Chypre : retour sur une semaine de crise

Depuis la réunion de l'eurogroupe du 16 mars, au cours de laquelle une aide de 10 milliards d'euros a été décidée pour la petite île méditerrannéenne, Chypre a rejeté le plan visant à taxer les dépôts bancaires, puis a du jouer contre la montre en Russie, avec la BCE, et avec la Zone euro.

6 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
  • SAMEDI 16 MARS : L'EUROGROUPE TROUVE UN PLAN DE SAUVETAGE POUR CHYPRE

Les ministres de Finances de la zone euro, réunis depuis vendredi soir, annoncent samedi, au petit matin, avoir trouvé un plan d?aide pour Chypre : l?Europe apportera une aide de 10 milliards d?euros, en échange, pour trouver les 7 milliards d?euros manquant pour restructurer ses banques, l?île taxera les dépôts à 6,75% sur les montants inférieur à 100.000 euros, et à 9,9% au delà. Le gouvernement espère recolter 5,8 milliards d?euros.

>> Chypre décroche une aide de 10 milliards d'euros 

Chypre est alors le cinquième pays à se voir accorder une aide européenne après la Grèce, l?Irlande, le Portugal et l?Espagne.

Entre colère et stupéfaction, les Chypriotes se ruent vers les guichets des banques.

  • DIMANCHE 17 MARS : LE VOTE DU PARLEMENT REPORTÉ (UNE PREMIÈRE FOIS)

Le Parlement chypriote, qui devait se rassembler en session extraordinaire pour adopter ce plan d?aide et ses contreparties, repousse le vote au lendemain.

"L'accord que nous avons conclu n'est pas celui que nous souhaitions mais il est le moins douloureux compte tenu des circonstances", déclare le président Nicos Anastasiades dans une allocution à la nation.

>> Chypre : Pourquoi l'Europe a-t-elle choisi de taxer les dépôts plutôt que de faire payer les banques 

>> Chypre : une mesure jugée dangereuse par certains économistes  

  • LUNDI 18 MARS : LES BOURSES PLONGENT, LE VOTE REPORTÉ (UNE DEUXIÈME FOIS)

Face au tollé suscité par la taxe sur les dépôts bancaires, le gouvernement envisage de fixer un seuil, 20.000 euros, en deça duquel les dépôts ne seront pas taxés. Le vote est reporté à mardi.

Ce lundi étant un jour férié pour Chypre, les banques étaient fermées. Pour éviter tout ?bank run?, le gouvernement annonce qu?elles le resteront jusqu?à jeudi.

Face à la crise, l?Eurogroupe se réuni en conférence téléphonique... et change de ton. Les ministres des Finances de la zone euro demandent désormais à Chypre d?exonérer les petits épargnants.

>> L'impact du plan d'aide sur l'économie de Chypre sera considérable 

>> Chypre: mais qui a eu l'idée de taxer les dépôts bancaires? 

Les marchés évoluent toute la journée dans le rouge. Et l?euro perd du terrain face au dollar.

  • MARDI 19 MARS : REJET DU PLAN DE SAUVETAGE PAR LE PARLEMENT CHYPRIOTE

Réuni en fin d?après-midi, le Parlement chypriote rejette le plan de sauvetage, qui exonéraient les dépôts de moins de 20.000 euros de la taxe, par 36 voix contre et 19 abstentions sur 56. ?La balle est dans le camp de Chypre? répond l?Eurogroupe, qui maintient son offre de plan d?aide.

Les bourses européennes cloturent en baisse.

Le président de l?Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, tente de rassurer en indiquant qu?une telle taxe ne sera pas imposée ailleurs dans la zone euro. Les craintes se portent sur l?Espagne, malade de ses banques.

>> Chypre : le leurre de la victoire contre un paradis fiscal 

  • MERCREDI 20 MARS : CHYPRE SE TOURNE VERS LA RUSSIE

Le ministre des Finances chypriote, Michalis Sarris, rencontre son homologue russe à Moscou. Objectif : obtenir un assouplissement et un prolongement d?un prêt arrivant à échéance en 2016. De son côté, la Russie pourrait intervenir en présentant un plan de sauvetage, afin de préserver les importants dépôts russes dans les banques chypriotes.

>> Chypre, les dessous d'une plaque tournante pour l'argent russe 

>> Gaz, exilés fiscaux...ce que la Russie veut imposer à Chypre 

Les dirigeants russes se montrent très critiques envers le plan de sauvetage européen. Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, compare la taxe sur les dépôts aux mesures de l?ère soviètique.

>> Pour Medvedev, la taxe sur les dépôts bancaires à Chypre rappelle les methodes soviétiques 

Le gouvernement annonce que les banques et la Bourse resteront finalement fermées jusqu?à la fin de la semaine.

  • JEUDI 21 MARS : À LA RECHERCHE D'UN PLAN B, CHYPRE JOUE CONTRE LA MONTRE

Il faut trouver un plan B pour lever les 7 milliards d?euros manquant. Le gouvernement réunit les leaders chypriotes et propose au parlement la mise en place d?un ?Fonds de solidarité? basé sur les revenus des hydrocarbures, des obligations et d?autres avoirs.

>> Chypre : un plan B qui va faire payer les riches déposants 

Face à la pagaille provoquée, l?UE commence à évoquer une sortie de Chypre de la zone euro. Et la BCE annonce qu?elle autorise la banque centrale de Chypre à fournir des liquidités d?urgence aux banques locales... jusqu?à lundi.

>> La BCE lance un ultimatum à Chypre 

Dans la soirée, l?agence de notation Standard & Poor?s abaisse la note chypriote à CCC.

  • VENDREDI 22 MARS : PAS D'ACCORD À MOSCOU, LE PARLEMENT VOTE LA RESTRUCTURATION DES BANQUES

Au petit matin, le ministre des Finances rentre à Nicosie sans accord trouvé avec son homologue russe.

>> Chypre essuie un échec en Russie et dépend désormais de l'UE 

L?Europe se fait plus pressente, et se montre sceptique sur le plan B chypriote. En fin de journée, le gouvernement se dit proche d?un accord respectant les demandes de l?Eurogroupe. Dans la soirée, le Parlement commence à voter sur la restructuration des banques et la création d?un Fonds de solidarité. Une taxe de 15% sur les dépôts de plus de 100.000 euros est à l?étude. Mais aucun nouveau vote n?est prévu avant la réunion de l?Eurogroupe, dimanche en fin de journée.

>> Chypre : vers une taxe à 15% sur les dépôts au-delà de 100.000 euros

Ce samedi, le président Nicos Anastasiades est attendu à Bruxelles. A Nicosie, le gouvernement doit rencontrer la troïka - la BCE, l'Union européenne et le FMI.
 

6 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 24/03/2013 à 11:52
Signaler
un riche russe ce suicide car il ne savait plus quoi faire de sont argent et de sa vie et bien il faisait cadeau aux chypriotes

à écrit le 23/03/2013 à 18:25
Signaler
Le journal La Tribune a oublié d'expliquer à ses lecteurs que les actifs des banques chypriotes est supérieur à 7 fois le PIB de Chypre,ces actifs sont à 90% constitués de dépots des "clients" rémunérés à un taux de 4.5% par an.Pour accorder une tell...

le 24/03/2013 à 14:34
Signaler
C'est effectivement l'information qu'on attend d'un article.

à écrit le 23/03/2013 à 16:58
Signaler
"Le 1er janvier 2008, Chypre et de Malte ont intégré à leur tour la zone euro, le feu vert ayant été obtenu de la Commission et de la BCE le 16 mai 2007" A quand un tribunal pour éliminer l'eurocratie sans visage et irresponsable ?

à écrit le 23/03/2013 à 15:59
Signaler
@BA ce n'est pas les autorités chypriote qui envisage la taxation ( et le vole)de 25%. mais l allemagne et merkel ..qui exige une taxe pouvant aller jusqu'a 40% pour reunir les 5,8 milliards garantissant le pret futur de 10 milliards de l' E U..(en ...

à écrit le 23/03/2013 à 14:52
Signaler
Pour nous ce sera la même chose nos comptes ne sont pas garantis. Il y a 2000 milliards de dettes et deux milliards pour assurer nos comptes. Y'a pas besoin d'être médaille Fields pour comprendre.

le 23/03/2013 à 18:20
Signaler
Mais il y a 1300 millards d'assurance vie et plus de 300 milliards de livret A + LDD, ca devrait suffir pour garantir les comptes...

à écrit le 23/03/2013 à 13:31
Signaler
Les autorités chypriotes envisagent de taxer à hauteur de 25 % les comptes présentant un solde supérieur à 100 000 euros détenus à la Bank of Cyprus, a annoncé samedi le ministre des Finances Michel Sarris. J'éclate de rire ! C'est tellement énorm...

le 23/03/2013 à 18:22
Signaler
D'où l'intérêt d'avoir des comptes dans plusieurs banques, la garantie étant (actuellement) par compte détenu.

à écrit le 23/03/2013 à 13:01
Signaler
A Chypre, selon les informations samedi midi, on va vers une taxe unique de 25 % des dépôts, mais seulement sur les comptes de plus de 100 000 euros. Sur l'île méditerranéenne, où les banques sont fermées depuis une semaine et où tous les virements ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.