Ces allemands qui s'offusquent du sursis budgétaire accordé à la France

 |  | 323 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Plusieurs conservateurs et libéraux allemands manifestent leur mécontentement face au sursis accordé à la France par la Commission européenne pour réduire ses déficits publics.

Si, sans s'en offusquer, Berlin a accueilli froidement la décision de la Commission européenne d'accorder un sursis de deux ans à la France pour réduire ses déficits publics, des membres de partis de la coalition gouvernementale d'Angela Merkel ont moins apprécié. Ils l'ont fait savoir dans l'hebdomadaire Focus à paraître dimanche.
Ainsi, pour Michael Stübgen, le responsable des questions européennes du groupe parlementaire conservateur (CDU et son parti frère bavarois CSU), laisser deux ans de plus à la France pour atteindre les critères de Maastricht en matière de déficits est un "mauvais signal". "Je ne constate pas que la France entreprend des réformes. Allonger le délai, c'est simplement dire, continuez comme cela", a-t-il déclaré au journal allemand.

Un constat macabre de la politique économique française

"On voit maintenant où mène la mauvaise politique de la France", assène pour sa part, Patrick Döring, le secrétaire général des libéraux du FDP, petit partenaire des conservateurs d'Angela Merkel. "Un chômage plus important, des impôts au plus haut, de faibles investissements et pas de croissance", ajoute-t-il. Un autre membre du FDP, Hermann-Otto Solms a pour sa part appelé à une accélération des réformes, France y compris. "Les Etats doivent faire leurs réformes aussi vite que possible, assainir leurs finances publiques et améliorer la compétitivité de leurs entreprises", a-t-il indiqué.

Toujours dans Focus, le secrétaire général de la CSU, Alexander Dobrindt, lance enfin un avertissement à l'attention de Paris, estimant qu'il ne faut pas de "bonus spécial pour la politique d'échec" du président François Hollande. En cette période électorale outre-Rhin, c'est une allusion à peine voilée aux velléités des sociaux-démocrates allemands de se rapprocher de Paris dans la politique européenne et dans la stratégie de lutte contre la crise.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2013 à 23:43 :
Pour se fournir à bas coût de la main d'?uvre et des matières premières et nous refourguer au prix fort des produits soit disant deutsch qualitat.

Et on ne peut pas dire que l'Allemagne achète beaucoup français : ils achètent plus de voitures coréennes que de PSA. Bref on pourrait aussi s'offusquer nous en France des agissements des allemands !
a écrit le 06/05/2013 à 17:05 :
Ils sont loin d'avoir tord
a écrit le 06/05/2013 à 11:03 :
Tout à fait honnêtement, le couple franco-allemand dont on nous rebat les oreilles depuis 50 ans est un habillage foireux. Mis en avant comme moteur pour "valoriser" la construction européenne (on s'aime d'autant plus que l'on s'est tapé dessus), il n'a aucune validité ni politique, ni sociale ni économique puisque deux pays très différents. Que chacun reprenne ses billes et que l'on arrête de nous bassiner avec ces amours (quand tout va pas trop mal) et désamours (quand cela va moins bien).
a écrit le 06/05/2013 à 10:08 :
Qui souhaite avoir comme modèle les Allemands qui ont plus de pauvres que Espagne et la Grèce, qui sont revenu au travail obligatoire à 400?, qui ont maintenant l essentiel de Europe contre eux pas seulement les pays et même depuis peu Bruxelle. Si un gouvernement fait les même réforme c est clairement le fin Merkel est elle contiente que en critiquant le gouvernement Francais elle n aide pas UMP mes le FN et le FG avec les dangers pour la démocratie et pour Europe.
a écrit le 06/05/2013 à 9:28 :
URGENT DE FAIRE LES REFORMES STRUCTURELLES DE LA FONCTION PUBLIQUE ET COLLECTIVITÉS TERRITORIALES AVEC RÉDUCTION DES EFFECTIFS PAR LICENCIENT SEC ALIGNEMENT DES CONTRATS ET RETRAITES SUR LE DROIT PRIVE FERMETURE DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES EN DOUBLON OU INUTILES ETC ETC ! LA FRANCE N'A JAMAIS ÉTÉ AUSSI INÉGALITAIRE ENTRE LE PUBLIC ET LE PRIVE DONT LE SECTEUR MARCHAND A SUFFISAMMENT CONTRIBUE A LA MODERNISATION DU PAYS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! REFORME LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 05/05/2013 à 20:23 :
Et notre Ayrault national, il a disparu du paysage ? C'est bien a lui d'aller au charbon, Hollande ne parle pas un mot d'allemand.
a écrit le 05/05/2013 à 19:03 :
C' est quoi, Hartz IV? Tu traivalle 160 heures / mois gagnant 5,50 ? par heure. Ou, tu travaille 58 heures/mois pour 7,50 ? par heure. Difference? Rien!! C`est l'Etat qui paye!!!

En Allemagne, nous avons un système nommé Hartz 4 garantant un salaire INDEPENDANT du travail. Vive notre Chancelerette Merkeline!!
a écrit le 05/05/2013 à 18:35 :
Une seule politique possible pour tous les Etats :
- ne pas vivre au-dessus de ses moyens
- réduire les déficits
a écrit le 05/05/2013 à 16:26 :
On aime pas les allemands parce qu'ils réussissent - En France on aime les cancres comme l'équipe à HOLLANDE - D'ailleurs n'a-t-il pas été élu ? Maintenant personne n'a voté pour lui !!! Bizarre vous avez dit bizarre -
a écrit le 05/05/2013 à 15:17 :
L'Allemagne manque de bras : émigrez - y mais pas sûr qu'ils vous acceptent là bas ...
a écrit le 05/05/2013 à 13:31 :
Bah oui les conservateurs Allemands cohérents ils essayent de planter les français parce qu'ils sont "socialos" à leur yeux. Mais l'Europe est quasiment entièrement à Droite depuis longtemps , la France l'était depuis 10 ans et les résultats économiques sont archi minables c'est factuel. Alors il faut trouver des boucs émissaires.
a écrit le 05/05/2013 à 11:52 :
Je suis choque de voir tant de haine contre les Allemands. Apres tout il n'y a que la verite qui fache.On est mauvais en France parce qu'on veux garder notre system social qui a montre ses limites (retraites, trappe a inactivite, cout du travail, inefficasse 35h). Cela nous coute cher aujourd'hui.
Réponse de le 05/05/2013 à 12:47 :
On recolte ce que l'on seme....L'Allemagne qui se felicite de la "resolution" de crise avec des pays comme la grece,l'espagne,l'italie,le Portugal,l'irlande completement sinistre et continue de proclamer une austerite folle qui n'a pas pour but de remettre ces pays et ces citoyens a flots,mais de mener une politique allemande favorisant la politique allemande....C quoi cette europe ou les allemands seraient les seuls a critiquer les autres pays(parfois outrageusement et de manière absurde) et des qu'un pays denonce l'austerite impose par bruxelles et donc l'allemagne ca serait de la germanophobie....Ou quand la pensee critique est interdite sous couvert d'arguments falacieux et simpliste.

Si l'allemagne risque d'avoir un jour voir arriver un vrai courant anti allemands,ca sera bien a cause de sa politique europeene mene et ne pourra s'en prendre qu'a elle meme
Réponse de le 05/05/2013 à 12:58 :
+ UN
Réponse de le 05/05/2013 à 13:16 :
@rb
La critique oui. Une campagne anti-allemande non. Surtout pendant qu'on attend que l'Allemagne paye.

N'oublions pas que ces pays se sont mis tout seul dedans d'abord. Ce n'est pourtant pas l'Allemagne qui leur ait dit de s'endetter à fond.
N'oublions pas que si ces pays s'effondrent financièrement l'Allemagne va couler aussi suite aux obligations dans les fonds de sauvetage. Donc l'Allemagne a accepté un risque très elevé pour elle pour que ces pays ne coulent pas complètement. Encore: Ces pays se sont mis tout seul dedans ...
On peut quand même montrer un peu de comprehension envers l'Allemagne qui veut voire les autres pays commencer à nager d'eux-même.
Malheureusement on voit dans certains journaux une vraie campagne anti-allemand avec le but de trouver un bouc emmissaire.
Réponse de le 05/05/2013 à 13:25 :
+1
Réponse de le 05/05/2013 à 13:27 :
toutefois l'Allemagne n'est pas du tout isolé, l'Autriche et l'ensemble des Pays du Nord Europe pensent la même chose. Donc c'est le nord vs sud, les riches ayant fait des effoert de restructuration et les pauvres du sud dont la France aujourd'hui INCAPABLE d'une réforme digne de ce nom. Cessez les socialistes d'accuser soir l'euro, fort, soit le prédécesseur, soit l'Allemagne maintenant, DU COURAGE voila ce qu'il manque aux socialistes populistes.
Réponse de le 05/05/2013 à 15:18 :
Le monde à l'envers, vous voulez qu'on s'excuse aussi ? Un petit mémorial et une repentance ?
Réponse de le 05/05/2013 à 16:17 :
@Cad:
Mais l'allemagne paye parceque c dans ses intérêts,et elle ne paye pas a fond perdu,les pays remboursent les prets avec intérêts. L'Espagne n'était pas endette avant la crise des subprimes,elle l'était moins que la France,autour de 60%,idem pour l'Irlande qui est passe en gros de 40% a 90% d'endettements grace aux subprimes et aux "remèdes" miracle qui ne fait que creuser le deficit....Quand une politique mene est mauvaise il faut savoir le dire.

@@rb:

Les pays bas viennent de dire stop a l'austerite pendant 1 an,ils ont mit leur veto au programme d'austerite impose par bruxelles(donc l'allemagne),le danemark voit sa situation degringole etcetc.
L'allemagne a reussit parcequ'elle avait déjà une tradition industrielle et une main d'?uvre qualifie depuis des siecles,et que les secteurs qui intéressent les pays émergeants en terme de consomation sont occupe par les allemands....Les mercedes n'ont pas été invente il ya 2 ans....Tout comme la France est championne du luxe dont les pays émergeants adorent(malgres notre forte fiscalite on vend du luxe....A moins que la fiscalite n'est rien a voir)
Au contraire les reformes schroder mettent a mal la societee allemande et son economie,en fragilisant depuis 10 ans les salaries et la consomation interieur atone,en faisant exploser la precarite et donc la perte de main d'?uvre qui acquiert des qualifications d'habitude tout au long de sa carriere. Les mesures schroder ne sont en rien responsable de l'essor economique allemande qui a decolle en meme temps que les pays émergeants friant des produits allemands...CQFD?! Et au contraire elles fragilisent le tissu industriel allemand et ses longues traditions d'entreprise familliale ou pratiquement aucune entreprise n'a d'actionnaires,l'inverse du modele Français,ou la manne financiere va essentiellement chez les actionnaires et ou les décisions sont prise par les actionnaires,dans leurs intérêts et non dans celle de la boite,qui si elle doit perdre de l'argent pour en gagner 5 ans plus tard est un truc inenvisageable pour un actionnaire et sa vison a court terme.
Réponse de le 05/05/2013 à 16:38 :
Je vous suis partiellement dans votre analyse de la cause de la crise. Mais il ne faut néanmoins pas dedouaner ces pays de leur responsabilité propre. Je dirais que les Espagnols, Portugais et Grecques, c'est dans leur propre interêt de mettre leurs politiciens devant leur responsabilité au-lieu de tomber dans le piège de chercher un bouc emmissaire tendu par ces mêmes politiciens. L'Irelande et l'Espagne ont laissé faire se créer une bulle immobilière et tous les bules arrivent à exploser un jour ou l'autre. Il est simplement con de soutenir une bulle. L'Allemagne n'a jamais connu une bulle immobilière et pour des bonnes raisons.
Je suis bien moin d'accord avec votre propo concernant le soit-disant appauvrissement de la société allemande comme cause de la faible demande intérieure. Les reformes de Schröder n'ont pas diminué la masse salariale (la somme de tous les salaires), elle a juste permit une repartition différente en permettant les chomeurs d'avant de devenir salariés. Ce qui a par contre reduit le pouvoir d'achat c'est bien l'introduction de l'euro. Demandez n'importe quel Allemand sur l'evolution des prix depuis l'introduction de la monnaie commune il vous confirme que les prix ont fortement augmenté depuis. Un litre de lait coutant avant environ 1 Mark coute aujourd'hui 1 Euro (en 2001 1 Euro = 1,95 Mark), c'est donc presque le double ...
Réponse de le 05/05/2013 à 17:09 :
Bonjour,
La politique sociale de la France est loin d'être mauvaise mais le gouvernement veux faire plaisir à tout le monde.
La réalité est simple la France est numéro un mondiale en Pharmacie, spatial, aérospatiale, aéronavale et leader en armement, bancaire, médecine, agriculture agro-alimentaire, recherche, système universitaire et j'en passe des meilleurs.
Les deux seuls problèmes qui plombent la nation sont : 1- Son nombre qu je qualifierais de soviétique de fonctionnaires avec des avantages d'un autre temps 2 - Une distorsion du marché du travail qui favorise les grandes entreprises qui ne payent pas d?impôts grâce à des artifices comptables et autres tricheries face à des PME qui payent rubis sur l'ongle ce qui les empêchent de s'exporter et d'avoir une stratégie internationale faute de liquidité immédiate.
L'Allemagne n'est clairement pas un modèle, elle s'est reconstruite avec les crédits US pour lutter contre l'URSS, elle a 15% de pauvres (sur prés de 100 millions de personnes ça en fait des pauvres, en France 9% seulement), elle a les mini-jobs qui sont indignes d'un pays développés européen, elle a profité de l'ex-RDA à moderniser pour booster sa croissance, elle ne joue pas le jeu de l'Europe en faisant de la concurrence à ses propres partenaires européens au lieu de collaborer.
Donc franchement dire qu'on est mauvais c'est de l'auto-flagellation,on a juste trop de fonctionnaire, oui cinq millions c'est trop. Il suffit de diviser ce chiffre par deux pour que le pays se portent mieux et retrouvent des marges de man?uvres. Il suffit pour cela d'offrir aux fonctionnaires un retour sur les bancs e la fac payé pendant deux ans puis au revoir avec en cadeau deux ans de salaire et le basculement de leur retraite sur le privé. Cela évitera l'inertie propre à la retraite des fonctionnaires. De plus il faut arrêter cette histoire de taux plein et aligner sur les retraites du privé car c'est un gouffre financier.
Réponse de le 05/05/2013 à 19:29 :
Le principal problème de la France c'est l?interventionnisme étatique dans l'économie qui déséquilibre les marché au profit de tel ou tel lobby.
Autre problème la machine à fainéants que sont le RSA, PPE et autre CMU. L'autre jour je regardait un reportage et l'interview d'un jeune au chômage prêt à se lever à 7 heures du matin pour trouver un travail !!!
Le monde appartient à celui qui se lève tôt!
Réponse de le 05/05/2013 à 22:21 :
@cad:
Il y plus de pauvre en % en Allemagne qu'en France,ca a augmente alors qu'en France dans le meme temps ca a stagne.
Et sur le mark je ne peux que vous contredire,les allemands pour accepter d'entrer dans la zone euro ont mit comme condition que l'euro soit indexe sur le mark,ce qui signifie que l'euro c le mark et c pour cela qu'ils n'ont pas pati d'un manque de competitivite,comme les autres pays, du a l'augmentation de la monnaie nationale....
Réponse de le 06/05/2013 à 2:24 :
Autant que je sache la BCE a pour objective de maintenir l'inflation sous les 2% annuels (donc une inflation tout de même). A part cela, les taux d'echange de la monnaie nationale contre l'euro ont été fixé selon la valeur de la monnaie à un certain moment. Un euro a donc correspondu au valeur réel du Franc, du Mark ou du Lire. La valeur d'un monnaie n'est pas égale au chiffre affiché sur le billet mais à ce que l'on peut acheter avec. Donc en principe l'introduction de l'euro n'aurait dû rien changer au pouvoir d'achat. Par contre l'inflation ou la deflation a un effet sur le pouvoir d'achat. Il est un fait que 1 euro equivalait environ 2 Mark (legèrement moins). Et les prix de beaucoup des produits de la consommation se sont envolés - en Allemagne et en France aussi autant que je sache. Et ne croyez pas les chiffres officiels sur l'inflation. Ils sont faussés par la manière même de composer ce chiffre.
Réponse de le 06/05/2013 à 9:05 :
@cad:
Les 6,65 etcetc francs auxquelles correspondent 1 euro en France,ca équivaut a 1 mark. 6,65 etcetc franc = 1 mark et est ensuite devenu 1 euro.C'etait la condition pour que l'allemagne entre dans la zone euro,elle ne voulait pas perdre la valeur de sa monnaie,on a juste change le nom.C pour cela que l'inflation a été enorme dans beaucoup de pays et beaucoup plus dans d'autres(et qu'en Allemagne ils n'ont pas connu cette explosion des prix).Et que la competitivite qui se faisait autrefois en faisant de la desinflation vis a vis du mark notamment n'est plus possible et a conduit aux pays a avoir une situation economique allemande,ou plutôt un mirage,tout en n'ayant pas la structure societale et economique allemande.Ce qui est a terme devient un poids.
Mais le fait que l'euro soit le mark n'explique pas tout,il ya un manque de solidarite europenne,de vision a long terme,d'harmonisation par le haut au niveau fiscale,social,environnemental etcetc La zone la plus concurentiel du monde c la zone euro,ce n'est pas la chine qui nous taille des croupieres,mais l'ensemble des partenaires européens,et si on veut etre une europe unie,il faudra bien arreter ce petit jeu des préférences nationales,avoir un vrai plan industriel dispatche sur l'ensemble de l'ue et ne pas construire uniquement l'Europe sur l'economie mais également la culture,l'echange,la cooperation,l'entraide
a écrit le 05/05/2013 à 11:47 :
Le ton anti-Allemagne de ce texte, me gêne. Il est vrai que la France a eu, comme les autres pays en difficulté, un sursis. Mais c'est aussi le pays qui a fait le moins d'efforts et qui n'a pas d'autre vision que de ponctionner le capital et pas de redresser son tissu économique. Donc, le délai donné à la France est le moins justifié. Il n'est pas sûr que si Mme Merkel est (eventuellment) battue aux élections, une majorité claire pour le gouvernement allemand soit trouvée, voir favorable aux intérêts français. Et donc, la Commission Européenne serait la seule à prendre des décisions. On oublie aussi un peu trop vite que les faucons ultra libéraux de Bruxelles sont souvent des fonctionnaires français, qui font tous ce qu'il ne pourraient pas faire en France.
a écrit le 05/05/2013 à 10:51 :
hypothèse : comme la France est le 1er client de l?Allemagne .... il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or d'un coup !
a écrit le 05/05/2013 à 10:37 :
quand meme c'est incroyable de lire cela , les allemands ont la meme dette que les français 93% du pib , en plus ils ont juste un solde commercial bénéficiaire '( jusqu'à quand ?) , enfin en france si on supprime le smic et qu'on mette des salaires a 400 euro hop , les allemands vont faire quoi ? , les salaires a 200 euro .?? Puis a 100 , 50 ?? ou après on aura le travail obligatoire et gratuit aussi ??... Demagogues , complètement a coté de la plaque cela continue , des reformes oui d'accord mais pas a n'importe quel prix , ce que semble dire certains premiers ministres européens vis a vis des allemands , on sacrifiera pas tout pour vous copier plus provoquer encore plus de problèmes sociaux et économiques .
Réponse de le 05/05/2013 à 12:12 :
Moi, je ne crois pas à la possibilité d'un course vers les salaires bas. Pour le simple raison que les produits allemands ne sont pas achetés en raison de leur prix bas mais parce qu'ils repondent à un certain besoin. La réduction des salaires allemands n'a eu que pour but de permettre plus des gens à trouver du travail. L'Allemange a fait le choix de repartir sa masse salariale plus largement tandis que la France maintien son modèle de repartition de la masse salariale moins large et depense publique elevé pour recompenser les chomeurs. Voyez-ici:
http://www.youtube.com/watch?v=fJ-o4KrtYJQ
Réponse de le 05/05/2013 à 12:49 :
C vrai que les mini jobs ne tirent pas du tout les salaires vers le bas.....Et que Schroder se felicite d'avoir le marche de la main d'?uvre a bas prix le plus concurentiel d'Europe,n'est en rien un signe d'une volonte de nivellement par le bas.Gardez vos oeilleires
Réponse de le 05/05/2013 à 13:02 :
Allemagne, salaires indécents! = misère noire! si ça leur convient, tant mieux! chez nous, vous nous voyez avec le haut coût de la vie, avec des salaires à 500 eur !! on en vient à dire n'importe quoi, par ces temps difficiles...
Réponse de le 05/05/2013 à 13:07 :
Rajoutant encore un peu:
http://www.youtube.com/watch?v=J9i3puuuy3M
Réponse de le 05/05/2013 à 15:25 :
Il est vrai qu'avec 7,4 millions de jobs à 450 ? (10% de la population) c'est un vrai succès. Quant à la magnifique description des bénéficiaires de cette mane il y a de quoi rigoler: étudiants et retraités, qui n'ont certainement que cela à faire, et mère de famille qui surtout ne veut pas gagner plus sinon pan l'imposition (ça c'est motivant). Superbe modèle en vérité. Quant à Mme. Bourgeois, allez voir son CV, elle a tout d'une économiste distinguée (formation 100% littéraire) et n'a jamais occupé un poste en entreprise par contre elle enseigne à science po Paris. Auf wiedersehen.
Réponse de le 05/05/2013 à 16:13 :
@Hans
vous preverez certainement que ces 7,4 millions se transmutent en assistés par l'état comme préconise le modèle français que vous aimez tant. Moi, je crois il est preferable d'inclure autant des gens dans le marché de travail que d'en exclure des masses. Et si vous croyez que l'inclusion se passe par assurant tout le monde un salaire très elevés vous êtes dans l'illusion totale.
Réponse de le 05/05/2013 à 17:02 :
Je préfère cher monsieur, que les étudiants aient le temps d'étudier, que les retraités restent à la retraite tranquillement, et que les mères de famille s'occupent de leur foyer si ça leur chante. Cela fera autant d'emplois libérés pour les personnes qui en ont vraiment besoin. Il n'a jamais été question de salaire très élevé pour tout le monde, seulement de salaire décent, y compris d'ailleurs pour les très hauts salaires. Si votre vision de l'avenir est un salaire de misère pour tous, je crains que nous n'ayons pas les mêmes buts...
Par ailleurs, voudriez vous m'expliquer les sens de :'Moi, je crois il est preferable d'inclure autant des gens dans le marché de travail que d'en exclure des masses', je ne suis pas sur d'en percevoir toute la profondeur. Tschüss.
Réponse de le 05/05/2013 à 17:36 :
J'explique : Moi, je prefere que tous ceux qui peuvent travailler physiquement le peuvent effectivement (pas de force bien sûr pour éviter tout "malentendu"). Si il n'y a pas de travail les gens ne peuvent pas travailler. Donc il est necessaire de faire en sorte qu'il y a des entreprises qui peuvent embaucher. Pour que les entreprises peuvent embaucher il faut qu'ils sont en mésure de payer leurs salariés et de créer du benefices en plus qu'ils puissent ensuite reinvestir. En reflechissant ainsi on se rend vite compte que la totalité de masse salariale ne peut pas être augmentée comme on voudrais mais qu'elle est attaché à la somme des prix de tous les produits vendu. Il y a donc un limite superieur à la masse salariale. La question ensuite se pose comment repartir cette masse salariale. Le modèle comme pratiqué en France prefère de repartir cette masse salariale d'une manière à que les gens disposent un très joli salaire mais en acceptant une forte chomage. L'Allemagne a choisi le contraire. Et moi je pense que globalement c'est meilleur que d'avoir beaucoup de chomeurs. Demandez aux chomeurs ce qu'ils prefèrent. Mais peut-être cela vous est égal.
Réponse de le 05/05/2013 à 18:03 :
'Si il n'y a pas de travail les gens ne peuvent pas travailler', indiscutable, tautologique même.
'il y a donc un limite superieur à la masse salariale', absolument brillant!
'Le modèle comme pratiqué en France prefère de repartir cette masse salariale d'une manière à que les gens disposent un très joli salaire mais en acceptant une forte chomage. L'Allemagne a choisi le contraire'
Salaire mensuel brut moyen allemand (2010): 2882 Euros, en France (même référence): 2567 Euros. Cela ne semble pas aller dans le sens de votre affirmation....
'Demandez aux chomeurs ce qu'ils prefèrent': un job avec un salaire décent.
'Mais peut-être cela vous est égal': totalement, non? Bis Bald
Réponse de le 05/05/2013 à 20:42 :
le salaire brut moyen allemand est certes plus élevé mais les impôts sur le revenu le sont également, de même que très peu d'entreprises allemandes cotisent pour une retraite complémentaire. Donc faut comparer ce qui est comparable...
Réponse de le 05/05/2013 à 20:49 :
Ne soyez pas surpris ! Le travail obligatoire et gratuit est une spécialité qui date en Allemagne. Il connaissent bien le STO, c'est sous leurs "bottes" que cela a été inventé. Les heures de gloire de la démocratie en Allemagne c'était du temps des Hohenzollern. Depuis ce ne sont que des dictatures diversement maquillées et parfois grossièrement.
Réponse de le 05/05/2013 à 22:01 :
Vos arguments sont - il le faut me dire - un peu bidon. Le fait que le salaire moyen allemand soit superieur au salaire moyen en France n'est en aucun cas une contradiction à ce que j'ai dit dans mon post précedent. Mais je suis un peu las d'expliquer tous les petites évidences à ceux qui refusent de comprendre.
Réponse de le 05/05/2013 à 22:18 :
@Cad: Pour ce qui est des arguments, relisez le message, il s'agit des votres ;-)
@Seb: Peut être, mais fournissez donc des chiffres, que nous puissions comparer objectivement.
Pour être souvent en Allemagne pour des raisons professionnelles, je vous engage à sortir du coeur des villes et à regarder autour de vous, vous verrez qu'il y a une partie de l'Allemagne qui est un peu à la traine et que ce n'est guère mieux que chez nous. Gute Reise.
Réponse de le 05/05/2013 à 22:41 :
j'y suis tous les jours en Allemagne puisque j'y travaille en tant que frontalier...
Gute Nacht
a écrit le 05/05/2013 à 10:32 :
L'allégeance à l'Allemagne est menée de concert avec celle consentie par les atlantistes aux Us, les Us veulent en Europe un gouvernement unique qui soit représenté par le plus fort économiquement soit l' Allemagne. Plus de division pour l'Empire et idéalement un interlocuteur unique. Il n'y a pas de couple franco-allemand vu d'Allemagne, c'est du pipeau politique français. L'Europe sera de construction Anglo-Saxonne, anglais, allemands, je vous le rappelle car voulue par les US. Nous ne pouvons fédérer qu'au Sud, sans doute pas avec l'Europe du Nord. également de culture saxonne. Arrêtons déjà de leur acheter leurs médiocres -car surfaites qualitativement- et chères AUDI, BMW etc...
Réponse de le 05/05/2013 à 10:50 :
Vous imaginez les anglais faire alliance avec les allemands ? Allo ? Non mais allo quoi ! N'importe quoi : les anglais ne peuvent pas encadrer les teutons !
Réponse de le 05/05/2013 à 11:36 :
La famille royale à cependant des origines allemandes.
Réponse de le 05/05/2013 à 12:45 :
Exact mais elle a tout fait pour les faire oublier en se rebaptisant...
Réponse de le 05/05/2013 à 19:06 :
@portnawal
Nous savions que les anglais n'aimaient pas les français mais la france mais en plus nous découvrons qu'ils n'aiment pas les allemands... De qui à votre avis, les anglais se sentent-ils plus proches ? D'un latin régicide ou d'un allemand pratiquant la philosophie libérale, d'un esprit français qui discute,disserte, pose les problèmes ou d'un pragmatique allemand, d'un catholique ou d'un protestant ? En dehors de la consanguinité rappelée par @sub, le Times citait "la soumission des allemands à l'anglais est pitoyable, dépourvue de dignité, bref pathétique..." Quant au rapport des allemands à la langue anglaise, regardez les chiffres, tout simplement et vous découvrirez le lien naturel qui existe même si vous le démentez entre nos cousins anglais et allemands. Le français n'accepte pas facilement les sujétions, ni à la langue, ni à l'économique dès lors qu'imposé. Tant mieux !
a écrit le 05/05/2013 à 10:07 :
Sauf que ce n'est pas tous les Allemands,
Sauf que c est un prétexte de campagne
Sauf que c est bien de égoïsme allemand les réformes sont indispensable pour qui les Français ou le commerce Allemand.
Sauf que dans 5 ans si il n y a pas de réforme en France Allemagne va devoir payer pour éviter de chavirer à son tour.
Sauf que Bruxelle n est pas d accord
Donc il n y a aucune bonne raison, c est simplement de ingerance, je rappel que Sarko n à pas fait réforme d importée et pourtant Merkel l apprécié c est donc véritablement de la politique et rien d autre.
a écrit le 05/05/2013 à 9:38 :
Bonjour,

Il est surprenant, que toute la Presse française n'ait pas spécifié les conditions qui sont liées à l'extension du délai.

Vu de l'étranger, la façon dont F. Hollande à considérer la question semble effectivement comme une prime à l'échec, et une victoire ( à la Pyhrrus ) et qu'il ne vas pas satisfaire les conditions.

cordialement,

giantpanda
a écrit le 04/05/2013 à 23:13 :
Les Allemands ne se rendent pas compte , notre pays est ouvert à toutes les cultures nous recevons à ce titre toutes les Nationalités et tous les problèmes du monde, ils ne sont pas patients quand même.
Réponse de le 05/05/2013 à 3:53 :
MDR ! votre ironie est plaisante
Réponse de le 05/05/2013 à 7:28 :
@francis: bien d'accord.Mais alors on est des sadomasochistes? Vous convenez avec moi ?
Réponse de le 05/05/2013 à 12:14 :
Non, je plaisante !
a écrit le 04/05/2013 à 23:13 :
Le plus surprenant c est que tous ceux qui critique la politique du PS ne savent probablement pas que c est Le SPD de Schroders qui a fait les réformes et non Merkel qui récolte les fruits et qui est aussi efficace que Chirac sur les réformes. Le SPD à perdu les élections a cause des même réformes.
Réponse de le 04/05/2013 à 23:57 :
Et beaucoup des Français incluant le PS ne comprennent pas que le SPD n'a que peu en commun avec le parti SOCIALISTE. La sociale democracie allemande n'est pas le socialisme qui lui a été pratiqué en RDA.
Réponse de le 05/05/2013 à 6:03 :
Excellente remarque de Cad
Réponse de le 05/05/2013 à 8:52 :
D'ailleurs Angela a remercié Schroders du travail qu'il a fait, si ce dernier a perdu les
élections, c'est à cause d'Oskar Lafontaine, (son partie Die Like) qui a voté contre. Nous
Français nous avons toujours le temps, En 1870 le général (je crois Bourbaki) a déclaré
à Napoléon 3 qu'il ne manquait pas un bouton de guétre ? mais avait omis les fusils. Bazainequi se rend s'en combattre à Metz, et un millions qui attende en vain d'aller se
battre ? 1914 une armée transportait par des taxis ? qu dire si ces civils avaient été pris ?
Douaumont ist gefallen ? n'était occupé que par des terrritoriaux d'autres militaires campaient prés de là, mais n'avaient pas reçu d'ordres ??? 1940, que faisait nos services
secrets du réarmement du caporal ? Si nous avons des problémes c'est à nous de nous
en prendre, car nos dirigeants ont sans cesse reportés les problémes
Réponse de le 05/05/2013 à 9:18 :
Pour resumer robindesbois : la France a toujours une guerre de retard.
Réponse de le 05/05/2013 à 9:55 :
Le Ps actuel est proche du Spd il pratique la même politique, plus rien a voir avec Miterrand nous ne sommes plus en 1981. Hollande fait la même politique que Sarko, inefficace sans véritable réforme avec juste un peu moin de bling c est la seul chose qui le distingue de Schroders.
Réponse de le 05/05/2013 à 9:59 :
J'omis de préciser que le million de soldats qui attendent d'aller se battre étaient des
bretons, dont l'un des camp celui CONLIE est à 22 km au nord/ouest DU MANS fu celui du cams ans le lequel des milliers de volontaires bretons furent conduits durant la guerre de 1870, par peur du péril "CHOUANS" ils ne reçurent jamais l'équipement nécessaire au combat beaucoup moururent presque désarmés.
Réponse de le 05/05/2013 à 9:59 :
J'omis de préciser que le million de soldats qui attendent d'aller se battre étaient des
bretons, dont l'un des camp celui CONLIE est à 22 km au nord/ouest DU MANS fu celui du cams ans le lequel des milliers de volontaires bretons furent conduits durant la guerre de 1870, par peur du péril "CHOUANS" ils ne reçurent jamais l'équipement nécessaire au combat beaucoup moururent presque désarmés.
Réponse de le 05/05/2013 à 9:59 :
Non pas toutjours en retard car la première fois c a ete Louis XIV qui a envahit et annexé l´Alsace et le Palatinat et détruisant toutes les villes au passage.
La suite on l a connait ... 1870, 1914, 1939 ... et a chaque fois la patée !
Réponse de le 05/05/2013 à 10:39 :
Sauf que pendant le colon Français tué des montagnards en Afrique, Hadolf Hitler est rentré avec costume trois piéces sur Paris, avec les aplosissements parisiens d'ailleurs ...
Ahhhhhhh, si demin les archives des Vichy soit accisibles a tous ?
Un tremblement de terre sur la seine politico-publique française..
80% des Français était ?des hark?i des colabos
Réponse de le 05/05/2013 à 10:41 :
non pas la pâtée la choucroute c'est plus lourd sur l'estomac et c'est durable
Réponse de le 05/05/2013 à 15:20 :
Vous oubliez les autrichiens.
a écrit le 04/05/2013 à 22:13 :
L'Allemagne, combien de pauvres, voilà le but réel de ce système perverti, le concours de celui qui aura le plus grand nombre de pauvres.
Réponse de le 05/05/2013 à 7:32 :
@iciailleurs;nous sommes en train de les doubler.C'est sur et garantie à 100%.
5 millions des chomeurs,3 millions d'assistés,sdf,restos du coeur,etc.On fait des progrès sur
la voie de l'abime. Question de temps.
a écrit le 04/05/2013 à 20:34 :
Petit rappel pour les Allemands qui ont plus que bénéficier d'allègements budgétaires.
Après la Première Guerre mondiale qu'elle avait perdue, l'Allemagne fut obligée par le traité de Versailles de payer des indemnités de guerre massives fixées à 132 milliards de marks-or. En mark-or cela représente 47 282 tonnes d'or fin. Au taux actuel cela représente 1961 milliards d'euros. C'est sans compter les intérêts qui courent depuis 1932 jusqu'à nos jours (à 2,85% l'an cela revient à multiplier par dix le montant dû) si l'on dénonce le "moratoire Hoover" de 1932 qui annulait cette dette sous Hitler. Ainsi débarrassé de la dette il a pu réarmer. On connait la suite comme tout Allemand un homme bien !
Une excellente occasion alors que les Allemands moralisent à tout va de leur rappeler qu'ils n'ont jamais payé leur dette vis à vis des Européens. Car il y en avait également avec la Belgique, des emprunts forcés que l'Allemagne à imposé aux Grecs, Espagnols. Mme Merkel, le "moratoire Hoover" est une escroquerie. On pourrait aisément accepter que votre dette (déjà minorée) s'élève entre 6000 et 8000 milliards d'euros.
Réponse de le 04/05/2013 à 23:19 :
Effectivement et il faudrait ajouter que en 1945 non seulement il n y a pas eu de domage de guerre alors que les pays ont etes saignes par les Allemand mais en plus c est avec l aide des Alliés que Allemagne c'est redressée. Donc les chiffres devrait être multiplié par 10.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:10 :
L Allemagne a terminé de rembourser les dettes de guerre 1914-1918 en ...... 2010.
Aujour dui c´est reconnu par tous les economistes que le Traité de Versailles ( voulu par Clemanceau) a ete une grosse connerie et la vraie raison de l´ecroulement de l´economie allemande dans les annés 20, l´hyper-inflation, le chômage généralisé, la pauvreté , bref toutes les conditions réunies qui ont permis a Hitler et ses gangsters de prendre le pouvoir en 1933.
Une grosse erreur qui n a pas ete refaite en 1946 en connaissance de causes !.


Réponse de le 05/05/2013 à 10:19 :
vous avez tous les deux raisons mais vous voyez trop petit demandons 100 000 milliards ? aux allemands.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:24 :
+1000. Vous avez tout à fait raison et j'ajouterais que l'Allemagne a aussi bénéficié encore un effacement de dette en 1953 à Londres. Personne n'en parle. Et ils viennent donner des lessons de morale.
Il n'y a pas de doute; ils sont là ouvertement pour la domination européenne et tout le baratin qu'ils font sur la compétitivité, les déficits publiques etc c'est de la fumée aux yeux pour avoir le soutien des braves gens de la droite populaire qui sont les plus nombreux dans un pays protestant veillissant conservateur et apeuré par la propagande de Merkel. C'est les enfants des fanatiques de 1945 qui gouvernent l'Allemagne d'aujourd'hui. Si la france n'oppose pas sa force il faudra encore attendre les américains pour nous sauver. Et ça sera pas pour demain.
Réponse de le 05/05/2013 à 13:22 :
MDR. La France se retranche encore dans ses certitudes. En quelques années elle va être doublée par l'Espagne, l'Italie et le Portugal qui eux vont recolter les fruits de leurs reformes dans cinque à dix ans ...
a écrit le 04/05/2013 à 19:48 :
Ils leur reste plus qu'a envoyer leurs troupes......Au fait combien de divisions l'allemagne ?
Réponse de le 04/05/2013 à 20:33 :
Elles sont barbantes ces fourmis allemandes ! Il est vrai que la cigale française, qui veut au dépend des autres, a tellement de choses à leur apprendre !
Réponse de le 04/05/2013 à 22:31 :
Tu parles des boomers qui vivent aux crochets des jeunes en France ? On les échange quand tu veux contre des allemands !
Réponse de le 04/05/2013 à 23:19 :
@mouaf , pour mon compte je viens d'avoir 65 ans et ma proposition de retraite que je dois signer pour accord est de 40 euros moins les prélèvements 37 euros mois. Je suis de cette période d'après guerre et j'ai bien travaillé sans jamais prendre au système social. Je pense que beaucoup sont mal informés sur les petites retraites qui sont versées.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:53 :
Ca c'est un bon vieux truc des boomers : toujours se servir du cas de la petite vieille au minimum vieillesse en généralité ! Sauf que vous allez nous expliquer pourquoi cette génération possède 70% du patrimoine en France, capte 14% de PIB pour ses pensions (record absolu du monde) et pourquoi le revenu dit de remplacement des boomers est en moyenne supérieur à celui des actifs ?
Réponse de le 05/05/2013 à 12:42 :
moi j'ai rien a cacher renseignez-vous à la carsat de charente Maritime , ah je vous ai pas dit que j'étais Français.
a écrit le 04/05/2013 à 19:26 :
revenons au franc et menons la guerre de l'économie comme le font d'autres pays dans le monde!
a écrit le 04/05/2013 à 18:48 :
C'est navrant de lire ?!!!
Encore un qui croit que ce que les gens ont acquis , c'est parce que c'est tombe du ciel
Avant de dire des ?ries, dites combien est impos?n dividende pour un patron de TPE ou PME, vous savez combien qd ?d?sse 10% du capital social ?
Qd on ach? un bien il y a un risque, peut ?e que l'acheteur emprunte ?lement
Votre raisonnement est celui de ce gouvernement qui favorise le feneantisme et les deminquants !!!
Int?ssez vous au cas d'un fils de ministre, que pensez vous de ??
a écrit le 04/05/2013 à 18:24 :
Et personne en allemagne pour s'alarmer et denoncer cette francophobie outranciere de la CDU ?????? Pour un tout petit passage d'un texte du ps sur l'allemagne et Merkel, qui etait 1000 fois moins virulent que les propos de ces responsables de la cdu, nous avons eu le droit à une polemique demesuré et grotesque pour denoncer la soit disant germanophobie du ps, borloo allant meme (comble du ridicule) jusqu'a presenter ces excuses à Merkel. il serait temps que les francais se remette en question et qu'il n'accepte plus à l'avenir les lecons, les ordres et les insultes des allemands et que nous tirerions les consequences en sortant de l union europeenne pour retrouver notre democratie, notre souveraineté ANISI QUE NOTRE HONNEUR;






















































Réponse de le 05/05/2013 à 9:56 :
L'allégeance à l'Allemagne est menée de concert avec celle consentie par les atlantistes aux Us, les Us veulent en Europe un gouvernement unique qui soit représenté par le plus fort économiquement soit l' Allemagne. Plus de division pour l'Empire et idéalement un gouvernement unique. Il n'y a pas de couple franco-allemand vu d'Allemagne, c'est du pipeau politique français. L'Europe sera de construction Anglo-Saxonne, anglais, allemands, je vous le rappelle car voulu par les US. Nous ne pouvons fédérer qu'au Sud, sans doute pas avec l'Europe du Nord. également de culture saxonne. Arrêtons déjà de leur acheter leurs médiocres -surfaite qualitativement- et chères AUDI, BMW etc...
Réponse de le 05/05/2013 à 10:25 :
votre post est juste ridicule. Regardez le monde tel qu'il est et non a travers le prisme de vos fantasmes.
Réponse de le 05/05/2013 à 19:14 :
Se fendre d'une ligne et demi caricaturale fait profondément avancer le débat, je vous fais grâce de ce grand pas qui nous amène à la compréhension/résolution de nos problèmes...!!! Plus sérieusement, vous, comment percevez-vous le monde à travers le prisme de votre lumineuse clairvoyance ?
Réponse de le 05/05/2013 à 22:58 :
Mieux que vous.
Réponse de le 06/05/2013 à 0:03 :
Mais encore ???? Vous y rechignez, mais essayez d'être factuel si tenté que vous puissiez l'être.
a écrit le 04/05/2013 à 17:57 :
Réflexion pleine de bon sens de ces Allemands. Décision dramatique de l'europe. Notre bande de guignols va en profiter pour continuer à ne rien faire concernant les réformes des structures de la France et les déficits. Le réveil, le moment venu, sera encore plus épouvantable pour notre Pays sur le plan économique. Fin 2015, si nous tenons jusque là...?? le trou sera 6% du PIB et non 3%...!
Réponse de le 04/05/2013 à 20:35 :
Le défaut aura lieu avant 2015. Selon certains économistes sérieux, 2014 sera l'année de tous les dangers pour la France.
Réponse de le 04/05/2013 à 23:23 :
Les mêmes economiste qui n ont pas vu la crise de 2007 même pas début 2008. Les mêmes économistes qui viennent de s apercevoir que l austérité est responsable de la poursuite de la crise et qui prennent une Giffle par un etudiant
a écrit le 04/05/2013 à 17:30 :
Ce qui est navrant c'est que les commentaires stupides ne sont pas passibles de sanctions.
Réponse de le 04/05/2013 à 20:39 :
Rassurez vous, on a noté votre adresse IP
a écrit le 04/05/2013 à 16:54 :
Si les sociaux démocrates gagnent en Allemagne, hollande croit-il naïvement qu'ils vont lui dérouler le tapi rouge pour autant ?
Réponse de le 04/05/2013 à 20:59 :
mais avec la politique anti allemand que fait le ps et les pays du sud de l'europe font depuis quelques mois pour justifier leur incapacité à réformer, croyez le, merkel va être réelu au premier tour avec un score digne d'un 2002 en france. Rappelez vous comment tatcher à été réelu en Angleterre.
a écrit le 04/05/2013 à 16:02 :
Ils ont bien raison à part cela il, vont pas nous priver des "das auto" j'espère
a écrit le 04/05/2013 à 16:00 :
attention MESSIEURS les POLITIQUES au retour de bâton vous pouvez quittez LA FRANCE
a écrit le 04/05/2013 à 15:40 :
La question est de savoir a quels prix la France va devoir payer pour son suris, les conditions risquent a e^tre semblables a l'Italie, Espagne, Grèce. A suivre.
L'Etat ne peux plus intervenir dans 50% des problèmes , la faillite est déja la, mais les politiques de l'UMPS ne veulent pas convenir de ce fait.
a écrit le 04/05/2013 à 15:34 :
Tout est relatif,on va s'appauvrir un peu plus et le pouvoir des autres pays européens grandir.
a écrit le 04/05/2013 à 15:26 :
Ce délai est bidon il faut juste sauver l'Euro encore un peu, la logique est 90% 100% ou 250% du PIB une fois en faillite ça change quoi ? Vu que la dette est payé avec des billets de monopoly imprimé par la BCE ça peu encore durer, donc pas de panique, sortons les pétanques l'été arrive :-)
Réponse de le 04/05/2013 à 17:49 :
Sauf que les Français devront, dans tous les cas, payer et seront ruinés. Il fallait sortir de l'euro il y a belle lurette et nous aurions pu, au prix d'une magistrale dévaluation, repartir de l'avant à condition d'élire des gens compétents. Le fait de rester avec l'euro nous conduira à une situation encore bien pire. Que de temps perdu...! Nos dirigeants européens sont complètement irresponsables.. Vous verrez.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:02 :
Non, vous vous trompez, l'Europe est de construction américaine , 11 députés Européens -non élus !- ont fait leurs études dans la même universités américaine... L'Europe saint parfaitement ce qu'elle fait, les intérêts de notre nation sont juste... ignorés. Il fallait s'opposer à l'atlantisme, la construction européenne, l'euro. Il est tard, mais comprendre et savoir éclaire et peut amener à la prise de décision.
a écrit le 04/05/2013 à 15:16 :
les allemands font de la surenchère à cause de leur période electorale..; mais à quel prix ! Les allemands n'ont jamais cru à l'europe car c'est un idée Française.
Oui nous devons réaliser des économies pour équilibrer nos comptes c'est urgent ON LE SAIT déjà ! Nous verrons l'année prochaine comment se portent es finances allemandes avec une croissance quasi aussi pitoyable que celle de la France...
Réponse de le 04/05/2013 à 16:31 :
Bonjour,
J'ai une question, quelle est l'urgence ? La dette ça se rembourse sur la longueur et pour le moment si vous souhaitez rembourser la dette il faut l'en expurger des intérêts qui ne sont rien d'autre qu'une rente de situation pour les créanciers. De plus un pays a une durée de vie virtuellement illimitée donc quel besoin de rembourser rapidement ? Enfin de toute temps la dette n'a jamais été remboursée autrement que par la hausse de PIB ou par de l'inflation. La crise provoquée par la titrisation des dettes américaines empêche la croissance et la BCE nous empêche l'inflation donc rente de situation pour les créanciers. Par contre il est effectivement utile et pressé de revenir à l'équilibre budgétaire en France et cela ne se fera pas sur la politique sociale mais sur les charges de l?État donc il faut drastiquement baisser le nombre de fonctionnaires. Ensuite il faut exporter et faire de la concurrence à nos partenaires européens sur leur propre terrain. Nous somme champions en pharmacie, spatial, armement, robots de cuisine, télécoms, informatique, tourisme, construction navale et aéronavale et nous somme une étoile montante en robotique et nanotech. Il faut donc peser sur tous les secteurs qui marchent afin de dégager encore plus de marges. Mais cela prendra cinq ans au moins tout cela on ne fera rien en six mois donc il faut arrêter de parler d'urgence à tort et à travers... .
Réponse de le 04/05/2013 à 17:43 :
Marousan, vous semblez ignorer que l'intérêt d'un prêt est la somme de trois parts : 1) Le loyer de l'argent. (Je suppose que vous comprenez qu'il est normal de payer un loyer pour l'argent reçu, comme pour un appartement d'ailleurs). 2) La dévaluation de l'argent au cours du temps. (Vous comprenez certainement que le prêteur souhaite récupérer le même pouvoir d'achat). 3) Les frais d'assurance sur le risque de non-remboursement, comme lors de l'achat d'un appartement.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:06 :
@Marousan, D'accord avec vous et c'est là qu'on voit que l'intérêt des nations est divergeant des intérêts de l'Europe puisque vous convoquez une concurrence interne et nationale en Europe sur les métiers que vous évoquez. Donc, l'Europe n'a pas sens...
Réponse de le 05/05/2013 à 16:56 :
@Yves : J'ai adoré la condescendance de vos propos, je m'en délecte encore.
Trêve de plaisanterie vous comparez l?État qui est par nature immortel à un simple individu lambda qui aurait acheté un appartement. Cette comparaison est hors sujet.
D'autre part il vient un moment ou lorsque l'endettement est trop élevé on renégocie la dette, voir on annule loyer de l'argent pour ne rembourser que le capital. L?Islande et l'Argentine l'ont fait il n'y a pas si longtemps pourtant la croissance de ces pays est encore bonne de plus les bailleurs de fonds n'ont pas fui le pays car tout est une question de méthode. Le problème ne se situe certainement pas dans le loyer de la dette ou son montant mais dans sa durée de vie en rapport au PIB généré sur ces années calcul que personne ne fait jamais. Ainsi on constate que depuis la France a déjà remboursé 1700 milliards d?intérêts et que sa dette se compose toujours de près de 2000 milliards. Il faut donc réformer les règles de prêt aux états afin de petit à petit interdire les prêts successifs pour dépense de fonctionnements. Cela implique un certain équilibre budgétaire donc moins de dépense de fonctionnement et plus de dépense d'investissement afin d'équilibrer le budget. Encore une fois cela doit se jouer sur la masse salariale de l?État au profit de l'automatisation et de l'informatisation mais également au profit de fonctionnaires bien mieux payés, bien plus efficaces et productifs dont le seul avantage substantiel serait désormais la sécurité de l'emploi. (exit retraite taux plein, départ à 50 ans etc ... qui créé un sentiment d'injustice et une distorsion de traitement dans les caisses de l'état donc un surcout)
@Godrev : Tout à fait dans ce cadre précis, l'Europe n'a pas de sens. L'Allemagne et les pays du nord sont déjà à fond dans cette concurrence et nous sommes obligés d'y entrer pour éviter de couler ... .
a écrit le 04/05/2013 à 14:24 :
Les teutons font de ingerance mais ne supporte pas d etre accuse égoïsme. Mme Merkel sauve les Landers en faillite et nous discuterons.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:29 :
Toujours rigolos d'entendre parler les frouzes d?ingérence...
a écrit le 04/05/2013 à 14:23 :
Le Français sont incapables de s'occuper d'eux mêmes, ce sont des gosses égoïstes et irresponsables.
a écrit le 04/05/2013 à 14:22 :
Europe c est déjà une dictature, les Allemand devraient s occuper de leurs pauvres ( plus que Espagne) au lieu de vouloir imposer leur vision anti démocratique .
Réponse de le 04/05/2013 à 21:02 :
bonjour, ils le font déjà, un pauvre en allemagne vit aussi bien avec 600 euros par mois qu'un français avec 1000 euro.
Réponse de le 04/05/2013 à 23:05 :
Allez en Allemagne de Est et vous changerez d avis.
Réponse de le 05/05/2013 à 10:08 :
@Guetteur,

