est sous le coup de cures d'austérité successives depuis 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2012 à 18:14 :
Bien que de droite, Rajoy a pris une bonne décision car on ne peut laisser en Europe des êtres humains crever de faim.
a écrit le 14/08/2012 à 15:20 :
"mais avait fait passer la pillule (sic) dans la population en assurant qu'il ne toucherait pas aux retraites." La génération sacrifiée pourrait finir par se rendre compte qu'on se fout vraiment de sa gu...e.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :