Les pays qui ont appliqué l'austérité ont vu leurs dettes publiques exploser

La dette publique a le plus augmenté dans les pays qui ont appliqué les recettes de rigueur budgétaire de la troïka. C'est ce qui ressort des statistiques publiées lundi soir par Eurostat. Tour d'horizon.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Réduire les dettes publiques des pays de la zone euro, en particulier de ceux en difficulté. C'était l'objectif affiché des dirigeants européens, Allemagne en tête, et de la troïka pour les faire revenir sur le chemin de la croissance. Le moyen ? Réduire les budgets nationaux. C'est sur ce modèle qu'a vécu la zone euro ces cinq dernières années. Avant que çà et là, les avis commencent à changer.

Les pays sous programme payent l'addition

Les données publiées par l'institut européen des statistiques Eurostat lundi soir sont éloquentes en ce qui concerne l'échec de la gestion de la crise des dettes européennes. Elles montrent en effet que les pays qui ont appliqué les mesures de restrictions budgétaires les plus drastiques ont vu leurs dettes publiques augmenter de manière très importante. En Grèce, elle a explosé, pour passer de 136% du PIB au premier trimestre 2012 après le haircut, à 160% du PIB aujourd'hui, son niveau d'avant restructuration. En Espagne, elle est passée de 73% à 88% du PIB sur la même période. Et au Portugal, de 112% à 127% du PIB en un an.

L'Irlande, érigée en exemple par les tenants des coupes budgétaires, ne fait pas mieux. Sa dette publique atteint désormais 125% du PIB alors qu'elle ne représentait "que" 106% de la richesse nationale un an plus tôt. Quant à l'Italie, qui vient de sortir de la procédure de surveillance pour déficit excessif pour avoir rempli ses objectifs, elle n'est pas non plus en reste, même si la progression est moins spectaculaire. En un an, sa dette publique est passée de 123% à 130% du PIB.

Variation des dettes publiques de la Grèce, du Portugal, de l'Irlande et de l'Espagne de 2012 à 2013 (exprimées en pourcentage de PIB)


(Chiffres Eurostat / Graphique LaTribune.fr)
 

Le modèle du tout austérité s'effrite

La première remise en cause de ce modèle était intervenue en décembre lorsque le FMI, l'un des artisans de la cure d'austérité dans le sud de la zone euro, avait reconnu avoir mal évalué l'impact de l'austérité sur la croissance. De fait, les restrictions budgétaires ont pesé plus que prévu sur les économies sous programme. Ensuite, l'institution de Washington avait fait son mea culpa a minima sur la gestion de la crise grecque. Selon elle, la dette du pays aurait due être restructurée bien plus tôt et de manière plus importante. Elle en a par ailleurs profité pour égratigner le dogmatise européen sur la question. Depuis, le G20 soutient un discours "pour la croissance", qui doit être prioritaire sur l'assainissement budgétaire.
 

Dette publique par Etat membre pour le premier trimestre 2013 (exprimé en pourcentage de PIB)


(Chiffres Eurostat / Graphique LaTribune.fr)

>> Pour aller plus loin: Et si une erreur de calcul avait imposé la rigueur budgétaire

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 107
à écrit le 29/05/2016 à 19:38
Signaler
Il serait bien que les économistes de tout bord arrêtent de nous vendre sur les plateaux de TV un système qui ne marche pas. On peut même se demander qu'elle réelle indépandance ont cette "caste" qui, formée dans les mêmes écoles et sur le même mo...

à écrit le 18/08/2013 à 21:30
Signaler
Tous les pays d'Europe et du monde sont endettés, pourquoi s'acharner sur le remboursement d'une dette qui ne changera rien a notre niveau de vie sauf pour une minorité qui profite du systéme, la démocratie doit s'occuper des plus riches mais aussi ...

à écrit le 18/08/2013 à 20:30
Signaler
Tous les pays sont endettés, il faut réinventer la démocratie, changer de comportements et de civilisation , on s'apercoit que les pays les moins peuplés sont les plus riches et les moins endettés, c'est sur que la natalité alimente le capitalisme d...

à écrit le 05/08/2013 à 23:42
Signaler
Patience . On est déjà passé en deux fois de 3% à 4,5 % . Vraiment , vouloir rembourser en 3 ans des dettes qu'on a mis 30 ans à contracter , c'était trop con .

à écrit le 25/07/2013 à 13:12
Signaler
Si on parle restructuration, on nous dit que la France a 400 à 500 en Italie? une paille ! Nous avons été dégradés, on est 2A1. Seulement, comme les pays du Sud, ça se dégrade vite une fois que le processus est enclenché. L Etat se fait tirer dessus ...

à écrit le 25/07/2013 à 12:59
Signaler
On a voté Maastrikt et l euro, n est-ce pas ? C est pour en sortir ? L inflation et la dévaluation, c est contre le pouvoir d achat, c est de l escroquerie. C est strict, c est 60% de dette. On arrive à 95% et on n a plus de croissance ! Le chômage n...

à écrit le 25/07/2013 à 12:39
Signaler
Nous avons le même syndrome que l Espagne ou l Italie : dette, chômage, déficit, récession. On apprend que les pays émergents nous rattrapent, comme sur la technologie mobile, les pays développés, on devrait dire ex, sont dépassés. Trop de dette plom...

à écrit le 24/07/2013 à 16:45
Signaler
"Les conneries c'est comme les impôts on finit toujours par les payer".

à écrit le 24/07/2013 à 14:01
Signaler
1) "... les pays qui ont appliqué les mesures de restrictions budgétaires les plus drastiques ont vu leurs dettes publiques augmenter de manière très importante ..." : oui, çà y est, enfin on a compris, ... sauf que les mêmes politiques continuent d'...

à écrit le 24/07/2013 à 13:12
Signaler
L'article n'est en soi pas constructif car il sous entend qu'il vaut mieux continuer à dépenser. Il est clair que couper dans le budget public sans réformes structurelles est néfaste à court et moyen terme pour l'économie, surtout dans les pays ou la...

à écrit le 24/07/2013 à 11:22
Signaler
"Les pays qui ont appliqué l'austérité ont vu leurs dettes publiques exploser" mais c'est justement parce que l'endettement leur coûtait trop cher qu'ils ont dû appliquer l'austérité, l'endettement a donc à logiquement augmenté. Mais qu'en seraient-i...

à écrit le 24/07/2013 à 11:05
Signaler
L'interprétation déformée ou vision gauchiste! a lire cet article, j'ai l'impression que le journaliste qui a écrit soit de gauche. Il serait faux de dire que le taux d'endettement ait explosé dans les pays où on pratique une politique de l'austérit...

le 14/04/2015 à 9:57
Signaler
Mon petit loup, augmenter les impôts, c'est précisément une mesure d'austérité quand c'est couplé avec des baisses de dépenses publiques relativement à l'évolution des besoins. Or en France on subit bien une austérité "douce" depuis quelques années (...

à écrit le 24/07/2013 à 10:59
Signaler
Arthus, Rennier l'heure doit vraiment être très grave pour avoir un tel retournement que se passe t-il? Messieurs j'ai l'impression que vous avez peur de quelque chose!

à écrit le 24/07/2013 à 9:23
Signaler
article interressant , pourriez vous faire le meme article sur la dette privée ? par état ? , ce serait encore plus instructif en impact et permettrait d'instruire aussi , car meme si on voit l'endettement qui gonfle inévitablement , la politique eur...

à écrit le 24/07/2013 à 8:34
Signaler
Le titre est faux. Les pays qui ont vu exploser l'endettement ont passé à l'austérité pour freiner justement l'endettement. On dirait que le gouvernement en France est autiste car il n'a pas encore compris cela.

le 24/07/2013 à 10:54
Signaler
Tu devrais relire le texte en te concentrant... " ..] Elles montrent en effet que les pays qui ont appliqué les mesures de restrictions budgétaires les plus drastiques ont vu leurs dettes publiques augmenter de manière très importante. [.."

à écrit le 24/07/2013 à 7:32
Signaler
Mauvaise austerite que celle qui consiste a tuer la poule aux oeufs d´or, c.ad. a augmenter les impots et prelevements obligatoires pour continuer a engraisser une fonction publique plethorique, ainsi reduire le pouvoir d´achat de ceux qui produisent...

le 24/07/2013 à 8:53
Signaler
Je n'aurai pas mieux dit ! C'est exactement ça. Au passage, les journalistes sèment la confusion dans les esprits, car il y a austérité et austérité. L'une basée sur un recul des dépenses des Etats qui dépensent à tour de bras et l'autre sur l'augmen...

le 24/07/2013 à 8:59
Signaler
un raisonnement partisan sans aucune réalité , le peuple a appris , il a mis dehors définitevement celui qui l'a spolié .revoyez le bilan.sans aucun appel!

le 24/07/2013 à 9:07
Signaler
il vous faut aller vivre aux USA , vs trouverez tout cela et OBAMA en prime

le 24/07/2013 à 9:14
Signaler
vs oubliez que sarko faisait de l'ultra socialisme, car générer 600 MDS E de dette supplémentaire en 5 ans ,c'est la résultante digne d'une économie dirigée façon soviétique.

le 24/07/2013 à 10:47
Signaler
C'est votre commentaire qui est d'une mauvaise foi criante. Kaazbo ne nie pas les responsabilité du président précédent : "Sarko, qui faisait deja du socialisme a tour de bras". Et puis vu le bilan de la 1ère année de Hollande et son niveau de popula...

le 31/05/2015 à 18:38
Signaler
@halley: J'abite a Dublin et la fiscalité effettive c'est ne pas basse pour ceux qui travaillent. Le taux d'imposition est presque du 35% pour les employés, 42% pour les entrepreneurs (contractors) and 12.5% pour les entreprises (corporate tax). ...

à écrit le 24/07/2013 à 6:17
Signaler
Bientôt ce sont les populations qui vont exploser ! Des millions de gens dans les rues pour virer les responsables qui se gavent !

le 24/07/2013 à 10:58
Signaler
Il serait peut-être temps... La plus part sont juste des moutons.

à écrit le 24/07/2013 à 4:48
Signaler
Quand on crée de l'austérité, on ralentit l'économie et donc les recettes. Ajoutez à cela que les budgets des états sont loin d'être découpés au même niveau. Les recettes diminuent et les déficits augmentent mécaniquement. Pas besoin d'avoir fait Pol...

le 24/07/2013 à 8:56
Signaler
... ça dépend de la situation du pays avant la crise. Pour un pays comme la France dont la dépense publique est la plus élevée au monde, l'austérité doit s'appliquer sur le service public qui dépense trop et surtout très mal. Pour les pays très libér...

le 24/07/2013 à 9:03
Signaler
polytechnique, ils peuvent comprendre votre argument , mais pas l'ENA , ils ont des lacunes de compréhension au niveau économique trop importantes.

à écrit le 23/07/2013 à 22:39
Signaler
La question pertinente n'est pas celle du ratio de dette rapportée au PIB mais celle du ratio de déficit rapportée au PIB. Monsieur Renier il n'y a aucune surprise à voir le ratio dette/PIB augmenter, et cela serait le cas même sans l'austérité. - l...

à écrit le 23/07/2013 à 21:49
Signaler
Les pays libérés des jougs , grace à la vertu des printemps arabes sont devenus moribonds , plus de tourisme ni d'investisseurs , et pour cause , et les pays qui deviennent partenaires de l'ue , memes effets , et pourtant j'ai passé une grande parti...

à écrit le 23/07/2013 à 21:18
Signaler
on dirait un article de libé

à écrit le 23/07/2013 à 19:22
Signaler
Comment peut-on croire que l'effet multiplicateur, notion élémentaire des sciences économiques, a pu échapper à l'intelligence des experts Fmistes et européens, alors que nombre d'économistes avaient prévenu ? Il y a là une volonté délibérée d'enchaî...

le 24/07/2013 à 9:55
Signaler
TC: Ouf...Déjà vous trompez de notion élémentaire et qui d'autre part ne se défend pas si facilement. Une théorie n'est pas une réalité. C'est Keynes qui a créé ce concept et qui a été affiné par ses écoliers. Si par exemple le mulitplicateur était d...

le 24/07/2013 à 10:13
Signaler
En effet, avant de parler de problème de remboursement de dette, il aurait fallu parler du problème de la dette elle même. Sujet tabou ces dernières années : voir l'élection présidentielle de 2007 où F.Bayrou, dans un débat télévisé, parle du problèm...

à écrit le 23/07/2013 à 19:13
Signaler
tu vires les 4 clampins en train de tailler le buisson du rond-point le vendredi , avec la carte CGT tu vas voir les économies, dans mes déménagements FRANCE c'est la même figure depuis 30 ans !!! les 4 autres jours on ne les voit jamais ils sont pou...

à écrit le 23/07/2013 à 18:23
Signaler
La spirale du surendettement qui contracte l'économie qui aggravent les taux d'intérêt qui augmentent la dette qui contracte l'économie qui augmentent les taux d'intérêts qui augmentent la dette qui contracte l'économie qui.... Pigé ? L'Europe fédér...

le 24/07/2013 à 10:10
Signaler
oui pour moi assez de l europe qui tue le pen viens nous aide a refaire notre belle france

à écrit le 23/07/2013 à 18:08
Signaler
Et voilà. Austérité,... austérité selective aurait été plus pertinente. On réduit les dépenses là où elles ne servent à rien, et on investit là où ca peut rapporter. Mais non, on fait de l'austérité débile. Merci monsieur Cameron d'avoir lancé la...

à écrit le 23/07/2013 à 17:48
Signaler
donc il faut relancer la croissance ?? en fait la vraie question est simple lorsque on est en faillite on commence a rembourser ses dettes les pays ont fait l'inverse ils ont continué sendetter.... la grece l'espagne la france le portugal sauf chypr...

à écrit le 23/07/2013 à 17:48
Signaler
Ahh les statistiques. Si la dette a effectivement augmentée, la dérivée, elle baisse. Le taux d'augmentation de la dette a diminué. C'est à dire que les états sous le coup de l'austérité, empruntent de moins en moins. Ce qui serait intéressant d'ét...

à écrit le 23/07/2013 à 17:43
Signaler
La dette ça enrichit certains: d'abord les créanciers. Mais remarquons que plus un homme politique (Bush, Fillon etc...) crie à la dette plus il l'augmente. Mais aussi, quelles perspectives: privatisation de services publics, services de santé démant...

à écrit le 23/07/2013 à 17:41
Signaler
comme d'habitude on fait dire n'importe quoi aux chiffres. On aurait pu aussi dire que les pays qui ont le plus laissé progressé la dette sont ceux qui sont obligé maintenant de faire des économies. Ou que ceux qui profitent de la force de l'euro mal...

le 24/07/2013 à 8:05
Signaler
Le Royaume Uni fait partie de la zone Euro ? Ah bon !

à écrit le 23/07/2013 à 16:43
Signaler
Et sinon quoi de neuf sous le soleil ?

à écrit le 23/07/2013 à 16:39
Signaler
Si les pays cités ont vu leurs dettes augmenter avec la rigueur, qu'en serait-il pour l'euro si ils avaient continué dans le laxisme budgétaire. L'exemple de la Grèce qui était devenu le quatrième importateur d'armes au monde en 2009 alors qu'il n'av...

le 23/07/2013 à 18:05
Signaler
La Turquie constitue belle et bien une menace pour la Grèce (exemple de Chypre en 1974), notamment les îles grecques de la mer d'Egée. C'est bien pour cette raison que la Grèce a besoin d'armes pour conserver une certaine défense de dissuasion.

le 23/07/2013 à 18:18
Signaler
Quelle ignorance dans ce commentaire, la Grèce n'a pas d'ennemis ?La Turquie qui viole tous les jours l'espace aérien grec souverain ? FYROM (MACEDOINE)... Qui dans ses manuels scolaires appel à la haine envers le peuple grec ?

le 23/07/2013 à 18:34
Signaler
Parce que l'Allemagne et la France lui ont forcée la main en attisant les sois-disant graves conflits à venir avec la Turquie à cause de Chypre. C'est d'ailleurs une des raisons de son endettement. Et voyez aujourd'hui la Roumanie avec un faible taux...

le 23/07/2013 à 19:08
Signaler
Votre raisonnement est une blague... de mauvais goût, certes, mais juste une blague... En effet, le "si on avait pas fait ça, ce serait encore pire" n'est qu'un argument rhétorique fondé en l?occurrence sur une idéologie totalement déconnectée des r...

à écrit le 23/07/2013 à 16:21
Signaler
ahah le % du pib.....quel mot sucré.. la vérité c'est qu'en France on dépense 65milliards de trop par an.....déjà que l'ump arrive pas a trouver 11millions alors imaginez....1000? de trou/an/Français soit 20.000? sur 20anspar tete, enfants, actif, in...

le 23/07/2013 à 17:07
Signaler
L'équilibre budgétaire est et à toujours été un non sens économique pour la puissance publique et la France a voté très peu de budget en équilibre en 200 ans... Si un pays ne s'endette pas cela signifie qu'il n'investit pas. Combien de ménage sont en...

le 23/07/2013 à 17:56
Signaler
@Tyler-durden : parce que vous croyez que laisser la planche à billet à l'état Français, ça serait une bonne chose? Il y a une bonne et simple raison pour laquelle les états empruntent aux banques privés : c'est pour éviter les guerres économiques à ...

le 23/07/2013 à 18:01
Signaler
Vous êtes sur de ne pas confondre "dette publique" et "déficit budgétaire"? Votre exemple d'un ménage qui achète un logement cela correspond a une dette et, effectivement, utilisée a bon escient c'est une bonne chose car peu, sinon, pourrait s'achet...

le 23/07/2013 à 18:08
Signaler
@ tyler-durden76, Vous dites "Si un pays ne s'endette pas cela signifie qu'il n'investit pas", c'est faux et archi-faux..... en France on s'endette pour payer les fonctionnaires et l'assistanat pas pour l'investissement landa.

le 23/07/2013 à 19:31
Signaler
ahahahhaa cette pseudo science économique qui ne vaut absolument rien..... alalala il faut dépenser pour investir... mais bien sur.... et comment on ouvre un resto ? un autoentrepreneur? un cabinet médical ? il faut bien une mise de fond sinon person...

le 23/07/2013 à 20:54
Signaler
OK pour ce qui précède. Un petit rappel: Qui se souvient du plan Marshall qui nous a permis de survivre à la guerre ? Qui se souvient que ce plan était un plan de prêts de dollars aux alliés ruinés ? Qui se souvient que les alliés en question n'ont r...

le 24/07/2013 à 0:09
Signaler
La France ne peu plus emprunter directement auprès de sa banque centrale depuis 1973. Peut on affirmer que notre pays était mal géré avec une économie moribonde avant ? Effectivement les rentiers n'étaient pas à la fête mais la population s'en tirait...

le 24/07/2013 à 8:01
Signaler
Et comme le succès des économies planifiées partout dans le monde est indéniable voilà probablement *la* solution effectivement. Comment n'y a-t-on pas pensé plus tôt ?

à écrit le 23/07/2013 à 16:18
Signaler
tout ce gachit sur les precieux conseilles de Mme lagarde directrice du FMI et ancienne ministre des finances de la france ,on comprend mieux nos probleme actuel et cette personne continu de faire comme si de rien n'etait ,quelle horreur!

à écrit le 23/07/2013 à 16:08
Signaler
Auh une politique d austerite pour moi, c est une politique de reduction des depenses non??? Si effectivement contraint et forcee, l Espagne, L Italise, le Portugal et la Grece y ont "conssenti" tant en reduisant les salaires de la fonction publique ...

le 23/07/2013 à 16:50
Signaler
A la lecture de cet article on se dit que la France fait bien de ne pas se plonger dans l'austérité justement. parce que la dette française augmente mais elle n'a pas explosé comme dans les pays qui y ont été contraints.

le 23/07/2013 à 17:32
Signaler
Oui enfin, sans même parler de la crise, la dette française augmente structurellement depuis 20 ans. Alors oui, heureusement que nous n'avons pas fait d?austérité sinon nous serions déjà devant le Japon ! Je confirme aussi que la diminution du train ...

le 23/07/2013 à 17:32
Signaler
oui et non, car les causes sont differentes: L Espagne et le Portugal ont souffert d une crise immobiliere sans precedent, la Grece ne collectait pas l impots... La dette de la France elle vient a 90% du poid de l etat a tous les etages....

à écrit le 23/07/2013 à 16:01
Signaler
La monnaie doit s'adapter à l'économie d'un pays et non le contraire! La monnaie n'est pas un but mais un moyen pour le bon fonctionnement de l'économie, mais visiblement avec l'euro c'est l'inverse qui se produit!

le 23/07/2013 à 16:17
Signaler
Sauf que les pays qui "marchent" font juste l'inverse, Allemagne, Suisse,...

le 23/07/2013 à 16:42
Signaler
Si vous pensez qu'une prévision de croissance pour l'Allemagne de 0.3 % à 0.7% s'appelle marcher correctement ? D'autre part, l'Allemagne a eu l'intelligence de réduire à zéro son déficit budgétaire entre 2006 et 2008 en profitant de la croissance mo...

le 23/07/2013 à 18:55
Signaler
Vous citez l'Allemagne à longueur de temps comme si c'était un exemple!! Mais l'Allemagne a, depuis 20 ans, fait le choix des travailleurs pauvres, ou la plupart des gens font 2, voire 3 boulots pour payer leurs factures! Donc vous êtes extrêmement d...

à écrit le 23/07/2013 à 15:59
Signaler
Rappeler vous de vos cours de college et des 3 piliers du fordisme : - division du travail - standardisation - augmentation des salaires pour augmenter la consommation et donc la croissance. Nos dirigeants sont donc moins intelligent que nos collégi...

le 23/07/2013 à 16:13
Signaler
ça fonctionne en circuit fermé, mais quand on va dépenser chez le voisin et qu'on ne produit rien chez nous, l'argent ne fait que partir et ça ne relance pas la croissance...

le 23/07/2013 à 16:15
Signaler
Ce raisonnement est périmé. Il suppose une économie fermée...

le 23/07/2013 à 16:23
Signaler
"Nos dirigeants sont donc moins intelligent que nos collégiens " Et oui, nous en avons la preuve, Ils ne sont pas encore enfermés dans des dogmes économiques.

à écrit le 23/07/2013 à 15:49
Signaler
Il est vrai que dans le pays qui a inventé "l'austérité" (l'Allemagne ,selon certains "experts") les fonctionnaires de l'état au département des finances croulent sous les recettes fiscales: explosion des recettes de l'état de + 10 % en 2012, mainte...

à écrit le 23/07/2013 à 15:41
Signaler
Je n'ai pas regardé pour les autres mais le PIB de la grès à chuté de 15% en 2012... étant donné que la dette ne varie pas vraiment, c'est normal que l'on tombe dans ce genre de chiffre, il faut comparer les chiffres avec un référentiel fixe. Merci d...

le 23/07/2013 à 17:58
Signaler
Très juste ; le PIB est le dénominateur de l'indicateur étudié (ratio dette/PIB) ; forcément en cas d'austérité le PIB baisse à court terme. Et donc le ratio baisse même si la dette diminue un peu. Je ne suis pas du tout un tenant de l'austerité mai...

à écrit le 23/07/2013 à 15:40
Signaler
N et BA, si vous ne souhaitez pas dépendre de la finance et des banques, il n'y a qu'une solution : NE JAMAIS EMPRUNTER !

le 23/07/2013 à 19:25
Signaler
et l?emprunt à sa banque centrale????

à écrit le 23/07/2013 à 15:38
Signaler
C'est l'inverse ! Les pays dont la dette est en train d'exploser ont commencé à appliquer un peu d'austérité (et devront continuer à le faire). Pourquoi inverser cause et conséquence ?

le 23/07/2013 à 16:18
Signaler
On peut dire aussi que les pays qui ont pris le tournant libéral dans les années 80, en détaxant les riches (souvenez vous du billet de 500 de Gainsbourg) et en libéralisant à tout va, sont en train de sombrer.

à écrit le 23/07/2013 à 15:37
Signaler
Etats-Unis, coupes dans la depenses publiques, resserages de boiulons = le mois dernier 100 milliards de recettes en excedent. Lorsque le spread va remonter (parce qu'il va remonter) puisque j'espere pour vous que vous ne pensez pas que les financier...

le 23/07/2013 à 16:46
Signaler
La fed mène une politique monétaire accomodante pour soutenir sa croissance tout en tentant, après les blocages des Républicains, de réduire ses dépenses. Comparez ce qui peut l'être. En Europe on fait de la dévaluation interne.

le 23/07/2013 à 17:35
Signaler
Le savant melange est jouer sur la monnaie mais aussi un mix impots/reduction des depenses + relance. Le gouvernement ne fait que taxer en tapant comme des tambours mongoliens partout et sans aucune maîtrise de la fuite monétaire. C'est une question ...

le 23/07/2013 à 17:37
Signaler
Les chiffres venant des States sont à prendre avec des pincettes ! L mois de avril/mai correspond au mois ou les américains s'acquittent de l'impôt. Donc oui il y'a eu une hausse des recettes de 100 milliards. Et après régul des trop perçus, combien ...

à écrit le 23/07/2013 à 15:36
Signaler
On apprend que la restructuration de la dette du Portugal coûterait 25,3 milliards à l?Etat fasciste français, le tas qui étouffe l activité et crée le chômage et 16,7 milliards à nos banques. Seulement c est provisoire.

à écrit le 23/07/2013 à 15:33
Signaler
Les banques ont dicté cette troïka, pour affaiblir encore plus l'Europe ! Et comme des moutons, nous avons cru que le FMI nous voulait du bien !

à écrit le 23/07/2013 à 15:29
Signaler
L'Estonie et la Lettonie ont également appliquée des politiques d'austérité et pourtant leur dette n'a pas exploser. Pourquoi ne pas en parler ? Il y a eu des réussite comme des échecs dans les politiques d'austérité, les réussite étant le plus souve...

le 23/07/2013 à 16:48
Signaler
Leur endettement n'avait rien n'à voir. Et c'est plus facile quand on a une toute petite économie arrimée à l'Allemagne et qu'on a pas l'euro; Quoiqu'il en soit, il me semble que la tribune en avait parlé. il ne faut pas voir des complots partout.

le 23/07/2013 à 20:50
Signaler
C'est sûr qu'avec un endettement de 10% du PIB on se désendette plus facilement... Comparons ce qui est comparable !

le 24/07/2013 à 7:38
Signaler
L etoie est dans l'euro depuis 2011

le 24/07/2013 à 7:44
Signaler
La Lettonie en 2010 avait un niveau d'endettement de 50% proche e celui de l'Espagne. Par ailleurs, vous dit "comparons ce qui est comparable" : dans ce cas pourquoi xomparer la gréce et l'Espagne ? Economiquement la Gréce est plus proche d'un pays c...

à écrit le 23/07/2013 à 15:28
Signaler
Méfiez-vous de ce que signifie effacement des dettes, c est aussi la cessation de paiement, plus de salaires aux fonctionnaires. Des pays sont dynamités par de mauvaises politiques ! Cette Europe n a jamais fait de croissance ni d emploi. Si on fait ...

à écrit le 23/07/2013 à 15:24
Signaler
tout ce que ces sois disant experts economiques internationaux nous racontent depuis des années ne sont que de vastes fumisteries

à écrit le 23/07/2013 à 15:16
Signaler
Cette politique d'austerité à certes fait augmenter la dette publique mais n'a-t-elle pas permis de réduire cette augmentation ?

le 23/07/2013 à 15:34
Signaler
Justement non, elle l'a accéléré... Car si la dépense brute a diminué, les PIB a diminuer d'avantage. Donc le rapport dette/PIB a logiquement accentué sa détérioration !

le 23/07/2013 à 18:15
Signaler
@Alexis D'apres les economiste liberaux...les depenses de fonctionnement resteront bas et la croissance reviendra...les bienfait de l'austerite se mesure a long terme pas a court terme comme les politiques keynesiennes.

à écrit le 23/07/2013 à 15:15
Signaler
la difference est que ce n'est plus l'Allemagne & Co qui les financent automatiquement au travers de comptes de compensation à la BCE non soldés. Ces augmentations de dettes des états en %du PNB proviennent à la fois de baisses de ces derniers ...

à écrit le 23/07/2013 à 15:13
Signaler
BA : Je suis d'accord avec vous. Aujourd'hui il n'y a MÊME pas de débat sur cette question. Or, elle est fondamentale. Je trouve totalement hypocrite toutes ces tergiversations qui ne mènent nul part. Tant qu'il y aura autant de dette, autant de dépe...

à écrit le 23/07/2013 à 15:12
Signaler
Les dettes exprimées en % du pib montent car le pib baisse et il y a eu à subvenir à des programmes de sauvetages bancaires ainsi qu'à des programmes de fonds européens. niveau collégien.

le 23/07/2013 à 15:29
Signaler
Bien. Et une fois qu'on a dit ça on fait quoi ? On continue pareil en espérant que ça ira mieux demain ?

à écrit le 23/07/2013 à 15:02
Signaler
L'UNION E. EST UN VRAI FIASCO ET A CAUSÉ UN VRAI MARASME POUR LES PEUPLES DE L'OUEST....DEPUIS QUE L'EST EST RENTRÉ DANS CETTE U.E. POURRIE, ELLES ONT APAUVRI TOUTE L'EUROPE!!!!! ILS N'ONT PLUS DE CHOIX, ARRÊTER CETTE IDÉE FOLLE DE FORMER UNE GRANDE ...

le 23/07/2013 à 15:18
Signaler
C'est vrai les pays sont trop différents les uns des autres pour permettre une Europe saine.

le 23/07/2013 à 15:24
Signaler
Les pays qui ont plombé l'UE sont au sud et ils sont rentrés dans les années 70-80 pour la plupart. Les pays de l'europe de l'est sont des boucs émissaires faciles car pour les francais c'est des pays lointains que l'on méprise. Par contre dire que l...

à écrit le 23/07/2013 à 14:56
Signaler
La dette exprimée en %age du PIB monte : du fait de l'augmentation de la dette ou de la diminution du PIB ?

le 23/07/2013 à 15:14
Signaler
Peu importe. Le problème c'est juste que le ratio est de plus en plus intenable.

à écrit le 23/07/2013 à 14:47
Signaler
Mardi 23 juillet 2013 : A propos des défauts de paiement des pays de la zone euro, Jean-Marc Vittori écrit : Réfléchir à l'effacement des dettes publiques. C'est intenable. En un an, la dette publique a augmenté de 450 milliards d'euros dans les ...

le 23/07/2013 à 15:07
Signaler
Je lis la tribune depuis des années. Et ça fait longtemps que cela est dit dans leurs colonnes. Jean-Marc Vittori vient seulement de changer d'avis.

le 23/07/2013 à 15:38
Signaler
BA, j'ai également sursauté en lisant JMV ce matin, car ce n'est pas si simple, et il doit le savoir. Il ne dit pas un mot des conséquences immédiates d'une menace de restructuration de la dette ! Ce sera évidemment une hausse immédiate, et pour long...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.