Dans tous les cas l'Europe est une dictature montée et qui s'affirme chaque jour contre la volonté des peuples.
a écrit le 04/05/2013 à 14:16 :
Ah oui, parce que la croissance de l'Allemagne de ces liberaux ces derniers mois, elle est vachement impressionnante. 0.7% en 2012 wouhou !
Je suis sur que les chinois ou americains sont impressionnés par la croissance allemande...

En effet, il y a vraiment de quoi donner des leçons à tout le monde...
Réponse de le 04/05/2013 à 16:57 :
0,7 % sans dette d un côté, 0% avec 4% de déficit de l autre. 0r ces 4% de déficit font de la croissance, env. 1,5%.
Une autre façon de juger de la santé eco est de regarder la balance commerciale..
Réponse de le 04/05/2013 à 23:20 :
@Calcul La balance commerciale ne permet nullement de juger de la sante economique d'un pays; j'en prends pour exemple l'Italie qui, contrairement a la France, a une balance excendentaire alorsqu'elle connait une situation beacoup plus difficile. Si la balance allemande est autant excendentaire, c'est certes due aux excellentes exportations mais aussi aux comportements nationalistes des consommateurs allemands reduisant ainsi les importations.
a écrit le 04/05/2013 à 13:39 :
Le problème, c'est que l'Europe est à droite depuis toujours et que l'Allemagne est très à droite.
La politique d'un président est de prévoir l'avenir des 10 prochaines années.
Si on a des problèmes, ces à causes des 10 dernières années sous lesquelles le déficit, dans toutes les caisses, ont flambés.

Maintenant, on nous demande de régler ça en 2 ans alors qu'il en faudrait 20.
Franchement, 1? d'impôt en plus, c'est 1? de moins dans la consommation (pour ma part), et je suis en plein dans la classe moyenne. La seule solution est donc de prendre là où il y a de l'argent, c'est à dire sur les marchés financiers.
Il faut taxer les dividendes de toutes sorte très fortement.

Et le nouveau sujet du jour, les chantiers de l'Atlantique. Alors là, c'est sûr, il ne faut pas les laisser tomber. Donc, pour relancer les emplois et la consommation, pour économiser dans 20 ans, il faut investir tout de suite massivement.

C'est pareil pour un citoyen à plus petite échelle.
Au début, il loue, et perd donc de l'argent.
Dès qu'il achète un bien immobilier, il gagne de l'argent.
Bilan: Pour gagner de l'argent, il faut investir en masse.
Réponse de le 04/05/2013 à 21:05 :
L'angleterre le souhaite depuis déjà plusieurs années, elle pourra enfin capter ce qu'il reste d'économie finacière qu'elle n'a pas encore pu capter jusqu'à présent, via ces paradis fiscaux, qui couvre la totlité de la planète quand on rajoute ceux des Etats Unis.
a écrit le 04/05/2013 à 13:17 :
Le pire c'est que les allemands ont parfaitement Raison. Accorder un delai supplementaire a la France qui traine ne sert a rien. Seules des sanctions financiaires sonnantes et trebuchantes peuvent faire bouger les choses et augmenter la Pression.C'est aussi ce que demandent les francais intelligents.
Réponse de le 04/05/2013 à 13:35 :
Non, ce ne sont pas les Français intelligents qui demandent cela (sanctions financières) ce sont ceux qui n'ont pas de fric !
Réponse de le 04/05/2013 à 17:39 :
On va demander à Luc de payer les sanctions
a écrit le 04/05/2013 à 12:55 :
Encore les teutons!
a écrit le 04/05/2013 à 12:52 :
La meilleure chose que la France puisse offrir à l'Allemagne c'est d'annoncer son retrait de l'Union Européenne ainsi que sa sortie de l'espace Schengen. Le rétablissement des barrières et taxes douanières avec entre autre l'Allemagne.
Réponse de le 04/05/2013 à 13:16 :
Parfait, et les Français restent dans l'Hexagone. Faut construire un mur ou une ligne...
Réponse de le 04/05/2013 à 14:38 :
Bravo !
Réponse de le 04/05/2013 à 16:09 :
Vous voulez que la France redevienne un pays riche ? Faite une amnistie fiscale pour tous ceux qui font de l'évasion fiscale. Imposer à 50% ceux et celles qui vendent des ?uvres d'art qui sont actuellement exonérées TOTALEMENT de taxes et d?impôts après 12 ans de détention. Et oui.... si vous avez acheté par exemple 2 tableaux pour 250 000 ? et que vous les revendez 12 ans plus tard pour 500 000 ?, vous avez fait une plus value de 100% et vous n'aurez aucun impôt et taxe à payer ! Si ça ce n'est pas AUSSI de l'évasion fiscale , je n'y comprends plus rien !
Réponse de le 04/05/2013 à 16:44 :
Saisie des biens sur le territoire français et vente par les Domaines, l'argent de la vente revenant à l'état.
Réponse de le 04/05/2013 à 18:02 :
Pour que la France redevienne une puissance économique de premier plan, il faut simplement faire de notre Pays le premier des Paradis fiscaux. Mais les Français préfèreront le chômage et la misère...!
Réponse de le 05/05/2013 à 7:40 :
@cadeau i.vous oubliez : la ligne Maginot pour nous protéger et contourner par la Belgique.
L'histoire se répète..........

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :