Nouveau procès pour le journaliste grec qui a diffusé la liste "Lagarde"

Le parquet d'Athènes demande que Costas Vaxevanis soit rejugé. Ce journaliste grec avait diffusé une liste de 2.000 noms de personnes soupçonnées d'évasion fiscale. Il avait été relaxé en première instance des accusations de violation des données personnelles dont il faisait l'objet.
Le journaliste grec Costas Vaxevanis - Copyright Reuters
Le journaliste grec Costas Vaxevanis - Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Et si Costas Vaxevanis était finalement condamné? Relaxé en première instance le 2 novembre, ce journaliste grec qui avait publié dans son magazine Hot Doc la fameuse liste d'évadés fiscaux présumés, surnommée "liste Lagarde", devra repasser à la barre. Le parquet d'Athènes a en effet indiqué ce vendredi avoir fait appel de cette première décision de justice. Le bureau du procureur considère le premier jugement comme "légalement erroné". Il estime en outre que le fait d'avoir publié fin octobre ces quelque 2.000 noms de grecs qui possèderaient des comptes dans la banque suisse HSBC, constitue une violation de données personnelles.

Vaxevanis indigné

De son côté, le journaliste s'indigne de ce nouveau procès. "Il s'agit d'une décision sans précédent, qui nuit à l'image du pays, bâillonne la presse et sert des intérêts particuliers", a-t-il dit à l'AFP. Avant son premier procès il expliquait à La Tribune ne pas avoir donné les montant ni les numéros de compte des personnes figurants sur la liste. Il réfutait en outre l'idée que toutes les personnes mentionnées avaient forcément fraudé le fisc.

>> L'interview de Costas Vaxevanis par notre correspondante à Athènes Angélique Kourounis

Multiples rebondissements

Cette fameuse liste avait été transmise fin 2010 par Christine Lagarde, alors ministre française de l'Economie à son homologue grec aux Finances, George Papaconstantinou. Elle créé des remous dans la classe politique grecque depuis qu'elle est "réapparue" à l'automne dernier. L'histoire de ce document a connu de nombreux rebondissements. Dernier en date: la révélation au début du mois d'un listing concernant cette fois des comptes offshore chez HSBC sur l'île de Jersey appartenant à des britanniques et d'autres ressortissants européens.

>> Liste Lagarde: une histoire rocambolesque en 10 dates

>> Soupçons et morts mystérieuses: une liste anti-corruption sème la panique à Athènes

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 16/11/2012 à 21:39
Signaler
La corruption et le copinage politico judiciaire au nez et à la barbe du monde entier. Aucun commentaire de nos chers partenaires européens. BRAVO

à écrit le 16/11/2012 à 21:31
Signaler
Alors à quand la publication de la liste des 17000??? 2000 grecs et combien de français?

à écrit le 16/11/2012 à 21:13
Signaler
l euro m a servi pour voyager entre l italie france irelande belgique allemagne avec un seul porte-monnaie. ce n est pas grave si je dois avoir différents porte-monnaies à nouveau. l essai aura été intéressant mais pas faisable. tant pis pour moi. co...

à écrit le 16/11/2012 à 20:54
Signaler
si on pouvait avoir le nom de tous les milliardaires, voleur fiscaux, et en punition saisir l intégralité de leur bien

le 16/11/2012 à 21:15
Signaler
il suffirait en plus d avoir leur adresse. la foule enragée fera le reste. attendons encore un peu.

à écrit le 16/11/2012 à 19:39
Signaler
J'espère qu'il sera condamné. Il balance des noms en expliquant " à La Tribune ne pas avoir donné les montant ni les numéros de compte des personnes figurants sur la liste et en réfutant en outre l'idée que toutes les personnes mentionnées avaient fo...

à écrit le 16/11/2012 à 19:09
Signaler
quand le sage désigne la lune, l'imbécile regarde le doigt...

à écrit le 16/11/2012 à 19:06
Signaler
On aimerait en effet savoir combien d'argent est planqué dans les paradis fiscaux par les Grecs suffisamment riches pour jouer à ça... et comparer avec le deficit et la dette...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.