La fonction publique grecque mise au régime sec avant la visite de Wolfgang Schaüble

Le parlement grec a voté tôt jeudi matin un projet de loi controversé réformant la fiscalité et la fonction publique, après une semaine de manifestations et à quelques heures de la visite à Athènes du ministre allemand des Finances Wolfgang Schaüble. Pour redorer l'image de Berlin, il doit ramener dans ses valises une enveloppe de 100 millions d'euros à destination des PME grecques.
Copyright Reuters

Les importantes manifestations tout au long de la semaine n'y auront rien fait. Le parlement grec a voté jeudi matin un projet de loi du gouvernement Samaras visant à réduire le poids de la fonction publique sous la pression du FMI. Adopté à une courte majorité, le texte permettra au pays de sécuriser le versement d'une nouvelle tranche d'aide de 6,8 milliards d'euros par la Troïka.

Réduction des salaires avant renvoi définitif

Au total, ce plan d'allègement de la fonction publique doit concerner 4.200 personnes dont des officiers de police municipale, des enseignants ou encore des gardiens d'école qui devront travailler les huit prochains mois avec un salaire réduit avant d'accepter une nouvelle proposition de contrat. En cas de refus de cette nouvelle proposition, ils devront quitter la fonction publique. Un "sacrifice humain" et un "désastre" pour Antonis Tsipras, le leader de l'opposition à gauche. De quoi espérer des "jours meilleurs" a pour sa part promis Antonis Samaras.

Baisse de la TVA, une bien maigre compensation

Pour faire passer la pillule, le gouvernement grec a négocié avec la Troïka un abaissement de dix points de la TVA de 23% à 13%. Une mesure censée accélérer la baisse des prix dans le pays pour soulager les consommateurs grecs et doper un peu les dépenses des touristes. Pas de quoi s'emballer toutefois. Car cette baisse de dix points ne viendra en aucun cas compenser la dégringolade du niveau des salaires qui ont chuté de 25% en moyenne rien qu'en 2011 d'après l'OCDE, et qui s'aditionne à l'explosion du nombre de chômeurs à 27% de la population active. Alors que les prix n'ont presque pas baissé. Et si le pays ne fait pas d'effort en matière de lutte contre l'évasion fiscale, le taux de TVA sera remonté à 23%.

Wolfgang Schaüble veut jouer les M. PME

L'aigreur devrait donc largement se faire ressentir à l'occasion de la visite du ministre des Finances allemands Wolfgang Schaüble à Athènes ce jeudi. Les Grecs considèrent en effet majoritairement que l'Allemagne est le principal prescripteur des mesures qui leur sont imposées par la Troïka. Le ministre allemand, tenant de la rigueur, n'arrive toutefois pas les mains vides. Il espère en effet redorer un peu le blason de l'Allemagne, après la visite sous haute tension de la chancelière allemande en 2012, en apportant dans ses valises une enveloppe de 100 millions d'euros à destination des PME grecques. Il s'est par ailleurs défendu d'être l'instance suprême de la Troïka... avant de prévenir : "en 2014, nous allons voir si la Grèce a besoin de nouvelles aides, alors nous allons discuter d'un programme supplémentaire". Reste à voir s'il voulait dire que de nouveaux sacrifices sont à prévoir pour les Grecs.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 43
à écrit le 30/07/2013 à 15:16
Signaler
Au niveau du fonctionnariat français, 25% de salaire et pensions en moins et 30% de chômage, est-ce que c est ce qui nous attend ? On ferait bien d y penser avant.

à écrit le 30/07/2013 à 15:10
Signaler
On apprend que 60% de la population veut réduire la fonction publique. On supprime des postes de gnangnans. Il existe des faux profs qui soit ne travaillent pas, soit font la moitié d un programme contesté pour sa faiblesse, vu le niveau comparé en s...

à écrit le 20/07/2013 à 17:35
Signaler
""en 2014, nous allons voir si la Grèce a besoin de nouvelles aides, alors nous allons discuter d'un programme supplémentaire",comme on dit dans la pub Dacia,"et en plus il a le sens de l'humour".

à écrit le 19/07/2013 à 10:45
Signaler
ah tiens pendant que certains titrent sur les méchants fonctionnaires , moi je prefere regarder la TVA ou en grece elle fut de 23% , l'Europe leur fait le cadeau qui tue a 13% pour relancer la consommation .. ah quand la meme chose chez nous ? , non ...

le 19/07/2013 à 18:23
Signaler
"Le cadeau qui tue à 13%", si pour vous c'est un cadeau que payer la TVA à 13% après avoir vu votre salaire amputé de 20 à 40%, je vous le laisse !

à écrit le 18/07/2013 à 19:50
Signaler
Et le paradoxe est qu'en moyenne les grecs sont plus riches que les allemands !... Qui l'eut cru ?

le 18/07/2013 à 22:33
Signaler
Personne, sauf vous.

à écrit le 18/07/2013 à 18:29
Signaler
"Reste à voir s'il voulait dire que de nouveaux sacrifices sont à prévoir pour les Grecs." Ils n'ont pas fini d'en chier, c'est certain, l'Europe de la paix, de la prospérité et du plein emploi est en train de tester le seuil de résistance de tout un...

le 18/07/2013 à 19:39
Signaler
+ 1000 !

le 18/07/2013 à 22:22
Signaler
Personne n'empêche les Grecs de sortir de l'UE. S'ils sont encore dedans, c'est parce qu'ils comptent de continuer de profiter de ses subventions.

le 18/07/2013 à 22:35
Signaler
Les Grecs ne profitent de rien du tout. Ils remboursent les emprunts en payant des intérêts. Vous appelez cela des subventions ?

le 18/07/2013 à 22:45
Signaler
Mais quelles subventions ?? Vous racontez n'importe quoi ! Si vous ne connaissez rien au sujet, allez voir ailleurs !

le 19/07/2013 à 0:11
Signaler
La Grèce a reçu et reçoit encore des dizaines de milliards d'aides structurelles et de subventions de leur agriculture plus l'avantage énorme de pouvoir emprunter à un taux très avantageux pour eux. Ce sont bel et bien de subventions et la Grèce vit ...

le 19/07/2013 à 10:46
Signaler
@jb Mon cher monsieur, vous croyez que je ne suis pas au courant des millions ont été alloués pour préserver l'ancien palais royal par exemple, or ce blé a atterri dans les poches des ministres corrompus jusqu'à la moelle. La grèce n'aurait ni du ren...

le 19/07/2013 à 11:05
Signaler
Kazbo @ JV et HaPy......... et vouds appely comment le fait que les creanciers de la Grece ont du abandonner 120 milliards de creances qu´ils detenaient sur ce pays? C´est certainement un cadeau ou subsides. Moi j´appelerais cela plutot du vol...

le 19/07/2013 à 11:19
Signaler
"S'ils sont encore dedans c'est qu'ils profitent..." profitent de quoi? ce sont les pourris de gouvernants qui gèrent comme bon leur semble les subventions allouées, et qui ont mis eux, mmes les Grecs dans la misère! ils n'avaient qu'à faire leur bou...

le 19/07/2013 à 11:21
Signaler
on ne plaint pas les fonctionnaires grecs en général, on plaint aussi beaucoup TOUS LES AUTRES, petite gens, etc à qui on mène une vie démentielle pour plaire à la Troika et à ses politiques ! HONTE à EUX !!!

le 19/07/2013 à 11:22
Signaler
+++++++++++++++++++ bien dit !

à écrit le 18/07/2013 à 17:17
Signaler
Les recettes de la troïka ne marchent nulle part mais les petits rentiers cupides (qui ne veulent surtout pas qu'on augmente leurs impôts sur leur enrichissement immobilier sans causes), veulent absolument les importer en France. Comme ils souffrent ...

à écrit le 18/07/2013 à 16:55
Signaler
L'Allemagne fait la loi....et on laisse faire...QUI VIVRA, VERRA...........

à écrit le 18/07/2013 à 15:29
Signaler
Vous direz ce que vous voulez, perso je dis HAUT ET FORT : PAUVRES GENS " !! le jour que ça va nous arriver, on verra ce que certains diront alors... !!

le 18/07/2013 à 16:04
Signaler
Pas de problème, Joël, il n'y a qu'une justice !

le 19/07/2013 à 11:25
Signaler
ouais! comme vous dites !!

à écrit le 18/07/2013 à 14:49
Signaler
EXEMPLE A PRENDRE D'URGENCE POUR LA FONCTION PUBLIQUE ET TERRITORIALES !!!

le 18/07/2013 à 15:52
Signaler
Le robinet de la dépense publique est toujours grand ouvert chaque jour la France se rapproche du peloton des pays en faillite seule solution pour faire le ménage dans les services publiques et collectivités territoriales avec sa cohorte d'agents pub...

le 18/07/2013 à 16:08
Signaler
10 fonctionnaires virés = 10 clients de moins au Carrouf du coin. 10 euros de dépenses publiques en moins = 10 euros de chiffre d'affaires en moins pour Bouygues ou Dassault. La réalité de la crise grecque n'ébranle absolument pas les certitudes aveu...

le 18/07/2013 à 16:34
Signaler
Non car un service prive efficace se substitura au service public, donc -10 fonctionnaire ne fera pas -10 client, mais seulement -3.... les 3 "en surplus" Sans compter (on va dire pour etre simple que ces 10 touche 1 de revenus) que ces -3 ca sera -3...

le 18/07/2013 à 17:06
Signaler
Ce qui se passe partout sous nos yeux dans l'Europe du sud mais aussi en UK et Irlande prouve l'ineptie du raisonnement mais pour des raisons purement idéologiques il y aura toujours un autiste qui dira le contraire. Bref, confits qu'ils sont dans le...

le 18/07/2013 à 17:10
Signaler
Et Bouygues, dassault etc. Ils les vendront à qui leurs beaux ronds points et leurs jolis avions rafale ? Aux grecs ? Aux espagnols ou aux chypriotes ? Ça ne comprend rien à rien et ça répète bêtement la propagande umpiste (soit dit en passant, y a t...

le 18/07/2013 à 17:25
Signaler
au agents prives qui se seront substitue au agent des services publics inefficaces.

le 18/07/2013 à 18:57
Signaler
Je connais tout un tas de gens du privé encore plus inefficaces que les fonctionnaires. Notamment dans les grandes boites bureaucratisées, celles qui sont peuplées de nombreux petits cadres improductifs dont la principale occupation au bureau est de ...

le 19/07/2013 à 10:53
Signaler
ah oui tu parle de EDG, GDF, SNCF, Air France, SNCM..... sauf que ce ne sont pas des boites prives mais Parapubliques qui parasitent elles aussi l economie.... Merci d illustrer de si brillante maniere l inefficacité economique de toute entreprise qu...

à écrit le 18/07/2013 à 12:53
Signaler
vivement la même chose x 10 chez nous ... viiiitttteee ...

le 18/07/2013 à 13:13
Signaler
TU A MERITE LE TITRE DE ROI DES ???

le 18/07/2013 à 14:22
Signaler
Même si la forme n'est pas des plus heureuses, le fond du com' de "Enjoy" est tout à fait dans le juste. Il faut tout de même souligner que : 1- proportionnellement à la population, le nombre de fonctionnaires est infiniment moins élevé en Grèce qu'e...

le 18/07/2013 à 14:30
Signaler
oui pardon j'aurai du dire x 1000 ... désolé

le 18/07/2013 à 15:02
Signaler
Exact ! A cause de VGE d'abord (qui a fait entrer de force la Grèce dans l'eurozone) et de Sarkozy (docile petit polichinelle à sa mémère-kel), la france s'est comportée comme un véritable état-voyou et il est indéniable que l'"aide" à la Grèce - qui...

à écrit le 18/07/2013 à 12:40
Signaler
En réalité, le jeu de dupes grecque, n'est pas un jeu perdu d'avance, il est toujours gagné par les grècques d'une extrême justesse d'avance et avec une avance du dernier moment. Il est entretenu par le jeu éternel des promesses d'aide contre réform...

le 18/07/2013 à 14:20
Signaler
Quand les S&P, Fitch, Moodies, Scope Ratings and Co n'existeront plus !

le 18/07/2013 à 14:54
Signaler
tout à fait, et en France, et avec un peu de courage, nous pourrions supprimer météo France (un service public!) et les autres services météos, ainsi aucun nuage ne pourra plus assombrir nos horizons.

le 18/07/2013 à 22:37
Signaler
La Grèce est en train de devenir un équivalent de Détroit à l'échelle d'un pays entier, dans lequelle on n'aura plus aucun service public, vous voyez une police privée contrôler un pays vous ? Et qu'est ce qui ne faut pas entendre,"les grecs plus ri...

à écrit le 18/07/2013 à 11:57
Signaler
On devrait mettre à la diète les rentiers qui ne vont pas manquer de se réjouir du malheur des fonctionnaires grecs !

le 19/07/2013 à 7:44
Signaler
Je ne suis pas rentier, je travaille plus de 50 heures par semaine et OUI je me réjouis "du malheur des fonctionnaires grecs" en espérant que les fonctionnaires français y passent également. Le plus tôt sera le mieux.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.