Les prix ont baissé en Grèce pour la première fois depuis 45 ans

 |   |  234  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En Grèce, les prix ont reculé de 0,2% sur un an au mois de mars. Une première depuis 1968.

En Grèce, l?austérité produit de la déflation. Pour la première fois depuis 45 ans, le pays connaît un recul des prix à la consommation. Sur un an, au mois de mars, ils ont ainsi diminué de 0,2% selon l?institut de statistiques Elstat. A l?époque où le pays était dirigé par la junte des colonels, une telle situation s?était également produite, avec un recul de 0,3% de l?indice des prix en mai 1968, comme la indiqué à l?AFP un responsable de l?office des statistiques grec.

Baisse dans les télécoms et la santé, hausse dans le logement

Dans le détail, en rythme annuel, ce sont surtout les prix dans le secteur des communications qui ont baissé (de 5,3% selon l?indice harmonisé aux normes européennes), suite à une baisse des prix des services téléphoniques. Les prix dans la santé diminuent quant à eux de 4,1%. En revanche, d?autres postes voient leur prix augmenter, notamment le logement (+6%) après une hausse des taxes sur l?énergie tandis que les prix de l?alimentation, hors tabac et boissons alcoolisées, grimpait de 0,6%. Pour l?année 2013, le gouvernement table encore sur une inflation de 0,8%. Cependant, si elle se poursuit, la déflation risque d?entraîne la Grèce encore plus profondément dans la récession, alors qu?elle y est déjà plongée depuis six ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2013 à 11:55 :
In (flatullance)

De tout qui se passe en grece presentement rien est authentique surtout a propos des statistiques grecques
monsieurs les lecteurs et analystes des statistiques et les etudiants et les prof universitaires de l economie mefiez vous car tout est si manipulees au dela de reconnaisssance
moi je vis en grece , le cout d energie en hausse hypertaxees a l os , salaires coupees sauvagement ,
Le titre de cette article est fait du materiel fictif comme l asterix et le tintin
le site est serieux il ne faut pas se faire comrpomettre avec de la disinformation grecque

merci ( eucharisto )
a écrit le 09/04/2013 à 19:45 :
Les voilà, les "paix" et "solidarité" des européistes ! Transposées à la réalité économique, elles deviennent déflation et récession comme au temps du régime fasciste des colonels. Et le plus insupportable, c'est de lire ou d'entendre partout dans les médias ou dans la bouche de nos politiques qu'être contre l'UE et dénoncer ce vers quoi elle nous conduit, c'est forcément être "populiste", voire "extrémiste". Interrogez votre conscience, messieurs les journalistes, il est de quel côté l'extrémisme avec ce qui se passe actuellement dans pays d'Europe du sud ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :