Européennes 2014 : Juncker proclame sa victoire, poussée générale des eurosceptiques

 |   |  3198  mots
Quels vainqueurs pour les Européennes 2014 ?
Quels vainqueurs pour les Européennes 2014 ? (Crédits : reuters.com)
Premières projections, premières données sur l'abstention. Suivez la soirée électorale européenne avec La Tribune.

0.00 : Fin du direct, bonne soirée !

23.58 : dernière projection en sièges du parlement européen

PPE : 217, PSE : 199; ALDE (libéraux et centristes) : 61; Verts et régionalistes : 50; Gauche unie européenne : 46; ECR (conservateurs britanniques) : 42; EFD (UKIP) : 33. Autres (dont FN) : 103.

23.55 : Le parti de Matteo Renzi creuse l'écart

Selon les projections affinées pour l'Italie, le PD obtiendrait 34,5 %, le mouvement 5 Etoiles 25,5 %, Forza Italia 17 %, la Ligue du Nord 6,5 %, la liste "Tsipras" et le Nouveau Centre Droit 4,5 %.

23.53 : les premières projections britanniques : UKIP à 31 %

Selon les premières estimations, l'UKIP atteindrait 31 % des voix, les Conservateurs seraient deuxième (24,1 %), juste devant le Labour (23,8 %). Les Verts (7,8 %) devanceraient les Libéraux-démocrates (6,9 %).

23.50 : Les résultats pour la France entière à 23 heures

Selon le ministère de l'intérieur. Le FN obtient 4,15 millions de voix (26 %), l'UMP 3,29 millions de voix (20,67 %), le PS 2,21 millions de voix (13,88 %), l'UDI-Modem 9,7 %, Europe Ecologie 8,75 %, Front de Gauche (6,23 %), "divers droite" 5,86 %, "divers" 4,13 %, "divers gauche" 3,2 %, "extrême gauche" 1,6 % et "extrême droite" 0,01 %. 

23.46 : participation en forte baisse en Italie

55,5 % des électeurs italiens se sont rendus aux urnes, contre 64,8 % en 2009.

23.45 : 1,3 % pour la liste centriste soutenue par Mario Monti en Italie

La liste de l'ancien président du conseil a obtenu un score très faible, mettant probablement fin aux ambitions politiques de l'ancien commissaire européen. 

23.30 : un siège pour l'extrême-droite croate

En Croatie, le PPE emporte 5 sièges, le PSE 4. Les Verts et l'extrême-droite (Alliance pour la Croatie) obtiennent un siège. 

23.25 : victoire de Jean-Claude Juncker au Luxembourg

Le parti de Jean-Claude Juncker a obtenu 37,7 % des voix au Luxembourg, en hausse de près de 7 points. Les Verts arrivent deuxième avec 15 % des voix.

23.21 : projections en sièges en Italie

Selon l'institut EMG, le PD gagnerait 26 sièges, le Mouvement 5 Etoiles 21, Forza Italia 14, la Ligue du Nord, 5. Le Nouveau centre-droit et l'extrême-gauche aurait 3 sièges. Le parti centriste de Mario Monti n'aura aucun élu... En tout, l'Italie enverrait au parlement 29 députés eurosceptiques sur 73.

23.20 : premiers résultats britanniques

Dans la circonscription Nord-Est, le Labour devance l'UKIP et prend deux sièges contre un. 

23.12 : L'extrême-gauche italienne pourrait compter des députés

Les listes "l'Autre Europe avec Tsipras" aurait franchi les 4 % selon certains sondages. Ce seuil est nécessaire pour obtenir des élus. En revanche, les listes d'extrême-droite "Frères d'Italie" seraient sous les 4 %. 

23.10 : recul des grands partis en Espagne

Le PP du premier ministre Mariano Rajoy obtiendrait 16 sièges (26,04 %), contre 24 en 2009. Le PSOE socialiste prendrait 14 sièges (23,3 %), contre 23 en 2009. La Gauche Unie gagnerait 6 sièges (9,99 %),  "Podemos" (7,94 %), mouvement d'extrême-gauche issu de celui des "indignés" en aurait 5. Le parti unitaire UPyD aurait 4 sièges (6,47 %). 

23.05 : autre estimation pour l'Italie

Le PD obtiendrait, selon la Rai, 30.5 à 33.5%. Le Mouvement 5 Etoiles entre 26 et 29 %, Forza Italia entre 16.5 et 19.5%.

23.00 : en Italie, très bon score des eurosceptiques de Beppe Grillo

Selon la première estimation sortie des urnes, le parti démocrate (PD) du premier ministre Matteo Renzi aurait obtenu entre 29,5 % et 32,5 % des voix en Italie. Le Mouvement 5 Etoiles de Beppe Grillo arrive deuxième avec un score compris entre 25 et 28 %. Forza Italia, parti de Silvio Berlusconi arrive troisième avec 18 à 20 %. Le Nouveau centre-droit allié à Matteo Renzi aurait obtenu 5 à 7 %. La ligue du Nord, allié au FN, aurait obtenu entre 4,5 % et 5,5 %. 

22.55 : "Impensable que le parlement ne vote pas pour un candidat désigné" pour Guy Verhofstadt

Le candidat libéral pour la présidence de la Commission estime qu'il est impensable que les députés européens acceptent de voter pour un candidat présenté par le Conseil qui ne ferait pas partie de ceux avancés par les partis européens.

22.45 : "pas de raison de faire une grande coalition" pour Hannes Swoboda (PSE)

Joint par Euractiv, le président du groupe Socialistes et Démocrates au parlement européen, Hannes Swoboda, a estimé que le PPE ayant perdu des voix, "il n'y a aucune raison de faire une grande coalition." Il exige néanmoins pour s'allier avec le PPE un "changement en Europe." Le PPE pourrait en théorie tenter une alliance avec les Libéraux et un autre groupe, Verts ou ECR...

22.40 : Antonis Samaras rejette toute dissolution

Le premier ministre grec a rejeté l'appel de Syriza à dissoudre la Vouli, l'assemblée nationale grecque. Selon lui, Syriza a "échoué à faire du vote un référendum pour ou contre le gouvernement." Sa coalition ND-Pasok dispose d'une majorité étroite et ne dispose plus que du soutien de 35 % de l'électorat. Mais Syriza manque d'alliés.

22.30 : le PPE en tête

La première projection en sièges du parlement européen par l'administration de ce dernier donne 221 sièges au PPE conservateur et 193 sièges au PSE social-démocrate. Les Libéraux gagneraient 74 députés, les Verts 58 sièges, la Gauche unie européenne 47. Le groupe ECR des conservateurs britanniques et le groupe EFD de l'UKIP disposeraient de 39 et 33 sièges. Enfin, les non inscrits et les nouveaux partis, où se trouvent de nombreux eurosceptiques de droite, disposeront de 96 députés. 

22.25 : Syriza gagnerait 6 sièges

Selon les projections en sièges, le parti d'Alexis Tsipras emporterait six sièges. La Nouvelle démocratie, cinq, Aube Dorée 3, Pasok, to potami et KKE deux, les Grecs Indépendants (droite souverainiste) 1. La Grèce envoie 21 députés au parlement européen.

22.20 : le UKIP gagnerait 24 sièges

Selon un sondage sortie des urnes publié par le quotidien allemand Die Welt, le parti eurosceptique UKIP gagnerait 24 sièges au Royaume-Uni, contre 22 au Labour. Les Conservateurs prendraient 17 sièges et les Verts six. Les Libéraux-démocrates subiraient une lourde défaite avec seulement 2 députés européens. A noter que les nationalistes écossais gagnerait trois sièges, au lieu de 2 jusqu'ici.

22.15 : la participation en hausse au Royaume-Uni

Les électeurs britanniques ont voté à 36 % jeudi dernier. En 2009, ils étaient 34,9 % en 2009.

22.00 : la participation en baisse en Italie

En Italie, la participation est estimée à 60 %, 5 points de moins qu'en 2009. Les urnes ferment à 23 heures dans la Péninsule.

21.55 : l'abstention dans l'UE stable

La participation au niveau de l'UE est estimée à 43,1 % contre 43 % en 2009. C'est la première hausse de la participation depuis 1979, mais elle est minime.

21.50 : en Hongrie, un député de plus pour l'extrême-droite

En Hongrie, le parti néonazi Jobbik obtient 15 % des voix, moins qu'aux élections législatives d'avril dernier (20 %), ce qui leur permet d'obtenir 3 députés contre 2 jusqu'ici. Le parti au pouvoir de Viktor Orban, allié au PPE, raflerait 53 % des voix. Les socialistes n'ont que 11 % des voix.

21.45 : à Chypre, la droite en tête

Le parti du droite chypriote Dysi du président Nikos Anastasiadès est arrivé en tête avec 37,7 % des voix, devant les Communistes de l'AKEL qui ont obtenu 26,9 %. Les Sociaux-démocrates de Diko pointe à 10 %. Chypre dispose de 6 sièges au parlement européen.

21.40 : Jean-Claude Juncker proclame sa victoire et revendique la présidence de la commission

 

 

21.24 : pas d'alliance avec Aube Dorée pour Florian Philippot

Le vice-président du FN a rejeté toute possibilité d'union au parlement avec les néo-nazis grecs d'Aube Dorée, estimant que l'évoquer revient à "insulter les électeurs français". Quelques leaders d'Aube Dorée avait évoqué une telle alliance.

21.16 : au Portugal, défaite du gouvernement

Le Parti socialiste, d'opposition, est arrivé en tête au Portugal avec une part des voix estimée entre 30 et 34 % des voix. Le parti du premier ministre Pedro Passos Coelho, le Parti social-démocrate (PSD) n'obtiendrait que 25 à 29 % des voix. La gauche écologique et communiste (CDU) obtiendrait 12 à 15 % des voix, l'extrême-gauche du Bloc des Gauches de 5 à 7 %. La surprise, c'est le parti de la Terre (MPT), écologiste de droite, qui obtiendrait 7 à 8 %. 

21.15 : en Pologne, le parti de Donald Tusk devant

La Plateforme civique du premier ministre Donald Tusk (PPE) serait en tête en Pologne avec 32,8 %, devant le parti eurocritique, allié aux conservateurs britanniques, Ordre et Justice avec 31,8 %. Les deux remporteraient 19 sièges. Les Sociaux-démocrates obtiendraient 9,6 % des voix (5 sièges). Un petit parti conservateur allié à la Plateforme civique prendrait 4 sièges. La participation était en Pologne de 22,8 %, soit 1,8 point de moins qu'en 2009.

21.05 : en Suède, la gauche en tête, les eurosceptiques au parlement

Les Sociaux-démocrates sont en tête en Suède avec 23,7 % des voix, devant les Verts qui raflent 17,1 % des voix ( 6 de plus qu'en 2009). La droite modérée du premier ministre Fredrik Reinfeldt n'a obtenu que 13 % des voix, cinq de moins qu'en 2009. Surprise, les démocrates suédois (SD), parti eurosceptique allié au FN, obtient 7 % de entre au parlement européen.

21.00 : En Espagne, participation stable

23,89 % des électeurs espagnols se sont rendus aux urnes pour ces élections européennes. Un niveau similaire à celui de 2009.

20.55 : "moment grave" pour Manuel Valls

Le premier ministre a parlé de "moment grave". "Par l'abstention, par la percée de l'extrême-droite, par le mauvais score des partis de la gouvernement, vous avez exprimé une colère", a indiqué Manuel Valls. "Ce scrutin est un choc, un séisme (...) aucun responsable politique ne peut y échapper", a-t-il poursuivi avant d'appeler à la solidarité et de se lancer dans une défense de la politique du gouvernement. Et de conclure : "la France doit se réformer"

20.43 : Syriza toujours largement en tête en Grèce

Selon la projection du ministère hellénique de l'intérieur, Syriza obtient 26,7 % des voix. La Nouvelle Démocratie (ND) du premier ministre aurait obtenu 22,8 %. Les néo-nazis d'Aube Dorée recueilleraient 9,3 %, le Pasok 8,1 %, to Potami (centre-gauche) 6,7 % et le KKE communiste 6 %. 

20.40 : François Bayrou évoque une "décomposition" de la vie nationale

Le président du Modem, maire de Pau, appelle à une réforme électorale et à une "moralisation" de la vie politique. Pour lui, le PS est dans une "impasse absolue."

20.37 : Alain Juppé appelle à "l'unité" de la droite et le centre

Alain Juppé a appelé son camp à se rassembler et, en passant, a demandé à ce que "toute la clarté" soit faite sur les déboires judiciaires de Jean-François Copé. Il réclame une alliance avec l'UDI et le Modem.

20.35 : La gauche largement en tête en Roumanie

Le parti social-démocrate (PSD) du premier ministre roumain est arrivé largement en tête ce dimanche, obtenant entre 41 et 43 % des voix. Les Libéraux du PNL obtiendraient 14 %. Le parti démocrate (PPE) est donné à 10 %. Le parti hongrois (PPE) aurait atteint 7 %.La Roumanie envoie 32 élus au parlement.

20.30 : Marine Le Pen réclame une dissolution de l'Assemblée nationale

"Le président de la République doit prendre les dispositions qui s'imposent", a affirmé la présidente du FN qui a ainsi réclamé une dissolution de l'Assemblée nationale. 

20.20 : les eurosceptiques largement en tête au Danemark

Au Danemark, les premières projections font du Parti du peuple danois (DF), parti eurosceptique de droite, le premier parti du pays avec 23,1 %. Le DF est allié à l'UKIP britannique et a toujours refusé de s'allier avec le FN. En deuxième position, les Sociaux-démocrates de la première ministre Helle Thorning Schmidt obtiennent 20,1 % devance les libéraux de la Venstre (17,2 %). En 2009, le DF n'avait obtenu que 15 % des voix. 

20.15 : le FN devant dans 5 des 7 circonscriptions en France

Le FN est en tête dans le Sud-ouest, dans l'est, dans le sud-est, dans le nord-ouest et dans le centre-Massif central. Dans l'ouest et en Ile-de-France, l'UMP devancerait le FN. Dans la circonscription nord-ouest, le FN atteindrait 32 %. FN et UMP serait au-coude dans l'ouest.

20.10 : "la France est entrée en éruption volcanique" pour Jean-Luc Mélenchon

Le patron du Front du Gauche estime que les "premières pluies sont particulièrement acides" et réclame un changement de politique en Europe. Il reconnaît que le score de sa coalition est "décevant". 

20.02 : "Gigantesque colère" pour Jean-François Copé

Pour le président de l'UMP, Jean-François Copé, ce résultat est le signe d'une "gigantesque colère" contre la politique du gouvernement. Le maire de Meaux appelle la droite républicaine à se "rassembler". Il a, sur France 2, demandé un "changement de politique" du président de la République.

20.01 : onde de choc dans la politique française

C'est la première fois que le FN arrive en tête dans une élection nationale. L'ampleur de l'avance rend l'onde de choc particulièrement forte. Les conséquences politiques dans l'Hexagone devraient être importantes, tandis que le FN doit encore attendre pour savoir s'il pourra former un groupe au parlement européen. 

20.00 : le FN largement en tête en France

Selon la première projection Ipsos, le Front National obtiendrait 25 % des voix et devancerait largement l'UMP (20,2 %) et le PS (14,7 %). Plus loin, les centristes aurait conquis 10 %, les Verts 8,7 % et le Front de Gauche 6,6 %. Nouvelle Donne et Debout la République aurait obtenu 3 %. 

19.45 : participation en baisse en Estonie

En Estonie (6 sièges à pourvoir), la participation a été de 36,44 % pour ces européennes 2014, soit 4,5 points de moins qu'en 2009 (43,9 %). 

19.40 : nouvelles projections en Grèce, Syriza toujours en tête

Une nouvelle estimation donne entre 26 et 28 % des voix à Syriza en Grèce, contre 23 à 25 % pour la Nouvelle Démocratie (ND) du premier ministre Antonis Samaras. Les néo-nazis d'Aube Dorée obtiendraient entre 9 et 10 %, le Pasok entre 8 et 9 %, To Potami (centre-gauche) entre 6 et 7 %, les Communistes du KKE entre 5,5 % et 6,5 %. 

19.35 : Les eurosceptiques en recul en Finlande

Selon les premières projections sorties des urnes, les "Vrais Finlandais", parti eurosceptique alliés à l'UKIP britannique, n'obtiendrait que 12,8 % des voix, loin des 17 % promis par les sondages et des 19 % des dernières élections de 2011. Le parti conservateur du premier ministre Jyrki Katainen (PPE) serait en tête avec 22,7 % des voix, devant le Centre (parti libéral d'opposition) avec 21 % et les Sociaux-démocrates qui s'effondrent eux aussi à 13,6 % contre 19 % en 2011.

19.25 : l'abstention en France juste au dessous de ses niveaux de 2009

Selon la dernière projection d'Ipsos, l'abstention atteindrait 58 % en France, contre 59,4 % en 2009. Un niveau sensiblement proche, donc, même si l'hémorragie d'électeurs semble stoppée pour ces européennes 2014.

19.15 : en Slovénie, la droite largement en tête

Dans la république ex-yougoslave, deux partis du PPE, le parti démocratique (SDS) et le parti Nouvelle Slovénie (NS) obtiendraient ensemble 5 des huit sièges accordés au pays. Les Sociaux-démocrates ne seraient que cinquième selon un premier sondage publié par Delo.

19.00 : le PPE devant avec vingt sièges d'avance ? 

Selon le site d'information européenne Contexte, les dirigeants bruxellois du PPE compteraient sur une vingtaine de sièges d'avance sur le PSE social-démocrate. Jean-Claude Juncker serait donc plus que jamais favori pour la présidence de la Commission, si le Conseil et les élus respectent la règle implicite du "premier rafle tout". 

18.35 : les petits partis allemands qui seront présents au parlement

La chaîne de télévision allemande ARD publie la liste, selon ses premières projections, des listes susceptibles d'entrer au parlement européen. Outre les néo-nazis de la NPD, et le parti de protection de la famille, on trouve un élu pirate, un élu écologiste indépendant (ÖDP), un élu des Freie Wähler (parti surtout présent en Bavière et allié au Modem français) et un élu du parti de la Famille. En tout, six partis représentés par un élu. Soit autant que de représentants maltais ou luxembourgeois...

18.30 : les Conservateurs en tête en Bulgarie

Le parti conservateur GERB (PPE) serait en tête selon les trois premières projections en Bulgarie où l'on enverra 17 députés au parlement. Le GERB aurait obtenu entre 27,9 % et 28,6 %, les sociaux-démocrates du BSP entre 19,8 % et 20,2 %. En troisième position, le parti de la minorité turque DPS (affilié aux Libéraux au parlement) serait aux alentours de 15 %, le parti Bulgarie sans censure, un des acteurs des émeutes de 2013, aurait entre 9,9 % et 11,6 %. Enfin, un autre parti conservateur, le Bloc réformiste, entrerait aussi au parlement avec près de 7 % des voix.

18.20 : Les Eurosceptiques allemands veulent s'allier avec les Tories

L'économiste Berd Lücke, chef de file d'Alternative für Deutschland (AfD), parti eurosceptique allemand, a annoncé qu'il chercherait à entrer dans le groupe ECR, composé principalement des Conservateurs britanniques et du parti de droite polonais Ordre et Justice. Ce groupe défend une position non pas "europhobe", mais très défensive sur les prérogatives européennes et hostiles vis-à-vis de l'euro. Ce serait une bonne nouvelle pour ce groupe, car les Tories pourraient subir un revers cinglant au Royaume-Uni.

 

18.15 : En Grèce, Syriza en tête

La coalition de la Gauche radicale Syriza, parti de gauche anti-austérité dirigé par Alexis Tsipras, obtiendrait, selon les premières projections de lSkai TV, la première place en Grèce avec un score compris entre 26,5 et 29,5%. La Nouvelle Démocratie du premier ministre Antonis Samaras serait distancée et n'aurait qu'entre 23 et 26 %. Aube Dorée, le parti néo-nazi, serait troisième avec 9,5 % à 12,5 % des voix. Le Pasok social-démocrate suivrait avec un score de 7 à 9 %. To Potami, parti de centre-gauche pro-européen et le KKE communiste seraient ensuite proches avec un score compris entre 6 et 8 %. 

18.10 : Les néo-nazis allemands sans doute au parlement

Compte tenu de la levée de la barre éliminatoire des 3 % par la Cour de Karlsruhe, le parti néo-nazi NPD devrait pouvoir envoyer un élu sur les 96 de l'Allemagne au parlement. Le parti de protection des animaux devrait également avoir un élu (comme son équivalent néerlandais). Selon ARD, CDU et CSU obtiendraient 35 sièges, la SPD 27 sièges, les Verts 11, Die Linke 8, AfD 6, le FDP libéral 3 et les autres partis gagneraient 6 sièges en tout.

 

18.00 : Recul notable du parti d'Angela Merkel en Allemagne

Selon la première estimation de la chaîne publique ARD, la CDU et la CSU d'Angela Merkel obtiendrait 36 % des voix, soit près de six points de moins qu'aux élections fédérales de septembre dernier. C'est aussi près de 1,5 point de moins qu'en 2009. La SPD fait mieux, portée par la candidature de Martin Schulz, à 27,5 % (25 % en septembre, 21 % en 2009). Les Verts arrivent troisièmes avec 10,5 %, ce qui est mieux qu'en septembre (8 %), mais moins bien qu'en 2009 (12 %). Die Linke ne réunit que 7,5 % des voix, en recul par septembre dernier, mais mieux que les 7 % de 2009. Les Eurosceptiques de l'AfD obtiendrait 6,5 % contre 4,7 % en septembre dernier. Un bon score avec une participation en hausse par rapport à 2009 (48 % contre 43,3 %).

17.58 : les Conservateurs en tête en Autriche

Selon les premiers sondages sortis des urnes, l'ÖVP conservateur autrichien obtiendrait 27,7 % des voix, soit 5 sièges. Le SPÖ social-démocrate serait à 23,8 % (5 sièges) et le FPÖ eurosceptique de droite, allié au FN, obtiendrait 20 % et 4 sièges, les Verts suivent avec 14,3 % (3 sièges) et les Libéraux avec 8 % ( 1 siège).

17.55 : l'abstention progresse ailleurs en Europe

Ailleurs, les chiffres apparaissent moins encourageants. A Chypre, la participation a été de 42,37 % contre 59,4 % en 2009. Au Danemark, à 16 heures, elle n'était que de 37,51 % contre 40,1 % en 2009.

17.53 : l'abstention en léger recul en France

Selon les premières projections de l'Ifop, la participation atteindrait 44 % en France pour ces Européennes, contre 40,1 % en 2009. Ce serait la première fois en France que la participation augmente depuis le premier scrutin européen de 1979. Selon les chiffres officiels, la participation à 17 heures était de 35,07 % contre 33,18 % voici cinq ans. 

>> Retrouvez tous les résultats des élections européennes, pays par pays

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2014 à 12:22 :
M Junker je m'inquièterais à votre place de la trace que vous allez laisser dans l'histoire !
Réponse de le 26/05/2014 à 15:42 :
...de ça, il s'en fout....
a écrit le 26/05/2014 à 11:58 :
avec l'ultralibéral Junker c'est sur les extremistes vont gagner tous les pays d'Europe.
a écrit le 26/05/2014 à 10:51 :
Bon Mr Juncker propose quoi, quel changement radical pour faire que cette union survive.... Car bientôt la France changera de président et le prochain pourrai demander a se que nous quittons cette union qui ne fonctionne pas....
a écrit le 26/05/2014 à 9:15 :
Je comprends qu'une posture comme celle de Juncker invite à voter FN.
Réponse de le 26/05/2014 à 15:43 :
Ah! bon?......quand même !
a écrit le 26/05/2014 à 7:24 :
Juncker le Barroso-bis histoire de parachever le travail.
a écrit le 26/05/2014 à 6:39 :
Prévu, donc il ne sert à rien de pleurer.....prenons en vrac quelques raisons possibles.
a) Hollande, Hollande, Hollande!!!
b) France en panne économique depuis 20 ans, pib, exports, chômage,...
c) Toujours plus de social pour ne surtout pas faire de reformes.( les classes moyennes paient les prestations sociales des autres par exemple)
d) Industries qui foutent le camp car voir plus haut petit c.
e) Pas de programme européen ni chez le PS ( faire payer l'Allemagne? ni chez l'UMP.
f) Europe devenue illisible, pas de réel projet hormis la libéralisation à outrance.
g) Europe passoire sans politique d'immigration ( voir le désastre de Lampedusa etc...)
h) Question de la Turquie toujours non tranchée....
i) Quelle EU? Avec qui? fédérale ou zone de libre échange,... b
bref, les raisons qui poussent certains à voter "contre" sont là....
Je rajoute le ras le bol fiscal, le malus auto, etc....cela fait pas mal de raison pour dire "BASTA", non?
a écrit le 26/05/2014 à 0:12 :
Le FN c'est 25 députés sur 74 pour la France qui n'ont pas de pouvoir en Europe, qui jusqu'à présent étaient quasiment tout le temps absents et pas d'autres partis susceptibles de les appuyer hormis une partie seulement des eurosceptiques qui ont 13% des sièges européens. En résumé c'est un vote défavorable pour la voix de la France en Europe qui ne sera pas susceptible d'influer sur les décisions. Il faudrait donc que les médias expliquent donc mieux le fonctionnement de l'Europe. En Allemagne il y avait une émission par semaines depuis des mois, en France quasiment rien. On voit la différence des votes.
Réponse de le 26/05/2014 à 0:19 :
Il est certain que cà va être un foutoir où la France perd beaucoup d'influence à cause du FN, c'est bien triste mais je pense que c'est pire pour l'Angleterre qui va avoir à faire face au référendum de l'Ecosse dans quelques mois et ensuite de l'Angleterre vis à vis de l'Europe en 2018. Mais bon les choses varient assez vite dans le choix des peuples en politique, les gagnants d'aujourd'hui sont souvent les perdants de demain.
Réponse de le 26/05/2014 à 20:35 :
@2 messages précédent :"la France perd beaucoup d'influence à cause du FN". N'importe quoi, chacun interprète comme ça l'arrange. La VERITE, c'est que LA FRANCE PERD BEAUCOUP A CAUSE DE NOS NULS DU PS ET DE L'UMP, seuls responsables de la monté du FN. Le FN n'est qu'un opportuniste qui a siphonné des voix, les vrais responsables ce sont HOLLANDE et COPE, trop lâches pour l'admettre. Les deux devraient dégager, ras le bol de ces nuls (mention spéciale au gouvernement qui, en réaction au "Tsunami" de la victoire du FN a déclaré... qu'il ne changerait rien. Continuez les gars, "Champions du monde"... de nullité.
a écrit le 26/05/2014 à 0:10 :
Quand je vois Jean-Claude Juncker proclamé sa "victoire"... ça me donne des idées très sombres.
a écrit le 26/05/2014 à 0:07 :
La Ligue du Nord est dans la choux après s’être couverte de ridicule. Le 20 mars, plusieurs de ses militants ont organisé une traversée en bateau entre la Tunisie pour montrer que la Méditerranée est une passoire. Mais le moteur de leur bateau a pris feu et ils ont dû appeler les garde-côtes au secours. Résultat Ligue du Nord : entre 5% et 7%.
a écrit le 26/05/2014 à 0:03 :
Réjouissons nous ! Trinquons ! et bonne nuit......demain sera un autre jour .....
Réponse de le 26/05/2014 à 8:00 :
avec la gueule de bois et la facture du champagne... mais puisque c'est l'Europe tant honnie qui paye.
a écrit le 25/05/2014 à 23:56 :
Si c'est Juncker alors rien change , on a l'austérité à perpète .
Réponse de le 26/05/2014 à 0:00 :
ouais, mais pas pour LUI, l'austérité! comme d'hab !
a écrit le 25/05/2014 à 23:52 :
Depuis 30 ans des gangsters pillent la France : députés, collectivités locales, des administrations aux pleins pouvoirs, véritables miliciens qui ruinent les entreprises, les contrôlent avec menace, politique de la terreur, des tribunaux spéciaux : tribunal administratif (unique au Monde). Par exemple, deux directives européennes (ouverture d’un compte bancaire libre dans toute l’Union Européenne, liberté de la téléphonie mobile sans surcout) ne sont jamais adoptées en droit Français ! Au final, un seul constat : Hollande et Valls expriment une haine contre l’Europe Libre et Démocratique. Ils protègent Orange et les Intérêts des de la Junte des Hauts Fonctionnaires.
a écrit le 25/05/2014 à 23:48 :
Sur le plateau de F2 mais on ne peut pas lui en vouloir.
Alors on fait quoi Arnaud avec Alstom, on la marie avec les Brioche Dorée ou la SNCF ?
Ou peut être la MNEF comme plan C.
C'est d'ailleurs pas bête du tout ce plan C, on connaît bien la MNEF au PS.
a écrit le 25/05/2014 à 23:44 :
Les peuples d'Europe écrasés par l'oligarchie doivent se rendre aux portes du parlement européens pour reprendre ce qu'on leur a volé depuis 20 ans.
Réponse de le 26/05/2014 à 0:15 :
Certains dans les peuples d'Europe semblent plutôt écrasés par la connerie !
Réponse de le 26/05/2014 à 15:41 :
+ 1
a écrit le 25/05/2014 à 23:39 :
Le principal dirigeant du plus grand paradis fiscal européen revendique la victoire avant la fermeture de tous les bureaux en Europe...un vrai démocrate européen quoi ! Mon dieu, que les extrêmes ont un bel avenir...
a écrit le 25/05/2014 à 23:27 :
Demain, on passe à la banque et on fait le plein. Ensuite, c'est yacht et casinos.
Au retour, on fera un discours sur l'emploi dans la salle polyvalente Maurice Thorez de Romainville. Ensuite, on ira féliciter Jean Claude Juncker en faisant un détour par la Suisse car on aime bien le chocolat suisse.
a écrit le 25/05/2014 à 23:13 :
Junker élu ! elle est belle l'europe !!
a écrit le 25/05/2014 à 23:06 :
Je dois reconnaitre que mon bureau de vote était dans la légalité démocratique......il y avait tous les bulletins de vote . C'était pas le cas pour tous les bureaux qui ne connaissent que les listes médiatiques.
C'est à l'image de l'Europe, un beau bordel de banquier.
Réponse de le 25/05/2014 à 23:11 :
Rien à rajouter !
a écrit le 25/05/2014 à 22:55 :
L'UMP est la droite modérée. C'est la voie choisie par la plupart des peuples de la Forteresse Europe. Les Français ont fait une lourde erreur en 2012, à vouloir rejeter un homme sage et brillant, Nicolas Sarkozy. Ils ont, en rejetant l'homme, rejeté la seule politique raisonnable pour la France dans ce millénaire. Nous allons encore le payer pendant 3 ans, et puis nous rectifierons cette erreur. Avec la totale certitude. Et toc.
Réponse de le 25/05/2014 à 23:08 :
un homme sage (?! ) et brillant, N. Sarkozy "...Punaise, vaut mieux être carrément sourd et mal voyant que d'entendre ça ou le lire ! mon pauvre ami, vous divaguez grave...vous auriez pu trouver autre chose que ces c......ries
a écrit le 25/05/2014 à 22:48 :
"Jean-Claude Juncker proclame sa victoire et revendique la présidence de la commission" à 21h40. Se proclamer vainqueur avant que les résultats définitifs ne soient connus et que les bureaux de votes italiens ne soient fermés révèle une facette inquiétante du personnage qui souhaite diriger l'Europe.
a écrit le 25/05/2014 à 22:44 :
Il est décédé ?
a écrit le 25/05/2014 à 22:24 :
Ce qui se révèle exact, car sur plusieurs journaux, certains bureaux de votes étaient dépourvus de "certains bulletins".....pas que le FN, mais lorsque Marine a décrié ce fait, la mauvaise foi de certains faisait ressortir " pfff Marine prépare sa défaite par ce moyen..", eh! bien, ils l'ont dans le baba, 1er partie de France ce soir!!! la mauvaise foi, la subjectivité feraient battre des montagnes !!
a écrit le 25/05/2014 à 21:49 :
Junker président, lui le représentant d'un pays paradis fiscal ? L'Europe dirigée par un paradis fiscal ? Mais ils sont fous !!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 22:00 :
Le Luxembourg est un des 6 pays fondateurs de l'Europe. On y paye des impôts comme partout...... Ce n'est pas un paradis fiscal.
Réponse de le 25/05/2014 à 22:06 :
C'est pourtant bien le résultat des votes. Les européens ont voté massivement pour le parti ppe et moins pour le pse et les verts. Le parlement qui était à droite, l'est ce soir encore plus. Si on rajoute l'extrême droite au ppe, l'écart est encore plus important.
Réponse de le 25/05/2014 à 22:16 :
Et qu'est-ce que ça change ?
a écrit le 25/05/2014 à 21:29 :
La France doit se réformer .. Ca fait ans que j'entends ça, et toujours rien. Si on commençait par réformer les politiciens et toute la clique des bras cassés qui nous gouvernent depuis trop longtemps ... Toujours les mêmes, que du blabla
a écrit le 25/05/2014 à 21:21 :
Super! oui et oui !!
a écrit le 25/05/2014 à 21:05 :
Valls commente les résultats des européennes avec un discours franco-français .Il n'a décidemment rien compris il aurait du démissionner et laisser F Hollande se débrouiller
Réponse de le 25/05/2014 à 21:16 :
il n'a décidemment rien compris, exact, parce qu'il ne VEUT PAS comprendre! il se voit déjà président, mais un âne ne finit jamais pur sang !
a écrit le 25/05/2014 à 21:02 :
ELLE défendra nos INTERETS, c'est TOUT ce qui compte! n'en déplaise à certains, qui seront bien heureux lorsque le FN marquera des points , fera râler les technocrates de Bruxelles et cie !
a écrit le 25/05/2014 à 20:52 :
Dans la justice sociale évidemment.
a écrit le 25/05/2014 à 20:51 :
mais quelle joie !! CHAMPAGNE! jouissif de voir la tête de tous ces polichinelles UMPS ! Marine a été brève, pas de triomphe, elle sait la tache qui l'attend à présent, mettre des bâtons dans les roues de tous ceux qui veulent nous faire crever à petit feu! Elle aime, ELLE , son pays !
Réponse de le 25/05/2014 à 20:59 :
on s'en doutait, les Français commencent à bouger! c'est arrivé, c'est bien !
Réponse de le 25/05/2014 à 22:19 :
Trinquons, mes amis, champagne et charcuterie à la volonté !!!
a écrit le 25/05/2014 à 20:48 :
Bon, c'est affligeant mais relativisons. Sur 100 inscrits, 43 se sont exprimés et sur ces 43 exprimés, 25% ont voté fn, en fin de compte, il y a en 11 votant fn sur 100 inscrits...c'est toujours trop.
a écrit le 25/05/2014 à 20:48 :
ENFIN !!!!!!
a écrit le 25/05/2014 à 20:26 :
Le FN premier parti de France, non mais qui dirait !!!.... moi je ne vote pas FN mais rien que de m'imaginer les grimaces de tous ces guignols du PS et de l'UMP en grinçant les dents je me retrouve déjà dans un ineffable bonheur ! quelle claque phénoménale !!! ah ce soir on va sabler le champagne à la maison ! à la santé de Marine Le Pen !!!
Réponse de le 25/05/2014 à 20:53 :
"TCHIN ! TCHIN "! bonheur ultime, ENFIN ! les Français ouvrent les yeux, et comprennent, enfin, ceux qui vont les défendre et aller dans leur sens !
Réponse de le 25/05/2014 à 21:19 :
ils vont donner du fil à retordre dans les assemblées, pour une fois, les technocrates auront en face un peu plus que 3 malheureux députés FN , l'union fait la FORCE !
a écrit le 25/05/2014 à 20:24 :
C'est tout!
a écrit le 25/05/2014 à 20:23 :
Le message envoyé par les Français vis à vis de la classe politique est très clair ce soir. Marre de leurs incompétences, leurs corruptions et mensonges. Je vois d'ici sur les plateaux TV, le PS/UMP avec des œillères pour ne pas voir le désastre ou minimisant le missile envoyé. En ce qui concerne le vote FN, les gens se font des illusions sur ce qu'il peut proposer ou faire pour notre pays ou l'Europe mais vu la médiocrité des partis traditionnels, comment ne pas les comprendre? La Droite et Gauche portent une grave responsabilité sur le résultat de ce soir et à venir, qu'ils réagissent rapidement s'ils ne veulent pas de mauvaises surprises en 2017 !
Réponse de le 25/05/2014 à 20:57 :
oui, vous avez raison ils minimisent encore et TOUJOURS le message envoyé ! j'ai zappé...mieux vaut voir un film , voter FN commence à ne plus être un vote contestataire, mais d'adoption, enfin ! s'il n'y aura pas de MIRACLE, il y aura du FIL A RETORDRE pour les technocrates de tous bords, et c'est déjà une sacré bonne chose !
a écrit le 25/05/2014 à 20:19 :
C'est le seul constat de la soirée.
Réponse de le 25/05/2014 à 20:30 :
Mais i y en a encore un autre : les journalistes sont déprimés.
Réponse de le 25/05/2014 à 20:58 :
y a pas qu'eux ! et c'est tant mieux ! vive MARINE !
Réponse de le 25/05/2014 à 21:19 :
Arrêtez de blâmer le "fn" comme nom pour ce parti . En Grèce , l'extrême droite a eu 9,8 % , parti semblable à celui du fn mais qui a un autre nom .
Réponse de le 25/05/2014 à 22:24 :
En France les incompétents politiques alliés aux médias aux ordres ont associé à tort l'idée que le FN était un parti d'extrême droite quand en fait le FN est en premier lieu un parti qui revendique la souveraineté de la France, celle ci de plus en plus malmenée par l'UE. Nationalisme ne veut pas dire extrême droite, nuance.
Réponse de le 25/05/2014 à 23:54 :
Bien dit
a écrit le 25/05/2014 à 19:20 :
Les américains doivent se marrer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 25/05/2014 à 21:55 :
Une victoire de la gauche aurait été plus compliquée à gérer que celle de la droite. La droite au pouvoir depuis 10 ans est plutôt encline à l'élargissement de l'Europe, qui a pour conséquence de mettre en concurrence travailleurs de tous ces pays. Elle est opposée à l'harmonisation sociale et favorable au traité avec les États Unis.
Réponse de le 25/05/2014 à 23:59 :
on se fout des US, ils mènent leur vie comme ils veulent, eux, non? va t-on s'en mêler de leur politique? par contre, on va être obligés d'accepter leur mal bouffe qu'ils vont nous expédier lors d'accords prévus avec le gouvernement, l'EU.....bravo !
a écrit le 25/05/2014 à 19:12 :
Si on avait une politicienne du niveau de Merkel elle serait aussi en tête

Notre classe politique est pourri démago et nous attire vers le fn
Réponse de le 25/05/2014 à 20:36 :
Mais maintenant ils vont peut être nous trouver un candidat correcte et qui travaillera pour les citoyens et qui tiendra ces promesses !
Réponse de le 25/05/2014 à 22:27 :
je le crois aussi ! vraiment !!
a écrit le 25/05/2014 à 18:30 :
Dans ma circonscription (est) se présentent, officiellement, 23 listes. J'ai reçu jeudi (ce qui laisse énormément de temps si on bosse pour tout lire ... quelle organisation franchouillarde) le pli du ministère de l'intérieur, contenant 11 professions de foi, et 8 bulletins de vote différents (en réalité 9 bulletins dont 2 identiques pour les PS PRG PSE).
Je suis allé voter aujourd'hui. Il n'y avait que 18 bulletins différents au bureau de vote.
BILAN :
23 listes se présentent.
Pli reçu jeudi : 11 professions de foi, 8 bulletins de vote différents
Le jour du scrutin : 18 bulletins de vote différents.
Je pose la question : ces élections sont-elles truquées ?
Réponse de le 25/05/2014 à 19:19 :
oui comme les autres dès qu'il s'agit de l'Europe ! Peu vote pour l'Europe alors que ce sont ces bureaucrates qui dirigent, c'est pitoyable ce projet.
a écrit le 25/05/2014 à 18:24 :
l'abstention en léger recul en france... à 17h00.
Ca ne veut pas dire que l'abstention sera en recul à la fin du scrutin. Ce n'est pas une info.
Réponse de le 25/05/2014 à 18:28 :
Si vous lisez bien, il y a aussi une projection pour la participation totale...
Réponse de le 25/05/2014 à 18:46 :
projection n'est pas chiffre officiel définitif : ce n'est donc pas recevable comme une info.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :