La Grèce va émettre de nouvelles obligations

 |   |  210  mots
La Grèce va émettre de nouvelles obligations à 3, 7 ou 10 ans
La Grèce va émettre de nouvelles obligations à 3, 7 ou 10 ans (Crédits : reuters.com)
Forte du succès de sa première émission d'obligations de puis 4 ans, la Grèce va récidiver.

Forte du succès la semaine dernière de sa première émission depuis quatre ans, la Grèce va émettre de nouvelles obligations, a annoncé ce dimanche 13 avril le directeur de l'Agence grecque de la dette (PDMA).

"L'émission (de la semaine dernière) n'était qu'un premier pas", a déclaré M. Stelios Papadopoulos au quotidien Kathimerini.

La Grèce a levé jeudi dernier trois milliards d'euros (4,2 mds USD) en obligations assorties d'un coupon de 5,0%, un succès bien accueilli par ses bailleurs de fonds, le Fonds Monétaire International (FMI) et l'Union Européenne (UE).

Attirer de nouveaux investisseurs

Le directeur de la PDMA a souligné que son pays voulait "attirer l'attention des investisseurs étrangers pour qu'ils se focalisent sur la véritable réforme menée dans le pays".

Il a expliqué que cette démarche avait aussi pour but de faire baisser les taux des bons du Trésor, le seul moyen qu'avait l'Etat pour se financer depuis des années. La Grèce a émis récemment des bons du Trésor à trois et à six mois, avec des intérêts de 3% et 4%.

Selon le quotidien Kathimerini, la Grèce pourrait émettre des obligations à trois, sept ou dix ans, en fonction de la demande.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/04/2014 à 14:05 :
On joue à Rastapopulos ou a Mitsouhirato? Le but c'est la déroute de 40? On fait dans Maginot, on fait croire qu'on est bons et on donne le pays à l'ennemi parce qu'on sert l'adversaire, la dictature politique. On fait dans les méthodes de management guépéiste par la torture? au Japon la question qui se pose à la société c'est de savoir si la population a le droit d'avoir une retraite. En France, c'est 75 ans... On vend nos segments et nos entreprises... comme les obligations et on fait de la France un pays esclave? On réduit les dépenses sociales et on appelle cela du progrès? Nous avons un processus de découragement des chômeurs. en Grèce -25% de PIB en 6 ans, n'avons nous pas des dirigeants politiques cinglés dans cette Europe du maximum du chômage?
a écrit le 14/04/2014 à 14:51 :
La Grèce vient d annoncer 12 pour cent de déficit budgétaire soit le double de prévu ,il y aura une autre aide en échange de nouvelles coupes massives et on continuera ainsi jusqu à ce que les grecs décident de sortir de l euro où ils n auraient jamais du rentrer ,cela sera la leçon pour les autres du sud pour qu ils obéissent .
a écrit le 14/04/2014 à 12:31 :
Il est dommage que la Grèce soit, depuis qu'elle est entrée de force dans la zone euro sous la pression de VGE qui travaillait pour le lobby bancaire qui l'a d'ailleurs généreusement remercié, la victime d'une escroquerie institutionnalisée menée par la troïka mafieuse et mise en place au profit de banksters et d'états européens parasites. Jusqu'à présent, la Grèce ne coûte pas un seul centime euax états-voyous européens, ni aux banques. u contraire, elle rapporte, toutes sommes confondues, des centaines d emillions d'euros par an à la BCE qui engrange un énorme trésor de guerre sur le dos des Grecs, à quelques banksters essentiellementfrançaiset à des états-voyous qui n'ont jamais été foutus de construire quelque chose et de vvre sans parasiter d'autyres populations. C'est, en tête de liste, le cas de la france qui, depuis quela Grèce est entrée manu militari dans la zone euro, vit aux crochets des Grecs.
Réponse de le 14/04/2014 à 13:22 :
Pas exact. Ce n'est pas Giscard qui a fait rentrer la Grèce dans la zone euro, l'Union européenne n'en voulait pas, c'est Chirac, vérifiez les dates. Ensuite les grecs ont très largement profité de l'entrée dans l'union européenne et l'euro bien plus qu'ils ne paient à présent. Cette entrée n'aurait pas empêché les dettes ni le fait que les armateurs, l'église orthodoxe etc évitent des impôts et que d'autres placent 200 milliards d'euros en Suisse. Les intérêts des prêts sont faibles grâce à l'Europe et bien plus que si la Grèce était hors Europe (voir exemple des pays qui ne sont pas dans l'Europe et en situation comparable). Enfin pourquoi les banques auraient dû couler pour les erreurs et tricheries de la Grèce, les banques ce sont nos avoirs et entreprises. Vous oubliez aussi les abndons de créances des banques. Bref votre analyse n'est pas économiquement objective.
Réponse de le 14/04/2014 à 13:47 :
Vous avez raison,ne vous laissez pas faire,quittez la zone euro le plus vite possible comme ça les français ne vivront plus aux crochets des grecs
Réponse de le 14/04/2014 à 13:57 :
C'est pas Giscard mais Mitterand qui a poussé pour que la grèce soit admise dans l'euro sous la demande pressante de sa copine Melina Mercouri et les autres socialistes grecs anciens réfugiés en France pendant la dictature des colonels
Réponse de le 14/04/2014 à 19:24 :
@ Grèce v/s france +10000
a écrit le 14/04/2014 à 10:09 :
La grèce va mieux alors qu'ils nous remboursent.
Réponse de le 14/04/2014 à 10:39 :
Vous rembousent quoi ? la france n'a concrèemnt pas déboursé un seul centime pour la Grèce mais, par ocntre, continue à vivre aux crochets des courageux Grecs. La Grèce rapporte chaque année des dizaines de millions d'euros à la france qui,de facto, vit aux dépens des Grecs comme elle a d'alleurs vécu aux dépens de ses colonies.. Depuis que la Grèce est ebtrée de force dans la zone euro, sous la pression fort peu désintéresée d'un certain psdt fraçais grand amateur dediamants africains, la france n'a cessé de se faire d l'argent sur le dos de la Grèce et des Grecs. C'est vous, français, qui devriez moralement rembourser énormément d'argent aux Grecs, comme les eurons doivent encore rembourser une "kolossale" dette de guerre à la Grèce. Vous parlez de remboursement ? Il lserait temps que vous commenciez à rembourser ce que la france a escroqué aux Grecs !
Réponse de le 14/04/2014 à 10:58 :
Vous dites n'importe quoi.
Réponse de le 14/04/2014 à 11:57 :
Qu'ils remboursent quoi ? Les millions d'euros que la france escroque à la Grèce, peut-être ? S'il y a un rembopursement à faire, c'est à la france à rembourser l'argent qu'elle et et qu'elle continue à escroquer à la Grèce !
Réponse de le 14/04/2014 à 13:24 :
Encore une fois pas exact. Ce n'est pas Giscard qui a fait rentrer la Grèce dans la zone euro, l'Union européenne n'en voulait pas, c'est Chirac, vérifiez les dates. Ensuite les grecs ont très largement profité de l'entrée dans l'union européenne et l'euro bien plus qu'ils ne paient à présent. Cette entrée n'aurait pas empêché les dettes ni le fait que les armateurs, l'église orthodoxe etc évitent des impôts et que d'autres placent 200 milliards d'euros en Suisse. Les intérêts des prêts sont faibles grâce à l'Europe et bien plus que si la Grèce était hors Europe (voir exemple des pays qui ne sont pas dans l'Europe et en situation comparable). Enfin pourquoi les banques auraient dû couler pour les erreurs et tricheries de la Grèce, les banques ce sont nos avoirs et entreprises. Vous oubliez aussi les abandons de créances.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :