Berlin annonce un budget équilibré dès 2014

 |   |  518  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre des Finances allemand a annoncé que le budget fédéral pourrait être dès l'an prochain proche de l'équilibre. Pour les comptes publics, ce sera 2014. Deux ans plus tôt que prévu.

L?Allemagne équilibrera son budget plus tôt que prévu. Dans une tribune publiée dimanche dans le quotidien berlinois Tagespiegel am Sonntag, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, a évoqué un équilibre du budget fédéral allemand dès l?an prochain. Jusqu?alors, Berlin comptait sur un retour à l?équilibre en 2016, date d?entrée en vigueur de la règle d?or votée en 2009 et qui limite le déficit budgétaire fédéral à 0,35% du PIB.

Evolution positive, malgré le MES

Le budget de l?Etat fédéral représente environ la moitié du budget des administrations publiques allemandes. Cette année, selon le dernier bulletin mensuel du ministère des Finances, son déficit devrait atteindre 26,2 milliards d?euros contre 17 milliards d?euros en 2011, en raison notamment des contributions allemandes au Mécanisme européen de stabilité (8,7 milliards d?euros). Mais les évolutions sont favorables: les dépenses ont reculé de 0,9% entre janvier et septembre, principalement en raison de la baisse du coût de la dette (l?Allemagne a vu ses taux baisser avec la crise, en tant que havre de sécurité) de 5% et de la baisse des dépenses sociales due au recul du chômage. Parallèlement, les recettes fiscales progressent sur la même période de 4,4%.

Equilibre du budget au sens de Maastricht en 2014

En intégrant les comptes des communes, des Länder et des assurances sociales, le déficit allemand au sens du traité de Maastricht devrait être de 0,5% du PIB en 2013 et devrait être équilibré dès 2014, selon Wolfgang Schäuble. Ce serait la première fois depuis 2008 que les comptes publics allemands seraient à l?équilibre.

Exigences contradictoires du FDP

Cette bonne nouvelle est cependant encombrante pour Angela Merkel. Son partenaire de coalition, le FDP, est actuellement donné dans les sondages en dessous des 5% des voix nécessaires à l?entrée au Bundestag. Avant les élections fédérales de septembre prochain, les Libéraux tentent de passer à l?offensive en arrachant des concessions, notamment la suppression de la participation forfaitaire de 10 euros par trimestre payée lors de toute première visite trimestrielle chez un praticien médical. Mais ils exigent aussi une accélération de la baisse des dépenses. Deux demandes contradictoires et difficiles à réaliser: l?assurance maladie doit en effet trouver d?ici à 2015 un équilibre sans subventions fédérales (qui atteindra encore 14 milliards d?euros en 2012). Quant à la baisse des dépenses, elle ne peut passer que par cet équilibre de l?assurance maladie et par des coupes dans les autres domaines.

Enjeu électoral

Mais Angela Merkel va devoir montrer aux électeurs libéraux que le FDP a obtenu quelque chose afin de lui permettre de dépasser les 5%. C?est une condition sine qua non pour elle pour éviter la grande coalition avec les Sociaux-démocrates et pour écarter le risque de victoire de la coalition SPD-Verts. Selon le dernier sondage réalisé par Forsa, la CDU est au coude-à-coude avec cette coalition avec 38-39% des intentions de vote.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2012 à 21:43 :
Les allemands ont deja un deficit mineure et il faut savoir que 30 % des recettes passent danm le remboursement de la dette, elle même le fardeau de la reunification il y a 22 ans.
.Un beau jour il n y aura plus de dette a rembourser ...


a écrit le 29/10/2012 à 16:54 :
surtout Francois a raison de ne pas vouloir suivre avec du retard l'Allemagne
vous imaginez les Allemands un budget à l'équilibre ,un chomage faible, une balance commerciale excedentaire , des marques de renom mondiale , le premier partenaire de la chine
quelle catastrophe de vivre dans ce pays , heureusement que nous nous vivons en france avec des ministres courageux et visionnaires
a écrit le 29/10/2012 à 14:23 :
Quand la balance commerciale est bénéficiaire, les prévisions sont dépassées; quand la balance commerciale est déficitaire, les prévisions deviennent dépassées.
Malheureusement, depuis 2002, rien n'a été fait de sérieux pour endiguer l'érosion de notre balance commerciale, les gouvernements successifs ont même essayé de manipuler les comptes pour leurrer l'europe( comme la grèce) en vendant et privatisant( et même vente de l'or de la france), ce qui cachait le réel déficit qui lui augmentait( car moins de recettes régulières). Un peu comme avec les errements de la finance, l'état a lui aussi été obsédé par le court terme au détriment du long terme, mais on ne construit rien de solide en ne pensant qu'au court terme.
a écrit le 29/10/2012 à 13:30 :
Pour l'Allemagne, ce sera deux ans plus tôt.
Quant à la France, ce sera deux ans plus tard que prévu, au moins !
a écrit le 29/10/2012 à 13:25 :
Un grand bravo a la discipline budgetaire allemande le chemin est indique pour le reste de l'europe, il faut s'accrocher, calculer et bucher de facon efficiente et faire de meme que les tricolores outre-Rhin , arreter de bavarder au ps est une solution simple et applicable que je propose ....Arbeit Arbeit Arbeit .Le glas a sonne.
Réponse de le 29/10/2012 à 16:03 :
Ils enfument. Schaueble ne tiendra jamais son budget (déficitaire depuis les années 70).
Attention aux proposition: Arbeit? d'autres ont déjè dit "Arbeit macht frei" et cela n'a pas fait avancer leur société..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :