L'adieu au welfare state du roi des Pays-Bas

Dans son premier discours du trône, le nouveau roi des Pays-Bas a annoncé la fin du modèle de société du bien-être. Et proposer à la place une « société de la participation. » Pas sûr que les Néerlandais apprécient.

4 mn

Guillaume-Alexandre, roi des Pays-Bas, assure que « est intenable particulièrement dans le domaine de la sécurité sociale et de la retraite. »
Guillaume-Alexandre, roi des Pays-Bas, assure que « est intenable particulièrement dans le domaine de la sécurité sociale et de la retraite. » (Crédits : Reuters)

Le très impopulaire gouvernement néerlandais tente de se raccrocher aux branches du nouveau roi Guillaume-Alexandre. Arrivé sur le trône le 1er mai après l'abdication de sa mère Beatrix, ce roi de 46 ans bénéficie d'un enthousiasme propre à tous les jeunes souverains et renforcé par la nouvelle reine, la très attrayante banquière Argentine Maxima.

Le premier ministre Mark Rutte, dont la coalition formée de son parti libéral le VVD et des travaillistes du PvdA, est créditée de moins de 30 % des voix dans les sondages, ne pouvait évidemment résister à la tentation d'utiliser cette popularité.

« Système intenable »

Jeudi, lors de son premier discours du trône, Guillaume-Alexandre a donc été la voix de la pensée de Mark Rutte. Il a tenu un discours marqué d'un libéralisme décomplexé et annoncé un changement de société. Fini, le « welfare state de la deuxième moitié du 20ème siècle », a proclamé le chef de la maison d'Orange-Nassau. Un système qui, selon lui, « est intenable particulièrement dans le domaine de la sécurité sociale et de la retraite. »

« Société de la participation »

A sa place, le descendant du Grand Stadhouder annonce la mise en place d'une « société de la participation. » Un terme très à la mode dans les plaines bataves depuis le début des années 2000, déjà mis en avant par le souverain dans une déclaration à la télévision en septembre et qu'il définit ainsi : « Celui qui est capable doit avoir la responsabilité de sa propre vie et celle de son entourage. » Autrement dit, ce sont désormais les individus et non l'État qui devront assurer leurs propres dépenses de santé et de retraite. L'État néerlandais devra être « petit, mais fort », a indiqué son chef.

Un nouveau plan d'austérité

Le roi a conclu en dressant la liste des nouvelles mesures d'austérité envisagées par le gouvernement. 6 milliards d'euros pour 2014 de réduction de dépenses publiques (gel du salaire des fonctionnaires, durcissement des mesures de remboursement de la sécurité sociale, etc…) pour tenter de ramener le déficit public dans les clous du traité de Maastricht avant la fin de 2014, comme l'a exigé la Commission européenne. Mais aussi des réformes structurelles concernant la gestion de la petite enfance et de la retraite.

Des partis de gouvernement en pleine déroute

Guillaume-Alexandre est connu pour son esprit libéral et sa proximité avec les entreprises. Sans doute est-il donc en harmonie avec les propos que Mark Rutte placent dans sa bouche. Mais les Néerlandais, eux, semblent moins convaincus. Les sondages montrent une véritable exaspération face à la politique du gouvernement. Alors que l'extrême-droite du PVV et l'extrême-gauche du SP caracolent en tête avec respectivement 35 % et 25 % des intentions de vote, le VVD est passé sous les 20 % et le PvdA frôle désormais les 10 %.

Crise immobilière ou crise du welfare state ?

Quant à la crise profonde que traversent les Pays-Bas, elle a surtout été provoquée par la bulle immobilière elle-même causée par les mesures de dérégulations de ce marché et par les pratiques parfois extrêmes des banques. L'explosion du déficit public s'explique davantage en réalité par l'effondrement de la croissance et de la demande intérieure causée par cette crise immobilière que par un « welfare state » néerlandais qui a déjà largement été démantelé.

Sans doute les Néerlandais, malgré leur attachement à la monarchie et à la maison d'Orange, ne l'ont pas oublié. Et sans doute sont-ils dubitatifs face à la stratégie de leur gouvernement qui propose de comprimer davantage la demande. D'autant que leur monarque ne leur a pas promis de passer, lui aussi à l'austérité. La maison du roi dispose d'un budget de 100 millions d'euros par an et le souverain lui-même touche chaque année un salaire de 825.000 euros…

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 31/10/2013 à 23:52
Signaler
L'adieu au welfare state du roi des Pays-Bas reduce weight http://openadultsite.boxhost.me/groups/you-cant-make-both-of-such-goof-ups/

à écrit le 18/10/2013 à 22:33
Signaler
Entre l âne et le boeuf, le fils de l homme doit vivre, la promise est proche! Dans le sud européen c est pas gagné!

à écrit le 18/10/2013 à 22:28
Signaler
On peut pas faire un gros canon pour sa majesté? Adieu au berk system anti humaniste!

à écrit le 18/10/2013 à 22:21
Signaler
Est-on en pétard à cause du welfard ou bien à cause des thermopiles? L homme n aurait plus droit aux frittes coca hamburger pizza mayo le tout en prix sexy?

à écrit le 18/10/2013 à 21:52
Signaler
Pour le changement du régime belge chantons donc: ce n est qu un au revoir!

à écrit le 18/10/2013 à 18:04
Signaler
Les hommes politiques rendent comptent des valeurs humanistes de la société en comparaisons aux autres, les standards internationaux rendent compte du bon travail de l administration. Car il existe des gens, malins de type Caucescu qui profitent du ...

à écrit le 18/10/2013 à 17:26
Signaler
Un discours c est comme une pierre angulaire, il en faut une première. On pourrait dire aussi ne pas construire des logements sur le sable ou a des prix inatteignables pour les jeunes générations. Alors pour les batisseurs de cathédrales et comme pou...

à écrit le 18/10/2013 à 16:32
Signaler
Le welfare bon sujet. A l époque de rome, nous parlons des révoltes serviles, et on constate des révoltes en Europe aujourd?hui. On dit tous les chemins mènent à Rome, alors marchons y directement ! On parle de la réforme agraire, de la révolution e...

à écrit le 18/10/2013 à 15:42
Signaler
C est comme à l époque des pharaons, quand il passait, il distribuait les coups de canne aux paresseux, répartissait le blé selon la loi des efforts justes et méritoires, protégeait l or et laissait les bateaux circuler librement. Il administrait ma...

à écrit le 18/10/2013 à 15:18
Signaler
Si on dit adieu au welfare, doit-on pour autant dire bonjour au far west ? Pourtant c est foireux ! Alors le cercueil c est pour qui, pour une demi génération en Europe ou bien pour le système ?

à écrit le 14/10/2013 à 18:46
Signaler
j'aimerai pas lui ressembler ni être à sa place. Il a ni un tete de roi ni une tete de de méchant libéral. Juste un peu à l'ouest, et pour l'instant sa tete est sur ses épaules, hahaha

à écrit le 14/10/2013 à 8:02
Signaler
Quand les rois seront socialistes et les smicard liberaux, ils seront crédibles. Un roi qui gagne 830 000 euros par an sans bosser et qui prône le liberalisme, 'est un coup de maître politiquement parlant. Mieux que les placements de la reine d'Angle...

le 18/10/2013 à 15:28
Signaler
La république mérovingienne?

le 18/10/2013 à 16:01
Signaler
Fait-on dans la banane ou dans la mérovingie? Ne mange-t-on pas des pourries? Pourtant la population est à l os...térité! A quand les manif générales à la mode sud? Le chômage est-il causé par le soleil ou bien la bêtise

à écrit le 12/10/2013 à 16:42
Signaler
60% d'intentions de vote pour des extrêmes et il choisit de faire une telle annonce !

à écrit le 12/10/2013 à 16:12
Signaler
Decidement ces gens ne manquent pas de cynisme. Son train de vie royale est paye par le contribuable neerlandais, et il vient dire aux neerlandais qu'en gros la democratie c finit, retour au feodalisme.... Dans les annees a venir certains vont se voi...

à écrit le 12/10/2013 à 14:17
Signaler
La psychologie et ses objectifs, s'adapte aux ressources disponibles. Le libéralisme économique, est surtout adapté à un petit pays qui peut ainsi créer de forts excédents commerciaux sur le dos de gros pays conservateurs, mais quand presque tous les...

à écrit le 12/10/2013 à 12:43
Signaler
On va revenir au système : les nobles (les riches), l'église (les fonctionnaires) et le tiers-état (les smicards et chomeurs). C'était mieux avant.

le 12/10/2013 à 13:40
Signaler
On y est deja en France.

à écrit le 12/10/2013 à 12:12
Signaler
Depuis 2004 les américains ont abandonné leur soutien massif aux pays du Nord et les européens qui ont repris les commandes les mettent au régime sec. Les hollandais perdent une ligne directe qui leur était profitable. Sur leur flanc droit l'Allemagn...

le 12/10/2013 à 13:53
Signaler
+ 1000

le 13/10/2013 à 11:01
Signaler
@Corso . Le libéralisme comme paravent de la réalité , je dirais plutôt comme la base de cette triste réalité , que les Bataves voient poindre..

à écrit le 12/10/2013 à 11:59
Signaler
Bonjour, Ne vous en déplaise tout cela c'est n'importe quoi. La réalité c'est que nous sommes à la fin de la seconde révolution industrielle qui se meurt à cause de la fin du pétrole. La croissance ne sera jamais retrouvée car à chaque fois que l'éco...

le 12/10/2013 à 13:51
Signaler
* La réalité c'est que nous sommes à la fin de la seconde révolution industrielle qui se meurt à cause de la fin du pétrole." Quel connerie que vous affirmez, le moteur Tesla, la voiture al l?hydrogène, etc... tous des atouts que les pétroliers on ...

le 13/10/2013 à 9:18
Signaler
"le moteur Tesla, la voiture al l?hydrogène, etc... " Bien entendu, de nombreuses solutions faciles et pas chères existent pour remplacer cette source d'énergie très concentrée qu'est le pétrole, c'est juste que les vilains ne veulent pas les appliqu...

à écrit le 12/10/2013 à 11:59
Signaler
L'héritier d'un trône qui dit aux autres de prendre des risques... trop drôle !

le 12/10/2013 à 12:28
Signaler
C'est un roi qui dit qu'il faut mettre fin au système de securit? sociale - donc m'être fin a une grosse partie des prélèvements obligatoires - ce qui lui permettra d'économiser pas mal d'argent vu ses revenus. Vu ses revenus, c'est sur qu'il peut se...

à écrit le 12/10/2013 à 8:50
Signaler
Voilà le nouveau modèle social qui va s imposer à toute l Europe par nécessité

le 12/10/2013 à 12:24
Signaler
C'est davantage un choix politique qu'une nécessité. L'argent existe pour faire fonctionner un système de sel faire. Mais de moins en moins de gens sont préfèrent ce système a un système de responsabilisation personnelle. Le terme de "capable" du dis...

à écrit le 12/10/2013 à 8:47
Signaler
En France continue à distribuer ici et là l'argent qu'elle n'a pas. Les 2000 milliards de dette sont en vue. Viendra le jour où...

à écrit le 12/10/2013 à 7:44
Signaler
Je ne peux que citer prophétie de Warren Buffet, puisque cet article ne fait que constater qu'elle se réalise tous les jours un peu plus : "Il y a une lutte des classes (...), évidemment, mais c'est ma classe, la classe des riches qui a mène la lut...

le 12/10/2013 à 8:45
Signaler
On voit où ça les a menés. Buffet , qui fait du trading grâce à des indiscrétions du gouvernement n'est pas un modèle. Quant à l'amérique , qui aime tant le pognon , c'est le pays le plus endetté du monde. Double constat d'échec. Autre prophétie : le...

le 12/10/2013 à 12:07
Signaler
Buffer n'est pas obese. Buffet n'est pas trader, il est investisseur, et a ma connaissance n'a jamais beneficie d'indiscretions du gouvernement.

le 12/10/2013 à 13:44
Signaler
Votre commentaire me fait marrer

à écrit le 12/10/2013 à 7:06
Signaler
Avec un roi comme celui-ci, je veux bien devenir royaliste.

à écrit le 12/10/2013 à 3:21
Signaler
"état fort", c'est-à-dire augmentation des impôts pour engraisser les dirigeants, et pour le reste ...débrouillez-vous :-) toujours la même recette qui appauvrit les pauvres et enrichit les riches.C'est tout le système "capitaliste avec l'argent du c...

à écrit le 11/10/2013 à 22:39
Signaler
les pays bas ont un train d avance, dans les pays sudistes comme la France le déni tient lieu de vision politique

à écrit le 11/10/2013 à 21:30
Signaler
Avec la fin du welfare state il peut espérer passer de 825000 Euros par an à I million ! Il n'y a pas de petites économies pour justifier que les plus capables , les meilleures puissent gagner plus.

à écrit le 11/10/2013 à 21:22
Signaler
C'est vrai que le peuple français a eu la bonne idée de massacrer la famille royale en commettant deux régicides, il est aussi vrai que maintenant le président de la république a pris la place du roi, hypocrisie car il dépense encore plus que la mais...

le 12/10/2013 à 14:40
Signaler
D'un point de vue scientifique, il n'y a aucune différence entre le sang d'un noble et le sang d'un roturier. Et l'observation amène à dire que les capacités cognitives des nobles sont inférieures à la moyenne. Cela dit, un roi comme un président ne ...

à écrit le 11/10/2013 à 20:27
Signaler
bravo Majesté, vous êtes courageux et lucide !!!!

le 12/10/2013 à 12:31
Signaler
Un richissime qui dit qu'il faut payer moins d'impôt, c'est effectivement tout a fait désintéressé et très courageux de sa part d'accepter de donner moins d'argent. En plus il est élu à vie et ne fissure pas de perdre son poste.

à écrit le 11/10/2013 à 19:53
Signaler
Effectivement avec 825000 euros/an plus une patrimoine cossu la fin du welfare state peut s'entendre.

à écrit le 11/10/2013 à 19:21
Signaler
Qui voit loin , et qui prévient son Peuple. Faut du courage , alors qu'il pourrait , comme l'aristocratie anglaise et espagnole , se contenter d'inaugurer des restaurants et de s'empiffrer de petits fours. ( Ou d'aller en safari en Afrique. ).

le 11/10/2013 à 21:20
Signaler
Venant d'un des pays qui a déporté le plus de juifs pendant la seconde guerre mondiale, ce type de "raisonnement" ne m'étonne pas. Je n'ai jamais eu de sympathie pour ce pays.

le 12/10/2013 à 15:04
Signaler
revoir votre histoire Monsieur Huhu,les néerlandais ont beaucoup fait pour aider les juifs.d'ailleurs on ne vous demande pas de sympathie,mais de la tolérance en Europe,ceci dit ,ce roi me fait bien rigoler quand même,il ne manque pas de toupet,qu'il...

le 12/10/2013 à 15:49
Signaler
Aucun rapport avec les juifs et la seconde guerre mondiale... C'est assez affligeant de revenir systématiquement sur ces histoires aussi dramatiques soient elles. Faut vraiment être a court d'argument...

le 12/10/2013 à 23:13
Signaler
>Norbert Van der Meulen Vous pouvez raconter ce que vous voulez sur la "tolérance" de votre pays, la réalité est juste ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_aux_Pays-Bas#Chiffres La France, l'Italie, la Grêce, l'Espagne malgré des si...

le 13/10/2013 à 9:00
Signaler
Entre 4 et 6 millions d'Africains ont péris dans les génocides du Rwanda, Congo et tout le monde s'en fout. 500.000 enfants irakiens sont morts "grâce" à l'empire du bien et Mme Albright n'en a pas fait grand cas. Ça commence à bien faire de ressass...

le 13/10/2013 à 9:22
Signaler
"Je n'ai jamais eu de sympathie pour ce pays." Bel exemple de tolérance que cette hostilité envers un petit pays qui ne vous a rien fait. Et ça donne des leçons sur la deuxième guerre mondiale!

le 13/10/2013 à 12:48
Signaler
>@Huhu Ah oui? Et qui vous dit que je n'ai pas eu de la famille en Hollande pendant la Seconde Guerre Mondiale? Et qui vous dit que l'autre partie de la famille n'était pas en France?

le 19/10/2013 à 11:32
Signaler
@HuHu,à ce que je vois,internet peut devenir le pire comme le meilleur,personnellement,si vous parlez de pourcentage de juifs épargnés en Europe et par pays,l'histoire est difficile à manier,chaque pays a vu des actions exemplaires pour aider des jui...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.