Le FMI s'inquiète des risques "accrus" qui pèsent sur le Portugal

Le Fonds monétaire international s'est dit préoccupé par la réalisation du programme de redressement financier de Lisbonne, pointant la forte contestation sociale qui mine le pays.
Vitor Gaspar, le ministre des Finances portugais a souligné que les hausses d'impôts constituaient la seule façon d'atteindre l'objectif de réduction du déficit budgétaire à 4,5% du PIB, prévu dans le cadre du plan de renflouement. Copyright Reuters
Vitor Gaspar, le ministre des Finances portugais a souligné que les hausses d'impôts constituaient la seule façon d'atteindre l'objectif de réduction du déficit budgétaire à 4,5% du PIB, prévu dans le cadre du plan de renflouement. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

"Les risques pesant sur les objectifs du programme se sont nettement accrus." Tel est le constat du FMI à propos du plan d?austérité mis en place par Lisbonne pour sortir de la crise. Dans un rapport, ce jeudi, l?institution dirigée par Christine Lagarde s?alarme notamment "la résistance politique et sociale à l'ajustement a augmenté".

"Sur la bonne voie"

Toutefois, le programme "reste globalement sur la bonne voie", ont conclu les experts du FMI à l'occasion de leur cinquième mission d'évaluation trimestrielle. L?institution a notamment expliqué que la hausse du chômage, dont le taux devrait avoisiner les 16% à la fin de l'année, la baisse des recettes fiscales et une forte poussée du mécontentement social avaient singulièrement compliqué la situation.

Nouvelle tranche d?aide

"Les choix politiques difficiles qui doivent être fait mettent à l'épreuve le large consensus politique qui existait jusqu'à présent", a ainsi noté le FMI. L?institution continue donc d?accorder sa confiance au gouvernement. Comme en témoigne la nouvelle tranche d?aide de 1,5 milliards d?euros accordée à Lisbonne mercredi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 25/10/2012 à 21:35
Signaler
Super Président est là, pour sauver l'Europe, il a dit: la crise est finie!!

le 08/08/2014 à 20:05
Signaler
quelle horreur ce tas de feraille made in France

le 10/08/2014 à 8:50
Signaler
tout est dans mon pseudo.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.