Surprise : la BCE baisse son principal taux directeur

 |   |  237  mots
Mario Draghi détaillera dans sa conférence de presse les raisons de cette baisse surprise des taux directeurs de la BCE
Mario Draghi détaillera dans sa conférence de presse les raisons de cette baisse surprise des taux directeurs de la BCE
La Banque centrale européenne a décidé ce mercredi de baisser son principal taux d'intérêt à 0,25% contre 0,50% auparavant.

La BCE a décidé de baisser son principal taux directeur ce jeudi. Celui-ci a été réduit d'un quart de point à 0,25%. Il était fixé à 0,5% depuis le mois de mai. 

>> Une baisse des taux pour quoi faire ? 

Baisse de l'inflation

Cette décision fait suite à la baisse de l'inflation dans la zone euro. Au mois d'octobre, celle-ci est tombée à 0,7%, alors que l'objectif de la BCE est fixé juste en-dessous de 2%. Les explications de ce choix seront détaillées par le directeur de l'institution Mario Draghi dans la traditionnelle conférence de presse qui suit les annonces de la Banque centrale européenne. 

Plusieurs analystes s'attendaient à ce qu'un changement de politique monétaire intervienne plus tard, pas avant le mois de décembre. Mais il est vrai que la situation devenait pressante : outre le ralentissement brutal de l'inflation en octobre dans la zone euro ( de 1,1 % à 0,7 % par an), la perspective de croissance a été revue à la baisse mardi par la Commission européenne.

Les marchés euphoriques

A la suite de cette annonce surprise, les marchés ont vivement réagi. A Paris, le CAC 40 a gagné 60 points. A Francfort, le Dax, déjà à un niveau élevé dans la matinée, a lui aussi bondi dans la foulée de cette annonce, gagnant 1,12% vers 12H55 GMT à 9.142,85 points. 

Enfin, l'euro a perdu 1,20% après cette annonce à 1,3374 dollar pour 1 euro, son plus bas niveau depuis le 16 septembre. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/11/2013 à 17:03 :
Trop tard, il n'y a plus effet de choc pour la reprise avec la baisse de taux d'intérêt à 0.25%. il devrait être dès son arrivé au BCE Mr. Draghi
a écrit le 07/11/2013 à 17:01 :
La hausse du CAC après un bond de plus de 1 %, est retombée à près de 0%. S'il continue comme ça Mario Draghi va transformer l'Euro en Lire italienne!!! C'est seulement bon pour les boursicoteurs rapides, achat et vente, en quelques heures. Pour la suite? Pas d'investissements, sans confiance, donc croissance en berne !!
a écrit le 07/11/2013 à 16:59 :
La hausse du CAC après un bond de plus de 1 %, est retombée à près de 0%. S'il continue comme ça Mario Draghi va transformer l'Euro en Lire italienne!!! C'est seulement bon pour les boursicoteurs rapides, achat et vente, en quelques heures. Pour la suite? Pas d'investissements, sans confiance, donc croissance en berne !!
a écrit le 07/11/2013 à 16:41 :
Faites vos pleins d'essence :-))
a écrit le 07/11/2013 à 16:40 :
Il n'y a pas d'inflation zéro : +0,7 d'inflation, c'est déjà être grave en déflation.
Il ne nous reste plus qu'à prier le Bon Dieu pour que l'euro prenne une bonne claque.
a écrit le 07/11/2013 à 16:23 :
0,25 en + ou -, cela ne va rien changer. De la com toujours de la com et encore de la com.
a écrit le 07/11/2013 à 15:24 :
Il vont finir par imposer des taux négatifs aus épargnats pour que le capital soit investi et ainsi relance l'économie
Réponse de le 07/11/2013 à 17:13 :
de toutes façons il faut remplir les caisses,votre protection sociale coute cher au gouvernement
a écrit le 07/11/2013 à 15:24 :
Il vont finir par imposer des taux négatifs aus épargnats pour que le capital soit investi et ainsi relance l'économie
a écrit le 07/11/2013 à 14:45 :
Plus ça va mal dans les domaines économique et social , plus les banquiers centraux "tirent la chasse" de liquidités et les bourses montent. Alors que le citoyen "normal" se tient éloigné du marché des actions, opaque et pollué à outrance, les croupiers des bourses s'en donnent à coeur joie, avec ces liquides et dérivés toxiques ou virtuels.
Réponse de le 07/11/2013 à 15:29 :
Avec un ordinateur et une connexion internet n'importe quel citoyen normal peut trader. C'est pas les offres et l'info qui manque. Facile de se plaindre et de critiquer, l'art est plus difficile.
Réponse de le 07/11/2013 à 16:42 :
Le citoyen normal français, il est bloqué aux 30 glorieuses, 40 ans en arrière et il comprend pas ce qui lui arrive... C est triste.
a écrit le 07/11/2013 à 14:35 :
On croit réver heureusement qu'il ne la pas abaisser de 0,50 sinon là on été sur 4800 points.
Quand a l'effet de surprise a mon avis vous repasserez. Continuons avec cet euro et cette Europe et on multipliera les licenciements boursiers...
Réponse de le 07/11/2013 à 15:26 :
On est en pleine guerre des changes qui ne dit pas son nom. La BCE aurait dû mettre son taux à 0 depuis au moins 3 ans. Enfin mieux vaut tard que jamais. Encore 0,25 et on y est. La planète est gavée aux liquidités, et franchement je doute qu'il y est suffisamment d'actifs tangibles en face d'une telle masse monétaire. Mais à moins de vouloir servir de carpette au Japon et aux USA on à pas d'autre choix que de suivre le mouvement vu l'état de l'économie et du chômage en zone euro.
a écrit le 07/11/2013 à 14:34 :
On croit réver heureusement qu'il ne la pas abaisser de 0,50 sinon là on été sur 4800 points.
Quand a l'effet de surprise a mon avis vous repasserez. Continuons avec cet euro et cette Europe et on multipliera les licenciements boursiers...
Réponse de le 07/11/2013 à 16:44 :
Les mecs ils arrêtent pas de se plaindre de l Europe ?

Et aux USA ? C est mieux et je vous parle même pas de la Chine, du Brésil, de l'Inde, arrêtez un peu de vous plaindre.
a écrit le 07/11/2013 à 14:26 :
Bonjour
La baisse du taux directeur a t il une repercution sur les taux d'emprunt immobilier.
merci
Réponse de le 07/11/2013 à 14:40 :
Oui si vous avez un crédit à taux variable basé sur l'Euribor qui lui même dépend du taux directeur.Le gain (ou la perte) liée à l'évolution des taux peut être réduit par un "cap" (plafond).

Très indirectement si vous avez un taux fixe qui est lui basé sur les OAT (taux de la dette émise, pour faire simple)
Réponse de le 07/11/2013 à 14:42 :
les taux immobiliers dépendent plus du taux à 10 ans. Mais si la BCE baisse ses taux, c'est qu'elle a peur de la déflation et / ou d'une croissance faible. Ce qui ferait baisser les taux à 10 ans...mais aussi les prix de l 'immobilier à terme.
Réponse de le 07/11/2013 à 14:45 :
Quand on est aussi proche de zéro, je ne pense pas.
Réponse de le 07/11/2013 à 15:27 :
la baisse des taux à 10ansfait baisser le coût d’emprunt : l'argent devenant moins cher, le coût d’acquisition des biens immobiliers grimperont encore plus.
Réponse de le 07/11/2013 à 15:28 :
la baisse des taux à 10ansfait baisser le coût d’emprunt : l'argent devenant moins cher, le coût d’acquisition des biens immobiliers grimperont encore plus.
Réponse de le 07/11/2013 à 16:58 :
@ciao: Bonjour. Bien qu'il doive exister une correlation entre les deux, je pense que les taux directeurs de la BCE n'ont que peu d'impact sur les taux des prets immobiliers, les durees d'emprunt etant tres differentes. En effet, les taux de refinancement de la BCE concernent des emprunts a tres court terme, alors qu'un pret immobilier aura une duree comprise en generale entre 10 et 30 ans. L'OAT 10 ans (obligation de l'etat francais maturite 10 ans) est a priori un meilleur proxy et devrait etre bien plus correle.
Réponse de le 07/11/2013 à 16:58 :
@ciao: Bonjour. Bien qu'il doive exister une correlation entre les deux, je pense que les taux directeurs de la BCE n'ont que peu d'impact sur les taux des prets immobiliers, les durees d'emprunt etant tres differentes. En effet, les taux de refinancement de la BCE concernent des emprunts a tres court terme, alors qu'un pret immobilier aura une duree comprise en generale entre 10 et 30 ans. L'OAT 10 ans (obligation de l'etat francais maturite 10 ans) est a priori un meilleur proxy et devrait etre bien plus correle.
Réponse de le 07/11/2013 à 17:00 :
legerement cela peut dependre des etablissements bancaires, il va falloir faire le tour pour avoir la meilleure offre dans 1 à 2 semaines !
Réponse de le 07/11/2013 à 17:00 :
legerement cela peut dependre des etablissements bancaires, il va falloir faire le tour pour avoir la meilleure offre dans 1 à 2 semaines !
Réponse de le 07/11/2013 à 17:00 :
legerement cela peut dependre des etablissements bancaires, il va falloir faire le tour pour avoir la meilleure offre dans 1 à 2 semaines !
Réponse de le 07/11/2013 à 17:00 :
legerement cela peut dependre des etablissements bancaires, il va falloir faire le tour pour avoir la meilleure offre dans 1 à 2 semaines !
Réponse de le 07/11/2013 à 17:04 :
Par effet ricochet à priori oui

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :